Test : 4h avec Farpoint, le FPS révolutionnaire en VR ?

Share
Test de : Farpoint (PS VR)
Ecrit par :
SuzuKube

Testé par :
Note :
4/5
Le 5 juin 2017
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réa­li­sé à par­tir d’une ver­sion com­mer­ciale, four­nie par Sony. Vidéo mai­son, cap­tures d’écran édi­teur.

Jusque là, je n'ai joué qu'à un seul "vrai" jeu sur le Playstation VR, et il s'agissait du fré­mis­sant et très réus­si Resident Evil VII, que je n'ai d'ailleurs tou­jours pas fini ! Même si j'aime bien Batman Arkham VR, Eagle Flight ou Until Dawn Rush of Blood, ces jeux s'apparentent tout de même plus à des expé­riences VR qu'à des jeux avec un game­play pro­fond… Du coup, l'arrivée de Farpoint, véri­table FPS sur PS VR, avait atti­ré mon atten­tion, et Sony m'a per­mis de l'essayer !

C'est un jeu cool mais…

Farpoint est plu­tôt joli ^^ !

Sony m'a donc four­ni Farpoint pour que je puisses l'essayer ! Le sou­cis, c'est qu'il s'agit d'une ver­sion déma­té­ria­li­sée du jeu… Je me suis dit pas de sou­cis, je pos­sède déjà des Playstation Move ! Sauf que raté : le jeu ne fonc­tionne qu'avec le PS AIM ou la manette DualShock 4 ! Je découvre alors tout le début du jeu, qui com­mence dans un vais­seau spa­tial et dans l'espace… L'immersion est vrai­ment bonne, d'autant plus que les gra­phismes (et les dia­logues dou­blés en VF) sont juste pro­di­gieux !

Cette fameuse arme est à l'effigie du PS aim !

Le sou­cis s'est posé dès qu'on arrive sur la pla­nète : On nous donne une arme qui res­semble comme deux gouttes d'eau au PS AIM ! Alors si cela reste for­te­ment jouable, puisque le Gyroscope de la manette PS4 fonc­tionne à mer­veille, cela casse com­plè­te­ment l'immersion. La posi­tion des mains par rap­port à ce que l'on voit à l'écran est dif­fé­rente, et cela donne le même effet que de jouer à un Batman Arkham VR (par exemple) à la Dualshock 4 : On se sent… Pas libre. Du coup, je trou­vais que le jeu avait un énorme poten­tiel, mais qu'il était dif­fi­cile de se pro­non­cer des­sus en jouant de cette façon…

C'est l'heure d'acheter un PS AIM !

Du coup, ayant aimé le début du jeu, j'ai natu­rel­le­ment été ache­ter un PS AIM ! J'en ai trou­vé un sur Amazon pour 80€ envi­ron, avec le jeu. Car sans le jeu, je n'en ai pas trou­vé à moins de 150$ curieu­se­ment… Bref, c'est, à mon sens, la meilleure façon d'acheter Farpoint…C'est assez para­doxal comme situa­tion au final !

Le PS Aim est une véri­table manette à part entière, contrai­re­ment au mor­ceau de plas­tique appe­lé Zapper Gun dans lequel il fal­lait insé­rer sa Wiimote sur Wii ! Ainsi, il dis­pose de l'ensemble des bou­tons de la manette PS4, à l'exception du touch­pad. Il est recon­nu par la console comme un PS AIM, et les touches sont repré­sen­tées vir­tuel­le­ment dans le jeu, ce qui fait qu'il est impos­sible de fous perdre ! Et croyez le ou pas, au niveau de l'immersion, c'est le jour et la nuit !

Oh my god ! On s'y croirait !

Avec les effets de lumière, c'est encore mieux !

Avec les effets de lumière, c'est encore mieux !

Car une fois équi­pé de ce PS Aim, les réac­tions à l'écran sont tout de suite plus réa­listes ! Je m'explique : La manette étant légère, on peut la bou­ger de tous les sens de façon irréa­liste… Mais avec le PS Aim, qui pèse sont petit poids, vous êtes obli­gé de le bou­ger comme si c'était un véri­table arme ! En quelques secondes, votre cer­veau pense tenir ce que vous voyez à l'écran (et donc une véri­table arme) et vous oubliez com­plè­te­ment ce mor­ceau de plas­tique avec une boule lumi­neuse au bout… Et c'est com­plè­te­ment dingue ! Le jeu va jusqu'à simu­ler le zoom de l'arme en regar­dant à tra­vers son viseur en… Fermant un œil dans la vraie vie ^^ ! C'est donc par­ti pour des heures de shoo­ting sans s'arrêter…

Mais c'est révolutionnaire alors ?

Comme je vous le disait, les ennemis sont tristes.

Comme je vous le disait, les enne­mis sont tristes.

Sur la forme oui, sur le fond… Pas du tout. Déjà, c'est un FPS cou­loir à 200%, à la limite du rail shoo­ter. Mais bon, hon­nê­te­ment, il aurait été com­pli­qué de faire autre­ment, car cela reste dif­fi­cile de se retour­ner lorsque l'on joue en VR (car n'oublions pas que c'est en se retour­nant phy­si­que­ment qu'on se retourne dans le jeu…), je pense donc que cet aspect est plus un avan­tage qu'autre chose, évi­tant par là même le motion sick­ness (même si j'en ai eu un peu en jouant à la manette, mais curieu­se­ment pas avec le PS Aim). Non, le vrai sou­cis, c'est du côté des pay­sages, rela­ti­ve­ment banaux, ain­si que du scé­na­rio, qui reprend la fameuse expé­di­tion qui se retrouve à devoir sur­vivre sur une pla­nète incon­nue…

Un autre type d'ennemi pas réellement envoûtant :/ !

Un autre type d'ennemi pas réel­le­ment envoû­tant :/ !

Planète qui pos­sède un bes­tiaire pas très ins­pi­ré, à base d’araignées (de toutes tailles) et de "machins dégueu­lasses qui explosent" en envoyant de l'acide… Mais bon, le simple fait de jouer en VR rend ce FPS assez géné­rique vrai­ment fun (et impres­sion­nant) à jouer ! Niveau durée de vie, on en a pour envi­ron 6h, et pour un jeu VR, c'est déjà pas mal – il m'est dif­fi­cile de pas­ser plus de 1h sur un jeu VR per­son­nel­le­ment, donc 6 grandes ses­sions me seront neces­saire pour en venir à bout !)

Verdict

Je suis vrai­ment content d'avoir ache­té ce PS Aim, car sans lui, l'expérience de ce jeu est tout autre ! Avec une sté­réo­sco­pie de haut niveau, ce jeu réus­sit l'exploit d'arriver à nous immer­ger tota­le­ment sur sa pla­nète hos­tile, et ce, sim­ple­ment avec un acces­soire ! On s'y croi­rait, et il est dif­fi­cile de retrans­crire ce que l'on res­sent en jouant à ce jeu avec de simples mots. En tous cas, si vous pos­sé­dez un PS Vr et que vous avez ado­ré Resident Evil (au PS Move s'il vous plait), vous ne pou­vez tout sim­ple­ment PAS pas­ser à côté de ce Farpoint 😉 !

Classe A

Un excellent jeu, vous devez au moins l'essayer !

Points positifs

Points négatifs

Enfin un "vrai" jeu pour le PS VR !Le cha­ra­de­si­gn, vrai­ment basique.
Le PS Aim est inté­gré à la per­fec­tion au jeu !Les points de sau­ve­garde, mal répar­tis.
La pré­ci­sion et la ner­vo­si­té du game­play.L'histoire, banale et sans véri­table inté­rêt.
Quelques défis per­met­tant de se refaire une par­tieLes sen­sa­tions sans PS Aim, asep­ti­sées.
Graphiquement, c'est pas vilain !

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de