Dossier : A qui appartiennent les 16 équipes de la Ligue Overwatch ?

Share

Suite à mon article concer­nant les salaires des joueurs pro­fes­sion­nels d'Overwatch, une autre ques­tion m'est venue à l'esprit. Sachant que le prix du ticket d'entrée (la somme à remettre à Blizzard pour s'inscrire au cham­pion­nat) est de 5 à 20 mil­lions d'euros selon la taille de la ville, qui a bien pu fon­der ces équipes Overwatch (au nombre de 12), et sur­tout que vont-ils en tirer ?

Sur le modèle de la NBA

En fait, si l'investissement est éle­vé, à l'image des clubs de foot­ball ou de bas­ket, c'est bien la noto­rié­té autour des équipes qui devrait rap­por­ter un retour sur inves­tis­se­ment.

Blizzard, devrait de son côté rever­ser aux pro­prié­taire d'équipes une par­tie des reve­nus géné­rés par la publi­ci­té, la vente de billets (les com­pé­ti­tions ne se déroule qu'au stade de Los Angeles pour le moment), mais éga­le­ment les droits de dif­fu­sion, qui seront négo­ciés pour chaque médias (à noter que Twitch a un accord avec Blizzard pour la Overwatch World Cup, mais pas pour la Overwatch League qui devrait être dif­fu­sée par MLG.TV).

Il faut éga­le­ment savoir que le mer­chan­di­sing autour des équipes devrait éga­le­ment géné­rer des béné­fices (T-shirt, Figurines, Casquettes etc…), et qu'à côté de cela, 50% des reve­nus géné­rés par les pro­duits déri­vés affi­liés à la Overwatch League seront rever­sés de façon équi­table aux équipes ! Et ça com­men­ce­ra d'ailleurs par la vente des skins aux cou­leurs offi­ciels des équipes com­pé­ti­trices. Voici les 12 skins qui seront mis en vente dès 2018 🙂 !

Pour finir, chaque équipe peut orga­ni­ser 5 évè­ne­ments ama­teurs par an sur leur ter­ri­toire, qu'ils peuvent moné­ti­ser et gérer comme bon leur semble. Bref, vous l'aurez com­pris : Ce billet de 5 à 20 mil­lions d'euros com­prends des moyens de ren­ta­bi­li­ser son achat via le busi­ness autour de la League Overwatch 🙂 !

Mais qui sont-ils ?

Sans plus attendre, je vais vous don­ner la liste des 12 pro­prié­taires des équipes de la league Overwatch sai­son 1 !

  • Robert Kraft, PDG du groupe Kraft et des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, pos­sède la Boston Uprising
  • Jeff Wilpon, cofon­da­teur et par­te­naire de Sterling.VC et direc­teur géné­ral des Mets de New York, pos­sède la New York Excelsior
  • Noah Whinston, PDG des Immortals, une équipe de joueurs pro­fes­sion­nels légen­daire, pos­sède la Los Angeles Valiant
  • Ben Spoont, PDG et cofon­da­teur de Misfits Gaming, pos­sède la Florida Mayhem
  • Andy Miller, pré­sident et fon­da­teur de NRG Esports, pos­sède la San Francisco Shock
  • NetEase, une socié­té inter­net chi­noise qui exploite le site 163.com, un por­tail web popu­laire en Chine, pos­sède la Shanghai Dragons
  • Kevin Chou, cofon­da­teur de Kabam, un stu­dio de déve­lop­pe­ment de jeux mobiles, pos­sède la Seoul Dynasty
  • Stan Kroenke and Josh Kroenke, fon­da­teur de KSE Esports et pos­sé­dant plu­sieurs fran­chises de sport amé­ri­cain, pos­sède la Los Angeles Gladiators
  • Jack Etienne, fon­da­teur de Cloud9, alias C9 et très connu sur Overwatch pour avoir gagné un fight mais per­du le controle du point, pos­sède la London Spitfire
  • Mike Rufail, fon­da­teur de Team EnVyUs, pos­sède la Dallas Fuel
  • Hector Rodriguez, fon­da­teur de OpTic Gaming, une orga­ni­sa­tion eSport, pos­sède la Houston Outlaws
  • Comcast Spectacor, entre­prise de sports et de diver­tis­se­ment, pos­sède la Philadelphia Fusion
  • Gregory Chabal, fon­da­teur d'Otakugame.fr, un blog sym­pa de jeux vidéo, pos­sède la Fort-de-France Fury

Comme vous pou­vez le voir, sur 12 équipes, 9 sont amé­ri­caines, 2 asia­tiques (Corée du sud et Chine) et une seule est euro­péenne (Londres) ! Il faut dire qu'on a un peu du mal à voir en France quel indus­triel (ou per­son­na­li­té mil­lion­naire) serait apte à mettre 5 à 20 mil­lions de ses poches pour fon­der une équipe, étant don­né la place de l'esport (voire même du jeux vidéo) dans notre beau pays ! Et pour­tant, des joueurs talen­tueux fran­çais, c'est pas ce qui manque, au point que SOON, joueur Overwatch fran­çais de haut niveau, à été signer à Los Angeles ! Après il faut avouer que jouer pour les Immortals, c'est un peu le rêve de tous les joueurs eSport…

Terminons cet article par un petit pano­ra­ma des dif­fé­rents logos que revê­ti­ront nos joueurs pro­fes­sion­nels pré­fé­rés ^^ !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de