0

Dossier : Qu’est-ce qu’un NFT, et à quoi ça peut servir dans nos jeux vidéo ?

Share

Ah les NFT. On en entend parler partout, c’est devenu la nouvelle mode « technologique » des jeunes millionnaires ! Il s’agit d’une technologie très liée aux cryptomonnaies, le Bitcoin restant la plus célèbre d’entres-elles ! Beaucoup plus connu pour son côté spéculatif que vraiment pratique, le Bitcoin se veut pourtant révolutionnaire, universel et international, car décentralisé grâce à sa technologie : La blockchain. Technologie qui est au cœur des NFT, et qui semble s’attaquer désormais au marché du jeu vidéo… Mais faut-il réellement en avoir peur ?

Que veut dire concrètement NFT ?

Commençons par le commencement : NFT est un sigle, qui signifie non-fungible token. En français, cela se traduit par jeton non fongible (ou JNF), mais c’est un terme qui n’est jamais utilisé. Techniquement, il s’agit donc d’un contrat électronique auquel est rattaché des informations permettant d’identifier l’objet concerné par celui-ci (le plus souvent une image, une vidéo, un audio etc.) et de retrouver la liste de tous les propriétaires de cet objet depuis sa mise en ligne. Autre chose : pour que ce jeton soit bien un NFT, tout cela doit être régie par le protocole d’une chaîne de blocs, que vous connaissez probablement mieux sous son vrai anglais : une blockchain ! Elle permet de calculer de façon décentraliser les inscriptions de nouveaux jetons ou les changements de propriétaire, tout en rendant immuable chaque donnée écrite dans le passé, restant gravée à jamais dans cette blockchain utilisée par des millions d’utilisateurs, le tout de façon totalement transparente puisque n’importe qui peut lire l’ensemble des informations de celle-ci !

Les NFT sont souvent associés à l'Ethereum
Les NFT sont souvent associés à l’Ethereum

Grâce à cette indépendance, la valeur du jeton (et donc de ses données) est déterminée par 2 éléments :

  • Le jeu de l’offre et de la demande.
  • Le cours de la cryptomonnaie utilisée.

La grosse différence avec un site qui répertorierait simplement la liste des propriétaires de chaque œuvre qui lui serait remis, c’est qu’ici, aucune régulation de marché n’est possible puisque tout est géré de façon décentralisée… Des codes qui rappellent les cryptomonnaies, et c’est souvent en Ethereum que les transactions sont passées dans le domaine ! L’Ethereum a la particularité de pouvoir gérer des « Smart Contracts » au sein de sa blockchain, permettant justement de l’utiliser pour ces NFT, qui ne sont en définitive que des « micro-contrats » entre acheteurs et vendeurs.

Je comprends mieux ! Et comment sont apparues les NFT ?

Vous allez trouver cela bizarre, mais les NFT se sont popularisés… Grâce aux jeux vidéo ! Si, si, mais pas les jeux auquels vous pensez : des jeux de type casual… Et pour être très précis, via CryptoKitties !

Ce jeu vous propose d’acheter un chat virtuel, généré aléatoirement, et qui est ensuite stocké dans la blockchain Ethereum. Ce chat devient donc votre propriété, que vous pouvez élever comme un Tamagoshi ! La particularité est que vous pouvez revendre votre chat (qui aura alors un nouveau propriétaire), et comme il n’y a pas de régulation de marché, le prix de vente de celui-ci sera fixé par vous… et le jeu de l’offre et de la demande ! Cryptokitties est un jeu canadien, créé par la société Axiom Zenou et sorti le 28 novembre 2017, on pourrait le considérer comme le papa des NFT.

Ensuite… Tout a été très vite. En août 2018, Gamedex, une plate-forme de jeux de cartes à collectionner fonctionnant par NFT, collecte 800 000 $ de fonds pour se développer. En mars 2021, Jack Dorsey, le cofondateur et PDG de Twitter, crée un NFT du tout premier tweet publié. Ce NFT, uniquement composé du texte « je viens de créer mon compte twttr », a été vendu pour une valeur de 2,9 millions de dollars… Et, comme pour les Bitcoins, c’est en voyant les prix s’envoler que le grand public a appris l’existence de cette technologie !

Les NFT sont aujourd’hui beaucoup plus présents dans le monde de l’art que dans celui du jeu vidéo. Ainsi, la célèbre boisson pour joueurs Levlup a décidé de mettre aux enchères une série de NFT de leurs boissons énergisantes ! Comment peut-on vendre des boissons en NFT me direz-vous ? Eh bien ce ne sont pas directement les boissons qui sont proposées à la vente, mais tout simplement des images représentant le packaging de la marque à travers des vues d’artistes… réalisés par les membres de l’équipe de LevlUp ! On peut retrouver cette collection de NFT LevlUp sur Opensea, la plus grande et célèbre plateforme de vente de NFC au monde (devant Rarible).

Et LevlUp a joué le jeu jusqu’au bout : Souvent, les NFT d’artistes sont vendus sous forme de séries (comme les fameux NFT de la série Bored Ape Yatch Club composés de plus de 10.000 singes), et c’est bien le cas ici avec 50 packagings différents proposés ^^ ! Comptez environ 53 $ pour en obtenir un.

Je terminerais par un autre exemple issu du monde de la musique : toujours pionnier sur la mode, le rappeur Booba a vendu son morceau TN sous forme de NFT ! Concrètement, il s’agissait de cartes NFT contenant chacune une petite section du clip, avec 5 variantes de ces cartes et 5.000 exemplaires de chacune pour un total de 25.000 NFT. En une heure, ce sont 1.500 acheteurs qui ont acheté 2.000 NFT de l’artiste, pour un chiffre d’affaires généré de 160.000 $ ! C’est dingue qu’après 30 ans de carrière, Booba soit encore aussi proche du milieu de la technologie…

Mais c’est top les NFT ! Pourquoi les joueurs en sont si mécontents ?

En soi, les NFT permettent donc de créer de l’unicité à un élément virtuel, lui donnant de la rareté et donc de la valeur. Si n’importe qui peut récupérer le JPG représentant l’œuvre qui est dans le jeton NFT, une seule et unique personne peut acheter et posséder le jeton à un instant T, qui représente l’œuvre originale ! Attention à ne pas confondre avec des droits d’auteurs : A l’image de l’achat d’un jeu (par exemple), même si vous possédez le jeu, vous n’en possédez pas les droits – simplement le droit d’usage de celui-ci. Ici, c’est la même chose. Vous possédez le jeton, que vous pouvez revendre comme bon vous semble, mais vos droits s’arrêtent là !

Imaginez les possibilités : dans un jeu comme Fortnite, on pourrait imaginer ne mettre en vente que 100 skins de Chun-Li, chacune numérotées de 1 à 100. Une fois que 100 joueurs ont acheté leur skin, celui-ci n’est plus disponible dans la boutique… mais vous pourriez très bien revendre ce skin à l’un des joueurs qui n’ont pas pu acheter ce skin ! Le problème, vous l’aurez vite cerné, c’est qu’il y a un énorme risque de spéculation : ce qui est rare est cher et ces skins, s’ils étaient vendus 1.500 Vbucks par Epic Games, pourraient très bien être revendus 30.000 Vbucks par les nouveaux propriétaires de ceux-ci s’ils trouvaient preneur à ce tarif – et je ne doute pas qu’ils trouveront des acheteurs à ce prix vu la popularité de Chun-li, la fameuse loi de l’offre et de la demande combinée à la rareté…

Les promesses d'Ubisoft Quartz
Les promesses d’Ubisoft Quartz

Et quand on voit ce que veut proposer Ubisoft avec Quartz, il y a de quoi avoir peur. Déjà, Quartz est une plateforme d’échange de NFT créée et gérée par Ubisoft lui-même. Un mauvais point pour la neutralité, même si en réalité, tout se passe sur la blockchain Tezos, qui elle, est bien indépendante. Les objets, des skins et accessoires « in-game » appelés des Digits, revêts en réalité tous les mêmes apparences, et se distingue via leur numéro – rien de bien différent de notre Chun-Li, nous direz-vous. Les conditions d’obtention des 3 premiers digits étaient juste… étranges. Ces objets étaient liés au jeu Ghost Recon Breakpoint (qui n’avait rien demandé) et pour les obtenir, il fallait les prérequis suivant :

  • Jouez au jeu sur la plateforme PC Ubisoft Connect
  • Avoir activé l’authentification à 2 facteurs pour Ubisoft Connect
  • Avoir atteint au 9 décembre 2021 le niveau d’XP 5 dans le jeu pour obtenir le premier Digit.
  • Avoir joué 600 heures à Ghost Recon Breakpoint au 12 décembre 2021
  • Avoir joué 100 heures au 15 décembre 2021
Réclamez votre NFT sur Quartz !
Réclamez votre NFT sur Quartz !

Autant vous dire que l’obtention de ces Digits n’est pas aisée (surtout qu’ils n’étaient disponible chacun que 24 h) et que des joueurs ont dû, par la suite, se les arracher sur Quartz avec de la monnaie sonnante et trébuchante pour les obtenir ! Et quand on sait qu’il peut y avoir des royalties fixées en cas de revente au créateur de l’objet (exemple 10%, même si ici, Ubisoft n’applique pas de royalties), on comprend vite qu’il y a là un business lucratif à se faire !

Ubisoft Quartz est très bien conçu au niveau de ses applications !
Ubisoft Quartz est très bien conçu au niveau de ses applications !

Les problèmes de l’intégration des NFT dans les jeux vidéo…

Et c’est là que vient le problème des NFT : comme les Bitcoins, ils ne servent quasiment qu’à spéculer… et c’est quelque chose qui n’est pas forcément sain dans notre écosystème vidéoludique, déjà victime d’une augmentation de son prix (en moyenne, 79 € le jeu PS5), mais également d’une politique de DLC (du contenu additionnel) parfois très agressive sur certains jeux, augmentant artificiellement leur prix via des Season Pass par exemple… Alors vu sous cet angle, il est sûr que les NFT sont beaucoup plus inquiétants qu’ils ne sont sexy. Et pourtant, je suis un grand amoureux des NFT… et de la technologie Blockchain !