Test : 8h avec ReCore, un jeu au potentiel sous estimé ?

Joule est une héroïne charismatique qu'on aimerait revoir dans de nouvelles aventures !
Joule est une héroïne charismatique qu'on aimerait revoir dans de nouvelles aventures !
Review of: ReCore
Product by:
SuzuKube
Price:
39€99

Reviewed by:
Rating:
3
On 25 septembre 2016
Last modified:26 septembre 2016

Summary:

Test réalisé à partir d’une version commerciale, sur PC et Xbox One, achetée sur le Windows Store. Vidéos et captures d’écran maison.

ReCore… Ce jeu en aura fait parlé de lui ! Réalisé par Keiji Inafune lui-même, connu notamment pour son travail sur Bomberman, on attendait beaucoup de ce jeu, notamment à cause de la façon dont il a été marketé par Microsoft…

Powaaaaa ! Ca déchire ! Je veux ce nouveau AAA !

Après ce trailer, tout le monde a pensé que ReCore était un jeu AAA. D’autant plus que le jeu est présenté comme le Zelda de la Xbox One, le Metroid de Microsoft, une nouvelle licence majeur de Microsoft. Tout le monde s’attendait à un jeu majestueux jusqu’à ce que… Microsoft annonce son prix. 39€. Il y avait anguille sous roche c’est sûr…

39€ pour un jeu AAA dans un monde vaste ? Etrange...

39€ pour un jeu AAA dans un monde vaste ? Etrange…

J’ai cependant pu jouer au jeu à la Gamescom, et avoir quelques informations des développeurs ! Et je me suis rendu compte que ReCore est un jeu qui a été produit sous Unity, avec une petite équipe de 50 personnes seulement… Mais qui n’a pas du tout été présenté de cette façon par Microsoft !

ReCore

Résultat : Déception des joueurs et des journalistes. Le jeu ne tient pas la route graphiquement, forcément, avec du popping ou des textures pas toujours gracieuses, Unity oblige… Mais le pire reste ces temps de chargements interminables et aléatoire, allant parfois jusqu’à 2 minutes… Frustrant.

Et pourtant, je l’aime ce jeu.

Une fois passé outre tous ces défauts, on se retrouve face à une héroïne, Joule, attachante, et doublée en VF ! Un très bon point pour la narration, qui reste classique, mais intrigante. Les derniers humains survivants ont décidé de trouver une nouvelle planète pour la terraformer, en se mettant en cryostase le temps que le processus arrive au bout… En vous réveillant, vous découvrez que tout a foiré, et vous essayer de savoir pourquoi ! L’occasion de découvrir de très sympathique Corebot, les robots qui vous accompagnent, dont le comportement est calqué sur celui d’animaux ! Un chien, une araignée et un petit gorille là où j’en suis…

Outre l’ambiance, j’aime beaucoup l’aspect shooter, rappelant justement Megaman. Il y a un système d’autolock qui rend les combats très dynamique, cela me rappelle un peu le système dans Ocarina of Time (Zelda) d’ailleurs… Un système permet également de terminer prématurément les combats en récupérant l’orbes avec un système de « tir à la corde » difficile à appréhender au début, mais qui rapidement devient très naturel…

Pour finir, le jeu dispose également d’un aspect plate-forme assez ardu et très punitif. tomber signifie souvent de reprendre tout depuis le début, et c’est très bien comme cela, car cela nous force à être attentif lorsque l’on joue ! On se retrouve en fait avec la difficulté des jeux de l’époque N64/PSX, et ça fait plaisir d’avoir un peu de challenge dans un jeu moderne… Le tout associé à des enigmes basiques, certes, mais forçant l’exploration de notre univers, qui est plus vaste qu’il n’en a l’air…

Recore

et donc qu’est-ce que tu n’aimes pas ?

Honnêtement, les temps de chargements ne devraient pas dépasser les 30 secondes sur des consoles avec 8go de ram ! C’est juste infecte lorsque l’on meurt, et cela m’a donné plusieurs fois l’occasion de switcher sur DEUS EX : Mankind Divided, par impatience, tout simplement… Il y a également le système de level up de nos Corebot : Impossible d’attribuer toutes nos énergies d’un coup à un Corebot en particulier, obligé de resté appuyé jusqu’à ce que la barre monte au maximum, ce qui peut prendre parfois plus d’une minute !

Recore est un jeu plein de promesses.

Il faut impérativement revenir à l’exploreur pour le level up…

Enfin, niveau loot, j’ai récupéré énormément de pièces de ferrailles, que je ramène au vaisseau sans savoir ce à quoi ça sert… Mais cela ne me bloque pas dans ma progression. Dans le même genre d’idée, l’inventaire limité obligeant à revenir au vaisseau pour faire du level UP sur nos Corebot avant de repartir à la chasse est une chose qui casse la progression, additionné aux fameux temps de chargement, vous comprendrez que cela devient vite contraignant…

Du coup, dans Recore, on évite de mourir...

On récupère énormément de pièces sans savoir quoi en faire…

Par contre, gros point positif : Le Xbox Play Anywhere. Cela vous permet de jouer à Recore sur votre PC en utilisant le même compte Xbox Live que celui de votre Xbox One, car le Windows Store et le Xbox Store sont désormais unifiés ! Concrètement, tout se fait tout seul… Vous commencez à jouer sur votre PC et pouvez continuer votre partie sur votre Xbox One et vice versa en toute transparence ! Un véritable confort de jeu supplémentaire, que j’apprécie particulièrement avec mon ASUS ROG… Même si j’avoue l’avoir délaissé ce week end pour Dragon Quest VII sur ma 3DS 😉 !

Verdict

Je voulais attendre d’avoir terminé le jeu pour vous faire son test, mais il est au final bien plus long que je ne le pensais – Je suis devant la porte du dernier Donjon, mais il me manques des orbes pour l’ouvrir, me forçant à revenir en arrière dans le jeu pour en obtenir d’autres ! S’il n’est pas le jeu AAA que tout le monde attendait, ce n’est pas non plus un jeu totalement dépourvu d’intérêt. Pour peu que l’on passe outre ses défauts, on se retrouve avec un jeu plutôt agréable, avec un monde désertique et intriguant à découvrir. D’une certaines façon, ce ReCore est le No Man’s Sky de Microsoft : Beaucoup d’attente pour un jeu perturbant et déroutant au niveau technique… Mais cela ne veut pas forcément dire que ce sont de mauvais jeux, juste que leur orientation marketing fut très mauvaise… Mais méfiez-vous : S’il s’agit d’un petit coup de coeur pour moi, nombre de joueurs ne pourront passer outre les défauts inhérents de ce jeu et de son manque de finition. Vous voilà prévenu…

Classe B

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Points positifs

Points négatifs

Le charadesign, enivrant.Les animations trop raides.
L’histoire et le système narratif du jeu.Les graphismes de l’ère Xbox 360.
L’univers, assez vaste pour être convaincant.Les temps de chargement, horribles.
Le prix, contenu.Le système de crafting, raté.
La durée de vie, plus longue que prévue.
ReCore
Prix officiel :EUR 39,99
Prix promo :EUR 29,99
Economie :EUR 10,00
Photo du profil de SuzuKube
Gamer depuis 1984, j'ai connu la majorité des consoles sorties jusque là. De la Master System à la Nintendo Switch, ma passion pour les jeux vidéo n'a fait que grandir, tout comme mon envie de la partager avec vous ! Fan de Zelda, Halo et Overwatch.

Vous avez aimé ? Ces articles sont pour vous !

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Test : 8h avec ReCore, un jeu au potentiel sous estimé ?"

Notification de
avatar
Aeons
Habitué

Je l’avais testé rapidos chez un pote, je l’ai recup pour le commencer de 0.

Le jeu, visuellement, fait plus 360 comme tu l’as noté que One.

On se retrouve sur l’air ps1/n64, peut être, mais pour en avoir re-torché pas mal de jeux oldschool ces derniers temps, ils paraissent plus hard que maintenant pour une seule raison principale : un gameplay bien rigide, d’un tout autre temps, qui n’a plus trop sa place 15-20ans après.

Pour le moment, je trouve que c’est un jeu moyen, ni mauvais ni bon…Vaut-il 40e ? Je ne pense pas.
On le trouve à 25e en boite, neuf, là ca peut déjà plus le faire un peu mieux (par contre, au revoir le xbox anyuwhere … je trouve ca moche d’ailleurs de « brider » cette fonctionnalité … ils vont pas attirer de monde sur leur store de merde comme cela …).

Après, jeu développé ou non par 50 personnes, MS l’a vendu comme un triple AAA, à un prix plus cool (comme ratchet sur ps4, mêm tarif) mais avec une finition globale pas réellement digne sans être catastrophique de la gen actuelle.
Les loadings, en effet, ils sont plutôt pénible … cela me rappelle Just Cause à son lancement 😀

Le jeu en lui-même, le autolock peut être sympa pour les débutants / jeunes joueurs, mais sinon cela ajoute un peu un côté trivial.

Le jeu en lui-même, le début est sympa, du classique sans trop l’être non plus mais on a vite un sentiment de redondance dans le jeu, cela ne permet pas de tenir le joueur en haleine trop longtemps et une certaine lassitude se met vite en place.

Là, avec la sortie de fifa / forza cette semaine, gears / bf dans 2semaines entre autre et la période de fin d’année globalement blindée en jeu, ca va être tendu de trouver le temps de le finir.
En le sortant en plein été et non mi-septembre, il aurait peut être eu la chance d’être torché mais là, déjà, c’est moins sur.

Aeons
Habitué

« D’autant plus que le jeu est présenté comme le Zelda de la Xbox One, le Metroid de Microsoft »

Un jeu qui m’ fait réellement penser à Zelda (windwaker entre autre) est Oceanhorn.
je ne sais pas si tu as vue le jeu déjà ou non, mais clairement il semble être un Zelda like à 100% (regarde sur le psn, la fiche du jeu contient une vidéo … ma femme les ayant tous torché est du même avis).

wpDiscuz