Test : Fallen Legion Rise to Glory sur Switch, quand Dragon’s Crown devient un RPG !

Test réalisé à partir d’une version commerciale, fournie par Koch Media. Vidéo maison, captures d’écran éditeur.

Décidément, j’en aurais mis du temps à écrire ce test ! Et pourtant, ce n’est pas la mauvaise volonté qui m’animait : j’avais même ramené le jeu avec moi à l’E3 pour le tester dans l’avion ! Mais vous savez ce que c’est : Le aperçus et les articles de l’E3 se sont accumulés, et au final, ce n’est qu’aujourd’hui que je vous écris ce test de Fallen Legion Rise to Glory dans sa version Nintendo Switch, sorti le 1er juin dernier, soit il y a presque 1 mois ! Mais il n’est jamais trop tard pour donner mon avis, n’est-ce pas ?

Enfin un nouveau RPG sur Switch !

Hum… En fait, c’est un peu plus compliqué que cela. Fallen Legion est un Action RPG dont 2 épisodes sont sortis sur PS Vita, puis sur PS4 et PC. Cette édition regroupe en fait Sins of an Empire et Flames of Rebellion, 2 épisodes se déroulant dans le même univers, au même moment, mais où l’on incarne un des deux camps qui s’affrontent… Pensez à Fire Emblem Fates qui utilisent le même concept, permettant de créer 2 jeux relativement différent sur le même univers ^^ !

Croyez moi ou pas, c'est votre ennemie en face !

Croyez moi ou pas, c’est votre ennemie en face !

Le début du jeu vous mettra dans la peau de la Princesse Cecille (de Sins of an Empire) qui apprend, suite à la mort de son père, roi de Femunia, qu’elle est désormais l’impératrice du royaume ! Ni d’une, ni de deux, elle se décide d’aller trouver le meutrier de son père… Et c’est là que l’on fait nos premiers pas dans l’aventure ! Les parties se déroulent par petites sessions (parfaites pour le format mobile), en 2D avec un scrolling horizontal, durant lesquels on se bat contre des hordes d’ennemis, un peu comme dans un Beat’em’up !

Et voici la princesse Cecille, avec qui vous débuterez l'aventure !

Et voici la princesse Cecille, avec qui vous débuterez l’aventure !

Les combats sont en temps réel,  mais on a tout de même une sorte de ATB qui nous oblige à attendre entre les coups. On peut attaquer avec plusieurs personnages, et le feeling est assez proche d’un Child of Light au niveau des mécaniques de combat. Notez que l’on peut également attendre d’avoir ses 3 attaques disponible pour appuyer sur ZR et déclencher son attaque spéciale, ce qui apporte un peu de stratégie aux combats ! Vous pouvez également parer des coups avec L, pour éviter de vous faire casser vos combos : 3 coups donné sans recevoir de dégâts donnera une super attaque ! Une autre mécanique de jeu consiste à réorganiser vos équipes avec le bouton ZL. Cela permet, par exemple, de placer vos « tanks » en front line pour protéger vos attaquant des dégâts.

Les jauges en bas représentent les combos que vous avez réussis.

Les jauges en bas représentent les combos que vous avez réussis.

Du coup, au final, le jeu donne un peu l’impression de jouer à un jeu de rythme plus qu’à un RPG, car il faut respecter un timing précis pour réussir ses batailles ! Ce qui n’est pas forcément un défaut (j’adore les jeux de rythme), mais ça pourrait en perturber pas mal qui s’attendaient à un vrai de vrai RPG…

Si c’est pas un RPG par le gameplay, ça l’est par l’histoire ?

Autre particularité : Le jeu ne propose pas de « méchant » ou de « gentil » à proprement dit, d’ailleurs tout au long de votre voyage, vous aurez des choix à faire entre vos combats, qui vous octroyons des bonus (ou des malus) mais influeront sur votre peuple ! A vous de décider si vous êtes malfaisant ou bienfaisant. Par exemple, on vous informera de la capture d’un espion pendant que vous êtes sur le champs de bataille, à vous de choisir de faire des expérimentations sur lui, de l’exécuter ou ou de l’interroger, ce qui influera sur la suite de vos combats !

Voici le genre de choix que vous aurez à faire dans Fallen Legion !

Voici le genre de choix que vous aurez à faire dans Fallen Legion !

Malheureusement, il est difficile de voir les conséquences « à long terme » de nos choix au niveau de l’histoire. Je veux dire que même si l’on a beaucoup d’évènement qui arrive durant le jeu (manifestations etc…) on ne voit que trop peu le peuple (si ce n’est via les textes écrits sur les écrans de chargement) et, au final, on utilise surtout ces évènement pour les bonus étant donné qu’ils n’influent pas sur le scénario… Dommage. D’autant plus qu’il faut répondre plutôt vite à ces requêtes, et qu’elles sont écrites en anglais ^^’ !

Difficile de faire évoluer sérieusement ses personnages...

Difficile de faire évoluer sérieusement ses personnages…

Curieusement, je n’ai trouvé aucun système d’évolution des personnages. Alors c’est vrai, les invocations finissent par gagner de nouvelles attaques, et on gagne bien des gemmes avec de nouveaux pouvoir, mais celles-ci semble « dropper » aléatoirement. Du coup, si vous êtes bloqué dans un niveau, n’espérez pas farmer dans les niveaux précédents pour être plus fort et rendre le niveau plus facile ! Il vous faudra être meilleur, tout simplement. Un choix étrange, qui dirige encore un peu plus ce jeu vers un Beat’em’All à la Vanillaware !

Verdict

Même s’il faut avouer que l‘ambiance du jeu est vraiment réussi avec un charadesign réussi, les indonésiens de Yummy Yummy Tummy ont pourtant sorti un titre assez perturbant. S’il reste agréable à jouer, ses mécaniques de RPG sont trop timide pour avoir un véritable impact sur le gameplay, mais les « cooldown » sur les coups n’en font pas pour autant un Beat’em’All. On sent que le titre a été travaillé (avec notamment l’ajout de voix japonaises pour cette version Switch), mais malgré sa durée de vie d’une vingtaine d’heures, on se retrouve rapidement à enchaîner les combats de façon répétitive. Avec son tarif assez élevé d’environ 40€, on se retrouve au final avec un jeu vraiment sympathique et original, à jouer en petite sessions en version portable, mais avec un positionnement tarifaire assez étrange… Dommage, car il gagnerait vraiment à être testé par tous !

Classe B

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Points positifs

Points négatifs

La bande son, très sympathique ! Un concept assez répétitif.
Le charadesign super agréable. L’évolution des personnages, finalement mineure.
La jouabilité, grisante une fois que l’on a les bons timings ! Les évènements en combat qui n’ont finalement pas d’impact sur l’histoire.
La durée de vie, une vingtaine d’heures…
La version « définitive » avec les voix japonaises 😉 !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de