Test : Bayonetta 2 ou le retour de la sorcière de mes rêves

Bayonetta (et ses sucettes) est de retour, sur Wii U !
Bayonetta (et ses sucettes) est de retour, sur Wii U !

Test réalisé à partir d’une version commerciale Wii U achetée chez Amazon.fr

Elle est revenue. Alors que son sort semblait scellé, la sorcière la plus redoutable, la plus sexy, la plus classe et la plus cambrée est finalement de retour. Après avoir éclaboussé la Xbox360 et la PS3 de sa splendeur le 8 janvier 2010, le destin de Bayonetta était plus qu’incertain, vu les ventes décevantes sur les deux supports. Finalement, à la surprise de tous, la suite est annoncée en septembre 2012 comme une exclusivité WiiU, avec Nintendo à l’édition. Les fans de la première heure dont je fais partie (j’ai toujours mon exemplaire de la (superior) version Xbox360 en sont pour leurs frais. Il fallait se rendre à l’évidence. Personne ne voulait de cette licence, Sega l’ayant complètement délaissée.

Logo Bayonetta 2

Bayonetta, d’où viens tu ?

La licence a tout de suite attiré l’attention de part son héroïne bien évidemment, mais aussi par le CV de son créateur : Hideki Kamiya en personne. Si ce nom ne vous dit rien, je peux vous citer quelques-uns des hits sur lequel il a travaillé durant sa période CAPCOM : Resident Evil, Devil May Cry, Viewtiful Joe, Okami. Des grands jeux de premier plan qui ont, pour certains, redéfini leur genre et qui ont su faire faire vibrer bon nombre de gamers en Orient et en Occident. Il quitte Capcom en 2006 et fonde Seeds Inc. avec son comparse Atsushi Inaba. Seed Inc. devient Platinum Games en octobre 2007 et Kamiya commence à travailler sur son futur jeu, Bayonetta. Voilà pour la petite histoire. Entrons maintenant dans le vif du sujet.

Ma belle Bayonetta, reine des sorcières !

Bayonetta est une héroïne comme on en voit pas beaucoup. Une assurance inébranlable, un flegme britannique, un sens de la répartie et du coup dans pied dans ta face qui fait des ravages.

Un merci à @SuzuKube pour l’aide à la rédaction de la suite de cette critique ! Bonne lecture en sa compagnie 😉 !

Bayonetta est une femme qui s’assume à 200%, loin des clichés arborés par les féministes… D’ailleurs, il est assez amusant de savoir que c’est une femme qui est à l’origine du design du personnage, loin de ceux qui pensent que Bayonetta est issu d’y misogynie purement masculine… Et c’est ceux qui nous plait dans Bayonetta. Ce côté femme fatale – devrais-je dire sorcière fatale – totalement décomplexée et en harmonie avec son temps… Je suis sûr que pas mal de femmes s’identifie aisément à notre héroïne préférée !

Et passons donc au jeu lui même et celui-ci est un chef d’oeuvre. Les décors sont hyper varié, le bestiaire également. Les personnages sont charismatiques, et le doublage, en anglais, est d’excellente facture. D’ailleurs, on peut opter pour la VO en japonais, mais je vous avoue avoir tellement kiffé les voix américaines que la question ne s’est même pas posée.

Bayonetta, elle va te défoncer ta gueule !

Le système de combat s’est encore amélioré depuis le premier Bayonetta : On est toujours dans un système de combat avec une esquive qui ralentit le temps quelques secondes. Sauf que l’on peut désormais activer le mode Umbran Climax, lorsque notre jauge de magie est pleine, nous permettant d’asséner des centaines de coups aux ennemis dans ce qui ressemble à un mode « furie » durant quelques secondes… Car dans Bayonetta 2, chaque enchaînement réussit se solde par un coup porté par notre invocation…. Sauf dans ce mode Umbran Climax, où chaque coup est donné par notre invocation ! Et les chorégraphies de combat sont toujours aussi majestueuses ! Mention spéciale aux invocations en fin de combat avec les boss !

Bayonetta peut également punir ses ennemis avec des mini-« Finish Him » lorsque l’on se démerde bien au combat ! On a alors une touche qui apparaît sur la tête de l’ennemi, et si l’on est assez rapide, la « punition » se déclenche… Fun ! Notons également quelques phases de Shoot’em’up, peut être précurseur de StarFox Zero 😉 !

On avance dans le jeu sans peine (en première et deuxième Apothéose, la troisième Apothéose, c’est autre chose…), avec une intrigue plutôt plaisante et une maniabilité aux petits oignons. Bien que le jeu soit très agréable au Gamepad (on peut même jouer à Bayonetta entièrement au tactile), c’est avec le Wii U Pro controller que le jeu dévoile tout son potentiel ! Pour une fois que les gâchettes numérique (et non analogique) de la Wii U sont un point positif dans un jeu (timing des esquives)…

Et donc au final, ce Bayonetta 2…

N’ayons pas peur des mots : Bayonetta 2 est l’un des meilleurs (si ce n’est LE meilleur) Beat’em All disponible à l’heure actuel sur console. Sublimant le premier Bayonetta, ce Bayonetta 2 fait honneur au savoir faire de Platinum Games, et malgré son succès en demi teinte, nous tenons là l’un des chef d’œuvres du jeu vidéo… On rempilerait bien pour un troisième volet d’ailleurs !

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

Points positifs

Points negatifs

Graphiquement superbe ! On en veut plus !
La fluidité, avec du 60 images par secondes constant Parfois très aliasé…
On ne s’emmerde pas une seconde !
La direction artistique, juste sublime
L’ambiance et l’atmosphère qui se dégage du jeu !
Prix: EUR 21,97

Liquidashi

J’ai commencé avec l’Amstrad 6128+, puis je suis passé sur la NES, puis la SuperNES, puis la PS1, puis la Saturn, puis la Dreamcast, puis la Xbox, suivie par la Xbox360, puis la PS3 et la PSVita. Depuis 2012, je suis revenu dans le monde de la masterrace et aussi sur PS4 et One depuis peu. De la wallayebillayerie à foison

Vous aimerez aussi...

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fil des commentaires
0 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
1 Commentaires de l'auteur
Test : 1h avec Bayonetta 2 sur Nintendo Switch, le retour de la reine de la Wii U ? - Otakugame.frSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
SuzuKube
Admin

Je crois qu’on tient là le test avec le plus de captures d’écran au monde >_< !

trackback

[…] je vous invite à lire le test de Liquidashi, car je suis 100% d’accord avec ses propos (dont j’avais d’ailleurs écris une […]