Test : 1h avec Kamiko sur Switch, un air de Zelda avec un parfum de NES !

Kamiko, un jeu qui ne dispose pas de beaucoup d'Artworks pour l'illustrer...
Kamiko, un jeu qui ne dispose pas de beaucoup d'Artworks pour l'illustrer...
Review of: Kamiko
Price:
4€99

Reviewed by:
Rating:
3
On 27 avril 2017
Last modified:28 avril 2017

Summary:

Test réalisé à partir d’une version commerciale achetée sur l’eShop. Captures d’écran maison.

Aujourd’hui, c’est la sortie de Mario Kart 8 deluxe sur Switch ! Et en allant voir sur le store le doux prix de cette réédition du jeu que je possède déjà sur Wii U (59€99 sur dématérialisé quand même, avec 7go d’espace disque utilisé), j’ai vu ce Kamiko à seulement… 4€99 ! J’en avais déjà parlé un peu lors de sa sortie au Japon, et le voir débarquer en Europe, à ce prix (5€ ! C’est même pas le prix d’un café), j’avoue avoir insta-craqué dessus ^^ !

Un jeu indé japonais !

Ouais, je commence par la fin :p !

Ouais, je commence par la fin :p !

Si je connais plutôt bien la scène indé européenne (merci la Gamescom), force est de constater que côté japonais, je suis une totale quiche – même si mon blog s’appelle Otakugame.fr ! Je découvre donc en même temps que vous le travail de FlyHigh Works, avec un jeu qui curieusement est sorti exclusivement sur Nintendo Switch… Un peu à l’image de Fast Neo qui n’est sorti que sur Wii U, avant d’être passé sur Switch sans jamais avoir touché les cases Playstation ou PC !

Mais c’est quoi ce jeu ?!

Ca ressemble à la forêt Kokiri !

Ca ressemble à la forêt Kokiri !

Je décrirais ce jeu comme un mix d’un action RPG à la Zelda (NES ou A Link To The Past) et d’un Hyper Light Drifter, dont il reprend pas mal de fondamentaux, à commencer par les graphismes, très proches de ce dernier ! Les couleurs sont chatoyantes et le style 8 bits, bien que simple, reste agréable, le tout accompagné de musique « MIDI » (les plus vieux comprendront) collant bien au thème du jeu, quoiqu’un peu répétitive et tapant parfois sur les nerfs (comme à l’époque quoi…).

Kamiko sent bon le rétro, vous ne trouvez pas ?

Nos fameuses héroïnes…

On démarre donc le jeu soit avec Hinome, une combattante à la « Link » avec son épée, soit avec Yamato, qui elle utilise un arc toujours à la « Link » soit avec Uzume, assez spéciale car elle possède une lame très courte et peut balancer son bouclier dans la gueule des ennemis ! Votre but, c’est de déverrouiller les 4 temples du niveau en les remplissant d’âmes (un peu à l’image d’un Dark Souls), afin d’aller défourailler avec le boss du jeu ^^ ! Vous trouverez des âmes en tuant les ennemis présents sur le niveau (de préférence en faisant des kill streaks, les combos permettant de remplir bien plus rapidement la jauge d’âme). Et pour les tuer, rien de plus simple : la maniabilité et la gestion des collisions donnent un petit air de beat’em’all bien agréable au tout ! A noter que sacrifier 50 âmes vous permettra de faire une attaque spéciale, sachant qu’il vaut mieux les économiser car ces âmes vous permettent également de déverrouiller les temples, comme je vous l’ai dit, mais également certaines portes !

Mais c’est le jeu parfait ?

Les décors de Kamiko restent relativement variés.

Les décors de Kamiko restent relativement variés.

Oh que non, loin de là… Passé l’effet surprise, le jeu devient rapidement répétitif, le côté beat’em’all (sans combo… Enfin les combo étant juste une succession d’ennemis que l’on a tué, rien à voir avec un Nier ou un Bayonetta) prenant rapidement le dessus ! Le vrai soucis du jeu, pour moi, ce sont les ennemis qui réapparaissent chaque fois que l’on revient dans une salle. A l’époque de la NES, c’était du aux limitations techniques de celle-ci, mais ici, on a 4go de RAM sur la Switch tout de même ! Certains me rétorqueront que c’est le style Dark Souls qui veut cela, sauf que dans Dark Souls, les ennemis réapparaissent à notre mort (ou lorsque l’on sauvegarde à un feu) ! D’autant plus que ce ne sont pas les ennemis eux même qui constituent la difficulté du jeu, mais leur nombre… Du coup, j’en suis arrivé à des situations assez débiles où je ne laisse qu’un seul ennemi en vie dans une salle pour éviter que d’autres « re-pop », comme j’aime le dire, à mon prochain passage !

1 heure de jeu pour 5€ ma p’tite dame !

On enchaîne les niveaux de Kamiko assez rapidement.

On enchaîne les niveaux de Kamiko assez rapidement.

Au final, ce que nous apporte Kamiko, c’est environ 1 heure de jeu (pour terminer le jeu avec une héroïne) plutôt pêchu, avec une musique répétitive, mais cela reste plus qu’honnête. Les références à Zelda sont rigolotes, surtout lorsque l’on a terminé Breath of The Wild juste avant… L’attaque circulaire ou la découpe de buissons, ça nous connait bien ! Malheureusement, le système de switch entre les personnages, obligeant à recommencer 3 fois l’aventure, est un peu trop contraignant à mon goût (j’aurais préféré pouvoir changer de personnage à la volée dans le jeu, ou même en début de partie), car ici, chaque slot de sauvegarde nous permettent de faire l’aventure parallèlement avec les 3 héroïnes, ajoutant là encore une certaines répétitivité (et monotonie) à ce jeu…

Verdict

Curieusement, je ne peux que vous conseiller ce jeu. Alors certes, il a de grosses lacunes. Mais vu l’état de la bibliothèque de la Switch (Je veux dire, actuellement, à part Breath of The Wild, Wonderboy The Dragon’s Trap, Bomberman R, et le mode battle de Mario Kart 8 Deluxe on a pas grand chose à se mettre sous la dent), 5€ pour 1h de gameplay (et même 2h si vous avez accrochez et que vous voulez refaire le jeu avec un gameplay différent), ça reste un bon investissement 😉 ! Dommage que ses défauts (musiques répétitives, attaques répétitives et même jeu répétitif, obligeant à refaire le jeu pour changer de personnage) le rende moins attrayant qu’il aurait du l’être, car au fond, il reste un jeu qui surfe sur la nostalgie et sur lequel j’ai passé un bon petit moment 😉 !

Classe B

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Points positifs

Points négatifs

Le prix ! 5€, c’est vraiment cadeau !Les musiques sont vraiment répétitives…
L’identité sonore et visuelle est vraiment sympa !Les ennemis qui réapparaissent dans les zones sont au final pénibles.
La maniabilité, agréable et au poil !Changer de personnage signifie de recommencer l’aventure ?!
Le système de combo (kill streak), plutôt sympa.Aucune profondeur sur les combos (et aucune armes alternatives disponibles)
La variété de gameplay entre nos 3 protagonistes…La répétitivité générale qui se dégage du titre.
Gamer depuis 1984, j'ai connu la majorité des consoles sorties jusque là. De la Master System à la Nintendo Switch, ma passion pour les jeux vidéo n'a fait que grandir, tout comme mon envie de la partager avec vous ! Fan de Zelda, Halo et Overwatch.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz