Aperçu : Pawarumi, le Shoot’em’up à la Ikagura qui arrive sur Steam !

Ah… La Gamescom… C’était en août dernier et c’était si bon… Je me souviens de cette borne, située dans la zone indé, que je surnommais affectueusement papa’rhum ! Bon, parce que j’aime le Rhum, antillais oblige… Mais ce n’est pas le sujet de ce dossier ! J’aimerais qu’on parle de Pawarumi, un jeu indé 100% français, que j’ai eu la chance de tester à la Gamescom 2016 ! On va commencer cet aperçu par une petite vidéo explicative…

Je n’ai rien compris à ce que tu racontes !

Normal, c’est assez compliqué à expliquer en vidéo. Mais je vais vous trouver un petit schéma… Regardez bien :

Le système de jeu de Pawarumi expliqué par SuzuKube !

Le système de jeu de Pawarumi expliqué par SuzuKube !

Grossièrement, votre vaisseau peut tirer trois types de projectiles, liés à 3 couleurs ! Selon la couleur avec laquelle vous touchez vos ennemis, les effets (bénéfiques pour vous) seront différents !

  • En suivant les lignes bleues (lorsque vous tirez sur un ennemi de la même couleur que votre projectile), vous doublez votre score,
  • En suivant les lignes roses (lorsque vous tirez sur un ennemi avec une couleur adjacent droite), vous gagnez des points de vie,
  • En suivant les lignes rouges (lorsque vous tirez sur un ennemi avec une couleur adjacent gauche), vous recharger votre barre d’ultra.

Sachant que le jeu est basé sur le scoring, il vous laisse donc complètement libre sur la façon de gérer votre évolution au sein d’un niveau ! Ici, pas de pack de soin, c’est à vous de décider de switcher votre façon de jouer pour récupérer de la vie, ou charger votre ultra pour un ennemis difficile…

Quand je vous disais que ça me rappelle les Incas...

Quand je vous disais que ça me rappelle les Incas…

Quand la musique est bonne…

Côté OST, je n’ai malheureusement pas pu écouter ce dont il en retournait, mais je fais confiance au travail de Greg Desmurs pour nous donner une ambiance de folie aux décors inspirés de l’Amérique du sud (et je dirais même des Incas) qui ne m’ont d’ailleurs pas déplu ^^ ! Mention spéciale aux effets de lumières inhérents à tout jeux de ce genre…

Certains passages sont ardus, d'autre plus posés.

Certains passages sont ardus, d’autre plus posés.

Mais qui c’est qui fait ça ?!

Réalisé par une équipe sympathique de 4 personnes (Alex Lutz, Charles Vernier, Daniel Borges et Grégory Desmurs) sous le moteur Unity, ce petit Shoot’em’up mérite que vous vous attardiez quelques minutes sur son cas. Le jeu final contiendra 5 niveaux, mais devrait bénéficier d’une bonne rejouabilité grâce à son système de score addictif. Bref, je vous en reparlerais dès que le projet sera un peu plus avancé – ce qui ne devrait pas tarder 😉 !

En screenshot, ça à l'air brouillon. Mais à l'écran, votre cerveau s'en sortira, j'en suis sûr !

En screenshot, ça à l’air brouillon. Mais à l’écran, votre cerveau s’en sortira, j’en suis sûr !

Je suis convaincu ! Ça arrive quand ?

Bref, s’il ne prétend pas révolutionner le genre, Pawarumi veut le faire perdurer à travers une lettre d’amour qui ne laissera pas insensible les plus passionnés d’entre vous… Et j’insiste : ça vient de chez nous, la France ! Raison de plus de l’aimer… Sortie prévue en 2017. Stay tuned !

 

Gamer depuis 1984, j’ai connu la majorité des consoles sorties jusque là. De la Master System à la Nintendo Switch, ma passion pour les jeux vidéo n’a fait que grandir, tout comme mon envie de la partager avec vous ! Fan de Zelda, Halo et Overwatch.

Vous avez aimé ? Ces articles sont pour vous !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz