Dossier : Pourquoi Nintendo devient ami avec ses ennemis désignés, l’iPhone et l’iPad ?

Share

Oh ! Un nouveau dossier sur Nintendo ! Et je l’écris suite à ce que j’ai vu cet après midi : J’ai vu Shigeru Miyamoto présenter un énième runner game aux couleurs de Mario lors d’une conférence Apple aux USA ! Oui, oui, vous avez bien lu ! Faisons un petit retour dans le passé…

Il y a du vrai dans cette image...

Il y a du vrai dans cette image…

Lorsqu’Iwata considérait Apple comme son ennemi numéro 1.

Revenons en 2010. A l’époque, l’avenir de la Nintendo 3DS est encore incertain et l’ennemi était tout trouvé pour Iwata. Ce n’était pas Sony le concurrent à abattre, mais bel et bien Apple ! Pour replacer le contexte, c’était en mai 2010, après la présentation de l’iPad en février de la même année et son succès tonitruant…

L’iPhone et l’iPad sont les ennemis du futur. – Satoru Iwata, 2010.

Et pourtant… Les ennemis du futur sont, au final, devenus les meilleurs amis de Nintendo ! Comment cela a-t’il pu arriver ? Pourquoi en sommes-nous arrivés là ?

Revenons donc en 2010. A l’époque, la 3DS n’est pas un succès retentissant, alors que de son côté, la DS n’avait plus rien à prouver… Mais c’est bien du côté d’Apple que commence à migrer les casuals, vous savez, ce public qui était visé par la Wii, console vendu à plus de 100 millions d’exemplaires… La PS4, elle, s’est vendue à ce jour à 40 millions d’exemplaires à titre de comparaison ! Et Apple est bien déterminé à devenir, à sa façon, un acteur incontournable du jeu vidéo via l’iPhone, mais également via l’iPod Touch et l’iPad ! Si l’iPod Touch n’a pas eu le succès escompté par Apple en temps que console de jeu, le marché de l’iPhone a pu conquérir ce marché sans aucune difficulté… Il suffit de voir des jeux comme Angry Birds, ou mon adoré Cut The Rope pour se rendre compte qu’Apple s’est bel et bien ancré sur le marché ! Et, à terme, la principale peur était que les gens n’achètent plus de consoles portables (PS Vita, 3DS) à cause de leur smartphone… D’où cette volonté de ne surtout pas « aider » ce marché en créant des jeux dessus !

https://www.youtube.com/watch?v=Q6dsRpVyyWs

Il faut bien comprendre que si le parc de 3DS est de 59 millions de machines dans le monde, celui de l’iPhone est bien supérieur ! Selon Apple, il y a 1 milliards de ses machines activées (et connectées) dans le monde à l’heure où j’écris ces lignes. Oui, 1000 millions de machines Apple activées… Et bien que ce nombre prenne en compte les iWatch, les iMac, les Macbook, les iPod et les iPhones, cela donne un ordre d’idée des parcs de machine en concurrence. Tenez, pour le 3 ème trimestre de cette année, et uniquement ce trimestre, il s’est vendu 40 millions d’iPhone ! Et en tous, Apple a vendu 987 millions d’iPhone depuis le lancement du premier modèle… des chiffres vertigineux, qui vous donne une idée de l’importance de ce marché pour un éditeur de jeux vidéo…

Quand les constructeurs de consoles deviennent des éditeurs de jeux de merde…

Aujourd’hui, plus aucun doute n’est possible. Alors que Nintendo ne participait qu’à hauteur de 33% à Pokémon GO, en étant même pas le développeur derrière ce titre. Que Miitomo, Animal Crossing et Fire Emblem sur mobile étaient (soit disant) conçus par Dena, et que Pokémon Shuffle surf sur la vague « C’est pas moi, c’est The Pokémon Company », voila que Miyamoto lui même présente Mario sur iPhone.

Déjà, il était question de ne pas dénaturer les licences Nintendo en créant des jeux déjà vu sur smartphone… Vous savez, les jeux Nintendo seront étudiés avec minutie afin de créer des expérience uniques sur Smartphone. Si je dois avouer que Pokémon Go est assez unique (même si issu d’un concept de Niantic), force est de constater que Super Mario Run est un énième runner, et disponible sur iOS uniquement… Alors qu’Iwata voyait à travers ce marché une façon pour les enfants de jouer moins cher, voici que le « Nouveau Nintendo » semble choisir la voie du profit – sortir le jeu sur Android, c’est s’assurer de n’avoir quasiment aucune ventes, et un piratage massif de cette nouvelle « application ».

Edit : Bon, au moins je me trompe sur toute cette ligne : Miyamoto a confirmé que le jeu arrivera sur Android prochainement ^^ !

En quoi ce Super Mario Run vaut mieux qu’un Sonic Dash par exemple ? Ou qu’un Tomb Raider Relic Run (Attention, j’adore Lara Croft Go) ? Ou bien encore que l’excellent Rayman Jungle Run ? En rien… Et c’est bien là le soucis pour moi. Je n’ai pas encore joué au jeu, mais on sait tous qu’il aura une profondeur de jeu digne d’un jeu smartphone… Ce sont des jeux sympathiques une poignée de minutes, mais rien à voir avec un Sonic Adventure 2 Battle, ou un Rise of The Tomb Raider… Mais ce n’est pas vraiment ici qu’est le problème. Et je ne parlerais même pas du fait qu’une licence comme Rayman semble morte en dehors de ses opus sur Smartphone…

Le problème, c’est que j’ai peur que Nintendo devienne, comme SEGA, que l’ombre de lui même. Déjà, en temps que joueur, je me sens bafoué par Nintendo. Pour cette fin d’année, on a droit sur Wii U à un Paper Mario Color Splash, et sur 3DS à Dragon Quest VII et Pokémon Soleil et Lune. On a pas de nouvelles sur la Nintendo NX. Pas de DLC pour Splatoon ou Mario Kart 8. Rien. On sent bien que Nintendo est dans une phase où ils tentent plus de faire plaisir aux actionnaires qu’aux joueurs, et ça, c’est pas du tout un signal positif…. On a connu la déchéance de SEGA, et dernièrement de Konami, on a pas envie de voir Nintendo sombrer de la même manière…

Un changement qui peut également être positif

Mais tout n’est pas si noir ! Depuis quelques années, on découvre énormément de produits dérivés des grandes licences de Nintendo. Casquettes Zelda, T-Shirt Super Mario ou bien encore tasse Pokémon, Nintendo est devenu le roi du merchandising ! On peut imaginer que Nintendo va se diversifier à l’avenir, et peut-être, plutôt que de devenir un éditeur de seconde zone à la SEGA, devenir le « Disney » à la japonaise du monde du divertissement !

Imaginez : Des mangas Fire Emblem ou The Legend of Zelda, des parcs d’attraction partout dans le monde, des figurines et des peluches à gogo, bref, concevez Nintendo comme un ensemble de licences toutes plus juteuses les unes que les autres plutôt que comme le constructeurs de console Outsider de cette génération… Au final, ne sommes nous pas tout simplement en train d’assister à la mue de Nintendo, qui passerait de son stade chenille à son stade Papillon ? J’ai envie d’y croire… Et ça pourrait être une nouvelle aventure exceptionnelle 😉 !

Bref, si Nintendo devient ami avec ses ennemis désigné, ce n’est pas forcément par plaisir. Pour entamer cette mue, Nintendo se doit de toucher le plus grand nombre – et à ce titre, quoi de mieux que de s’affranchir d’une plateforme de jeu pour toucher un public plus large ? Plus que de vouloir donner une expérience vidéo-ludique, j’ai l’impression que Nintendo cherche surtout à gagner en présence sur tous les supports, et je ne serais pas étonné de voir débarquer très prochainement des séries Nintendo sur Netflix par exemple, pour encore appuyer cette présence médiatique… Et faire le bonheur des actionnaires.

Source : Le défunt jeuxvideo.fr, iPhon.fr

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

10
Poster un Commentaire

avatar
5 Fil des commentaires
5 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
5 Commentaires de l'auteur
FabienSqualleAeonsLiquidashiSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
Liquidashi
Invité
Liquidashi

Ton désespoir me fait marrer. Nouvelle présidence, nouvelles directives. C’est dans l’ordre des choses. On parle d’une boîte qui a plus de 120 ans je crois. Elle a obligation d’évoluer pour perdurer, quitte à perdre une partie de sa fanbase.

Aeons
Habitué

 » Nintendo se doit de toucher le plus grand nombre – et à ce titre, quoi de mieux que de s’affranchir d’une plateforme de jeu pour toucher un public plus large ? »

oué bah c’est pas en choisissant IOS qui est minoritaire par rapport à Android que ca va toucher le plus …

http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-les-os-pour-smartphones-39790245.htm

http://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/parts-marche-os-mobiles-android-envole-ios-trebuche-n52105.html

Même aux US, apple n’a pas 40%

Squalle
Invité
Squalle

Quand, ces derniers jours on voit les prémices de ce que vas être le nouveau Zelda , et autant le dire on nous a montré à peine la pointe de l’iceberg, je doute fortement que Nintendo soit dans les cordes. On n’est pas prêt d’imaginer toute l’étendue que vas offrir ce jeu.
Nintendo prépare quelque chose d’énorme.
Sans parler de la NX qui, celon certaine sources va être plus qu’embalante à l’image d’une Wii à sa sortie… Non Nintendo n’est pas mort.
Alors pourquoi s’accocier d’un coup avec apple et Android ? Juste un raisonnement personnel : on sait presque à coup sur que la NX sera une console hybride. On peut imaginer que Nintendo viens de poser la première pierre d’une collaboration qui peut aller loin. Imaginez un instant une appli Nintendo sur mobile qui permettrait de jouer à vos jeux NX par exemple.
C’est juste une idée, un peu tirée par les cheuveux, pour essayer de dire qu’une décision comme celle là n’est pas anodine et que Nintendo à des choses en tête.

Fabien
Invité

Après le « flop » qu’a été la Wii U, ils ont effectivement intérêt à se réinventer et à frapper fort en 2017 !