Aperçu : Prodigy, du RPG français avec des figurines NFC

Pour ma première escapade à la Gamescom, j’ai pu faire des découvertes très intéressantes et Prodigy du studio français Hanakai en fait partie. Quand je suis passé devant leur stand, j’ai été tout de suite attiré par les figurines super détaillées qui ornent la vitrine. Intrigué, je me suis approché pour savoir plus et j’ai pu obtenir un rendez-vous. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu!!!

Le RPG qui veut attaquer Sylanders sur son terrain

Hanakai studio, co-fondé en 2012, par Jean Bey, célèbre sculpteur, a pour but de proposer une alternative plus mature à Skylanders, aux Amiibos ou encore Disney Infinity. Le principe est le suivant, c’est un Tactical-RPG au tour par tour avec des figurines et des cartes. Le tout est animé par un plateau lumineux divisés en 12 cases et qui se branche en USB. Il détecte les figurines ainsi que leurs positions et les matérialise à l’écran. Il en va de même pour les cartes qui serviront à donner des ordres d’attaque ou de défense. Les figurines sauvegardent la progression grâce à la technologie NFC et permettent donc d’aller se fritter chez des amis. Je n’ai par contre pas pu tester la jolie bague. Elle sécurise l’accès à son profil en ligne et stocke aussi les données du joueur.J’ai pu faire une assez longue partie avec le game designer Marc Rutschle avec les explications en live de sa collaboratrice (qui commente les livetreams sur la chaîne youtube du studio). Les cartes permettent de multiples stratégies entre déplacement attaque, défense, facultés spéciales, combinaisons entre personnages et des choix d’utiliser des pouvoirs lumineux (safe mais avec une efficacité égale) ou sombres (plus puissants mais avec des risques qui augmentent et peuvent blesser).

Le plateau était un prototype assez ancien selon les explications que j’ai eues mais il fonctionnait tout de même plutôt bien. La détection des figurines et des cartes qui de prime abord n’impressionne pas des masses, donne un résultat bluffant à l’écran. On touche pas au clavier, à la souris ou à la manette. Tout se passe avec les objets, surtout les figurines qui évoluent selon les choix du joueur. Je n’ai pu tester que l’aspect combat du jeu, mais entre ceux-ci, il y a un scénario, des dialogues, des quêtes etc.

Une technique très solide

La direction artistique est vraiment très bonne comme on peut le voir sur les artworks ci-dessous. L’ambiance heroic-fantasy est superbe. Différents artbooks sont prévus et j’avoue qu’il me tarde de pouvoir mettre la main ou la souris dessus. Jean Bey a fait appel à des artistes coréens pour avoir une patte particulière et mixer des styles différents qui pourraient plaire aux occidentaux et aux asiatiques.

Et leur transposition dans le jeu est du même acabit. Il ne fait aucun doute que les artistes de chez Hanakai savent bosser. Personnages superbement modélisés et animés, effets très fin et de haut niveau sur les pouvoirs. Je n’ai rien trouvé à redire surtout qu’en plus, l’ensemble tournait très bien et sans ralentissements.

Je n’ai pas pu me rendre compte de la partie audio malheureusement, Gamescom oblige. Mais d’après ce que j’ai pu voir dans les diverses vidéo, cet aspect n’est pas en reste.

Et les figurines?

Et oui, qu’en est-il des figurines? Ce sont quand même elles qui servent de figures de proue pour ce genre de concept. Suzukube a déjà fait pas mal d’articles sur le sujet et souvent, il a été déçu soit  par la finition, les postures, le niveau de détails, la peinture etc. Une petite galerie de photos faites par votre serviteur permettra de mieux se rendre compte de la qualité et des détails niveau sculpture et peinture. C’est de l’excellent travail en tout point. Ceux qui rêvent de figurines plus fines que chez la concurrence seront aux anges. Du très très lourd.

En conclusion…

Que dire de plus à part le fait que je suis très enthousiaste. Après une campagne Kickstarter réussie, tout semble propice à une sortie en fin d’année, voire début 2017 sur PC dans un premier temps. Des versions console seraient actuellement envisagées, mais il ne faut pas oublier que c’est une petite structure. Se concentrer sur un support est la bonne chose à faire pour fournir un jeu le plus fini possible. On peut déjà le précommander en ligne. Moult packs sont prévus et celui de base donne droit au jeu, à 3 figurines, au plateau, aux 8 cartes et à la bague. Tout ça pour 80€, c’est vraiment un excellent rapport qualité-prix au vu du contenu. Je parlais plus haut de la direction artistique et de la partie audio, notamment musicale et des goodies sont prévus pour qu’on puisse profiter de ça. En tout cas, on ne peut que souhaiter le succès à ce projet assez atypique. Vivement que ça sorte!!!!

Sources : Prodigythegame.comHanakai-studio.comHanakai.fr

Liquidashi

J’ai commencé avec l’Amstrad 6128+, puis je suis passé sur la NES, puis la SuperNES, puis la PS1, puis la Saturn, puis la Dreamcast, puis la Xbox, suivie par la Xbox360, puis la PS3 et la PSVita. Depuis 2012, je suis revenu dans le monde de la masterrace et aussi sur PS4 et One depuis peu. De la wallayebillayerie à foison

2 Réponses

  1. Aeons dit :

    personne se rappelle du mega ultra flop de « the eyes of judgement » sur ps3 ? :D
    la même avec la partie carte uniquement …. les mobs se modélisants sous le ps eyes qui détectait les cartes etc.

    perso, je n’adhère pas … tu voudras jouer en bonnes conditions ? faudra acheter cartes et /ou figurines … car je suppose que le pack de base n’incluera pas toutes les cartes, et que cela sera via des boosters ? donc contenu inconnu etc ?.

    machine à pognon pour l’éditeur quoi, je vois plus le truc pour surfer sur le phénomène qui persiste de ses figurines NFC qu’autre chose …

    • SuzuKube dit :

      Je n’avais jamais entendu parler de « The Eyes of Judgement ». J’y jetterais un oeil. Après, le truc avec la NFC, c’est qu’il suffit que tes personnages plaisent pour que ça se vende. Si je regarde Nintendo, honnêtement, 99% des fonctionnalités NFC sont nulles à chier. J’ai même acheté Amiibo Machin Festival, que je n’ai JAMAIS lancé sur ma console (quoique un bouse-test serait marrant tiens) juste pour les figurines… Et ce doit être le cas de la majorité de mes Amiibo en fait, achetées uniquement à cause de leur esthétique !

      Du coup, je me dis que ce jeu pourrait avoir une chance si le charadesign plait :) C’est toujours sympa d’avoir un « truc » physique en plus du jeu démat » :) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:yes: 
:sad: 
:hautain: 
:lol: 
:smile: 
:cyp 
:mmm: 
:ptdr: 
:trolilo: 
:chine: 
:yo: 
:boing: 
:mdr: 
:baguette: 
:crapeau: 
:q 
:pig: 
:pasmoi: 
:dance: 
:mario: 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.