Test : Shenmue I & II, un heureux retour sur Xbox One, en attendant le 3ème épisode !

Shenmue reste, malgré tout, un jeu légendaire à au moins découvrir...
Shenmue reste, malgré tout, un jeu légendaire à au moins découvrir...

Test réalisé sur Xbox One S à partir d’une version commerciale, fournie par Koch Media. Vidéo et captures d’écran maison.

Ah Shenmue. Je me souviens n’avoir joué qu’au premier épisode sur ma Dreamcast, et le jeu m’avait tenu en haleine jusqu’au bout de son aventure ! Un jeu qui m’avait véritablement marqué, avec une histoire passionnante, une ville immense pour l’époque (en 2000, GTA III n’était sorti qu’en 2001) et une mise en scène cinématographique ! Du coup, c’est avec joie que j’ai eu envie de rejouer à ce jeu sur Xbox One, 18 ans plus tard…

C’était beau en 2000 mais c’est devenu moche en 2018…

Ce Shenmue I et II est simplement une adaptation du titre sur nos consoles Next-Gen. Du coup, à part le reformatage en 16:9 (sauf les cinématiques qui restent en 4:3) et le contrôle de la caméra, tout est d’origine. A commencer par les textures, splendides à l’époque sur nos écran cathodique (ou nos écran en 640×480), mais qui font clairement tâche de nos jours, avec leur aspect baveux sur mon écran 4K… J’ai souvent l’impression de jouer à un jeu Nintendo 64 boosté en HD ! Cela dit, le jeu reste globalement très agréable grâce à sa direction artistique réussie, et surtout sa modélisation des personnages et des visages ultra impressionnante pour l’époque… A ce niveau, c’est vraiment du sans faute, d’autant plus que si les décors sont sommaires, ils regorgent de petit détail leur donnant tout de même plus de vie que ce que l’on trouve dans un Mario 64 par exemple… Mes souvenirs sont trompeurs, à vrai dire, et rejouer à un jeu N64 m’a rapidement permis de resituer le gouffre qui la sépare de la Dreamcast 😉 !

Shenmue II sur Xbox One

Voilà, c’est la « sexy » Joy :p !

Il faut dire que les jeux en 3D ont tendance à mal vieillir, surtout ceux de l’époque post-1080p, c’est à dire la génération Xbox / PS2 / GameCube / Dreamcast qui fonctionnait dans des résolutions inférieures au HD ready (720p)… Par contre, le titre de Yu Suzuki n’a pas vieilli d’un iota au niveau de sa bande-son, orientale et splendide, même si du côté des doublages (entièrement en anglais et de qualité s’il vous plait), on aurait bien aimé une remasterisation, car les voix, elles, ont tendance à grésiller un peu : on dirait des MP3 en qualité 96kbit, et ça se ressent d’autant plus sur le 1er Shenmue …. Ennuyeux.

Mais pourtant il reste toujours aussi passionnant…

Même si je dois vous avouer que je n’ai pas vraiment pris du plaisir à refaire le premier épisode, au rythme plutôt lent et dont je connais déjà l’histoire, vous devez savoir que je me suis laissé transporté par Shenmue II ! Je n’y avais jamais joué, et découvrir un Hong Kong aussi riche, avec autant de PNJ avec lesquels ont peut interagir et discuter est juste dingue !

Les décors sont très variés.

Les décors sont très variés.

Et ce concept si immersif de devoir trouver un travail et payer son loyer, avec la notion de temps qui défile créant de véritable mini-journéee dans le jeu n’a pas vieilli d’un pouce. On prend toujours autant de plaisir à mêler vie de tous les jours et notre enquête pour retrouver l’assassin de notre père… Alors certes, je peste contre cette profusion de QTE, technique d’ailleurs popularisée par ce jeu, mais je dois dire que les combats sont à contrario un régal, avec une physique basée sur la série Virtua Fighter ^^ !

Une petite scène de combat qui a fait la renommé de Shenmue...

Une petite scène de combat qui a fait la renommé de Shenmue…

Niveau maniabilité, la Dreamcast ne possédait pas de joystick pour les caméras – résultat, Ryo se conduit comme un semi remorque… On « accélère » avec R et on « freine » avec L. On s’y fait assez rapidement, mais ça donne toujours une sensation bizarre en jouant au jeu, sachant que ce n’est plus du tout la norme de nos jours… Et de toutes les façons le rythme du jeu est plutôt lent et pour cause : Voyez plutôt Shenmue comme un précurseur des jeux TellTale qu’un GTA – on a affaire à ce que j’appellerais de nos jours un Walking Simulator ^^ !

Verdict

Inutile d’y aller par 4 chemins : ce « remaster » est une façon de (re)découvrir la série Shenmue, précurseuse de la série des Yakuza ! En gardant en tête que ce jeu a tout de même 18 ans, on est impressionné par la modélisation, mais également par la mise en scène et par le scénario juste palpitant de ce jeu. D’un autre côté, les défauts du jeu sont encore plus visibles de nos jours, avec un rythme très lent, demandant beaucoup de patience. Et la patience, en 2018, elle est passée aux oubliettes chez la plupart des joueurs ! Cela ne m’a pas empêché d’être captivé par la ville de Hong Kong, un véritable labyrinth, et d’être pris de nostalgie en revoyant le Japon des année 80 😉 !

J’ai adoré : J’ai détesté :
  • Version  entièrement traduite en français !
  • Le tout avec un doublage anglais d’excellente qualité !
  • Les musiques, juste féériques !
  • Se replonger dans l’ambiance japonaise de Shenmue est un véritable plaisir.
  • Les combats, rappelant le défunt Virtua Fighter
  • Les nombreux mini-jeux (métiers)
  • Les bornes d’arcade fonctionnelle (vive Space Harrier)
  • Les musiques qui se déclenchent dès notre premier balancement ^^ !
  • La durée de vie (20h pour Shenmue I et 30h pour Shenmue II)
  • Un remaster très paresseux graphiquement…
  • Certaines activités très ennuyantes, et impossible à passer.
  • La maniabilité de Ryo et de la caméra mérite d’être revue
  • La qualité sonore des dialogues pas optimale.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de