Google présente Stadia, sa vision du futur des « consoles » de jeu !

Share

Quand Google débarque dans un domaine, il faut toujours qu’il y aille avec sa vision novatrice des choses. Et pour le coup, Google Stadia représente la vision de Google pour les consoles de jeux vidéo ces prochaines années !

Stadia GDC 2019 Gaming Announcement

Concrètement, cette vision passera par l’officialisation de Google Stadia, un service de Game-Streaming qui permettra de jouer sur Android, Google Chrome et TV compatibles :) ! Une vision qui n’est pas sans rappeler celle de Microsoft avec le projet xCloud au passage…

La promesse de Stadia ? Démarrer un jeu dans les 5 secondes. Imaginez : Vous regardez un let’s play sur Youtube du dernier Assassin’s Creed, et un bouton « Play » vous permet d’y jouer directement dans votre navigateur. Impossible de faire plus simple n’est-ce pas ?

Et on ne parle pas de jouer à de « petits jeux » dans votre navigateur. Non. Google Stadia est plus puissant que la plus puissante des consoles de jeux actuellement disponible, la Xbox One X ! Je vous explique :

Techniquement, les serveurs Stadia ont été créées en collaboration avec AMD. Chacun de ces serveurs, qui sont en réalité des consoles de jeu simplifiées, dispose, au niveau de leur carte graphique, de mémoire HBM2, de 56 unités de calculs et d’une puissance de calcul de 10.7 Teraflops. A titre de comparaison, la Xbox One X tourne à 6.0 Teraflops contre seulement 4.2 Teraflops pour la PS4 Pro.

Et ce n’est pas tout : les processeurs, eux, sont des x86 « personnalisées » en , tournant à 2.7 GHz. Chaque plateforme dispose de 16 Go de Ram, avec une bande passante de 484 Go/s et un Cache L2+L3 de 9.5Mo. Tout cela permettra à Stadia de faire tourner les derniers jeux en 4K 60Fps avec HDR, et dans le futur la 8K sera également supportée. Et pour cela, les consoles Stadia sont capables de s’interconnecter pour s’adapter à la puissance nécessaire pour les jeux. Oui, on est les 2 pieds dans le futur…

Notez que pour les Steamers, c’est une révolution : Votre gameplay peut être diffusé en temps réel et en simultané sur Youtube, avec la meilleure qualité possible pour un stream. C’est très ingénieux – et devrait aider Stadia à se développer rapidement dans un premier temps.

Le Stadia Controller, une des pierre angulaire du GameStreaming.
Le Stadia Controller, une des pierre angulaire du GameStreaming.

Et en parlant de Stream : une des techniques de Google pour réduire le lag semble se situer dans la manette. Baptisée Stadia Controller, cette manette à la capacité de se connecter au service Cloud de Google directementent via le wifi, sans passer par le PC. Cela permet également au final de jouer sur n’importe quel écran diffusant votre partie Stadia, sans aucune interruption. Malin.

Au lancement de Stadia, on retrouvera les jeux Assassin’s Creed Odyssey et DOOM Eternal. Google créera également des jeux spécifiques à la plateforme, via son premier studio de jeux vidéo : Stadia Games and Entertainment, son tout premier studio de jeux vidéo. Ce studio sera dirigé par la très connue Jade Raymond, qui a déjà fait ses preuves chez Ubisoft et EA. Mais pour l’instant, on a eu aucun titre ou jeux exclusif à Stadia annoncé. Hem….

La date de sortie de Stadia ? Et bien Google demande de patienter jusqu’à cet été pour cela, sachant que cela disponible dès 2019 aux USA, au Canada et dans quelques pays d’Europe.

Quel tarif pour Stadia ? Rien n’a filtré du côté de Google. Il y aura-t’il plusieurs formules ? Est-ce que cela sera un abonnement comme le PS Now ? Rien n’est moins sûr, même si on suppose que ce sera cette option qui sera privilégiée.

Cela me fait plaisir de voir Google se lancer dans le domaine des jeux vidéo, mais il y a, de mon côté, une certaine crainte également. Car si on y réfléchit un peu, Google aurait pu proposer ces nouveaux « serveurs » directement au public, on serait alors sur des « consoles » plus puissantes que des Xbox One X.

Mais Google a choisi de produire et de placer ses « consoles » dans ses datacenters, et de les « louer » à distance aux joueurs. Chose que Google peut faire aisément vu le nombre de ses datacenters, Microsoft pourra les suivre dans cette voie avec le projet xCloud et ses serveurs Azure mais… Quid de Nintendo ou de Sony ? Je ne les vois vraiment pas avoir les fonds nécessaire au déploiement d’une telle infrastructure dans le monde.

Project xCloud: Gaming with you at the center

Que pensez-vous de Google Stadia ? Et du projet xCloud de Microsoft dans une certaine mesure ? Est-ce le futur du jeux vidéo ? Est-ce la fin de la liberté ? Comment percevez-vous l’arrivée de ces technologie de streaming dans nos jeux ?

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fil des commentaires
0 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
1 Commentaires de l'auteur
avensis Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
avensis
Membre

Cela semble intéressant, mais je vais attendre de voir si cela en vaut vraiment la peine. Je préfère de loin les médias physiques et même si j’aime le streaming sur le cloud, tout le monde ne dispose pas d’une connexion Internet très rapide.

%d blogueurs aiment cette page :