Digital Foundry – Analyse de No More Heroes 3 sur Switch

Share

Suda 51 revient avec la troisième version de la série No More Heroes pour Nintendo Switch. C’est un jeu qui fonctionne bien à bien des égards, mais qui a beaucoup de problèmes techniques.

Résumé :

  • DF trouve l’image de façon générale assez “floue”.
  • Le jeu montre les limites du moteur UE4 sur Nintendo Switch.
  • Les phases de combats ont énormément de particules (sang) et le tout reste relativement fluide.
  • En mode dock, le jeu tourne en 720p.
  • Ils pensent qu’il y a une résolution dynamique appliquée également.
  • Le TAA marche très bien dans les cinématiques, qui ont l’air moins floues du coup.
  • Le filtrage de textures est faible.
  • En mode portable, DF a compté une résolution de 480p.
  • DF pense qu’ils auraient du partir sur un rendu plus brut, sans AA ou sans Texture Filtrering pour avoir une plus forte résolution / framerate.
  • La ville est vide, on croise 1 piéton et 1 voiture à la fois en général.
  • Pas de Frame Cap en mode mission, le jeu est un peu en dessous des 60 fps en général mais inconsistant. En général on est dans les 50 / 55 fps. Mais les combats sont très jouable et agréables malgré tout car les baisses de framerate sont souvent durant des phases “cinématiques”.
  • En ville il y a du FrameSpacing à cause de la façon dont le FrameCap a été intégré. Avec en plus des baisses de framerate.
Visitez notre boutique de jeux vidéo !

Digital Foundry

Digital Foundry est spécialisé dans l'analyse de la technologie et du matériel des jeux, et utilise des outils de capture et d'analyse sur mesure pour offrir un regard unique sur la façon dont les jeux se déroulent. La vidéo n'est qu'une des dimensions de ce que nous offrons - consultez http://www.digitalfoundry.net pour tous nos articles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.