Aperçu : Racing Apex, le Virtua Racing version 2017

Je me souviens encore avec émoi de la première fois où j’ai lancé Daytona USA sur ma Saturn quand j’étais au collège. Ces couleurs, ces musiques, cette ambiance arcade de folie sont impossible à oublier. Sega était le maître du genre dans les années 90. Sega Rally et Scud Race sont aussi des monuments du jeu de course endiablé. Malheureusement, la course au réalisme a fini par faire disparaître tout un pan du jeu de course. Forza, Project Cars, Gran Turismo sont désormais les cadors du genre et les alternatives peinent à se tailler un part du gâteau. Split Second et Blur ont été des échecs cuisants qui ont conduit à la disparition de leurs studio respectifs. Même une série emblématique comme Need for Speed galère à revenir de façon convaincante sur le devant de la scène. Mario Kart est le dernier représentant du genre (avec le savoir-faire de Nintendo derrière). C’est là qu’interviennent les membres du studio Lucky Mountain Games emmené par son fondateur Trevor Ley (qui nous a fait la présentation).

Gentlemen, start your engines !

Vous avez pu le voir sur les images, le ton est tout de suite donné. On est plus ou moins sur la version 2017 de Virtua Racing. Pas de textures, juste des couleurs et des ombres. Et bien-sûr, un niveau de détails plus élevé qu’à l’époque. L’ensemble est très coloré et plaisant à l’oeil même si ça fera saigner les yeux des adeptes de la course à l’ultra-réalisme. Ici, pas de trucs compliqués à gérer comme les suspensions, le transfert des masses et toutes ces choses. Accélérateur, frein et frein à main seront les seuls choses à prendre en compte pour battre le chrono et/ou vos adversaires. Un mode combat est aussi prévu mais je n’ai pas pu l’essayer. Manette en main, les sensations sont déjà pas mal, surtout pour une version pas vraiment avancée. Il manquait les vibrations et aussi un vrai usage du frein qui était pas vraiment utile. Comme dans Ridge Racer, il faut déraper pour garder de la vitesse dans les virages. Les voitures seront customisables visuellement et aussi au niveau de leurs capacités.

Convivialité et fun

Comme je l’ai dit précédemment, les jeux de course hyper-réalistes ont perdu une composante qui était essentielle au genre : le multijoueur local. En effet, les développeurs boostent tellement les graphismes, la physique, les particules etc que c’est un travail monstrueux de diviser ça par deux pour intégrer du jeu en écran splitté. Il va sans dire que dans le cas de Racing Apex, ce genre de problème n’a pas lieu d’être. Il y aura évidemment du multijoueur en ligne avec un classement mondial pour mesurer ses skills avec ceux du monde entier, téléchargement de ghosts etc.

En conclusion…

Cette petite présentation a été très plaisante. Discuter avec un développeur de ma tranche d’âge et qui a le même passif que moi niveau jeux de courses, fut une très bonne expérience. Lucky Mountain Games est un très petit studio (à peine une dizaine de personnes) et il reste encore du travail. La passion et la volonté de bien faire sont indéniables et j’espère que le public visé va répondre présent. Plus de 30 véhicules, 8 pilotes, des dizaines de circuits, du time trial, campagne solo, multijoueur local et en ligne… tout y est!! Il ne reste que les musiques qui elles aussi seront dans le style catchy de l’époque. Éditeur : CURVE DIGITAL / Sortie prévue sur console et Steam début 2018.

Liquidashi

J’ai commencé avec l’Amstrad 6128+, puis je suis passé sur la NES, puis la SuperNES, puis la PS1, puis la Saturn, puis la Dreamcast, puis la Xbox, suivie par la Xbox360, puis la PS3 et la PSVita. Depuis 2012, je suis revenu dans le monde de la masterrace et aussi sur PS4 et One depuis peu. De la wallayebillayerie à foison

Vous aimerez aussi...

1 Réponse

  1. SuzuKube dit :

    Jolie petite surprise pour ma part, et j’avais jamais entendu parler du jeu auparavant curieusement ! Et pour moins de 6 mois de développement, l’état d’avancement du jeu est prometteur ^^ ! Bref, j’garde un oeil sur le jeu de mon côté, en plus le côté nostalgique ne peut que nous rendre accroc ^^ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:yes: 
:sad: 
:hautain: 
:lol: 
:smile: 
:cyp 
:mmm: 
:ptdr: 
:trolilo: 
:chine: 
:yo: 
:boing: 
:mdr: 
:baguette: 
:crapeau: 
:q 
:pig: 
:pasmoi: 
:dance: 
:mario: 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.