Test : Astro Bot sur PS VR, Japan Studio m'a carrément bluffé avec son jeu de plateforme !

Share
Test de : Astro Bot
déve­lop­peur :
Japan Studio

Testé par :
Note :
5/5
Le 3 octobre 2018
Modifié le :28 jan­vier 2019

Résumé :


Test réa­li­sé sur PS4 Fat à par­tir d'une ver­sion com­mer­ciale four­nie par Sony. Vidéo mai­son, cap­tures d'écran édi­teur.

Vous vous sou­ve­nez de The Playroom ? Ce jeu qui exploi­tait les capa­ci­tés de la camé­ra PS Eye et de la manette DualShock 4 avec des petits robots ? Et bien Japan Studio a remis le cou­vert avec ces même per­son­nages, mais pour en faire cette fois-ci un jeu de pla­te­forme PS VR (The Playroom VR est déjà dis­po­nile, mais ce sont des mini jeux) ! J'ai cru que ce serait anec­do­tique, sauf que je me suis trom­pé ! Je vous explique pour­quoi !

Toutes ces animations !

Tout com­mence avec une intro­duc­tion simple, mais effi­cace : votre vais­seau a été détruit, votre équi­page est aux 4 coins de l'univers et vous devez le réunir pour vous échap­per ! L'introduction est entiè­re­ment en 3D, et la sté­réo­sco­pie vous fait vous sen­tir tout petit… En lan­çant le pre­mier niveau du jeu, la pre­mière chose que m'a mar­qué, c'est le nombre d'animations dis­po­nibles sur les enne­mis, notre robot et les élé­ments du décors ! Ceux-ci ont vrai­ment l'air "vivants", avec leurs yeux qui bougent, les petites excla­ma­tions qu'ils font et sur­tout une flui­di­té à toute épreuve… Repensez à ces enne­mis dans Super Mario Odyssey, qui res­semblent plus à des petites enti­tés en caou­tchouc qu'à un amas de poly­gone, mais en VR… C'est tout sim­ple­ment gran­diose !

Les ennemis dans Astro Bot sont pleins de vie ^^ !

Les enne­mis dans Astro Bot sont pleins de vie ^^ !

Ptain, j'suis cloué dans mon fauteuil…

Et ça ne s'arrête pas là : On est en fait spec­ta­teur de la scène, et on "télé­com­mande" notre petit Astro Bot avec notre manette ! Cela n'a l'air de rien, mais on se retrouve du coup "figé" au milieu du niveau à par­cou­rir. Et c'est une excel­lente idée, car ce qui donne sou­vent le motion sick­ness en VR, c'est le fait de se dépla­cer rapi­de­ment ! Ici, on reste sur un plan fixe, et on bouge la tête pour suivre du regard notre petit robot… Ca en fait d'ailleurs une excel­lente expé­rience pour un néo­phyte en VR ! A noter que l'on doit par­fois se retour­ner com­plè­te­ment  (et phy­si­que­ment) pour décou­vrir des secrets der­rière nous ou par­fois sim­ple­ment pen­cher la tête pour regar­der der­rière un poteau qui gâche notre vision, nous don­nant encore plus cette sen­sa­tion de pré­sence au coeur de cet uni­vers !

Ils faut impérativement faire un des niveau sous-marin avec un casque audio sur la tête... C'est merveilleux !

Ils faut impé­ra­ti­ve­ment faire un des niveau sous-marin avec un casque audio sur la tête… C'est mer­veilleux !

Et c'est bête, mais le fait d'être cloué au sol pen­dant que l'on lève la tête pour voir notre Astrobot grim­per à un poutre apporte une immer­sion que je n'avais encore jamais connu dans un jeu de pla­te­forme ! Encore une fois, il faut bien com­prendre que le Playstation VR per­met une sté­réo­sco­pie par­faite, don­nant vrai­ment l'illusion d'avoir les objets en face de nous. Japan Studio l'a bien com­pris, et met constam­ment en avant cette sté­réo­sco­pie – cela va jusqu'au double saut qui fait appa­raître 2 lasers sous notre robot nous per­met­tant de mieux appré­hen­der là où il se trouve dans l'espace ! Bref, vous l'aurez com­pris, le jeu arrive par­fai­te­ment à vous pro­je­ter dans son uni­vers, d'autant qu'aucun de vos geste ne sera inco­hé­rent, puisque la manette est au coeur du jeu !

Moi j'veux pas de PS Move, j'aime la DS4 !

Je dois vous avouer qu'en géné­ral, je ne suis pas super fan des jeux uti­li­sant le PS Move. Je ne sais pas pour­quoi, j'ai cette habi­tude de pré­fé­rer contrô­ler les choses via mes petits joys­tick que via des mou­ve­ments de mes mains retrans­crites au PS Move… Et ici, avec ce concept d'avoir un robot "radio­com­man­dé, on est pas du tout confron­té à ce sou­cison a un jeu par­fai­te­ment adap­té à la VR avec une manette clas­sique ^^ ! Adieu le motion gaming en VR ^^ !

D'ailleurs, elle va beaucoup vous servir, cette manette...

D'ailleurs, elle va beau­coup vous ser­vir, cette manette…

Même le pavé tac­tile de la DualShock 4 est uti­li­sé intel­li­gem­ment, par­fois pour lan­cer un grap­pin, d'autre fois pour pro­pul­ser un robot (ou des kunais), mais cela n'a rien d'étonnant venant des concep­teurs de The Playroom 😉 ! D'autres fois, vous aurez éga­le­ment droit à un pis­to­let à eau qui sera l'occasion de mon­trer la maî­trise de ces effets par le stu­dio : Se retrou­ver avec de la boue ou de l'eau sur la tête dans le jeu donne vrai­ment la sen­sa­tion d'avoir la vue obs­truée en vrai, et net­toyer les petits monstres plein de boue devrait vous rap­pe­ler Super Mario Sunshine…

Ca ne vous rappelle pas Donkey Kong ?

Ca ne vous rap­pelle pas Donkey Kong ?

Et le jeu est d'autant plus agréable que le jeu fait un tas de réfé­rence aux jeux vidéo, que ce soit Tomb Raider, Pulp Fiction (ok, c'est pas un jeu) ou bien encore des enne­mis for­mant une che­nille nous rap­pe­lant Wiggler dans son com­por­te­ment ! Ca n'empêche pas au titre d'être frais, avec des musiques har­mo­nieuses, et, j'insiste beau­coup la des­sus, une VR par­ti­cu­liè­re­ment bien adap­tée au jeu !

Non, sérieusement, c'est pas Donkey Kong ?

Non, sérieu­se­ment, c'est pas Donkey Kong ?

Niveau durée de vie, c'est très conve­nable. On a droit à 5 mondes, cha­cun com­po­sés de 4 niveaux et d'un boss. Dans cha­cun de ces mondes, vous pour­rez trou­ver 8 robots et un camé­léon déblo­quant un des 26 défis du jeu ^^ ! Comptez envi­ron 1 à 2 heures pour ter­mi­ner chaque monde, ce qui donne 5 à 6 séances de VR, hors défis. D'autant plus que le titre arrive vrai­ment à nous lier à notre Astro Bot (je vais encore en repar­ler, mais ses nom­breuses ani­ma­tions en font un petit robot tout chou qu'on a envie de gar­der près de nous), ce qui fait qu'on a tout de même envie d'y retour­ner pour com­plé­ter à 100% les niveaux…

Verdict

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre biblio­thèque !

Wow, j'ai car­ré­ment hal­lu­ci­né sur ce Astro Bot sur PS VR ! Il s'agit sans conteste du meilleur jeu de pla­te­forme dis­po­nible actuel­le­ment en réa­li­té vir­tuelle ! Sans révo­lu­tion­ner le genre, le jeu a été conçu avec minu­tie pour être le plus confor­table et immer­sif pos­sible en VR ! Avec ses ani­ma­tions cré­dibles, ses musiques enchan­te­resses, ses robots super kawaii et sa direc­tion artis­tique de haut vol (et au début, je ne pen­sais vrai­ment pas ado­rer autant), cet Astro Bot de Japon Studio est une superbe sur­prise, alors que j'en atten­dais rien… Je crois bien que je le place en tête des jeux à pos­sé­der abso­lu­ment si vous avez un PS VR, rien de moins !

J'ai ado­ré :J'ai détes­té :
  • Oh my god, c'est tel­le­ment vivant !
  • L'immersion est total, avec un concept génial !
  • Le level desi­gn est juste magni­fique…
  • Les envi­ron­ne­ments sont beaux et extrê­me­ment variés !
  • Astro Bot est tel­le­ment mignon ! Un véri­table Aibo vir­tuel !
  • Les musiques, relaxantes à sou­hait !
  • Les uti­li­sa­tions astu­cieuses de la Dualshock 4.
  • Les temps de char­ge­ment ultra courts et bien camou­flés.
  • La durée de vie, bonne pour un jeu VR !
  • J'avoue que j'aurais aimé avoir quelques niveaux en plus ^^ !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de