Croyez moi, on va en voir fleurir des cosplays d'Overwatch !
Croyez moi, on va en voir fleurir des cosplays d'Overwatch !

Test : Overwatch mérite-t’il sa (over)hype ? Mon avis après 7h de jeu !

Croyez moi, on va en voir fleurir des cosplays d'Overwatch !
Croyez moi, on va en voir fleurir des cosplays d'Overwatch !

Test effectué à partir d’une version commerciale fournie par Kinguin.net. Captures d’écran maison.

Overwatch… Ce mois de mai a été assez marquant pour le jeu vidéo, avec d’un côté l’excellent Uncharted 4, qui a débarqué en début de mois en cassant tout sur son passage, et en fin de mois Overwatch, créé par Blizzard, qu’on ne présente plus ! Voulant se lancer dans un nouveau type de jeu qu’ils n’avaient pas encore envahit, je veux parler du FPS, j’irais même à dire le FPS arcade, fun, bourrin mais qui sait également être fin et sophistiqué, sans prise de tête, voilà que Blizzard lâche enfin sa bombe entre nos main !

Overwatch vous fera voyager à travers la planète...

Overwatch vous fera voyager à travers la planète…

Mais ?! C’est une copie de la bêta du jeu, non ?

Un premier point assez amusant, qui a marqué pas mal de monde, c’est que le jeu est pratiquement en tout point identique à la bêta. Pas de nouveaux personnages, de nouvelles maps ou de mode de jeu différent. Non, ici, on a toujours à faire à 12 arènes de jeu, 4 modes de jeu différents (et qui alternent aléatoirement en ligne), et 21 héros. Si de nouveaux héros sont prévu, et ce gratuitement, rien du côté d’un mode campagne, même si Blizzard y réfléchis sérieusement… Cela dépendra probablement du succès du jeu, prévu comme un Free To Play au départ, et finalement vendu en Buy To Play… Mais au prix fort : 59€99… (MAJ : Disponible en version non Origins à 39€99)

Overwatch a bien entendu une ribambelle de skins....

Overwatch a bien entendu une ribambelle de skins….

Et à ce prix là, il faut l’avouer : Le jeu est un peu chiche. On peut comparer à Splatoon par exemple, mais il était vendu officiellement 39€99, et le suivi du jeu a été exemplaire. On pourrait rapprocher cela d’un Titanfall également… D’ailleurs, le jeu partage un autre défaut avec celui-ci : il fait l’impasse sur le mode solo ! Je sais que Titanfall (et dans une certaine mesure Street Fighter V) l’a fait, mais cela s’est fait payer cher au niveau des ventes. Attention : Je ne dis pas qu’un jeu exclusivement en ligne doit être vendu moins cher qu’un jeu solo, simplement que le contenu devrait être adéquat. 12 arènes, 21 personnages et 4 modes de jeu, cela reste correct certes, mais pas à ce tarif élevé….  Mais cela en fait il un mauvais jeux ? Je ne pense pas ! Car les arènes sont vraiment diversifiées, les 21 héros sont autant de façon différentes d’appréhender le jeu, et il va vous en falloir du temps pour tous les maîtriser ! Après 7h de jeu, bêta comprise, aucune sensation de lassitude, au contraire, je découvre les cartes, les personnages, et je veux toujours plus y jouer – car oui, je suis devenu accroc !

Un charadesign et un level design de qualité, ça change tout !

Une chose est sûre : Ce n’est pas ce jeu qui mettra à genoux votre PC. Venant des géniteurs de World of Warcraft, ça ne m’étonne pas : Le jeu doit être accessible au plus grand nombre ! Cela n’empêche pas le jeu d’être joli, avec de très belles couleurs, et un cell shading du plus bel effet. Le rendu cartoon est plaisant, les animations des personnages également, et le doublage, en français, est d’excellente facture !

Overwatch est rempli d'easter eggs sympa, comme cette borne d'arcade !

Overwatch est rempli d’easter eggs sympa, comme cette borne d’arcade !

Un soin particulier a été apporté à la Bande Originale, qui trotte déjà dans ma tête à l’heure où j’écris ce test… Bref, la réalisation est exemplaire, et c’est un véritable plaisir de lancer le jeu après le boulot !

Y'a du grabuge un peu plus loin...

Y’a du grabuge un peu plus loin…

Notez que le net code du jeu est propre, avec des serveurs stables, un matchmaking rapide (J’ai moins de 5 secondes d’attente entre chaque match), pas de déconnexions en ligne, mais bon, on parle de Blizzard là, des experts du jeu en ligne au niveau compétitif, puisqu’ils organise également des compétitions en ligne avec des joueurs professionnels, rien d’étonnant à cela ! Notez qu’Overwatch est également prévu pour les eSports, à l’image de Street Fighter V, donc on devrait en entendre parler ces prochaines années…

Bon, d’accord, c’est beau, c’est doux, c’est neuf, mais est-ce que c’est fun ?

Avant de répondre à cette question, commençons par le début, c’est à dire présenter le principe même d’Overwatch. Overwatch est donc un FPS où le travail d’équipe est primordial. Chaque équipe est composé de 6 joueurs, et sont au nombre de deux par round. La première à remporter 2 round remporte la partie ! Ce jeu est donc une nouvelle création de Blizzard Entertainment, connu pour Strarcraft, Diablo ou, dernièrement, Heroes of the Storm ! Chaque héro possède au passage sa propre histoire (biographique hein), et par exemple Ange est suisse, de Zurich, tandis que Fatale, elle, est française, et carrément originaire d’Annecy… Qui a dit que ça envoyait du rêve ?

Elle à pas l'air, mais Fatale vient d'Annecy selon sa biographie !

Elle à pas l’air, mais Fatale vient d’Annecy selon sa biographie !

En parlant des héros, ils sont donc 21, je sais, je me répète, mais c’est important pour comprendre le principe du jeu. Ils ont d’ailleurs droit à des biographie, comme je vous le disais ci-dessus, et l’histoire d’Overwatch est contée à l’extérieur du jeu, via des BD, ou bien encore un animé que vous pouvez regarder ici !

Ils sont réparti selon 4 classes :

  • les tanks (pleins de PV, avec parfois des boucliers pour résister aux attaques)
  • les attaquants (pour infliger des dégats)
  • les défenseurs (pour tenir les ennemis à distance)
  • et les soutiens (pour donner des bonus à l’équipe)

Chacune de ces classes à son importance, à l’image d’un jeu de papier//cailloux//ciseau en plus complexe! On est toujours récompensé pour ses actions : Les tanks reçoivent des points d’expériences pour les dégâts reçus, alors que les soigneurs en gagnent pour les PV redonnés à l’équipe ! Ainsi, aucune classe n’est lésée dans l’évolution des perosnnages !  Il est également possible de s’adapter à la stratégie adverse en changeant de personnage en cours de jeu, tout simplement lors de notre mort (ou d’un retour à la base).

En parlant de mort... Les caméras "derniers instants" sont vraiment cool !

En parlant de mort… Les caméras « derniers instants » sont vraiment cool !

Sachant que les parties consistes toutes à escorter un convoi ou contrôler une ou plusieurs zones (quand ce n’est pas les deux types de parties mélangées), on pouvait s’attendre à une certaine lassitude mais il n’en est rien. Au contraire, les parties sont hyper rythmées, grâce à la légèreté et la rapidité du jeu, qui me rappelle Quake par certains aspects, mais également la variété des personnages ! Entre les inspirations mangas, américaines, japonaises, les robots, les cow-boys, les humains augmentés, chaque personnage se joue différemment apportant une vraie diversité au jeu. Marre de soigné vos collaborateurs avec Ange ? Prenez Pharrah et défoncez tout le monde à coup de lance rocket ! Ou jouez de façon plus classique avec le Soldat 76…

Pharrah et son lance rocket. Vous pouvez trembler !Pharrah et son lance rocket. Vous pouvez trembler !

Pharrah et son lance rocket. Vous pouvez trembler !

D’ailleurs, il est amusant de voir que ces parties sont si dynamique et funs, qu’il est frustrant de mourir : lorsque l’on meurt, on retourne à la base, et on ressent un gros vide avant de retrouver le champ de bataille… Mais cela permet également de pénaliser les morts, car le respawn est très rapide ! Dernier point : Contrairement à Street Fighter V, on a droit ici à très peu de déconnexion sauvage. En effet, chaque fois que l’on va au bout d’une partie, même lorsqu’on perd, on gagne des points d’expérience, qui permettent de gagner des skins pour ses personnages. C’est vraiment bien trouvé, par contre il est dommage que l’on puisse également acheter ses skins avec des euros trébuchants, sachant que sur un jeu à 59€99 au tarif officiel, c’est une option un peu étrange… Peut-être les vestiges du temps où Overwatch devait être un Free-to-Play !

MAJ du 30 mai 2016 : Comme l’a fait remarquer RIP, sur PC, vous avez la possibilité d’acquérir la version non « Origins », qui est disponible au tarif de 39€99, ce qui baisse drastiquement l’investisement de départ 😉 !

Et j'ai gagné un nouveau Skin ^^ ! Youhou !

Et j’ai gagné un nouveau Skin ^^ ! Youhou !

Voici, à titre d’informations, les tarifs pratiqués…

  • 2 coffres : 1.99 euros (0.99€ unité)
  • 5 coffres : 4.99 euros (0.99€ unité)
  • 11 coffres : 9.99 euros (0.90€ unité)
  • 24 coffres : 19.99 euros (0.83€ unité)
  • 50 coffres : 39.99 euros (0.80€ unité)

Wow ! C’est le jeu parfait, sans défauts non ?

Bien sûr que le jeu a ses propres défaut. Tout comme Splatoon, ou Halo 5 (en ligne), le niveau de fun d’une partie dépendra grandement de votre équipe. S’il est évidemment plus amusant de jouer avec des amis que l’on connait, jouer avec des inconnus peut s’avérer être une expérience fun… Ou catastrophique ! Entre les bourrins qui passent leur temps à traquer (et faire des kills) alors que le but est de capturer une zone, les obstinés qui refusent de prendre un autre personnage que leur personnage fétiche alors que cela est préjudiciable à la stratégie de l’équipe, où bien encore les absents qui occupent un slot sans bouger au cours de la partie, force est de constater que le jeu peut passer du summum du fun aux abysses de l’ennui… Cependant, globalement, la plupart des joueurs jouent le jeu (serveurs américains) et mes parties sont, pour la majorité, agréables 😉 !

Là, il y a pas assez de soutiens dans l'équipe

Là, il y a pas assez de soutiens dans l’équipe

Le jeu semble également souffrir de défauts d’équilibrages. Il y avait le nain, Torbjörn, qui était vraiment fort auparavant avec sa tourelle, mais cela a été corrigée, désormais on peut la détruire en un coup. L’un des soucis est que les munitions sont illimitées, ce qui donne des avantages à certains personnages… J’ai vu un triangle d’Ange (?!) s’entre soigner entres elle et ce fut très compliqué de s’en débarrasser, car elles étaient protégées par des Tanks ! D’un autre côté, j’ai trouvé ça plutôt amusant de voir les joueurs tester les limites du jeu…

On a gagné avec 2 anges ! Les anges veillent sur la team ^^ !

On a gagné avec 2 anges ! Les anges veillent sur la team ^^ !

Heureusement, le jeu est fun et soigné. Niveau durée de vie, c’est difficile à juger, mais à priori, si vous adorez, vous dépasserez la trentaine d’heures de jeu facilement – d’autant plus qu’en plus des stratégies propre à votre personnages, vous découvrirez des duos qui fonctionnent plutôt bien, comme Pharrah et Ange, qui permet à Ange de planer et de soigner directement depuis les airs ! De quoi relancer votre intérêt pour le jeu !

Verdict ?

Après ces 7H de jeu, dont 2H passées sur la bêta, je précise, mais très proche du jeu final, j’ai hâte de terminer l’écriture de ce test et de retrouver Ange ! Si mon cœur a envie de décerner une classe S au jeu, j’ai bien conscience qu’il ne plaira pas à tout le monde : Si vous êtes fan de FPS et que vous adorez les jeux en ligne, peu de chance que ce jeu vous déçoive ! Si vous arrivez à le trouver en promotion, c’est même un incontournable, surtout sur PC… En revanche, si les FPS ne vous font ni chaud ni froid, que vous ne jouez pas en ligne, et que vous trouvez le charadesign ridicule, vous pouvez lui donner sa chance – mais il y a peu de chance qu’il vous réconcillie avec les FPS en ligne… Au final, un léger manque de contenu bride quelque peu l’expérience… Espérons que Blizzard saura suivre comme il se doit le jeu, après tout, World of Warcraft a bénéficié d’un suivi exceptionnel, ainsi Overwatch méritera à 200% la hype qui l’entoure 😉 !

Classe A

Un excellent jeu, vous devez au moins l’essayer !

Points positifs

Points negatifs

Bonne durée de vie grâce à sa rejouabilitéContenu chiche pour 59€99 (+ micro-transactions…)
MAJ : Jeu vendu 39€99 en version non Origins
Un jeu nerveux et dynamiqueOn aurait aimé un mode solo, même court.
Le charadesign, réussi et même déjà culte
Le côté addictif du jeu. On en redemande !
La bande son soigné, et le jeu intégralement en VF
Visitez notre boutique de jeux vidéo !

Share

Ecrit par

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Sur la même thématique

11 commentaires

  1. Aeons dit :

    CoD propose des coffrets également pour du skin ET armes à acheter en jeton in game OU euros.
    BF fait la même chose
    Hal5 idem.

    Beaucoup de jeux proposent un cash shop, malgré que le jeux soit payant.
    A la différence que :
    – call of : tu pouvais avoir un putain de sale avantage dans advanced warfare avec les armes dorées qui étaient salement pétés dedans.
    sur BO3, tu as certaines armes dans ces coffres qui sont énormes en termes de puissance.

    – BF : 4 et hardline : débloque des bonus XP + des accessoires pour armes, et sur hardline tu peux revendre tout cela pour au final acheter l’arme et accessoire que tu désires et donc au final uppé ton personnage.

    -Halo 5 propose la même chose, pour acheter les REQ.
    Il faut donc en tenir compte dans le test de tous ces jeux et le faire apparaitre dans les moins.

    – Destiny : cash shop intégré aussi, pire même tu peux acheter un perso lvl25…

    – rainbow six vegas : jeux 69.99, season pass 30, nouveau perso super chère si tu prends pas le season pass, cash shop pour bonus XP etc.

    BF et COD, prix officiel pc 69.99, un season pass à 49.99 et des contenus payants qui t’accélèrent énormément ton avancée.
    Ici, cela ne reste au final que cosmétique, un coffre tous les lvl ca va vite.

    destiny, prix offi 69.99 + season pass 34.99 + 2eme extention 39.99 si tu as tout acheté au compte goute, et pourtant cash shop.

    ici, payer ou non, fera juste que tu auras plus de skin cosméthique, cela ne te donne pas plus de chance de gagner ta partie.

    • SuzuKube dit :

      Comme je me fais tâcler xD ! Pour Halo 5, les DLC sont gratuits en contre partie, je peux comprendre. Après c’est vrai que je ne suis pas cohérent (Les Season Pass j’avais oublié cette plaie). Mais je ne sais pas comment l’expliquer. C’est comme si c’était ça, à la base, le business modèle du jeu (sur une base de Free To Play) et qu’ils se sont rendu compte que personne n’achèteraient les coffres et du coup… Plein pot.

      Après, pour Destiny / Halo 5 / BF4 et Hardline / Call Of Duty et Rainbow Six Vegas, je les trouve tout de même plus consistant pour 69€99 (avec des solos +/- long pour chacun). Je dis juste que pour le prix, je trouve le contenu un peu limite – proche de Titanfall en fait.

      Cependant, ta remarque est parfaitement judicieuse 🙂 ! Je pense que le soucis du cash shop est plus profond (D’ailleurs, c’est un soucis pour Street fighter V aussi, mais évidemment, il n’était pas présent à la sortie) 🙂 !

    • SuzuKube dit :

      @Aeons, j’ai pris en considération ta remarque, j’ai mis le prix + les micro transactions comme un seul et unique point négatif (c’est vrai que ce n’est pas juste que j’insiste autant sur la politique tarifaire, alors que d’autres ne font pas mieux) 😉 !

      • Aeons dit :

        je voulais juste appuyer que le cash shop est purement esthétique quand d’autre jeux donnent un cash shop qui peut te donner un réel avantage surtout ^^

        • SuzuKube dit :

          Ah non ! Pas de Pay-To-Win ici ! De toutes les façons, on ne peut même pas acheter des costumes spécifiques, c’est comme acheter des pochettes surprise d’avance ! Mais en fait, comme les développeurs avaient dit être passé du Free To Play au Buy To Play, je m’attendais vraiment pas à ça.

          Après… Ca n’enlève rien du tout aux qualités du jeu ! Mais j’avoue qu’un prix plus bas et c’était une classe S (J’en tiens compte dans mes tests).

  2. Liquidashi dit :

    Je répondrai assurément à l’appel le mois prochain. Ce qui me chagrine le plus, c’est que j’ai tellement apprécié les courts métrages et ce qu’ils laissaient entrevoir que je suis super déçu de ne rien avoir là-dessus dans le jeu final. Blizzard vise le trans media semble-t’il. Une bonne série ou un long métrage me comblerait. Et aussi d’autres figurines. La Tracer est un peu reuch et c’est pas mon perso féminin favori et la figurine de Soldat76 non peinte me fait pas du tout envie. Bon je retourne écouter l’OST en attendant.

  3. rip dit :

    le jeu coute 40 euros, c’est l’édition Origins qui en coute 60… Faites vos recherches please….

    • SuzuKube dit :

      Effectivement, sur Battle.net, il y a la possibilité d’acheter le jeu à 39€99, cependant, ayant entré mon code, je n’avais plus accès aux tarifs, et je n’ai vu, partout ailleurs sur le web, que la version Origins – surtout sur console ou sur les sites de vente en ligne de clés.

      Merci, j’ai mis à jour le test – cependant la note reste la même globalement même si on tend plus vers la classe S pour le coup 😉 !

  4. SuzuKube dit :

    J’en suis à 200h de jeu, et je me dis que ce jeu méritais une classe S au final :p !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *