Senran Kagura 2 Deep Crimson, le plus controversé des BTA ?
Senran Kagura 2 Deep Crimson, le plus controversé des BTA ?
4
Share

Test : Senran Kagura 2 Deep Crimson, un simple jeu de boobs ?

Ecrit par :
SuzuKube

Testé par :
Note :
4/5
Le 27 août 2015
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réalisé à partir d’une version commerciale, fournie par Marvelous.

Bon ! Cela faisait un moment que je n’avais pas écrit un vrai test de jeu, et non un aperçu (Gamescom) ou mes premières heures de jeu ! Ici, grâce à la gentillesse de Marvelous qui nous a fournit le jeu avant sa sortie, on a pu y jouer, et rejouer, afin de voir toutes les facettes de ce jeu et vous écrire un test et un avis digne de ce nom ! C’est parti !

On va vous jouer un mauvais tour !

On va vous jouer un mauvais tour !

Senran Kagura, le jeu des otakus ?

Quand on pense otakus, beaucoup pensent à des pervers déviants qui collectionnent les culottes de petites filles… Alors forcément, Senran Kagura semble être le jeu idéal pour stigmatiser encore les otakus… Pour votre information, je n’ai jamais joué au premier Senran Kagura. En fait, j’ai tout simplement lu les tests, et j’y ai lu que l’intérêt du jeu se résumais à voir des boobs de Shinobi interactifs. J’ai donc passé mon chemin…

On m'a présenté le premier Senran Kagura comme étant le jeu des boobs à gogo...

On m’a présenté le premier Senran Kagura comme étant le jeu des boobs à gogo…

Mais n’étant pas réfractaire à diverses expériences, j’ai découvert Senran Kagura 2 sur le stand de Marvelous, et je dois dire que donner des coups de points à des hordes d’ennemis dans un ambiance Kawaii, ça m’a beaucoup plus… Et oui, j’aime le côté ecchi et coquin du jeu, qui apporte de la sensualité, sans être vulgaire, mais en assumant totalement ce côté sexy. Et en tant qu’adulte, peut être même adulescent, ça me plait !

Côté mauvais goût, on a tout de même le personnage de Miraï, qui me semble plus jeune que la moyenne et dont certaines animations sont… Limite. Je pense que c’est l’un des points qui fait polémique dans ce jeu, et c’est pourquoi j’ai écrit ce petit paragraphe la dessus. Miraï est proche de ce qu’on appelle au Japon une lolicon, et c’est le sujet d’un long débat dans lequel je n’entrerais pas sur ce test ;) !

D'ailleurs, Miraï aime les (gros) jouets, sans mauvais jeu de mot...

D’ailleurs, Miraï aime les jouets de guerre, sans mauvais jeu de mot…

Senran Kagura et son utilisation de la 3D

On va commencer par le côté technique du jeu : graphiquement et musicalement parlant, c’est très plaisant. Plus étonnant encore, on sent que le jeu a été développé spécifiquement pour la console. Les effets de jaillissement et de profondeur font parti des meilleurs que j’ai pu voir sur la console, il suffit de se rendre dans le Dressing Rm, puis “Change Expression & Pose”, faire le personnage nous pointer du doigt pour se rendre compte du potentiel 3D de la 3DS… L’effet étant à son summum sur new 3DS XL, où l’on en vient à toucher l’écran pour constater cet effet de profondeur dantesque ! Bon, on sait déjà que les plus pervers d’entre nous s’en serviront pour constater que la modélisation des poitrines des Shinobis est… Intéressante, mais bon, ça fait parti du jeu !

Graphiquement, le jeu est vraiment très sympatique !

Graphiquement, le jeu est vraiment très sympatique !

La direction artistique des décors est plutôt quelconque. Certes, c’est une ambiance 100% japonaise, mais les décors que l’on traverse sont vraiment générique et ne possède rien de mémorable… Par contre, au niveau du charadesign des personnages, rien à redire : c’est parfait ! Ce n’est pas pour rien qu’un animé est sorti sur cette série ! D’ailleurs, on peut entièrement customiser les Ninjas, de la tête au pied, en leur attribuant divers accessoires et tenus… A ce niveau là, les possibilités et les combinaisons sont énormes ! On peut vraiment se créer une Ninja à notre image, et ça, c’est un bon point ! Surtout que les graphismes en Cell Shading rapprochent énormément le jeu d’un manga… A ce niveau là, les développeurs ont remplis leur contrat ! D’autant plus que l’animation est toujours au top, 60 fps j’ai l’impression, sauf dans le hub central, qui, pour une raison qui m’échappe, ralentit en 3D, alors que tout le reste du jeu reste très fluide que ce soit en 3D ou en 2D. Ce n’est qu’un détail, bien entendu, mais je tenais à le signaler.

Le charadesign est vraiment soigné, pour notre plus grand plaisir !

Le charadesign est vraiment soigné, pour notre plus grand plaisir !

Dernier paragraphes pour les musiques : rien de mémorable, mais rien d’irritant non plus. On a affaire à de la musique traditionnelle japonaise, tout simplement, mais cela colle parfaitement à l’univers ninja. On aurait aimé des musiques plus entraînantes (Hatsune Miku tu es où ?) mais… “It’s okay” comme je dirais en anglais ;) !

Mais en fait, tu y as joué où t’as passé ton temps à mater ?

Du calme ! Si j’ai aimé le jeu, c’est justement que derrière cette plastique se cache un véritable Beat’em’all comme on en fait plus ! Vous vous souvenez de Double Dragon ? Ou de Final Fight ? Et bien je trouve que ce Senran Kagura 2 se rapproche assez des sensations que l’on retrouvait dans ce genre de jeu à l’époque, mais à la sauce Ninja !

Ah... Les rivalités entre clans...

Ah… Les rivalités entre clans…

Pour être plus précis, il faut imaginer un croisement entre Hyrule Warriors et Bayonetta : le jeu se déroule dans de petites zones où l’on doit vaincre une trentaine d’ennemis en général. On arrive ensuite dans une seconde zone, puis on doit vaincre le boss du niveau. Ça c’est pour la partie Hyrule Warriors. La partie Bayonetta, c’est pour les combo, les super attaques qui se déclenchent en cumulant les coups, les transformations en super Ninja (avec l’animation qui va avec), bref, le côté beat’em’all. Et attention : ici on est dans un jeu bourrin au possible : pas de mécanismes comme dans Zelda, pas de stratégie à mettre en place comme dans un mùso, simplement éviter les coups et piffer tout le monde !

Même dans ces moments là, on ne réfléchit pas trop...

Même dans ces moments là, on ne réfléchit pas trop…

Jolies filles, combats à l’arme blanche , que demande le peuple ? Et à ce propos : la jouabilité du jeu est très bonne ! On a un bouton pour courir automatiquement vers l’ennemis le plus proche (R), un bouton pour cibler l’ennemi (croix vers le haut) ou changer d’ennemis (crois sur le côté), un bouton attaque faible (Y), un bouton attaque fort (X), un bouton pour attraper (A) et un bouton pour sauter (B). On peut également dasher en appuyant sur R en courant, et enfin déclencher des attaques spéciales ou des transformations en appuyant sur L ! D’ailleurs, les pouvoir ajoutent également un petit côté “Dragon Ball Z Sexy” qui n’est pas déplaisant dans ce monde de brutes…

Le bouton L permet de devenir une Super Saïan :p !

Le bouton L permet de devenir une Super Saïan :p !

Bref, avec tous ces boutons, on arrive à un système de combat assez particulier, puisque l’on ne peut pas se protéger, et du coup, on doit soit esquiver, soit attaquer, ce qui rend le jeu particulièrement dynamique… Et fun ! On attaque, on esquive, on déclenche son attaque spéciale, et on avance sans trop se poser de question dans ce défouloir miniature…

Et tu y as joué longtemps à ton jeu ?

Oh que oui… J’y ai déjà passé une dizaine d’heures, et je ne n’ai pas encore terminé le chapitre 2. L’histoire se décompose de 5 chapitre de 7 niveaux chacuns. Et il faut savoir que le jeu se double d’un visual novel, vous savez ces images fixes ou animés accompagnés d’un texte… A noter que le jeu est en japonais sous titré en anglais, questions de coût de développement (lire mon interview de Marvelous Games). Personnellement, ça ne me dérange pas, puisque je cherche à parfaire mon anglais (j’ai même lancé une version anglaise du blog !), mais je sais que certains seront rebuté par cet aspect.. Sachez que même si vous ne suivez pas le visual novel, vous ne perdrez rien du jeu : le Visual Novel est surtout là pour tisser les liens entre les personnages, et… Faire rire ! Car la plupart du temps, nos petites Ninja se retrouvent dans des situations complètement WTF (What The Fuck) et c’est plutôt drôle d’avoir un jeu qui ne se prend pas au sérieux…

Le visual novel est agréable à suivre, d'autant que l'on a de nombreuses options pour le lire !

Le visual novel est agréable à suivre, d’autant que l’on a de nombreuses options pour le lire !

Pour le moment, je peux choisir mon personnage parmi 10 Ninjas de 2 clans différents, avec des aptitudes au combat vraiment différents (à l’image d’un Hyrule Warriors là encore). J’ai cru voir qu’il y avait 12 personnages jouables en tout. La variété de ces personnages est encore une fois appréciable, évitant la lassitude au cours du jeu ! A noter que si vous avez joué à Senran Kagura Burst sur votre 3DS, vous pourrez débloquer gratuitement le shinobi Murasame dans Senran Kagura 2 ;) ! Ça fait toujours plaisir pour les fans ! Et pour les autres… Ben faut passer par la case DLC : 4€99. Voilà ! Je précise au passage que Murasame est le premier ninja masculin jouable de la série !

Et à part buter tout le monde, on peut faire autre chose ?

Oui, bien sûr ! Enfin non pas vraiment. Bon, je m’explique : Vous avez le mode mission, où vous pourrez suivre le Visual Novel tout en alternant avec des combats. Puis vous avez un mode “Yoma’s Nest”, où vous devez enchaîner les combats sans mourir, c’est une espère de mode “horde”. Le “Training Field”, pour vous familiariser avec le gameplay, les missions spéciales, qui reprennent les missions du mode missions (ah ah) mais avec des variantes (comme n’utiliser que des coups au sol alors qu’il y a des ennemis volants…), et enfin le mission shop, qui permet d’acheter des missions en ligne (j’y reviendrais à la fin de ce test, ce sont les DLC).

La personnalisation des personnages est visible dans le Visual Novel.

La personnalisation des personnages est visible dans le Visual Novel.

Enfin, ajouter à cela le Dressing Rm., où j’avoue avoir passé beaucoup de temps, mais je ne sais pas, je dois avoir le syndrome barbie. Prendre en photo mes Shinobis, en les habillants dans toutes les combinaisons possible (oreilles de chats, jupes d’écolière, bikini, costard, habits de pirates et j’en passe), je trouve ça plutôt marrant ! Après, ne me jugez pas, j’avoue avoir bien aimé “Ma Maison du Style” sur Nintendo DS à l’époque… Sigh.

Il existe un mode online, et je ne l’ai pas oublié, simplement, à l’heure où j’écris ces lignes, les serveurs ne sont pas encore ouverts… Rendez-vous un peu plus tard pour un retour sur le mode coopératif online dans les commentaires ;) !

Vu la longueur du texte, on connait tous ton verdict !

Pour être honnête, cela fait un moment que je voulais essayer le jeu. J’ai bien téléchargé Senran Kagura Bon Appetit sur PS Vita, mais je n’ai pas aimé le jeu (trop répétitif, et musique pas vraiment au top, c’est gênant pour un jeu de rythme…). Ici, c’est exactement l’inverse : l’ambiance du jeu est sympa, les personnages sont travaillés, le gameplay me plait bien, je ne m’ennuie pas une seconde dessus, j’aimerais bien lui donner une classe A ! Mais, objectivement, le jeu possède des défaut : les aires de jeux sont vraiment exiguës, aucune exploration possible (où alors beaucoup trop limitée), pas de passages secret, au final, on se retrouve dans un jeu très linéaire et répétitif… Ce qui peut en rebuter certains. Mais niveau réalisation et ambiance, le jeu tiens la route, le gamefeel est vraiment très bon, on s’attache à notre petite équipe de Shinobi, donc pour moi, c’est une classe B pour ce jeu issu d’un genre qui devient de plus en plus rare (je parle des BTA pour ceux qui n’ont pas suivi) ;) ! D’ailleurs, ce jeu est pour moi un petit coup de cœur grâce à son ambiance, à l’image de Project Rub, dans un tout autre genre de jeu, sur Nintendo DS il y a quelques années…

Oui, il y a aussi des tenues... Très sexy !

Oui, il y a aussi des tenues… Très sexy !

Enfin pour clore ce long test, sachez qu’il y aura 3 DLC vendu avec le jeu, répondant aux doux nom de “Waist Deep”, “Hipster” et “Busticated”, contenant chacun 5 missions, des armes, des illustrations (de qualité au passage), des vêtements et des coiffures pour vos shinobis préférées ! Ils seront vendu 4€99 chacun, tout simplement ! Mais je ne sanctionne pas le jeu à ce niveau, vu le contenu déjà gargantuesque fournit de base…

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Points positifs

Points negatifs

L’ambiance japonaise qui se dégage du jeu !Les décors vraiment génériques…
Le charadesign, très soigné !Les environnements minuscules…
Le gameplay aux petits oignons !Malheureusement répétitif.
Graphiquement, c’est au top !
La 3D, très bien utilisée !
SENRAN KAGURA 2: Deep Crimson EXTENDED Launch Trailer

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

S'inscrire
Notification de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Les retours
Voir tous les commantaires
EREN
EREN
5 années plus tôt

CE BIEN

Kanzaki le yahourt à boire
Kanzaki le yahourt à boire
5 années plus tôt

Ok j’achète

PAN78
PAN78
4 années plus tôt

j’ai acheté le 1, maintenant me faut le 2 :’)