Aperçu : Remnant From the Ashes, le Dark Souls jouable à 4 joueurs avec des guns !

Share

Dark Souls. On arrête pas d'entendre par­ler de ce jeu, qui a relan­cé la mode aux jeux à la dif­fi­cul­té plus éle­vée que la moyenne pour satis­faire notre égo ! Entre Dark Souls Remastered qui revient sur Nintendo Switch, Code Vein qui en reprend les codes dans un uni­vers plus colo­ré, Bloodborne et Sekiro qui se dérou­le­ra chez les Samurai, on pour­rait pen­ser que le tour a été fait ! Et pour­tant, ce Remnant From the Ashes pour­rait bien mar­quer sa dif­fé­rence dans ce milieu déjà archi concur­ren­tiel !

Tu meurs… Mais pas trop :p !

3 minutes sur Remnant m'ont vite fait com­prendre que j'allais souf­frir : En effet, le pre­mier extra­ter­restre que j'ai croi­sé était bien coriace ! Oui, j'ai bien dit extra­ter­restres, car dans Remnant From The Ashes, la menace pro­vient des "Racine", des extra­ter­restres qui ont juste ten­ter de… Détruire l'humanité. Rien que cela. On se retrouve donc dans un uni­vers Post-Apocalyptique à la "The Last of Us", mais toutes res­sem­blance avec ce der­nier s'arrête là. Ici, on a droit à un TPS hard­core, qui rap­pelle un mélange de Gears of War et de Bloodborne. On peut, dans cette démo, jouer avec deux types de héors : soit avec le Hunter, soit avec l'Ex-Cultist !

Oui, no héros ne sont pas ultra charismatique. Mais le chevalier de Dark Souls l'est-il ?

Oui, no héros ne sont pas ultra cha­ris­ma­tique. Mais le che­va­lier de Dark Souls l'est-il ?

On débute dans les cou­loirs d'un métro désaf­fec­té infec­té de Racines, et nos pre­miers pas sont l'occasion de décou­vrir nos pou­voirs. Ainsi, le Hunter dis­pose de dif­fé­rentes armes à feu, clas­sique me direz-vous. Mais, à la dif­fé­rence des TPS clas­siques, les enne­mis étant résis­tant, il ne fau­dra pas hési­ter à faire des rou­lades et des esquives pour tou­cher – et ache­ver – vos enne­mis ! Et en jouant au jeu seul c'est plu­tôt ardu – c'est peut être ce qui m'a don­né ce sen­ti­ment Dark Soulesque d'ailleurs ! De l'autre côté, l'Ex-Cultist, lui, per­met d'invoquer des petites créa­tures pour com­battre avec vous en plus de ses armes au corps à corps. Moi, pour la démo, j'ai choi­si de conti­nuer avec le Hunter, j'ai juste effleu­ré L'Ex-Cultist, donc je ne pour­rais trop vous par­ler de lui, même si j'ai trou­vé la mania­bi­li­té plus com­pli­qué sur celui-ci… Mais j'avais déjà pas­sé une demi-heure sur le Hunter avant de chan­ger de héro, donc c'est peut être juste une ques­tion d'habitude et de prise en main 😉 !

Jouer seul ne m'a pas empêché d'avoir à affronter ce machin en racines.

Jouer seul ne m'a pas empê­ché d'avoir à affron­ter ce machin en racines.

La démo se ter­mi­nait dans un envi­ron­ne­ment un peu plus ouvert, dans la ville, face à un immense boss-Racine ! Assez clas­sique dans ses mou­ve­ments ou dans son appa­ri­tion, il dis­pose d'un pat­tern assez simple à étu­dier, mais évo­luant avec son niveau de vie… A l'image de ce que vous connais­sez dans Monster Hunter ! Bien évi­dem­ment, c'est via ses points faibles qu'on pour­ra l'achever, chose je n'ai d'ailleurs pas réus­si à faire (bouuuuh). Mais j'ai une excuse : j'ai pas­sé une par­tie de mon temps à dis­cu­ter avec le déve­lop­peur qui m'accompagnait durant cette séance pour avoir un maxi­mum d'informations sur le jeu ! Comme par exemple en savoir plus sur les points de sau­ve­gardes du jeu, qui sont la seule façon de sau­ve­gar­der sa pro­gres­sion, et qui sont répar­tis de façon équi­table, ou bien encore ces fameuses por­tions de niveau géné­rées aléa­toi­re­ment, pour que cha­cun de vos "Raids" avec vos amis en coopé­ra­tif soient unique ^^ !

Verdict

Pour ceux qui aiment les jeux à la Dark Souls, et qui recherchent un jeu col­la­bo­ra­tif jusqu'à 4 joueurs, Remnant : From the Ashes me semble être une pro­po­si­tion allé­chante sur le papier. Avec son game­play exi­geant, mais jouis­sif, il pour­rait plaire à ceux qui sont aller­giques aux épées et aux uni­vers "médié­val" des Dark Souls… Ce que Bloodborne avait d'ailleurs déjà essayer de nous pro­po­ser, avec suc­cès ! J'ai juste un peu peur que le jeu passe inaper­çu, que ce soit via ses héros qui n'ont pas énor­mé­ment de cha­risme, ou les enne­mis, sym­pa­thiques avec leurs tex­tures de… racine, mais loin d'être mémo­rables, mal­heu­reu­se­ment. En tous cas, les pos­si­bi­li­tés pro­mises (loot, craf­ting, évo­lu­tion du per­son­nage, cer­taines par­ties des niveaux géné­rés de façon pro­cé­du­rale, mul­ti­joueur coopé­ra­tif online) tentent de nous convaincre que Remnant : From the Ashes sera un jeu à par­cou­rir dès 2019 !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de