Aperçu : Remnant From the Ashes, le Dark Souls jouable à 4 joueurs avec des guns !

Coucou, tu veux voir ma... Racine ?
Coucou, tu veux voir ma... Racine ?

Dark Souls. On arrête pas d’entendre parler de ce jeu, qui a relancé la mode aux jeux à la difficulté plus élevée que la moyenne pour satisfaire notre égo ! Entre Dark Souls Remastered qui revient sur Nintendo Switch, Code Vein qui en reprend les codes dans un univers plus coloré, Bloodborne et Sekiro qui se déroulera chez les Samurai, on pourrait penser que le tour a été fait ! Et pourtant, ce Remnant From the Ashes pourrait bien marquer sa différence dans ce milieu déjà archi concurrentiel !

Tu meurs… Mais pas trop :p !

3 minutes sur Remnant m’ont vite fait comprendre que j’allais souffrir : En effet, le premier extraterrestre que j’ai croisé était bien coriace ! Oui, j’ai bien dit extraterrestres, car dans Remnant From The Ashes, la menace provient des « Racine », des extraterrestres qui ont juste tenter de… Détruire l’humanité. Rien que cela. On se retrouve donc dans un univers Post-Apocalyptique à la « The Last of Us », mais toutes ressemblance avec ce dernier s’arrête là. Ici, on a droit à un TPS hardcore, qui rappelle un mélange de Gears of War et de Bloodborne. On peut, dans cette démo, jouer avec deux types de héors : soit avec le Hunter, soit avec l’Ex-Cultist !

Oui, no héros ne sont pas ultra charismatique. Mais le chevalier de Dark Souls l'est-il ?

Oui, no héros ne sont pas ultra charismatique. Mais le chevalier de Dark Souls l’est-il ?

On débute dans les couloirs d’un métro désaffecté infecté de Racines, et nos premiers pas sont l’occasion de découvrir nos pouvoirs. Ainsi, le Hunter dispose de différentes armes à feu, classique me direz-vous. Mais, à la différence des TPS classiques, les ennemis étant résistant, il ne faudra pas hésiter à faire des roulades et des esquives pour toucher – et achever – vos ennemis ! Et en jouant au jeu seul c’est plutôt ardu – c’est peut être ce qui m’a donné ce sentiment Dark Soulesque d’ailleurs ! De l’autre côté, l’Ex-Cultist, lui, permet d’invoquer des petites créatures pour combattre avec vous en plus de ses armes au corps à corps. Moi, pour la démo, j’ai choisi de continuer avec le Hunter, j’ai juste effleuré L’Ex-Cultist, donc je ne pourrais trop vous parler de lui, même si j’ai trouvé la maniabilité plus compliqué sur celui-ci… Mais j’avais déjà passé une demi-heure sur le Hunter avant de changer de héro, donc c’est peut être juste une question d’habitude et de prise en main 😉 !

Jouer seul ne m'a pas empêché d'avoir à affronter ce machin en racines.

Jouer seul ne m’a pas empêché d’avoir à affronter ce machin en racines.

La démo se terminait dans un environnement un peu plus ouvert, dans la ville, face à un immense boss-Racine ! Assez classique dans ses mouvements ou dans son apparition, il dispose d’un pattern assez simple à étudier, mais évoluant avec son niveau de vie… A l’image de ce que vous connaissez dans Monster Hunter ! Bien évidemment, c’est via ses points faibles qu’on pourra l’achever, chose je n’ai d’ailleurs pas réussi à faire (bouuuuh). Mais j’ai une excuse : j’ai passé une partie de mon temps à discuter avec le développeur qui m’accompagnait durant cette séance pour avoir un maximum d’informations sur le jeu ! Comme par exemple en savoir plus sur les points de sauvegardes du jeu, qui sont la seule façon de sauvegarder sa progression, et qui sont répartis de façon équitable, ou bien encore ces fameuses portions de niveau générées aléatoirement, pour que chacun de vos « Raids » avec vos amis en coopératif soient unique ^^ !

Verdict

Pour ceux qui aiment les jeux à la Dark Souls, et qui recherchent un jeu collaboratif jusqu’à 4 joueurs, Remnant : From the Ashes me semble être une proposition alléchante sur le papier. Avec son gameplay exigeant, mais jouissif, il pourrait plaire à ceux qui sont allergiques aux épées et aux univers « médiéval » des Dark Souls… Ce que Bloodborne avait d’ailleurs déjà essayer de nous proposer, avec succès ! J’ai juste un peu peur que le jeu passe inaperçu, que ce soit via ses héros qui n’ont pas énormément de charisme, ou les ennemis, sympathiques avec leurs textures de… racine, mais loin d’être mémorables, malheureusement. En tous cas, les possibilités promises (loot, crafting, évolution du personnage, certaines parties des niveaux générés de façon procédurale, multijoueur coopératif online) tentent de nous convaincre que Remnant : From the Ashes sera un jeu à parcourir dès 2019 !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de