Pourquoi j’ai confiance en l’avenir du jeu vidéo ! (GAAS, F2P, Cloud et Game Pass)

Share

Dans ma vidéo, qui n’est d’ailleurs pas éditée, je décris à chaud ma confiance envers l’avenir du jeu vidéo, où les GAAS (Game As A Service) perdurent aux côtés d’expérience Solo. Pourquoi toujours blâmer les joueurs de Fortnite, Apex Legends ou Call of Duty Warzone pour leurs achats in-game ? Nous avons choisi de nouveaux modèles économiques qui nous conviennent mieux, avec des jeux qui ont un véritable suivi, sans cassure chaque année, où ton pote t’explique qu’il ne pourra pas jouer avec toi à la nouvelle carte de Call of Duty car il n’a pas la tune pour acheter le dernier Call of Duty, et que toi tu as revendu l’ancien pour justement acquérir la nouvelle version du jeu…

Les F2P sont parfaits pour des jeux comme Fortnite, qui sont avant tout des plateformes sociales (pensez à Facebook) avant d’être des jeux, avec de véritables communautés autour de ces jeux. Combien d’entres nous se sont déjà retrouvé à chiller dans une partie de Fortnite pour échanger avec ses potes sur ses déboires de la journée ? Et je ne parle même pas de tout ce qui va autour du jeu, avec des tournois (jusqu’à plusieurs millions d’euros), de la création (concerts dans le jeu), ce sont des jeux participent au rapprochement entre les jeux vidéo et les autres médias tel que la musique par exemple, et qui ont également permis, tout simplement, l’accès aux jeux vidéo au plus grand nombre, puisque bien souvent, les récompenses à débloquer contre de l’argent ne sont que cosmétiques… Des cosmétiques que l’on achète que si l’on aime un jeu, un peu à l’image d’un pourboire !

Alors, oui, j’ai bien conscience d’avoir dépensé plus de 200 € dans Fortnite. Bon, après, c’est beaucoup pour le spectacle, puisque je suis (un petit) streamer et youtuber, c’est encore une autre histoire ça lol. Mais même sans cette activité, je pense que j’aurais mis environ 15 € tout les 2 mois dans le jeu, ce qui n’est pas si cher finalement – sachant que je n’ai aucune obligation de payer pour jouer avec mes potes même si j’étais en galère un mois ou 2…

Je vais terminer avec les jeux physiques vendus sans livrets de nos jours, sans artifices, qui semble gêner Julien Chièze par rapport aux années 90 par exemple. Eh bien moi, je vais encore plus loin : les jeux physiques, c’est has-been. Le Quick Resume fonctionne mal avec des jeux au format Blu Ray, et puis… j’ai mes films sur Netflix au format démat’. J’ai mes jeux sur PC (Steam, Epic Games Store, GOG, Origin, Battle.net et Ubisoft Connect, pas de jaloux) au format démat’. Désormais, j’ai mes jeux Xbox Series au format démat’ avec le Xbox Game Pass, et mes jeux PS5 au format… démat’ également. Même si là, j’avoue que le coût est plus important, et qu’il fait mal au fesses, mais le confort de jeu est juste… Incomparable. Ceux qui savent, savent !

J’ai la fibre 2 Gbit/s, en vivant en Martinique. J’ai envie d’évoluer technologiquement, y compris dans les jeux vidéos. Pas de régresser. J’en ai marre d’aller au magasin acheter une galette de plastique, la voir s’installer sur ma console… C’est Archaïque. Nous sommes en 2021. Les Free To Play aident à la démocratisation des jeux vidéo. Et son terreau fertile sur lequel ils se développent, c’est bel et bien le dématérialisé. Le Xbox Game Pass est un service qui dépasse tout ce que je n’aurais pu imaginer dans mes rêves le plus fous. Il y a 8 ans ne serait-ce serait-ce, le 22 novembre 2013, jour de sortie de la Xbox One, si vous étiez venir me dire qu’un service me permettrait de jouer à tous les gros jeux de Microsoft Day One, accompagné d’une centaine de jeux, le tout pour 13 € / mois, je vous aurais traité de troll, tout en sortant ma carte bleue pour payer 60 € de Xbox Live Gold à l’année (ouais, Instant-Gaming, tout ça, tout ça).

En 2021, il n’a jamais été aussi bon d’être gamer. Surtout avec les confinements ! Que de temps à consacrer à notre média préféré… Et l’avenir ne s’annonce que radieux… J’ai vraiment hâte de voir tout ce que mon industrie de loisirs de prédilection va me réserver !

C’était SuzuKube… Et c’était mon humble réponse aux inquiétudes de Julien sur l’avenir des jeux vidéo !

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.