Test : Detroit Become Human, la petite perle de Quantic Dream ! (sans spoils)

Detroit : Become Human devrait vous faire voir les androïdes d'une autre façon !
Detroit : Become Human devrait vous faire voir les androïdes d'une autre façon !

Test réalisé à partir d’une version presse, fournie par Sony. Vidéo maison, captures d’écran éditeur.

Je dois vous avouer une chose : quand j’ai lancé ce Detroit Become Human sur ma PS4, je ne pensais pas apprécier autant l’aventure ! Lors de la sortie de Heavy Rain, je faisais parti de ces joueurs qui ont considéré ce jeu non pas comme un jeux vidéo, mais comme une oeuvre cinématographique… Je suis d’ailleurs complètement passé à côté du premier titre de Quantic Dream ! Et quand je vois les qualités de ce Detroit, qui a vraiment su jouer avec mes émotions durant mes quelques heures en sa compagnie, je me dis qu’il va vraiment falloir que je rattrape mon retard !

Plutôt sympa cette androïde, non ?

Plutôt sympa cette androïde, non ?

Concernant ce test, il n’y aura pas de spoils au niveau du texte, car ce qui fait la qualité de ce Detroit, c’est bien sa narration, et sa capacité à mettre le joueur face à des choix parfois compliqués et les croisements possible entre les différentes histoire du jeu. Plus qu’un jeu, Detroit est une expérience qui vous pose constamment la même question : Comment percevez-vous les androïdes ?

3 aventures, forcément une qui vous touchera.

Le travail fait sur les animations faciales est juste prodigieux.

Le travail fait sur les animations faciales est juste prodigieux.

Je vais commencer par évacuer la partie technique du jeu. Car oui, Detroit est une magnifique vitrine pour la PS4. Les textures sont très nettes, la modélisation soignée, et on a souvent la sensation d’être face à des images de synthèse ! Un soin particulier a été apporté aux expressions faciales et aux visages, et c’est une chose essentielle pour que vous, humains, ressentiez de la compassion pour les différents protagonistes du jeu…  J’ai joué sur une PS4 Fat, et je n’ai rien trouvé à redire, si ce n’est quelques baisses de framerate pour pinailler, mais elles ne sont jamais gênante, et les animations de marche vraiment rigides, qui pourraient coller pour les androïdes… sauf que les humains aussi ont cette démarche non naturelle !

La ville de Detroit, dans sa version 2038, est sublime.

La ville de Detroit, dans sa version 2038, est sublime.

Detroit Become Human vous propose donc de vivre l’aventure de 3 androïdes, durant l’année 2038. En effet, dans un future proche, la société Cyberlife commercialise des androïdes dont l’aspect est très proche de nous, humains ! Le jeu prend un malin plaisir à nous dévoiler au fil de l’aventure toutes les prouesses technologiques qu’a dû opérer Cyberlife pour arriver à ce haut niveau de perfectionnement à travers les androïdes que sont Kara, Markus et Connor, les 3 protagonistes avec lesquels ont suivra cette aventure ! Ils ont trois profils très différents. Kara est une androïde conçue pour les tâches ménagères, Markus a lui été conçu pour porter assistance à une personne âgée et le dernier, Connor, est un androïde conçu pour épauler les policiers sur des enquêtes criminelles…

Le monde de Detroit vous paraîtra-t'il juste ou injuste ?

Le monde de Detroit vous paraîtra-t’il juste ou injuste ?

A partir de là, le jeu alterne entre la vie de ces 3 androïdes, dont les vies se croisent parfois. Les actions des uns ont des répercussions sur leurs propre histoire, mais également des conséquences sur la vies des autres androïdes. Le jeu nous dépeint un monde mêlant humains et androïdes plutôt noir. On y abordera des thèmes tels que la segregations, l’esclavage (2 thèmes qui me parlent beaucoup en tant qu’antillais), mais également de l’amour transgenre, ou bien encore du rapport que nous avons à la technologie. Je ne peux pas vraiment en dire plus, de peur de vous faire perdre la surprise de la découverte, sachez cependant que le dénouement de l’histoire de Kara m’a particulièrement marqué… Si vous terminez le jeu, je pense que vous saurez exactement ce dont je parle.

Pour ce qui sont un peu curieux, voici ma run entière sur Detroit Become Human, qui dure un peu plus de 10h ! Vous pourrez comparer vos choix avec les miens ! Bien entendu, cette vidéo est 100% spoil, et je l’ai filmée en live ! Si vous ne voulez pas vous gâcher la surprise, ne la regardez pas – ou alors, uniquement le début 😉 !

 

Verdict

J’ai conscience que mon test vous donne au final très peu d’informations sur le jeu, car je ne veux pas gâcher l’effet de surprise autour du scénario. Je ne peux que vous recommander de vous lancer dans l’aventure, en étant dans un environnement calme, en restant concentré, et avec un volume audible, en vous mettant dans la peau d’un protagoniste. Lors de votre premier run, en agissez toujours de la façon dont vous réagiriez naturellement, sans essayer de diriger le scénario ! Et dans ces conditions, vous serez surpris des conséquences de vos actes, et c’est là qu’est le vrai plaisir de ce jeu ! De mon côté, j’ai eu la chance de découvrir l’histoire en ayant esquivé la majorité des vidéos autour du jeu, puisqu’il ne m’intéressait pas énormément… Au final, j’ai terminé le jeu en une dizaine d’heure, une durée de vie parfaite pour ce genre de jeu – sachant que vous pourrez toujours faire d’autres runs avec des réponses différentes pour allonger la durée de vie ^^ ! De mon côté, c’est un véritable coup de coeur, et ça m’a donné envie de terminer Beyond Two Souls et de commencer Heavy Rain !

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

Points positifs

Points négatifs

Graphiquement, le jeu est carrément impressionnant ! Les animations de marches sont très mécanique… même pour les humains.
La rejouabilité, grâce aux nombreux choix disponibles au sein du jeu.
Le doublage en français, juste sublime.
La dose de QTE, pas (trop) intrusifs.
Le scénario, nous questionnant réellement sur les limites du transhumanisme.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Fil des commentaires
3 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
3 Commentaires de l'auteur
Metroid-onerogerSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
roger
Invité
roger

Perso, j’ai une fin.. et je vais m’arrêter là !
Les choix ne changent pas grand chose, la jouabilité est toujours aussi pauvre (et je suis (enfin j’étais…) fan de David Cage).
David Cage fait .. du David cage depuis 20 ans !
Quant à refaire les anciens jeux de cage… désolé pas mais ils étaient encore plus directifs…..
David Cage fait des films interactifs, comme dans les années 90 … sauf que bien sur, la technique a totalement changée … on ne déclenche plus des séquences « VHS », comme sur Gabriel Knight….
Mais c’est la même idée !
Alors cocorico, j’ai fait mon effort patriotique et j’ai acheté ce « Detroit »…. mais c’est le dernier que j’achéte …