Pourquoi je préfère ma PS5 à ma Xbox Series X ?

Share

Et voilà. Ça fait déjà 2 mois que j’ai une Xbox Series X à la maison. Après avoir eu un PC avec une GTX 1060, puis une Xbox Series S. J’ai ensuite upgradé mon PC avec une GTX 1660 Ti. Et enfin, il y a 2 mois, c’est une Xbox Series X qui est arrivée à la maison, car j’ai eu l’opportunité d’en commander une à la FNAC, et que beaucoup me faisaient remarquer que sans Xbox Series X, comment pourrais-je comprendre la révolution qu’est cette console en ne jouant que sur Xbox Series S ?

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois…

La vérité, c’est que… L’aspect technique des jeux m’importe peu. Par exemple, je jouais déjà à Microsoft Flight Simulator sur mon PC, en 60 fps ou 30 fps, avec pleins de détails ou peu de détail, mais en 1080p, sans 4K. C’est l’avantage du PC d’ailleurs, même avec une machine modeste, on choisit la façon dont on joue, selon le budget que l’on a.

L’arrivée de la Xbox Series X à la maison n’a pas bouleversé mes habitudes de jeu. Je continue à passer plus de temps sur des jeux comme HADES ou BLOODROOTS, qu’à me remplir les yeux d’étoiles sur Microsoft Flight Simulator en 4K ou à m’extasier sur le boost de FPS / résolution avec l’ajout de Ray Tracing, sur HellBlade, proposé dernièrement par Microsoft sur leurs Xbox Series.

En définitive, bien sûr que les graphismes sur Xbox Series X sont bien meilleurs que sur la Xbox Series S (en termes de résolution et de framerate), mais est-ce que cela m’a donné envie de redécouvrir mes jeux… Pas forcément. Et lorsque l’on compare les graphismes de jeux PS5 et Xbox Series X, les différences sont tellement difficiles à appréhender que je ne pense pas qu’il soit pertinent d’acheter la console par rapport à sa puissance supplémentaire. Du moins, pas actuellement.

Et c’est là que Sony a fait fort. Car même si, objectivement, la Xbox Series X est une console que je trouve mieux conçue que la PS5 (encombrement, robustesse, silence de fonctionnement), force est de constater que la manette DualSense est juste un bonheur en main. Quand je la tiens, j’ai vraiment la sensation d’avoir un nouvel objet high-tech entre les mains. Et mine de rien, ça fait la différence !

Une manette révolutionnaire

Un micro intégré à la manette. Ça n’a l’air de rien, mais pour donner des ordres vite fait à mes coéquipiers sur Fortnite, sans avoir à avoir un casque sur la tête, c’est pratique. Le petit hautparleur lui aussi intégré à la manette me permet d’entendre mes petits camarades, qui sont du coup bien plus nombreux que sur PS4 à être dans le chat vocal ! La surprise d’avoir le ressenti du terrain et des feuillages via les vibrations haptiques de la manette. Et que dire du crantage que permettent les gâchettes adaptatives, transformant dans mon cerveau cette manette en littéralement l’arme que j’ai entre les mains à l’écran, des pistolets automatique aux arcs et passant par les lances roquettes.. Beaucoup l’oublie, mais les jeux vidéo, c’est principalement la retranscription de sensations, et ça, ça ne passe pas uniquement via la 4K et les 60 fps. En tout cas, pas chez moi, je joue d’ailleurs la majorité du temps sur un écran 1080p sur mon PC… Comme quoi !

Les conséquences de la course à la puissance

Question : Pensez-vous que Ratchet & Clank Rift Apart sera infinement meilleur sur (une hypothétique) PS5 Pro quand il aura droit à une version 4K (native) 60fps avec du Ray-Tracing ? Personnellement, je pense que non, l’expérience sera très similaire à ce que l’on a actuellement en 1440p / 60 fps. Est-ce qu’une version en 1440p 120 fps fera la différence alors ? Probablement pas, en réalité les ressentis entre le 60 et le 120 fps sur des jeux non compétitif n’est pas aussi élevé qu’entre 30 et 60 fps. J’ai déjà eu ma propre expérience sur ce jeu, et elle a été exceptionnelle. La direction artistique est monstrueuse, et ce n’est pas d’y jouer en 30 fps/4K ou 1440p 60 fps qui auront entaché mon plaisir de jeu… Et y rejouer avec d’autres résolutions ou framerate ne changera rien au fond du jeu, en tous cas, pour moi.

Du coup, si ce n’est pas la puissance, qu’est-ce qui fait l’identité d’une console ? Eh bien ce sont ses jeux. Entre l’excellent Demon’s Souls que je n’arrive pas à terminer, car je suis très mauvais aux Souls-Like, Returnal qui aura su me retourner le cerveau avec ses boucles temporelles, et que j’ai terminé malgré sa “légendaire” difficulté. Et, même si je n’aime pas trop rejouer à un jeu pour des ajouts techniques, j’avoue qu’avoir pu faire le DLC Marvel’s Spider-Man sur la PS5 comme première expérience en Ray-Tracing, oui, ça m’a coupé le souffle de voir tous ces reflets gérés en temps réel, et ce, même si j’avais déjà vu des exemples de Ray-Tracing sur PC auparavant. Mais là, c’est tellement pertinent et surtout palpable que ça en fait une véritable fonction Next-Gen. Dois-je vous rajouter à la liste le petit Sackboy Adventures (aussi disponible sur PS’) que beaucoup oublient, et qui pourtant est juste sublime, et utilisant parfaitement la DualSense ^^ ! Ou encore Call of Duty Cold Wars, dont je squatte le mode Zombies, avec des vibrations extrêmement travaillées, associé aux gâchettes adaptatives de la manette. Un détail pour certains, de la magie pour d’autres… Et en parlant de manette, comment passer à côté d’Astro’s Playroom ? Il est carrément devenu une référence du jeu de plateforme, malheureusement trop court, mais offert avec la console !

Une console, ce sont des jeux avant tout

Là où je veux en venir, c’est qu’actuellement, c’est bien sur PS5 que j’ai eu mes meilleures expériences Next-Gen. Et je ne parle pas uniquement de décrochage de rétine. Plus loin encore, les joueurs PlayStation peuvent carrément gouter à The Medium, un jeu tant vanté par certains joueurs Xbox à cause de son statut d’exclusivité. Même si de mon côté, c’est un jeu qui ne m’a pas plus plu que cela (Je ne l’ai terminé ni sur mon PC, ni sur ma Xbox Series S, ni sur ma Xbox Series X), je dois reconnaître que c’est un jeu à l’atmosphère particulière qui peut plaire aux amateurs de jeux d’horreur.

Bref, vous l’aurez compris, j’adore ma Xbox Series X. C’est une excellente console avec d’excellents services, objectivement actuellement au-dessus de ma PS5 à ce niveau, il n’y a pas photo. Mais… Elle me donne aussi la sensation de vivre dans le passé. Avec actuellement une bibliothèque de jeux énorme issus de la Xbox One. Optimisés, certes, mais d’anciens jeux tout de même et les “exclusivité” ont tardé à arriver, empêchant à la console de me laisser un souvenir impérissable. Quand des joueurs Xbox me parlent de Forza Horizon 4, Gears 5 ou de HellBlade, j’ai envie de répondre : “Vous savez, ça fait plus de 2 ans que j’ai terminé ces jeux, et que je n’ai pas envie d’y rejouer juste pour une meilleure résolution ou un framerate amélioré.”. Et là-dessus, il n’y a même pas à débattre : la PS5 m’a d’ors et déjà fait bonne impression, alors que j’attends toujours que la Xbox Series X en fasse de même.

Alors, j’espère que ça changera ces prochains mois. Que Forza Horizon 5 retiendra mon attention. Que le multijoueur de Halo Infinite m’émerveillera (même si je sens que je vais préférer y jouer sur mon PC, combo clavier/souris + écran 165 Hz oblige, mais ce n’est pas de la faute à la console). Et que dans le futur HellBlade II saura me donner une claque graphique monumentale (et je ne parle pas de 4K/60 fps là). Mais je pense que je dois également juste me faire une raison :

L’ADN de PlayStation me convient mieux. Les licences de Sony me parlent plus. J’adore les jeux japonais, et je retrouve plus cette ambiance à travers l’écosystème Playstation.

Et c’est pour cela que je conclurais en disant que je préfère ma PS5 à ma Xbox Series X.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Préférez-vous la Xbox Series X ? La PS5 ? Pourquoi ce choix ? Je serais très curieux de lire vos avis !

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.