Test : DERU, le poétique jeu en coopératif local sur Nintendo Switch !

DERU, un jeu hypnotisant visuellement !
DERU, un jeu visuellement hypnotisant !

Test réalisé à partir d’une version commerciale, fournie par InKit. Photos et vidéo éditeur (sauf une) ^^ !

Ca fait déjà un petit moment que je voulais vous écrire un petit test sur ce jeu, DERU ! J’avais pu le tester lors de la Gamescom 2018, et le jeu m’avait alors pas mal intrigué… Depuis, l’éditeur a eu la gentillesse de m’envoyer un code du jeu pour justement écrire un petit test dessus ! Le jeu est sorti le 7 novembre dernier, mais jusque là, je n’avais pu y jouer que tout seul, ce qui réduisait grandement mon intérêt pour ce jeu… C’est durant ces vacances que j’ai enfin pu y jouer avec une amie, ce qui m’a donné envie de partager (enfin) avec vous mon expérience !

DERU, un jeu 100% orienté coopération !

DERU est un jeu aux graphismes minimaliste utilisant le vectoriel dans ses représentation ! Si vous êtes graphiste, il vous sera très difficile de résister aux charmes du jeu. Les formes géométrique associées aux contrastes et aux musiques apaisantes nous donne l’impression de traverser de véritables tableaux “vivants”, où les fluides seront vos ennemis ! Le but de DERU est simple : vous jouez à deux (ou seul… Mais j’y reviendrais), chacun avec votre Joycon et vous devez positionner votre forme (un carré ou un triangle) dans la zone prévue à cet effet !

DERU est un jeu qui joue sur les perceptions visuelles.

DERU est un jeu qui joue sur les perceptions visuelles.

Alors, si le principe est très simple, surtout dans les premiers niveaux, sachez que chaque forme à sa propre couleur : noir et blanc. Sachant que la forme noire explose avec tout contact d’un liquide de sa couleur (et inversement pour la forme blanche), et, qu’au contraire, elle est également capable de stopper les flux de la couleur opposée, vous allez devoir tout faire pour évoluer à travers des tableaux de plus en plus complexes ! C’est en se basant sur ce principe simple – mais efficace – que le jeu nous propose 70 casses têtes dans 5 mondes différents, où vous devrez communiquer réellement (je veux dire parler) avec votre acolyte pour avancer ! Une jolie façon de rétablir le contact “in real life” à travers les jeux vidéo ^^ !

Et mine de rien, c’est très difficile de se coordonner avec son compagnon ! Car même si le jeu est très simple à contrôler, se synchroniser en duo est loin d’être une chose facile à faire humainement. Et une fois les premiers fou rire passés (en voyant son acolyte foncer tout droit dans les fluides de sa couleur en se demandant pourquoi il a explosé…), les règles du jeu deviennent naturelles et on se surprend à réussir à lire et à résoudre ces niveaux avec un level design particulièrement réussi ^^ !

Mais ce n’est pas tout ! Car dès que l’on pense que le jeu risque de nous lasser, de nouvelle micro-mécaniques entre en jeu, relevant un peu plus le défi ! Ici, vous pourrez déposer des petites parties de votre corps pour protéger à distance votre moitié. Là, vous pourrez transférer votre masse à votre co-joueur pour l’aider à faire barrage de son corps… Et combien de fois, j’ai pu troller mon copilote en le faisant grossir dans une phase stressante : en effet, plus notre personnage est gros, et plus il ralentit, je vous laisse imaginer les possibilités “d’emmerder le monde” qui vont avec ^^’ !

DERU est un excellent moyen de passer une soirée à 2.

DERU est un excellent moyen de passer une soirée à 2.

Mais DERU en solo… C’est triste.

Je vais terminer avec un petit mot sur le mode solo, qui a le mérite d’exister, mais qui consiste tout simplement à contrôler les 2 formes avec chacune des manettes. Une expérience pas forcément agréable, obligeant à avancer avec beaucoup d’accoups et lissant totalement l’aspect coopératif du jeu, en plus de “gâcher” la surprise de la découverte des niveaux à 2… Il aurait été judicieux de créer des niveaux spécifiques pour ce mode, que je vous déconseille pour le coup ^^ !

Verdict

Approuvé par SuzuKube !Un peu plus qu’un jeu, DERU propose une véritable petite expérience à vivre à 2, un peu à l’image de ce que propose un Snipperclips ! Si vous avez déjà joué à ce dernier, vous savez à quel point la satisfaction d’avoir terminé un niveau à 2 est jouissive, sachant qu’ici, plus que des énigmes basées sur la physique, c’est bien la compréhension et la perception du niveau qui sera importante pour terminer ceux-ci ! Un jeu que j’ai du coup adoré, car il conviendra parfaitement aux non-gamers et aux hardcore gamer… Le jeu idéal pour jouer avec son·a petit·e ami·e, sa famille ou ses amis. Un must have pour tout amateur d’expériences multijoueur sur Nintendo Switch, tellement partager ce jeu avec quelqu’un qu’on aime est magique 😉 !

J’ai adoré : J’ai détesté :
  • L’ambiance visuelle, épurée et classe.
  • L’ambiance sonore, cohérente et agréable.
  • Le level design, ingénieux et forçant la communication entre les deux joueurs.
  • 70 niveaux variés, avec une durée de vie raisonnable (environ 4h)
  • Le mode solo “spoil” le mode multijoueur, bien plus agréable lorsque les 2 joueurs le découvre.
  • Le replay value quasi nul une fois que l’on a terminé le jeu.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de