4

Test : 1h avec le DLC Storm Island de Forza Horizon 2

Share
Ecrit par :
SuzuKube

Testé par :
Note :
5/5
Le 13 janvier 2015
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test effectué à partir d’une version commerciale fournie par abonnement-xbox-live.com.

Bon ! Après avoir terminé Forza Horizon 2 sans vous avoir fait de test (mais il est tout simplement excellent, c’est bien simple, même s’ils ne boxent pas dans la même catégorie, j’ai du mal à reprendre mon Forza 5…), je me suis dit : Et pourquoi ne pas y retourner à travers le DLC Storm Island ? Hé bien c’est parti !

Storm Island porte-t’il bien son nom ?

Après m’être délesté de la modique somme de 19€ et 99cts (C’est toujours en dessous des 20€ me direz-vous…), je me lance en quête de cette nouvelle contrée et mauvaise surprise… Il n’y a pas de transition entre le continent et cette île. Un simple écran de chargement et POUF ! Vous êtes sur une île volcanique… C’est un peu moyen, surtout que la scène d’introduction de Forza Horizon 2 suggère justement que nos véhicules sortent d’un bateau cargo !

Storm Island la nuit...

Storm Island la nuit…

Bref, passé ce détail, la première course nous en mets pleins les yeux. Orage, tempête, brouillard, nuit noire, et beaucoup de vent, le tout sur des terrains très accidenté : On s’y croirait ! Au volant de mon Ford Ranger spécialement préparé, on se sent comme dans une étape du Paris-Dakar. Nos voitures virevoltent et le relief est si accidenté qu’il exige de nouveaux éléments mécaniques, comme des suspensions renforcées ou des pneus « Rallye » !

Il pleut il pleut bergère ! Rentre tes blancs moutons !!!

Il pleut il pleut bergère ! Rentre tes blancs moutons !!!

Bref, niveau dépaysement, contrairement à ce que je pensais, on a pas du tout la sensation d’être sur le continent, et c’est un très bon point pour Storm Island ! D’autant plus que de nouveaux véhicules sont de la partie ! Ils sont au nombre de 5, et ce sont des monstres de la piste

On les appelle... Les dévoreurs de piste !

On les appelle… Les dévoreurs de piste !

Petite déception quand même : La météo diluvienne aurait pu (dû ?) être encore plus appuyée, surtout quand je vois le résultat impressionnant d’un DriveClub… Dommage que Playground ait raté le coche de ce côté, mais il faut avouer que si je n’avais pas vu le titre d’Evolution Studio, j’aurais été plus que satisfait de ces effets météorologiques !

Et donc ton verdict ?

A 20€, il reste un DLC assez onéreux, car l’île reste, au final, assez réduite (50 routes à explorer seulement), et les courses sont moins diversifiées que sur le continent et font, naturellement, la part au hors piste. En tous cas, si vous êtes fan du jeu, n’hésitez pas une seconde : Vous découvrirez vraiment de nouvelles sensations exacerbées par rapport au titre original, et c’est une bonne façon de commencer 2015 😉 !

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

Points positifs

Points négatifs

On se replonge dans ce jeu fantastique !Un DLC à 20€ quand même…
Les effets de tempêtes, réussisOn aimerait des tempêtes encore plus prononcées !
L’ambiance, toujours aussi travaillée
Les nouveaux véhicules tout terrain
 L’ambiance sonore, majestueuse !