0

Quand le président de SCE dit que la PS Vita est une machine obsolète…

Share

MAJ : Il semblerait que toute cette histoire ne soit qu’un malentendu. Andrew House voulait, apparemment, parler de la production de pièces pour la première PS Vita, vous savez, celle avec un écran OLED. C’est cette console qu’il qualifie de « Legacy Platforms » et non la plateforme PS Vita dans son ensemble… 

Source : NextImpact

Et quand je dis ça, je paraphrase à peine. Vous connaissez tous Andrew House, le président de Sony Computer Entertainment ? Et bien lisez ce petit extrait en anglais :

House also cast a dim view of the company’s handheld business. While he noted that the Vita platform remains « strong and vibrant » in Asia and Japan, his outlook for the current fiscal year included declines in the US and Europe. Additionally, he referred to the PlayStation Vita and its microconsole counterpart the PlayStation TV as « legacy platforms » when discussing a write-off of hardware components for the two.

« Legacy Platforms ». En anglais, on parle de legacy plateform lorsque l’on doit maintenir des pièces détachées pour des plateformes dépassées, plus à l’ordre du jour, obsolète, voir même plus au catalogue…

Ainsi, la Xbox 360 est une Legacy Platform. La PS3 également. Et nous savons tous que les jours de ces deux plateformes de jeu sont comptés, même si elles risquent de rester longtemps sur les étales de nos magasin (par contre, leur catalogue de sorties s’est grandement réduit cette année… A part les jeux Lego, Mortal Kombat X, le prochain Mad Max, FIFA 16, Rise of The Tomb Raider et The Witcher 3 (non je blague, The Witcher 3 n’est pas prévu pour les Legacy Platforms 😈 ), il n’y a rien de bien croustillant à se mettre sous la dent ces temps-ci sur Old Gen…

Il est d’ailleurs ici question de la fourniture de composants pour la PS Vita et la PlayStation TV, et Andrew House en parle comme d’une plateforme de jeu dépassée…

Peut-on encore sauver la Vita ?

Peut-on encore sauver la Vita ?

Cela m’attriste, mais ça en dit long sur la façon dont Sony perçois la console : Un fardeau en Occident… En effet, il parle aussi de forte et vigoureuses présence de la Vita en Asie et au Japon, bien que les ventes devraient continuer de baisser en Europe et aux USA…

Et c’est bien dommage, car notre monde des consoles nomades a besoin de cette diversité, et il est malheureusement probable que seul Nintendo subsiste sur ce marché, faisant face à la horde d’appareil sous Android (dont des Sony Xperia !), iOS et Windows Phone se multipliant jours après jours entre les mains des consommateurs…

Encore une occasion de vous renvoyer à mon vieux dossier de juin 2014 où j’affirmais déjà que Sony abandonne clairement la PS Vita, et les signes se multiplient (et croyez moi, j’aimerais avoir tord…).

Enfin, je termine l’article sur une note positive : Andrew House (et il n’est pas docteur. C’était la blague pourrie du vendredi.) a conscience que les exclusivités sont très clairsemées sur PS4, et on peut imaginer qu’il va tout faire pour y remédier (ou pas) !

Source : GameIndustry.biz