Dossier : Les jeux dématérialisés, une véritable bénédiction pour l'industrie du jeux vidéo ?

Share

En tant que vieux gamer, du haut de mes 34 ans, j'avais ten­dance à dia­bo­li­ser à la géné­ra­tion Xbox 360 les jeux déma­té­ria­li­sés. Chers, ils occu­paient un espace disque vital à une époque où celui-ci était res­treint sur nos consoles… Depuis, de l'eau à cou­ler sous les ponts, et désor­mais, même si vous ache­tez vos jeux au for­mat phy­sique, vous devrez allouer le même espace disque sur votre console que si vous l'aviez ache­té en déma­té­ria­li­sé, puisque désor­mais nos Blu-Ray ache­té dans le com­merce ne sont que des Blu-Ray d'installation ! Du coup, mon regard a bien chan­gé sur les jeux déma­té­ria­li­sés, au point que plus de la moi­tié des jeux que je pos­sède sont dans ce for­mat !

Une meilleure accessibilité aux jeux vidéo

Ce dos­sier est écrit d'un point de vue inter­na­tio­nal. Car bien sou­vent, la pre­mière objec­tion, c'est le prix des jeux sur les Stores Playstation, Xbox One et eShop. Pour une rai­son simple : les jeux y sont tou­jours ven­dus au prix de vente conseillé, hors pro­mo­tions ! Alors c'est sûr, si l'on habite en France métro­po­li­taine, la concur­rence est tel­le­ment dure entre maga­sins qu'il est très facile de trou­ver des jeux moins cher que ce fameux prix de vente conseillé. Mais sachez qu'aux Antilles, les jeux les moins chers sont ven­dus 79€ (contre 69€ sur les store déma­té­ria­li­sé), et cela peut mon­ter jusqu'à 99€, tou­jours pour un jeu dont le prix de vente conseillé est pour­tant de 69€ ! Il faut dire qu'on a pas vrai­ment le choix : si le prix ne nous plait pas, nous pou­vons soit prendre un billet d'avion pour aller ache­ter ce jeu dans un autre pays, soit… Le com­man­der sur Internet. J'y vien­drais plus tard… Mais en tous cas, vous pou­vez le constate dans ce cas : ache­ter un jeu au for­mat déma­té­ria­li­sé peut reve­nir à moins cher dans cer­tains pays (ou régions éloi­gnées). Et je ne parle même pas des périodes de pro­mo­tions où vous pou­vez faire des affaires, quelque soit l'endroit du monde où vous vous trou­vez ! Regardez un peu les offres Black Friday sur Xbox One et sur PS4

 

Voir cette publi­ca­tion sur Instagram

 

Bon plan : les jeux Bandai Namco sur PS4 sont à 5€ à #Carrefour Cluny en #Martinique !

Une publi­ca­tion par­ta­gée par Otakugame.fr (@otakugamefr) le

Autre détail : dans les DROM-COM, cela per­met de pou­voir jouer aux jeux le jour de leur sor­tie, car bien sou­vent, en com­man­dant sur Amazon ou la Fnac, on obtient les jeux au mieux 2 jours après leur sor­tie (moyen­nant une quin­zaine d'euros de frais de port), au pire 7 jours après ! Il faut savoir que la taille de nos ter­ri­toires (Martinique & Guadeloupe en tous cas) per­mettent une très bonne infra­struc­ture Internet, la plu­part des habi­tants ayant accès à la fibre optique, qui est d'ailleurs tou­jours en cours de déploie­ment ^^ !

Un gain de place inestimable

Le deuxième argu­ment en faveur des jeux déma­té­ria­li­sé est le gain de place. Et là, je parle d'un gain de place phy­sique, en fai­sant abs­trac­tion de ces fameuses petites jaquettes qui encombrent nos pla­cards. Sur ma Nintendo Switch, je pos­sède envi­ron 140 jeux (non, ne me regar­dez pas comme ça), alors que je vis dans un stu­dio de 25m²… Je vous laisse ima­gi­ner le volume que repré­sen­te­rait ces 100 pochettes de jeux dans mon appar­te­ment !

Et encore, je ne parle que de ma Nintendo Switch, mais il faut y ajou­ter ma PS4 et ma Xbox One, mais éga­le­ment mes Nintendo 3DS, Wii U, Xbox 360, PS3 etc… Je ne vais même pas pous­ser le vice à par­ler de ma biblio­thèque Steam qui atteint la somme ver­ti­gi­neuse de 514 jeux ! Là encore, il serait tout sim­ple­ment impos­sible de ran­ger tous ces jeux sans en ran­ger 90% à la cave où ils seraient tout sim­ple­ment oubliés… Les jeux déma­té­ria­li­sé per­mettent de se for­ger sa col­lec­tion de jeu, sans se pré­oc­cu­per de la place qu'elle occu­pe­ra ^^ !

Plus de simplicité

Ca peut paraitre bête, mais depuis que j'ai Steam sur mon PC, il me paraît incon­ce­vable de mettre un DVD dans mon PC pour démar­rer un jeu – et de toutes les façons, mon der­nier Laptop Gaming ne dis­pose même pas d'un lec­teur ! Le gros avan­tage, c'est que où que je me déplace avec mon PC, je peux jouer à n'importe lequel de mes jeux ! Mieux encore, il est tel­le­ment plus simple de cli­quer sur un jeu et de le voir se lan­cer plu­tôt que de devoir cher­cher le DVD du jeu (et consta­ter qu'en plus, il n'est pas dans la bonne pochette)… Et si vous pen­sez que cela ne s'applique qu'aux jeux PC, détrom­pez-vous : si un jour, vous jouez à la Nintendo Switch dans l'avion, vous ver­rez à quel point c'est agréable de pou­voir chan­ger de jeu sans chan­ger de car­touche que vous devez cher­cher dans votre sac, alors que vous êtes dans un espace exi­guë…

De même, être sur son cana­pé à jouer à Red Dead Redemption 2, puis prendre une petite pause en jouant à Killer Instinct sans lever ses fesses du cana­pé est un bon­heur sans prix. L'effet Netflix quoi ! Enfin bref, vous l'aurez com­pris : ne pas intro­duire de disque phy­sique (ou de car­touche) dans notre console est un gain de temps et un confort gagné, sans comp­ter que cela aug­mente la fia­bi­li­té de nos consoles en se pas­sant de ces fameuses len­tilles BluRay…

De nouvelles façons de consommer

Et en par­lant de Netflix, beau­coup l'oublie, mais les nou­velles façons de consom­mer du jeu vidéo, que ce soit via les jeux offerts (Game With Gold, Playstation Now, jeux NES Nintendo Switch Online), où via les cata­logues de jeux au télé­char­ge­ment et/ou en strea­ming (Xbox Game Pass, PS Now) sont belles et bien pos­sibles uni­que­ment grâce au déma­té­ria­li­sé ! Il serait impos­sible d'envoyer aux joueurs 2 jeux par mois dans leur boite au lettre, en leur deman­dant de ren­voyer les jeux dès la fin de leur abon­ne­ment… D'ailleurs, c'est ici les DRM qui per­mettent cela, puisqu'ils per­mettent de contrô­ler que le joueur a bel et bien la licence pour jouer à son jeu !

D'ailleurs, sur Xbox One, si vous pos­sé­dez un jeu au for­mat phy­sique et que vous l'installez, sachez que la console contrô­le­ra si vous pos­sé­dez la licence du jeu soit par le Blu Ray, soit par votre compte Xbox Live ! Ce qui veut dire que vous pour­rez démar­rer ce jeu sans le Blu Ray si, par exemple, vous pos­sé­dez un abon­ne­ment Xbox Game Pass et que votre jeu est dans cette biblio­thèque ! La classe ! Et je pense que ces nou­velles façons de consom­mer sont béné­fiques pour l'industrie, car cela sort les joueurs de leur zone de confort pour essayer des jeux aux­quels ils n'auraient jamais joué sans ces ser­vices ! Cela per­met de diver­si­fier l'offre de jeu vidéo en fai­sant décou­vrir aux joueurs d'autres types de jeux que les habi­tuels FIFA, MADDEN et autre Call of Duty qui trustent les charts en occi­dent…

L'émergence de la scène indé

Sans déma­té­ria­li­sé, par de jeux indés. La scène indé a explo­sé ces der­nières années, et ça fait plai­sir à voir. Et bien sachez que cela est entiè­re­ment dû au déma­té­ria­li­sé qui a per­mis de bais­ser dras­ti­que­ment les coûts de dis­tri­bu­tion des jeux ! Pour vous don­ner un ordre de gran­deur, publier un jeu sur Steam coûte 100€, alors que publier un jeu sur PS4 coûte au moins 2500$, le prix du kit de déve­lop­pe­ment, et il faut ajou­ter 5$ par jeu phy­sique à expé­dier (on parle ici du coût des royal­ties + le packa­ging + le sup­port) ! Pire encore, concer­nant la Nintendo Switch, si publier un jeu sur une car­touche de 8go a un coût simi­laire à celui des jeux PS4 (avec un kit de déve­lop­pe­ment fac­tu­ré seule­ment 400$ en revanche chez Big N), en publier un sur une car­touche de 32go aurait un coût 60% plus éle­vé que ce même jeu sur un Blu Ray de 50Go (on parle de 8$/cartouche) ! Et si vous ajou­tez le fait qu'il vous faut com­man­der un nombre mini­mum de jeux (2000 chez Sony, 6000 pour la Nintendo Switch) on se rend bien compte que le coût glo­bal pour publier un jeu phy­sique sur PS4 est d'environ 12.500$, et qua­si­ment 30.000$ sur Nintendo Switch (48.000$ sur une car­touche 32go) ! Une somme que peu de stu­dio indé peuvent se per­mettre ! C'est pour­quoi des jeux comme Celeste, Undertale ou bien encoreTowerfall n'auraient pro­ba­ble­ment jamais pu voir le jour sans le déma­té­ria­li­sé (et, dans une moindre mesure, le monde du PC…). Et vu que les jeux indé­pen­dants ont ten­dance à être plus ori­gi­naux que les jeux AAA, je pense que ce vent de fraî­cheur est indis­pen­sable à notre média !

Pour finir, voi­ci le coût des jeux phy­siques sur les dif­fé­rentes pla­te­formes (ce sont par contre des échos de NeoGaf) :

  • Nintendo Wii :
    • Commande mini­male : 3000 disque (1200 disques pour le réas­sort)
      • Prix de vente de $0 à $23.99 – Prix de vente du disque + packa­ging : $5.50 (6$ en double couche)
      • Prix de vente de $24.00 à $39.99 – Prix de vente du disque + packa­ging : $5.50 (8$ en double couche)
      • Prix de vente de $40.00 et plus – Prix de vente du disque + packa­ging : $5.50 (9$50 en double couche)
  • Nintendo 3DS
    • Cartouche de 128MB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $7.10
    • Cartouche de 128MB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $7.60
    • Cartouche de 256MB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $8.10
    • Cartouche de 256MB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $8.60
    • Cartouche de 512MB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $9.10
    • Cartouche de 512MB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $9.60
    • Cartouche de 1GB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $10.10
    • Cartouche de 1GB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $10.60
    • Cartouche de 2GB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $11.10
    • Cartouche de 2GB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $11.60
    • Cartouche de 4GB + 128KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $13.10
    • Cartouche de 4GB + 512KB Flash ROM – Prix de vente de la car­touche + packa­ging : $13.60
  • Nintendo Wii U :
    • Commande mini­male : 6000 disque (1200 disques pour le réas­sort)
      • Prix de vente de $0 à $23.99 – Prix de vente du disque + packa­ging : $6.50
      • Prix de vente de $24.00 à $31.99 – Prix de vente du disque + packa­ging : $7
      • Prix de vente de $24.00 à $39.99 – Prix de vente du disque + packa­ging : $8
      • Prix de vente de $40.00 et plus – Prix de vente du disque + packa­ging : $9
  • Playstation 4 :
    • Prix de vente du disque + packa­ging : $5

Voilà pour ces infor­ma­tions ! Alors bien enten­du, il y a éga­le­ment des incon­vé­nient, comme la pré­ser­va­tion des jeux pour le futur (Silent Hills PT, par exemple, n'existe plus du tout puisqu'il n'a été dis­tri­bué qu'au for­mat déma­té­ria­li­sé),  la libre concur­rence inexis­tante don­nant des prix éle­vés (sur Xbox One, Nintendo Switch et PS4, seuls les stores des construc­teurs per­mettent d'acheter des jeux des­sus, d'où un mono­pole inévi­table), l'impossibilité de revendre ses jeuxsans par­ler de ceux qui n'ont tout sim­ple­ment pas accès à une assez bonne connexion Internet pour ne pas pas­ser une semaine à télé­char­ger un jeu, sur­tout que ceux-ci sont de plus en plus grand, dépas­sant très sou­vent les 30Go… Mais ne nous le cachons pas : les jeux déma­té­ria­li­sé, c'est l'avenir, tout sim­ple­ment… Ce n'est pas pour rien qu'il se mur­mure d'ailleurs qu'une nou­velle Xbox One, 100% orien­tée déma­té­ria­li­sée et ven­due 100€ moins chère que l'actuelle Xbox One S, devrait arri­ver en 2019 dans nos chau­mières ^^ ! Ne serait-ce pas la meilleure façon de pro­fi­ter du Xbox Game Pass, non ?

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

Source : GoNintendo, Inverse.com

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de