Test : Fallen Legion Rise to Glory sur Switch, quand Dragon's Crown devient un RPG !

Share
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
39€99

Testé par :
Note :
3/5
Le 5 juillet 2018
Modifié le :9 juillet 2018

Résumé :


Test réa­li­sé à par­tir d'une ver­sion com­mer­ciale, four­nie par Koch Media. Vidéo mai­son, cap­tures d'écran édi­teur.

Déci­dé­ment, j'en aurais mis du temps à écrire ce test ! Et pour­tant, ce n'est pas la mau­vaise volon­té qui m'animait : j'avais même rame­né le jeu avec moi à l'E3 pour le tes­ter dans l'avion ! Mais vous savez ce que c'est : Le aper­çus et les articles de l'E3 se sont accu­mu­lés, et au final, ce n'est qu'aujourd'hui que je vous écris ce test de Fallen Legion Rise to Glory dans sa ver­sion Nintendo Switch, sor­ti le 1er juin der­nier, soit il y a presque 1 mois ! Mais il n'est jamais trop tard pour don­ner mon avis, n'est-ce pas ?

Enfin un nouveau RPG sur Switch !

Hum… En fait, c'est un peu plus com­pli­qué que cela. Fallen Legion est un Action RPG dont 2 épi­sodes sont sor­tis sur PS Vita, puis sur PS4 et PC. Cette édi­tion regroupe en fait Sins of an Empire et Flames of Rebellion, 2 épi­sodes se dérou­lant dans le même uni­vers, au même moment, mais où l'on incarne un des deux camps qui s'affrontent… Pensez à Fire Emblem Fates qui uti­lisent le même concept, per­met­tant de créer 2 jeux rela­ti­ve­ment dif­fé­rent sur le même uni­vers ^^ !

Croyez moi ou pas, c'est votre ennemie en face !

Croyez moi ou pas, c'est votre enne­mie en face !

Le début du jeu vous met­tra dans la peau de la Princesse Cecille (de Sins of an Empire) qui apprend, suite à la mort de son père, roi de Femunia, qu'elle est désor­mais l'impératrice du royaume ! Ni d'une, ni de deux, elle se décide d'aller trou­ver le meu­trier de son père… Et c'est là que l'on fait nos pre­miers pas dans l'aventure ! Les par­ties se déroulent par petites ses­sions (par­faites pour le for­mat mobile), en 2D avec un scrol­ling hori­zon­tal, durant les­quels on se bat contre des hordes d'ennemis, un peu comme dans un Beat'em'up !

Et voici la princesse Cecille, avec qui vous débuterez l'aventure !

Et voi­ci la prin­cesse Cecille, avec qui vous débu­te­rez l'aventure !

Les com­bats sont en temps réel,  mais on a tout de même une sorte de ATB qui nous oblige à attendre entre les coups. On peut atta­quer avec plu­sieurs per­son­nages, et le fee­ling est assez proche d'un Child of Light au niveau des méca­niques de com­bat. Notez que l'on peut éga­le­ment attendre d'avoir ses 3 attaques dis­po­nible pour appuyer sur ZR et déclen­cher son attaque spé­ciale, ce qui apporte un peu de stra­té­gie aux com­bats ! Vous pou­vez éga­le­ment parer des coups avec L, pour évi­ter de vous faire cas­ser vos com­bos : 3 coups don­né sans rece­voir de dégâts don­ne­ra une super attaque ! Une autre méca­nique de jeu consiste à réor­ga­ni­ser vos équipes avec le bou­ton ZL. Cela per­met, par exemple, de pla­cer vos "tanks" en front line pour pro­té­ger vos atta­quant des dégâts.

Les jauges en bas représentent les combos que vous avez réussis.

Les jauges en bas repré­sentent les com­bos que vous avez réus­sis.

Du coup, au final, le jeu donne un peu l'impression de jouer à un jeu de rythme plus qu'à un RPG, car il faut res­pec­ter un timing pré­cis pour réus­sir ses batailles ! Ce qui n'est pas for­cé­ment un défaut (j'adore les jeux de rythme), mais ça pour­rait en per­tur­ber pas mal qui s'attendaient à un vrai de vrai RPG…

Si c'est pas un RPG par le gameplay, ça l'est par l'histoire ?

Autre par­ti­cu­la­ri­té : Le jeu ne pro­pose pas de "méchant" ou de "gen­til" à pro­pre­ment dit, d'ailleurs tout au long de votre voyage, vous aurez des choix à faire entre vos com­bats, qui vous octroyons des bonus (ou des malus) mais influe­ront sur votre peuple ! A vous de déci­der si vous êtes mal­fai­sant ou bien­fai­sant. Par exemple, on vous infor­me­ra de la cap­ture d'un espion pen­dant que vous êtes sur le champs de bataille, à vous de choi­sir de faire des expé­ri­men­ta­tions sur lui, de l'exécuter ou ou de l'interroger, ce qui influe­ra sur la suite de vos com­bats !

Voici le genre de choix que vous aurez à faire dans Fallen Legion !

Voici le genre de choix que vous aurez à faire dans Fallen Legion !

Malheureusement, il est dif­fi­cile de voir les consé­quences "à long terme" de nos choix au niveau de l'histoire. Je veux dire que même si l'on a beau­coup d'évènement qui arrive durant le jeu (mani­fes­ta­tions etc…) on ne voit que trop peu le peuple (si ce n'est via les textes écrits sur les écrans de char­ge­ment) et, au final, on uti­lise sur­tout ces évè­ne­ment pour les bonus étant don­né qu'ils n'influent pas sur le scé­na­rio… Dommage. D'autant plus qu'il faut répondre plu­tôt vite à ces requêtes, et qu'elles sont écrites en anglais ^^' !

Difficile de faire évoluer sérieusement ses personnages...

Difficile de faire évo­luer sérieu­se­ment ses per­son­nages…

Curieusement, je n'ai trou­vé aucun sys­tème d'évolution des per­son­nages. Alors c'est vrai, les invo­ca­tions finissent par gagner de nou­velles attaques, et on gagne bien des gemmes avec de nou­veaux pou­voir, mais celles-ci semble "drop­per" aléa­toi­re­ment. Du coup, si vous êtes blo­qué dans un niveau, n'espérez pas far­mer dans les niveaux pré­cé­dents pour être plus fort et rendre le niveau plus facile ! Il vous fau­dra être meilleur, tout sim­ple­ment. Un choix étrange, qui dirige encore un peu plus ce jeu vers un Beat'em'All à la Vanillaware !

Verdict

Même s'il faut avouer que l'ambiance du jeu est vrai­ment réus­si avec un cha­ra­de­si­gn réus­si, les indo­né­siens de Yummy Yummy Tummy ont pour­tant sor­ti un titre assez per­tur­bant. S'il reste agréable à jouer, ses méca­niques de RPG sont trop timide pour avoir un véri­table impact sur le game­play, mais les "cool­down" sur les coups n'en font pas pour autant un Beat'em'All. On sent que le titre a été tra­vaillé (avec notam­ment l'ajout de voix japo­naises pour cette ver­sion Switch), mais mal­gré sa durée de vie d'une ving­taine d'heures, on se retrouve rapi­de­ment à enchaî­ner les com­bats de façon répé­ti­tive. Avec son tarif assez éle­vé d'environ 40€, on se retrouve au final avec un jeu vrai­ment sym­pa­thique et ori­gi­nal, à jouer en petite ses­sions en ver­sion por­table, mais avec un posi­tion­ne­ment tari­faire assez étrange… Dommage, car il gagne­rait vrai­ment à être tes­té par tous !

Classe B

Un bon jeu, sans être excep­tion­nel.

Points positifs

Points négatifs

La bande son, très sym­pa­thique !Un concept assez répé­ti­tif.
Le cha­ra­de­si­gn super agréable.L'évolution des per­son­nages, fina­le­ment mineure.
La joua­bi­li­té, gri­sante une fois que l'on a les bons timings !Les évè­ne­ments en com­bat qui n'ont fina­le­ment pas d'impact sur l'histoire.
La durée de vie, une ving­taine d'heures…
La ver­sion "défi­ni­tive" avec les voix japo­naises 😉 !

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de