Test : ARMS sur Nintendo Switch, le Mario Kart du jeu de combat ?

Test de : ARMS
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
59.99

Testé par :
Note :
5/5
Le 26 juin 2017
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réalisé à partir d’une version commerciale, achetée chez Amazon. Captures d’écran maison, vidéo éditeur.

Bon ben ça y est. Le voilà. Ce fameux ARMS, cette nouvelle licence créée par une partie de l’équipe de Mario Kart 8, est enfin dans ma Switch ! Alors que j’en attendais rien depuis sa présentation lors de la première apparition de la Nintendo Switch, la hype m’a pris petit à petit, surtout après avoir terminé Zelda : Breath of the Wild et m’être adonné à quelques parties de Mario Kart 8… Alors cet ARMS, est-il vraiment le « Mario Kart » des jeux de combat 3D ?

Une nouvelle licence pour un nouveau créneau

ARMS sur Nintendo Switch

Pan ! Dans tes dents !

Car là où Splatoon se veut être la vision de Nintendo des TPS multijoueur, ARMS, lui, est sa vision du jeu de combat en 3D ! Car pour les jeux de combat en 2D (enfin qui se passe sur un plan 2D), Nintendo possède déjà sa licence à succès maison : Super Smash Bros ! Ici, Nintendo tente de faire revivre Punch Out, du moins dans ses bases, mais avec un gameplay bien plus actuel… En effet, on peut jouer de divers façon avec ARMS :

  • Avec les Joycon au motion gaming,
  • En mode portable,
  • En mode manette,
  • Avec un seul Joycon.
ARMS sur Nintendo Switch

Personnellement, je joue en mode Motion Gaming !

Curieusement, le plus intuitif reste le mode motion gaming. En effet, les Joycon reconnaissent les mouvements de façon très précise, comme on avait déjà pu le constater sur 1-2 Switch. Un coup de poing gauche déclenche le poing de gauche, et inversement pour le poing droit, croiser les Joycon permettent de se protéger, donner un coup avec les 2 poings permet d’attraper, le pouce droit de sauter, le pouce gauche d’esquiver et la touche R de déclencher son coup spécial. On incline les Joycon dans la direction souhaitées pour se déplacer et… C’est tout ! C’est super simple, et ça marche du tonnerre ! En mode manette, on se déplace avec les sticks, la touche A représente le poing droit, le gauche le poing gauche et le principe reste exactement le même. C’est plus classique, mais ça n’en demeure pas moins jouable ^^ ! Le jeu se veut fun et nerveux, et ce dès les premières secondes de jeu ! Il offre également des sensations inédites, car les personnages disposent de bras extensibles, du coup, on se bat à distance de son adversaire, c’est à dire tout l’inverse d’un jeu de boxe classic ^^ !

ARMS sur Nintendo Switch

Et hop ! La petite chope qui passe bien !

Comme tous les jeux de combats, c’est le principe du ShiFuMi (papier-caillou-ciseaux) qui est repris. Les chopes contre la protection, protection qui contre les coups et coups qui contrent la chope (ou les gens immobile). C’est tout simple, mais cela permet d’avoir un jeu de combat très lisible bien que simplifié (pas de combinaison pour les coups spéciaux). Mais c’est pas pour autant qu’il est inintéressant, car à cela s’ajoute des gants de boxes permettant de customiser nos combattants ! Electrification, congélation, bouclier de protection, les 30 gants disponibles dans le jeu sont autant de façon d’influer sur le gameplay et d’enrichir le jeu.

Mais pourquoi le jeu est si bon ?

ARMS sur Nintendo Switch

Je la surnomme TwinFesses. Voyez pourquoi.

Pour moi, ce qui fait le charme du jeu, c’est vraiment son charadesign. Les personnages sont peu nombreux (10 seulement), mais sont en revanche très travaillé. D’ailleurs, leur nombre devrait augmenter au fur et à mesure à l’image d’un Overwatch, car Nintendo promet d’étoffer à travers divers DLC gratuit. De mon côté, j’ai déjà ma favorite (Twitelle et ses fesses), et je suis à peine en train de découvrir le travail fourni sur les autres personnages. RibbonGirl, par exemple, possède une texture qui rappelle réellement « Ruban », Min Min, quand à elle, possède des bras dont la texture ressemble à des Ramens… Bref, le charadesign très recherché du roaster rend le jeu vraiment agréable, à l’image d’un Splatoon, d’autant que l’ambiance visuelle est soulignée par une bande son juste splendide. L’identité sonore comme visuelle du titre est forte, et c’est quelque chose qui me touche beaucoup !

https://www.youtube.com/watch?v=iukrcewKu3g

Niveau modes de jeu, on a droit au stricte minimum :

  • Grand Prix, où il faut enchaîner 10 victoires,
  • Versus, Où l’on peut jouer aux divers mode de jeu,
    • Combat (1v1)
    • En équipes (2v2)
    • Volley
    • Basket
    • Cibles mouvantes
    • Survie (Vagues d’ennemis)
  • Multijoueur en ligne
    • Non classé
    • Classé
    • Entres amis
  • Multijoueur en local
ARMS sur Nintendo Switch

Les modes de jeux se veulent plutôt restreints

Les modes Volley, Basket et Cibles mouvantes s’apparentes plus à des bonus stages à la Street Fighter II qu’autre chose, mais restent plutôt funs. Le mode non classé permet de s’amuser sur les différents mode de jeu du versus, tout en gagnant des points permettant de débloquer de nouveaux gants (que l’on gagne d’ailleurs après avoir joué à un mini-jeu, petit détail sympa), alors que du côté du mode classé, on enchaîne les combat en 1v1 avec 2 round, avec une ambiance qui me rappelle Street Fighter IV… Pour jouer en mode classé, il faut spécifier à la console que l’on veut qu’elle recherche des joueurs classés, ce qui peut prendre un certain temps (Jusqu’à 5 minutes). Heureusement, on peut pendant ce temps jouer en mode Grand Prix (ou Versus) en attendant de grimper les échelons…

Et le skill monte…

ARMS sur Nintendo Switch

Et voilà, j’suis la championne ^^ !

Le plus surprenant pour moi, c’est la courbe de progression du jeu. Déjà, pour jouer en mode classé, il faut avoir fini une fois le championnat « Grand Prix » en niveau 4, ce qui n’est pas une chose (si) aisée ^^ ! Cela nous permet donc d’apprendre douloureusement que le jeu est loin d’être imprécis et brouillon, mais qu’il dispose d’une vraie dimension stratégique. Il ne faut pas lancer ses points au hasard, mais toujours observer les mouvements de son adversaire pour trouver une ouverture et riposter le plus rapidement possible. D’autres stratégies se dévoilent alors, comme la possibilité de détruire (momentanément) un des poings de l’adversaire pour l’empêcher de jouer. Cet apprentissage assez rapide (1 à 2 heures) devrait vous suffire battre le boss de fin du jeu !

10 personnages, c'est peu, mais quels personnages !

10 personnages, c’est peu, mais quels personnages !

Une fois battu ce boss, on peut alors se lancer en parties classées, et là, c’est un tout autre monde ! Les adversaires savent, du coup, comment jouer et les parties en deviennent beaucoup plus intéressantes. On découvre alors d’autres subtilités entre les personnages, même si pour ma part, depuis que j’ai découvert la capacité de planer de Twintelle après une esquive, j’ai vraiment du mal à jouer avec d’autres personnages… Mais je dois avouer que les esquives « Narutesque » de Ninjara, pour ne citer qu’elle, m’intrigue grandement, me donnant envie d’apprendre à maîtriser ce personnage en plus de ma Twintelle chérie ^^ !

Des petits plus qui font la différence

ARMS sur Nintendo Switch

Pendant le matchmaking, on peut s’entraîner en temps réel et sans temps de chargement !

Je vais terminer ce test avec tous ces petits détails qui font de ce ARMS un grand jeu. Si l’on ne peut que déplorer l’absence d’un mode histoire, surtout à la vue de la réussite qu’est le charadesign du jeu (je voulais en savoir plus sur Twintelle, Ribbon Girl et Min Min moi !), on ne peut qu’applaudir l’orientation multijoueur du jeu ! En effet, on peut jouer à 2 à (quasi) tous les modes de jeu, du mode Grand Prix (par contre en 30 fps), au mode versus bien sûr (écran splitté), en passant par les modes de jeux spéciaux, comme le volley qui devient plutôt amusant au fil des parties, ou le basket, misant tout sur les chopes (remarque, j’ai réussi a rebondir sur le bord du ring et à me retrouver dans le panier) !

ARMS sur Nintendo Switch

Ah… Min Min ^^ !

Il y a également toutes ces animations sur les personnages, les vraies stars de ce jeu ! Que ce soit leurs bras « ressort », leurs cheveux qui bougent au gré de leurs mouvements, les vêtements qui flottent au vent, ou bien leurs yeux expréssifs, ils semblent totalement vivant, avec un petit côté Pixar qui les rends très attachants… Et des voix de Pokémons vu qu’ils répètent en boucle les mêmes onomatopés. Mais ils sont si mignons ^^ ! Bref, vous l’aurez compris, même dans ses détails, c’est une vraie réussite !

Verdict

Cet ARMS est LE hit que j’attendais sur Nintendo Switch. On y retrouve pour moi ce qui fait le succès d’un Mario Kart 8, d’un Super Smash Bros ou d’un Splatoon (voir même d’un Rocket League ou d’un Overwatch) : Du fun à 200%, en jouant contre d’autres humains, qu’ils soient en ligne ou en local ! L’ambiance festive et colorée du jeu donnent vraiment de l’entrain, et si son contenu reste au final restreint, son niveau de finition, exemplaire, en fait un titre sur lequel on a envie de passer du temps, pas forcément pendant de longues heures, mais par petites sessions, juste comme ça, pour se détendre :-) ! La Nintendo Switch décroche là son premier titre exclusif incontournable à mes yeux, sachant que cet ARMS n’est pas disponible sur Wii U ^^ !

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

Points positifs

Points négatifs

Le charadesign est vraiment fabuleux ! 10 personnages et 10 arènes, c’est un peu léger.
Le gamedesign très recherché, avec une maniabilité quasi parfaite ! Un mode « Histoire » aurait été le bienvenu.
La musique, avec une bande son très « salsa » qu’on adore déjà !
La qualité du mode multijoueur en ligne, agréable.
Les temps de chargements réduits à leur plus simple expression
Prix: EUR 52,99

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Un zeste de publicité...

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fil des commentaires
0 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
1 Commentaires de l'auteur
SuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
%d blogueurs aiment cette page :