Test : Hot Wheels Unleashed sur PS5, quand F-Zero rencontre Micro-Machines !

Share
Développé par :
Milestone
Version :
PS5
Prix :
49

Testé par :
Note :
5/5
Le 27 septembre 2021
Modifié le :27 septembre 2021

Résumé :


Même si Nintendo a complètement oublié F-Zero (enfin… sauf F-Zero N64 pour le Nintendo Switch Online), les petits gars de Milestone se sont dit : “et si on faisait des Hot Wheels des véhicules hyper rapides sur des pistes en plastiques ?”. Et vous savez quoi ? Ça fonctionne à merveille ! Prévu sur PlayStation 5Xbox Series XPlayStation 4Xbox OnePC et Switch le 30 septembre, ce jeu pourrait être une bonne surprise si vous êtes à la recherche de sensations fortes comme on pouvait en trouver dans Wipeout ou F-Zero… surtout si ces petites voitures ont bercé votre enfance ! Voyons ensemble ce que cela donne dans cette version PS5 du jeu, qui m’a été fournie par Koch Media ^^ !

🎮 HOT WHEELS UNLEASHED, est tellement au-dessus de mes attentes 😳 ! (Let's play - PS5 - 4K 60 fps)

La nostalgie de mon enfance…

Au premier abord, on pourrait penser que la licence est réservée aux plus jeunes. Mais en réalité, les Hot Wheels ont traversé les générations, et rien que la vue de ces morceaux de pistes orange devrait réveiller des souvenirs chez vous ! Quel plaisir de retrouver des licences telles que Batman, Retour vers le Futur, Snoopy ou même les Tortues Ninja intégrées au sein du jeu ^^ ! J’ai même vu Knight Rider même si je n’ai pas réussi à la déverrouiller… Ça viendra, j’ai encore le temps de le débloquer avant la sortie du jeu !

Y'a une voiture Hot Dog...
Y’a une voiture Hot Dog…

On a également un “faux système de lootboxes”. Chaque fois que l’on a une victoire, on gagne une petite lootbox (qu’on ne peut pas acheter avec de l’argent réel), et c’est un plaisir de compléter sa petite collection de voitures. D’autant plus que les modèles sont extrêmement variés, comme je vous le disais précédemment ! Et comme tout système de lootbox qui se respecte, on a droit à des véhicules communs, rares ou légendaires ^^ !

Même si vous détestez les Lootboxes, celles-ci devraient vous plaire !

Vous avez également la possibilité d’acheter certains véhicules via une boutique quotidienne, à l’image de ce que l’on a dans Fortnite par exemple. Donc si vous êtes vraiment allergique aux Lootboxes, vous avez toujours cette solution sous la main ! Quant aux voitures disponibles… Elles sont ultra variées, comme vous pouvez le voir ci-dessous ^^ ! Il y en a 66 au total, toutes avec leurs propres caractéristiques et comportement routier !

En plus des véhicules issus de licences de la pop culture, on retrouve des véhicules classiques (comme la Fiat 500, des Mini, des Audi, des Ford, des Honda etc…), avec des possibilités de personnalisation “réalistes” sont disponibles dans le jeu : on se croirait directeur de l’usine de Hot Wheels en train de trouver de nouvelles variantes de véhicules à vendre dans les rayons des magasins ! Et si vous adorez un véhicule peu performant, pas de soucis : vous aurez la possibilité d’améliorer ses performances, moyennant quelques pièces ^^ !

Un moteur physique impressionnant

Avant de parler des graphismes (j’y viens), la première chose qui m’a marqué, c’est le moteur physique du jeu ! On ressent bien le poids des véhicules, et la physique de leurs roues sur les pistes en plastique a été retranscrit à merveille par les équipes de Milestone ! On en attendait pas moins des développeurs, spécialistes des jeux de course, avec à son actif la réalisation de la série des MotoGP, celle des MXGP, celle des Monster Energy Supercross, mais également de Gravel, de Valentino Rossi The Game, de Sébastien Loeb Rally Evo, de WRC 4 (depuis la licence est passée entre les mains de Kylotonn), ou du sympathique WRC Powerslide. Les plus vieux d’entre nous se rappelleront que ce sont les développeurs de Screamer (sous leur ancien nom Graffiti), un jeu de course sous MS Dos sorti en 1995 et qui m’a laissé un souvenir impérissable, véritable Ridge Racer du monde PC. Bref, un passé rassurant et le résultat est vraiment plaisant entre les mains. Regardez mon let’s play en début d’article, je pense que c’est la façon la plus simple de parler des sensations en jeu !

Les environnements, au nombre de 6, sont très soignés.
Les environnements, au nombre de 6, sont très soignés.

Sachez que chacun des 66 véhicules du jeu ont leur propre comportement routier, avec des caractéristiques totalement différentes. Ce ne sont pas des clones et se conduisent tous différemment, avec notamment des types de turbo variés, allant de la jauge à utiliser avec parcimonie aux classiques “3 boost” à utiliser quand vous le souhaitez ^^ !

Attention : On pourrait penser que Hot Wheels Unleashed est un MarioKart-Like, mais ce n’est pas du tout le cas : le jeu se rapproche plus d’un Trackmania, voire d’un F-Zero avec son côté ultrarapide, ses pistes magnétiques, ses loopings et sa maniabilité si particulière à base de véhicules driftant énormément ! Et attention aux sauts : il vous faudra les maitriser avec dextérité, car vous pouvez contrôler, tel un avion, votre véhicule en l’air et c’est à vous d’assurer un atterrissage parfait !

Parfois, on se croirait vraiment dans F-Zero GX !
Parfois, on se croirait vraiment dans F-Zero GX !

Si le jeu est facile à prendre en main, ce sera plus compliqué de le maitriser. Le jeu repose sur son système de turbo, primordial pour gagner une course. La façon de le remplir reste le même pour tous les véhicules : il vous faudra drifter ^^ ! Et attention : le turbo n’est pas accessoire, il vous sera nécessaire pour franchir certains précipices ou loopings. De quoi pimenter les courses !

Certaines pistes donnent le vertige !
Certaines pistes donnent le vertige !

L’importance des vibrations sur PS5

Un paragraphe complet pour les vibrations de la DualSense… Ai-je perdu la tête ? Non ! C’est simplement qu’avant même les graphismes du jeu, l’autre chose qui m’a marqué, c’est l’utilisation des vibrations haptique de la DualSense. C’est bien simple, on jurerait ressentir l’inertie des roues à travers la manette, comme si on tenait entre les mains une véritable Hot Wheels !

Avec la DualSense, vous ressentirez tous les soubresauts de vos véhicules !
Avec la DualSense, vous ressentirez tous les soubresauts de vos véhicules !

Mieux encore, les gâchettes adaptatives sont, elles aussi, mises à contribution, avec une gâchette d’accélération “inconsistante” faisant ressentir le côté “spongieux” d’une pédale… Sur un jeu multiplateforme, c’est étonnant d’avoir ce genre de détail, et ça fait plaisir ! Un gros plus pour cette version PS5, que j’aurais du coup personnellement privilégié (même si là, c’est Koch Media qui a choisi la plateforme pour moi) ^^ !

Et les graphismes ? On est sur PS5 ici !

Graphiquement, le jeu est sublime. Il tourne en 60 fps, le jeu est en 4K avec une image très propre (après, pour compter les pixels à l’écran, il faudra demander une vidéo de Digital Foundry), la sensation de vitesse est juste immense, on se sent vraiment minuscule dans ces environnements de géant (le garage, le Skatepark, la Track Room, le Skyscraper, le campus et pour finir le “Basement”, qui est tout simplement chez vous, et que vous pouvez personnaliser comme vous le souhaitez) et le résultat à l’écran est enthousiasmant !

Graphiquement, le jeu est irréprochable.
Graphiquement, le jeu est irréprochable.

À noter que la modélisation des véhicules et le rendu des peintures sont parfaits, on jurerait voir de vraies petites Hot Wheels à l’écran ^^ ! Bref, visuellement (comme sonorement d’ailleurs, même si je n’ai rien trouvé de transcendant à ce niveau) le jeu assure et sait en mettre plein les mirettes !

Un contenu gargantuesque !

C’est un peu paradoxal, mais Hot Wheels offre, de base, un nombre conséquent de circuits (il y en a 40 quand même), d’autant plus qu’un éditeur de circuit ultra-complet est disponible. Cet éditeur de circuit vous permet même de recréer n’importe lequel de ces 40 pistes disponibles, c’est dire sa puissance et son potentiel infini de possibilités !

Je ne vais pas rentrer dans les détails de l’éditeur de circuit, mais vous pouvez quasiment tout faire. Tordre les tuiles, les étirer, faire des loopings, les possibilités sont infinies, et vous avez plus de 20 pièces différentes à votre disposition pour créer vos circuits, que vous pourrez partager en ligne une fois validé ^^ !

Notez que les développeurs ont déjà prévu d’ajouter plus de 15 types de pièces différentes après le lancement du jeu, nous promettant un petit suivi qui permettra de faire évoluer le jeu – et les circuits – au fur et à mesure ^^ ! Ils ont réalisé une vidéo sur le sujet, qui vous en parlera bien mieux que moi, si c’est un point qui vous tient à cœur !

🎬 Hot Wheels Unleashed : L'éditeur de circuit présenté par leurs développeurs !

Il y a également l’environnement “Sous-Sol”, qui est en fait votre maison, que vous pouvez entièrement personnaliser ! Alors attention, on ne parle pas de bouger tous les meubles et de tout déménager, mais de changer les objets exposer, le type de matériel utilisé par le sol ou les escaliers par exemple. On gagne les éléments dans le mode histoire du jeu, et ça sera notre principale motivation pour avancer dans le jeu – avec les lootboxes pour gagner de nouveaux véhicules bien sûr ^^ !

Notre fameux sous-sol ^^ !
Notre fameux sous-sol ^^ !

Petit bémol, après quelques heures de jeu, on pourrait arguer d’une certaine lassitude visuelle, à cause du nombre d’environnements limité à 6. Cela dit, ne perdons pas de vue que le jeu est vendu à un prix réduit (49 €), et qu’en plus, ces environnements sont composés de plusieurs zones (en général 5 ou 6), permettant d’apporter tout de même de la variété dans un même environnement. Et de toutes les manières, des DLCs sont prévus pour étoffer le jeu par la suite !

Niveau véhicule, il y en a pour tous les goûts !
Niveau véhicule, il y en a pour tous les goûts !

Trois derniers petits points :

  • Si l’on pourrait pester contre le manque d’une vue intérieure dans le jeu, on ne peut pas non plus prédire si celle-ci aurait été jouable : les véhicules roulent vite, très vite, et avec le drift, ça peut vite être le bordel ! Mais je tenais à vous le faire savoir, pour les aficionados de vues “FPS” dans les jeux de course automobile.
  • Applaudissons le fait d’avoir du multijoueur online (jusqu’à 12 joueurs), mais surtout offline, en écran partagé, sur la PS5 ! C’est une chose devenue (trop) rare dans nos jeux modernes, et même s’il est dommage que ce soit limité à 2 joueurs (Cruin’s Blast propose du 4 joueurs en écran partagé, en 30 fps certes, mais l’option est présente), c’est déjà une superbe initiative de la part de Milestone ^^ !
  • Des DLC sont d’ors et déjà prévus ! Et… Pas des moindres : Street Fighter, DC Comics (Wonder Woman, Superman), Barbie, et des nouveaux véhicules de constructeurs (Aston Martin, BMW, MacLaren…) sont prévus, avec des sorties chaque mois (certains véhicules étant gratuits), mais également des packs d’extensions avec de nouveau environnements ! Cela passera par des HOT WHEELS™ Pass Vol. 1, dont le premier pass contiendra 10 véhicules, 3 packs de personnalisation et 3 modules pour l’éditeur de circuit, ainsi que le pack “Batman”.

Verdict

Hé bien, ce mois de septembre a été tellement riche ! Entre Cruin’s Blast sur ma Switch, Death Door, Tales of Arise & Lost Judgment sur mes Xbox Series S et X, Kena et Deathloop sur ma PS5, me voici dans l’obligation d’ajouter cet excellent Hot Wheels à la liste des coups de cœur de cette fin d’année ! Frais, fun, bien réalisé, vendu à un tarif raisonnable, avec une excellente physique, graphiquement irréprochable, et avec un tel amour distillé à la licence Hot Wheels, on sent que les développeurs de Milestone ont fait les choses avec amour et le résultat à l’écran est juste exceptionnel… d’autant plus que les jeux de voitures “fun”, on n’en a pas des masses ! Le candidat idéal pour patienter jusqu’à la sortie de Forza Horizon 5 ! Et puis, entre nous, les jeux de course bien speed, à la F-Zero ou Wipeout me manque tellement que c’est un grand plaisir d’avoir ce jeu dans ma ludothèque PS5 ^^ !

Test réalisé à partir d’une version presse fournie par Koch Media, sur une PS5 Digital Edition, avec le patch Day One.

Notation Classe S
Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

J’ai aimé

  • Les vibrations haptique et les gâchettes adaptative, rendant le jeu très immersif
  • Graphiquement, le jeu rend hommage à la licence Hot Wheels
  • Des possibilités de construction infinies, comme avec les vraies Hot Wheels !
  • Le moteur physique qui donne d’excellentes sensations au volant.
  • Le mode 2 joueurs en écran partagé, trop rare pour ne pas être souligné
  • Les 66 voitures et 40 circuits, on a de quoi faire…
  • La variété des véhicules et des licences utilisées.
  • … Sans compter les (futures) créations de la communauté !
  • La promesse d’un suivi (payant)
  • Le petit prix du jeu, moins de 50 € contre 80 € pour les plus grosses productions actuelles

J’ai détesté

  • J’aurais bien aimé un mode 4 joueurs en local
  • Les licences auraient pu être utilisée bien au-delà des véhicules, avec par exemple un niveau entier consacré aux Tortues Ninja ^^ !

Participez à notre jeu concours !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.