Notre dossier sur Shantae !
Notre dossier sur Shantae !

À la découverte de « Shantae », la série de jeux vidéo de WayForward

Notre dossier sur Shantae !
Notre dossier sur Shantae !

Certaines séries de jeux ont un succès immédiat, d’autres ont un départ plus lent. Puis, il y a des séries comme Shantae : presque tous les jeux sont financés par les développeurs, et près de trois générations de consoles et dix ans séparent le premier et le deuxième volet.

Aujourd’hui, nous vous parlons de la série Shantae, une série de jeux vidéo de plateforme avec une histoire remarquable liée à sa création et à sa longévité dans l’industrie du jeu vidéo.

Invention de l’héroïne et premier opus sur GameBoy

Shantae sur Game Boy
Shantae sur Game Boy

Shantae a été la première propriété intellectuelle originale du studio WayForward Technologies, et a été co-créée par le couple Erin Bell et Matt Bozon, aujourd’hui mariés. L’histoire raconte que Matt discutait avec Erin du type de personnage qu’elle aimerait créer si elle devait concevoir un personnage de jeu vidéo… Peu de temps après, Matt découvre alors qu’Erin a déjà commencé à dessiner des croquis conceptuels de l’héroïne : une jeune fille aux cheveux violets avec un air méridional, ayant un certain style manga, en vogue à cette époque grâce au succès de Naruto. D’ailleurs, le domaine du casino légal en Suisse s’en est également inspiré pour l’aspect visuel de certaines machines à sous en ligne (Moon Princess, Koi Princess,…).

Matt s’est ensuite demandé quelles seraient les capacités de Shantae, ainsi que sa personnalité et le monde dans lequel elle vivrait… Après quelques discussions sur les détails du personnage et du monde, la demi-déesse et guerrière est née… vivant dans un petit village de pêcheurs tranquille, jusqu’au moment où une bande de pirates, menée par Risky Boots, attaque la communauté.

Le développement du premier Shantae a commencé en 1997, et a été conçu à l’origine comme un jeu de plateforme 2D avec des personnages animés se déplaçant sur des fonds 3D, fait pour la sortie sur PC, et peut-être sur la PlayStation. Cependant, cette version a été abandonnée dès le début, et l’accent a été mis sur le développement pour la GameBoy Color à partir de ce moment.

Bien que WayForward ait commencé le développement de Shantae en 1997, il n’a pas vu une sortie à proprement parlé avant 2002. La faute à des problèmes de développement, de budget,… mais aussi d’un éditeur à trouver qui accepterait de sortir le jeu ! Ce dernier sera finalement Capcom, mais ils retarderont de 8 mois la mise en vente Shantae, presque une année entière après que la nouvelle GameBoy Advance soit devenue disponible sur le marché. Résultat : des chiffres de ventes peu glorieux.

Des suites qui ne verront pas le jour…

Malgré les mauvaises ventes du premier opus, les critiques sont de bonnes augures pour le premier jeu de WayForward… Non, le reste de l’équipe ne baisse pas les bras ! Shantae refait ainsi surface des années plus tard avec l’annonce d’une suite au jeu original appelée Shantae Advance (également connue sous le nom de Shantae 2 : Risky Revolution) destinée à être diffusée sur GameBoy Advance. Malheureusement, WayForward a de nouveau eu des difficultés à trouver un éditeur, Capcom n’étant plus là pour les aider cette fois-ci, le jeu est finalement annulé…

Peu de temps après, fut lancé le projet pour un jeu DS Shantae intitulé Shantae : Risky Waters. Le jeu, prêt sur le papier, échoue une fois de plus à trouver un éditeur : il est annulé tout comme Shantae Advance.

Puis en 2010, moment où nous pensions voir définitivement disparaître Shantae, WayForward sort de son chapeau une suite au premier jeu intitulé Shantae : Risky’s Revenge, sortie sur DSiWare.

Shantae Risky's revenge
Shantae Risky’s revenge

À ce moment-là – en raison de la forte croissante d’Internet et du fait qu’il s’agit désormais d’une série, la notoriété de la marque Shantae grandit rapidement. Alors que les titres de DSiWare ne se vendent pas bien, Risky’s Revenge fait mieux que la plupart des autres jeux !

Pirate’s Curse apporte à la série un butin bien mérité…

Shantae and The Pirate Curse
Shantae and The Pirate’s Curse

À cette époque, WayForward se fait un vrai nom dans l’industrie, après avoir reçu de nombreuses éloges pour ses jeux sous licence comme DuckTales : Remastered, ses jeux Adventure Time et Aliens : Infestation. Sans oublier, son catalogue croissant de titres originaux acclamés comme Mighty Switch Force 1 & 2, Double Dragon Neon et le remake de A Boy and His Blob.

WayForward a désormais un CV, une réputation et de l’argent… Il a tout ce qu’il faut pour faire un tout nouveau jeu Shantae, qui ne sera pas aussi limité que les précédents, et c’est exactement ce qu’ils ont fait !

En 2014, WayForward sort le troisième et dernier volet de la série Shantae and the Pirate’s Curse. Le jeu a été initialement annoncé en novembre 2012, de l’une des manières les plus élégantes possibles, c’est-à-dire en faisant la couverture de l’avant-dernier numéro du célèbre magazine de jeux Nintendo Power.

Le jeu est d’abord sorti en téléchargement sur la 3DS en Amérique du Nord, où il a reçu un accueil commercial et des critiques encore meilleures que celles de Risky’s Revenge. Au fil du temps, il est devenu un best-seller sur la console.

Deux ans plus tard, Pirate’s Curse est disponible presque partout – et non pas seulement en Amérique du Nord, mais sur presque toutes les machines disponibles. WayForward a été porté sur Wii U, XBox One, Playstation 4, Steam, GOG.com, et même sur Amazon Fire TV. Shantae and the Pirate’s Curse est lentement devenu le plus beau succès que WayForward pouvait espérer : une réussite mondiale et généralisée.

Shantae: Half-Genie Hero, 4ème volet de la série reçoit plus de 900 000 $ pour son développement, via un crowdfunding

Shantae: Half-Genie Hero
Shantae: Half-Genie Hero

Après le succès de Pirate’s Curse, WayForward lance la campagne Kickstarter en 2013 pour annoncer le développement du 4ème volet Shantae : Half-Genie Hero.

Le jeu est le premier de la série à être construit spécialement pour les consoles nouvelles générations, et comprend des animations entièrement dessinées à la main. Le jeu a de nouvelles transformations pour l’héroïne et grâce au succès de sa campagne de crowdfunding, dépasse de loin son objectif initial de 300 000 $… pour arriver jusqu’à 900 000 $ ! Il comprend alors quatre personnages supplémentaires avec leur propre campagne jouable. Le jeu voit alors le jour fin 2016, pour le bonheur des backers et des fans de la série.

Shantae and the Seven Sirens disponible depuis mai sur mobile, console et PC

Shantae and the Seven Sirens
Shantae and the Seven Sirens

Le 5ème épisode de la série, Shantae and the Seven Sirens débutera sur Apple Arcade en 2019, mais la véritable version définitive portée sur toutes les plateformes est disponible depuis mai de cette année. Encore une fois bien reçu par les joueurs et la critique, on vous invite à le tester dès maintenant si vous êtes amateur de jeux de plateformes dans le style “Metroidvania”.

Shantae est maintenant bien installée, et elle semble devenir plus ambitieuse et plus aimée que jamais. La technologie n’a fait qu’améliorer les différents épisodes, tout comme un meilleur financement de WayForward, mais ce qui a vraiment maintenu cette série en vie, c’est l’amour ! De la part des développeurs imaginatifs et des fans dévoués, Shantae a été maintenue en vie par l’amour pour un personnage et son monde ! C’est beau de voir un tel succès qui fut un combat de longue haleine pour une petite équipe qui n’était auparavant connue de personne dans l’industrie du jeu vidéo… Une bien jolie success story !

Share

Ecrit par

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Sur la même thématique

Nouveau chez Play-Asia !

S'inscrire
Notification de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Les retours
Voir tous les commantaires