Toulouse Game Show 2014 : Reportage sur la Zone indés (Partie 4)

PongArena _ Il est pas super classe ce flipper?? Moi je le veux bien pour Noel! :)

Merci à Inateno pour la création de la Indie Game Zone, salon des indépendants du jeux dans le salon, c’était le bon endroit pour tout les passionnés de jeux qu’ils soient gamer, concepteur ou aspirant créateur de jeux. Et ça fait du bien tout ce bouillonnement, ça permet de voir que les passionnés sont bel et bien présents et plus motivés que jamais, en effet sous cette bannière « Indie Game Zone » on retrouvait différents collectifs comptant plus de 20 créateurs français venu d’un peu partout : Paris, Bordeau, Brest… (et pas que de Toulouse) Merci encore à tous les participants pour leur temps, pour le partage autant de leurs productions que de leurs anecdotes liés à leurs aventures, merci pour toute cette énergie communicative !

Dans tout ce bouillonnement j’ai surtout profité de la proximité pour poser des questions, me renseigner sur les acteurs de la scène indé en france, je me suis aussi fait plaisir en testant certains petits bijoux, les autres (et grand merci aux développeurs),j’ai pu les essayer tranquillement devant mon pc. Et hop ! Voici mes impressions sur les jeux testé sur la Zone indés, une portion du salon spécialement dédié aux jeux… Indés, évidemment !

Kaaarot

Le jeux qui t’offre un cookie si tu gagnes! :p Bah moi ça me motive mais ARCH! je me suis fait éclaté! Juste ça. Tout simple, super fun, multi joueurs (4).

On y incarne une petite bête très Kawai qui devient carnivore une fois qu’elle chope la KAAAROT ! Choppez là et ne faites qu’une bouchée de vos ennemis ou prenez la tangente! Des bonus apparaissent au hasard sur la map et permettent de feinter le possédé de la KAAAROT ! (le chasseur)

Mes bonus préférés : Le télé-porteur et « le chapeau sournois »   qui inverse les mouvements quand on passe dessus _ ce qui peut nous jouer de sales tours dans les fuites maladroites…  (comment ça il n’a rien de sournois? ba testez le on en reparle)

Les manches sont assez courtes et au final tu passes ton temps à courir comme un dingue, soit tu chasses… soit tu fuis! Donc Chopes cette carotte!!!!!!!!!!!

Kaaarot.com

Steredenn

Jeu de shoot où il ne faut pas avoir peur de recommencer. Pixel art style, scrolling latéral (écran avance à rythme régulier) en face il faut éviter les astéroïdes sournois (au début j’ai cru qu’il faisait parti du décor) les vaisseaux et tirs ennemis.

Truc marrant, les tactiques des ennemis changent à chaque reload du niveau. Du coup ça amène un coté imprévisible (bande de sadique!), trois niveaux pour le moment… Perso j’ai pas passé le premier mais je l’attends de pied ferme. Pour le moment il n’est disponible nul part mais il devrait débarquer sur Xbox One, iOS & Android.

Steredenn.pixelnest.io

Echoes

De Frédéric « Ekmule » Lignac (Game Designer & Scénariste), sur iOS & Android

Testé très brièvement sur le salon, c’est le genre de jeux que je préfère faire chez moi tranquille, le genre de jeu que je lance comme on lancerait un bon polar, le soir une tasse de chocolat fort et chaud en main!

La musique est belle et soignée (musique signée Charly Martin, qui aurait eu du mal a couper son inspiration pendant son travail de recherche, lol, juste sublime,laissez lui son matos!)
L’ensemble est assez onirique et sombre (pas seulement graphiquement), jeux de flous, graphisme N&B signé Nicolas Fouqué. Découpé sous forme d’épisodes (2 jouables pour le moment) sorte de clic n point, on déroule la trame en cherchant des indices, jusqu’à ce que pièces par pièces on puisse reconstruire le puzzle.

Vous l’aurez compris, Echoes est une histoire interactive, l’intrigue évolue en fonction des choix faits tout au long de l’enquête. Sans vous spoiler l’intrigue en deux lignes : Vous enquêter sur ce qui serait être un suicide, d’après la version officielle, version que vous refusez. Et pour cause il serait question du suicide de votre meilleur ami… un psychiatre (peut être qu’à force de jouer de son synthé… :p )
Enfin bon, vous voilà partie pour une enquête des plus sombre dans un petit coin perdu dans la montagne.

Trailer : http://www.echoes-game.com/echoes-trailer

Rogue Soul II

 

Ce jeu de course-action-plateforme en scrolling latéral (Pas de contrôle sur le déplacement de l’écran, qui avance tout seul et pousse le perso si  il y a un débordement), s’inspire beaucoup des mécanismes d’Aladdin sur MegaDrive (Ce jeu… Cétait une petite merveille !!! Le niveau du tapis !!! Soupirs…), avec les mêmes déplacements, la glissade au sol, les rebonds sur des champignons géants, ce parachute avec la cape et d’autres petits mouvements du perso, et des petits plus quand même, car on a le double saut ! :p

Non sérieusement, le perso frappe automatiquement, des petits challenges sont cachés dans les niveaux (objets / trésors chaud à récupérer, finir un niveaux sans tuer personne…), super addictif, attention, fluide, simple et agréable visuellement !

Il n’est pas super difficile, mais pour ne pas rester sur votre faim, à part le mode campagne, on peut compter avec un mode Challenge et Survie (hahahha et voilà! On en reparle après hein!)

Le projet est signé SoulGame, un petit studio indépendant (bien sûre) : Séverin Larose (Programmeur, Game designer, Compositeur) / Adrien Sèle (Graphiste, Designer) / avec le soutien de Pierre Alexandre Cimbé (GameDesign, Prog)

 

Autres trouvailles juste survolées (photos et légendes)

Ilios par Aurora Studio (ça aussi belle claque graphique!)
Shiness (Ouch!! Magnifique ça me rapelle Wakfu et… les studios Ankama)
Fast Travel de Florian Dufour
Humadis
Rogues or Heroes

 

Et si vous aussi vous souhaitez encourager les productions indés…

Je tiens juste à signaler que le(s) créateur(s) de cet espace sont aussi à l’origine du projet Dreamirl (http://dreamirl.com/). Dreamirl en deux mots ….
c’est une sorte de plateforme à la Kick-starter, vous financez partiellement les projets qui vous plaisent, la plateforme offre un catalogue de projets jouables, en développement, ou fini

Vous avez donc accès libre, moyennent finance, à tout les jeux du catalogue, j’en ai donc profité pour tester les projets que j’ai un peu négligé lors de mon passage sur le stand. Pas de liste exhaustive, je vous laisse vous faire votre propre opinion, pour ma part je vous invite à découvrir mon petit menu!

 

Ayera

Shoot de psychopathe encore en dév, les graphisme sont sympas, des décors au lavis, ça pète de partout, tout ce que j’aime.

PongArena

Le rétro fliper remis au gout du jour sur la zone! Alors juste pour leplaisir de jouer sur la borne du stand, ça méritait un petit arrêt test 🙂

Bio-carnage

Die n Retry, du carnage en règle, des rooms qui se suivent à cleaner, chaque mort nous ramène au point de départ mais ça reste sympas, les morts ne reviennent pas nous hanter.

Z-tech

Encore en développement, jeu de réflexion, ça ma rappelé Portal sauf que cette fois on n’utilise les transporteurs existants, non! On ne passe pas à travers les murs!

Conclusion de ce TGS 2014

Et voilà ! Ainsi s’achève cette série de reportages sur la TGS 2014 ! Comme vous avez pu le voir, il y en avait des choses à dire sur ce salon, qui était « The place to be » en cette fin novembre pour tout Otaku qui se respecte ! Je vous invite à  lire (ou relire !) mon dossier complet, à l’aide de ce petit récapitulatifs de mes 3 précédents articles :

Photo du profil de Ayan
Graphiste web / animateur 2D / illustrateur gravement atteinte du syndrome de Peter Pan. Love my life 2.0

Vous avez aimé ? Ces articles sont pour vous !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz