Test : Dangerous Driving sur Xbox One, la vraie suite de Burnout ?

Share
Développeur :
Three Piece Entertainment
Version :
Xbox One X
Prix :
29€99

Testé par :
Note :
2/5
Le 9 avril 2019
Modifié le :9 avril 2019

Résumé :


Test réalisé à partir d'une version commerciale, acheté sur le Xbox Live via une carte cadeau Instant-Gaming.com. Vidéo maison, captures d'écran éditeur.

Bon… Ca y est ! En plus de Burnout Paradise Remastered qui res­sort sur Xbox One et PS4, on a droit à Dangerous Driving, réa­li­sé par Three Piece Entertainment, des anciens de chez Criterion ! Mais est-ce si facile de recréer l'ambiance Burnout, 18 ans après la sor­tie de celui-ci sur PS2 et Gamecube ?

Un moteur physique du moyen âge…

Je ne sais pas quel moteur phy­sique est uti­li­sé pour ce jeu, mais la pre­mière chose qui m'a frap­pé, c'est le com­por­te­ment des véhi­cules, qui ont ten­dance à être dif­fi­ci­le­ment contrô­lables en fin de déra­page, avec un retour d'adhérence beau­coup trop abrupte. C'est bête, mais c'est ce point qui m'a le plus fait regret­ter le pre­mier Burnout… Qui était, jus­te­ment, à l'époque révo­lu­tion­naire sur son moteur phy­sique et de des­truc­tion des véhi­cules !

Niveau des­truc­tions et acci­dents, les dégâts sur les véhi­cules sont beau­coup trop timide en com­pa­rai­son avec ce que nous pro­pose la série Burnout. Jamais nous ne sommes éton­né par les acci­dents que l'on cause, d'autant plus qu'il n'y a pas le côté "acci­dents en chaîne" pré­sents dans les Burnout, qui nous lais­sait le loi­sir de voir l'intelligence arti­fi­ciel ten­ter d'esquiver les caram­bo­lages mons­trueux que l'on avait créé… Qui à d'ailleurs, para­doxa­le­ment, a ins­pi­ré Danger Zone des mêmes déve­lop­peurs…

Les Takedown restent timides.
Les Takedown res­tent timides.

En plus, en y regar­dant de plus prêt, on se rend compte que cela est gran­de­ment du à la faible den­si­té de la cir­cu­la­tion, alors que le jeu se déroule pour­tant sur des cir­cuits fer­més. Alors certes, les cir­cuits étaient déjà fer­més sur Burnout (avant le Paradise qui est en monde ouvert), mais on avait tout de même une sen­sa­tion de vie au niveau de la cir­cu­la­tion, avec des pas­sages sur l'autoroute par exemple… Et même avec ça, on arrive à avoir des baisses de fra­me­rate sous les 60 fps sur la ver­sion Xbox One X ! Un comble ! Pour rap­pel, Burnout pre­mier du nom, c'est cela tout de même :

Gros point noir pour un titre déjan­té comme Burnout : La bande son. Celle-ci est tout sim­ple­ment aux abon­nés absents. Alors, c'est vrai, on peut lier un compte Spotify au jeu pour avoir quelques radio de notre choix ingame, et c'est une fonc­tion géniale, sauf que.… Il vous faut un abon­ne­ment pre­mium pour en béné­fi­cier ! Les déve­lop­peurs auraient du au moins négo­cier avec Spotify pour pro­po­ser des play­lists "spon­so­ri­sées" dans le jeu sans que les joueurs n'aient à pos­sé­der un compte pre­mium, car là, je ne peux juste pas encou­ra­ger cette pra­tique. D'autant plus que la seule musique dis­po­nible dans le jeu, celle du menu, est vrai­ment sym­pa… 7 musiques (une pour chaque envi­ron­ne­ment) auraient été géniales, je suis sûr que NoCopyrightSounds aurait pro­po­sé ses ser­vices pour pas grand chose… Car les déve­lop­peurs ont tout sim­ple­ment décla­ré que leur petit bud­get ne leur per­met­tait pas d'ajouter de musique au jeu. Mouaip. Cela ne les empê­che­ra pas de vendre le titre 29€99 (et même 39€99 dans sa ver­sion boîte)…

Une durée de vie vraiment top.

Alors oui, j'avoue. Avec 69 courses (je suis sûr que c'est fait exprès ce nombre) dans 7 zones, il y a lar­ge­ment de quoi faire, d'autant plus que les types d'épreuves sont assez variées. Entre la pour­suite à police d'un autre véhi­cule, les duels, les courses clas­siques ou bien encore la chasse aux take­down, on retrouve bien les dif­fé­rents modes de jeu qui ont fait le suc­cès de Burnout ! En revanche, la plu­part de ces modes sont beau­coup trop facile. Entre les Heatwaves (enchai­ne­ment de tur­bos) qui s'enchaîne en baillant, le mode police contre voleur qui, quelque soit la puis­sance de votre choc, n'enlèvera qu'une seule barre à votre adver­saire, ou bien encore les Takedown qui sont la majo­ri­té du temps com­plè­te­ment bug­gués et dégueu­lasse à regar­der, aucun des modes de jeu n'arrive vrai­ment à être jouis­sif…

Enchaîner les Takedown.... Ok, ça reste jouissif !
Enchaîner les Takedown.… Ok, ça reste jouis­sif !

Sauf peut être le mode Road Rage, où vous enchaî­nez les Takedown, mais qui vous fera plu­tôt vous rap­pe­ler qu'il serait peut être temps de res­sor­tir votre galette de Burnout 3 : Takedown… Ou bien de lor­gner du côté de Split/Second, l'excellent jeu de caisse déjan­té oublié de tous créé par Black Rock Studio et édi­té par Disney Interactive Studios ^^ ! Il est actuel­le­ment dis­po­nible pour 4€ sur Xbox 360 et est com­pa­tible Xbox One. Yeah !

Verdict

Vendu 30€, cet ersatz de Burnout n'en pos­sède ni l'ambiance, ni même la consis­tance ! On se retrouve avec un titre où les acci­dents n'ont rien d'extraordinaire, la faute à un moteur phy­sique plu­tôt raté, et un jeu sans âme, qui ne tente que de sin­ger son maître sans jamais l'égaler… Alors s'il peut faire l'affaire pour ceux qui sont en manque de Burnout (à condi­tion de ne pas le payer plein pot), de mon côté, je vous conseille plu­tôt de vous remettre à Burnout Paradise Remastered, qui, mal­gré ses défauts, me semble tou­jours bien au des­sus de ce titre.

SuzuKube
Classe C
Un jeu hon­nête, sans plus.

J'ai ado­ré

  • Un grand nombre de courses
  • La sen­sa­tion de jouer à un titre arcade
  • La nos­tal­gie de ce titre qui nous ren­voie 18 ans en arrière…

J'ai détes­té

  • Pas de musique ingame…
  • Spotify, ok, mais avec un compte pre­mium obli­ga­toire !
  • Le moteur phy­sique, juste hor­rible.
  • La dif­fi­cul­té, inexis­tante.
  • Les menus, man­quant de fini­tion.
  • Des (rares) ralen­tis­se­ments sur Xbox One X…

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de