Petite photo d'un lagon que j'ai trouvé dans ma galaxie !
Vous êtes jaloux de la belle planète que j'ai découverte ! Elle s'appelle : PlanetAntilles...
0
Share

Dossier : No Man’s Sky, c’est quoi ? Plein d’infos pour mieux comprendre ce jeu !

Etant moi même assez perplexe face à No Man’s Sky, que je trouve à la fois décevant et captivant comme jeu, phénomène assez rare, j’ai décidé d’essayer d’en apprendre un peu plus sur le jeu, et la façon dont les univers sont créé… Et ça tombe bien, j’ai pu trouver pleins d’informations !

Tout d’abord, au niveau des formes de vies :

  • 90% des planètes n’ont aucune forme de vie, et, sur les 10% restantes, 90% sont des formes de vie primitive. Donc jusque là, j’ai plutôt eu de la chance dans le jeu !
  • 90% des animaux sont générés de façon procédural. Certaines sont agressives, d’autres pacifiques.
  • Les plantes sont également générées grâce au procédural. Certaines  sont même carnivores…
  • On ne peut renommer que les animaux que l’on a découvert soit même.
  • L’atmosphère de certaines planètes sont toxiques, d’autres avec des températures trop chaudes ou trop froides, rendant la survie difficile
  • Il y a des grottes sur certaines planètes.
  • Il y a des pirates dans l’espace, surtout lorsque vous êtes chargé d’or (j’en ai fait les frais)
  • Plus vous êtes poche du centre de la galaxie, plus le jeu est difficile
  • Le cycle jour/nui dépend de sa rotation et du (ou des) soleil à proximité. Conséquence : Plus une planète tourne vite sur elle même, plus les cycles jour/nuit sont courts !

Au niveau du système de crafting :

  • Les bases sur les planètes permettent d’apprendre à créer de nouveaux objets, nous octroyant de nouvelles aptitudes
  • On peut crafter des éléments pour créer de l’anti-matière, nécessaire à la création de carburant pour notre Hyper Propulsion.
  • Le Plutonium est disponible sur toutes les planètes, et heureusement : Il est nécessaire pour quitter une planète, car c’est notre carburant principal !
  • Lorsque vous mourrez, vous perdrez toutes les découvertes non-téléchargées, ainsi que toutes les ressources que vous aviez sur vous au moment de votre mort (mais  pas votre costume ni ces améliorations), et vous réapparaîtrez au dernier point de sauvegarde que vous avez visité sur cette planète.
  • Lorsque votre vaisseau explose, vous perdez les ressources dans votre vaisseau  (et vous réapparaîtrez dans la station spatiale du système)
  • Vous êtes crédité pour chaque système, planète, ou région que vous avez découvert et envoyé à la communauté.
  • Lorsque vous découvrez un système ou une planète déjà découverte par un autre joueur, son nom est affiché en dessous du nom de cette planète.
  • Il existe quatre types de vaisseaux dans le jeu :
    • Fighters : légers et symétriques
    • Traders : lents et volumineux.
    • Explorer : rapide et furtif.
    • Science : meilleur hyperdrive et solidité

Enfin, quelques anecdotes :

  • La planète terre n’existe pas dans ce jeu (au moins, c’est réglé).
  • Il est possible de voler entre les systèmes solaires sans utiliser l’hyper-vitesse, mais cela peut prendre plusieurs heures, voir jours…
  • On ne peut pas voler sous l’eau. J’ai essayé 😉 !
  • En faisant un zoom arrière sur la carte de la Galaxie, on peut la voir en entier 🙂 !
  • Les galaxies de No Man’s Sky  sont des galaxies elliptiques.
  • Il parait qu’une technologie permet de  pirater des terminaux informatiques et donc de voler un vaisseau ! Je veux apprendre à faire cela !
  • Au fur et à mesure de votre avancée, vous comprenez mieux les langues extra-terrestre. Moi je comprends déjà 5 mots !
  • L’histoire et la narration du jeu se fait via l’Atlas, que je n’ai pas du tout écouté.
  • Il était question de pouvoir voir les autres joueurs, mais deux joueurs se sont rencontrés et… Il ne se voyaient pas ! Il faut dire que le temps n’était pas le même sur les deux planètes… Étrange. Normalement, il était prévu qu’on l’on puisse voir une partie des joueurs s’il y en avait trop dans une zone à un moment donné, même si la probabilité de croiser un autre joueur est proche de zéro.
Ces deux joueurs n'ont pas pu se voir...

Ces deux joueurs n’ont pas pu se voir…

  • Il y a 18 446 744 073 709 551 616 planètes dans No Man’s Sky, car cela représente 2 puissance 64, le plus grand nombre entier que l’on puisse coder sur 64 bits 😉 !
  • Chaque système a entre 0 et 12 planètes.
  • Il y a environ 184 million de galaxies différentes.
  • La distance entre les planètes dans un système solaire est beaucoup plus petite qu’en vrai.3
  • La couleur de l’atmosphère dépend de la composition des planètes.
  • Certaines planètes sont radioactives et nécessitent des équipements particuliers pour les visites 😉 !
  • Certaines planètes ont carrément des anneaux comme Saturn autour d’elles !
  • Tous les joueurs commencent dans la même galaxie.
  • Votre but ultime est d’atteindre le centre de celle-ci, mais vous pourrez continuer à jouer une fois que vous aurez atteint ce centre. Vous aurez également un succès en le faisant 😉 !

Voilà ! C’est à peu près toutes les informations que j’ai pu recueillir sur le jeu ! En espérant que cela vous éclaire un peu plus que les vidéos et le test que j’ai pu faire sur cette expérience… Plutôt étrange ! Et si vous avez découvert d’autres choses sur le jeu (ou que certaines de mes informations sont fausses), n’hésitez pas à nous faire signe dans les commentaires !

Source : No-mans-sky-france.fr

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

S'inscrire
Notification de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Les retours
Voir tous les commantaires
Available for Amazon Prime