Test : Matterfall sur PS4, Le Twin Stick Shooter à la Metroid et Megaman?

Matterfall est avant tout un véritable Shoot'em'up 2D :) !
Matterfall est avant tout un véritable Shoot'em'up 2D :) !
Review of: Matterfall
Price:
19€99

Reviewed by:
Rating:
4
On 7 septembre 2017
Last modified:7 septembre 2017

Summary:

Test réalisé à partir d’une version commerciale, fournie par Sony. Live maison, vidéos et images éditeur.

Et hop ! Juste avant de partir à la Gamescom 2017, j’ai eu la chance d’être contacté par Sony pour tester ce petit Matterfall, un jeu dont j’avais jamais entendu parler, tellement que durant mon premier live sur le jeu, j’ai passé mon temps à l’appeler Matterhorn… Allez savoir pourquoi !

Matterfall, la découverte d’un genre oublié de la 3D !

Certaines ennemis vous donneront du fil à retordre !

Certaines ennemis vous donneront du fil à retordre !

N’y allons pas par 4 chemins, ce Matterfall possède un style assez proche d’un Metroid ou peut-être plus d’un Megaman quand on y réfléchis un peu plus. Car plutôt que l’aspect labyrinthique du premier cité, c’est bien sur les tirs et l’action que se concentre le jeu, tout comme, justement, le second cité ! On se retrouve dans dans un univers en 3D mais proposant un déplacement uniquement sur le plan horizontal (à l’image d’un Pandemonium pour les plus vieux) ! On a bien évidemment quelques phases de plateforme, mais surtout du shoot, du shoot et encore du shoot !

Et... Boom !

Et… Boom !

Le titre se rapproche d’ailleurs grandement d’un Twin-Stick Shooter, sauf qu’il n’est pas vu de dessus. Et vous savez quoi ? Ça marche ! On se retrouve rapidement à esquiver les projectiles ennemis tout en visant les bases créant des missiles, à utiliser les esquives pour ralentir le temps et c’est juste jouissif 🙂 ! Bref, tout cela est aidé par une maniabilité un peu difficile à appréhender au début, mais une fois que l’on est habitué, il n’y a pas photo : c’est juste nickel ! Jugez par vous même : R1 vous permet de sauter, L1 de dasher (et freezer les ennemis), R2 vous permet de faire votre attaque spéciale, et pour finir L2 permet d’alimenter des plateformes pour sauter dessus. On utilise donc uniquement les gâchettes de la manette (Croix Rond Carré Triangle étant inutiles), c’est plutôt perturbant pour moi, mais au final, je m’y suis habitué très vite ^^ !

Matterfall et le charadesign… Ça fait 2.

Si le jeu est fun, à n’en pas douter, au niveau charadesign, c’est un peu la catastrophe. Et ceux qui ne sont pas d’accord avec moi devront juste répondre à une question : Vous aimeriez avoir une figurine de Matterfall chez vous ? Non ? Et bien voilà. Du coup, on a un peu du mal à s’attacher au jeu, et c »est vraiment dommage…

De même, niveau durée de vie, on a droit à 9 zones que l’on termine assez vite au final, en quelques heures seulement. D’un autre côté, le titre n’est vendu que 19€99, et, comme tout shoot’em’up qui se respecte, le replay value, pour peu que vous accrochiez, est assez élevé. Il y a également l’arme du jeu… Qui n’évolue pas du tout au cours du jeu ! Du coup, on se retrouve avec la même arme au cours des 9 niveaux, et sans que cela ne soit mauvais (le jeu possède u très bon rythme), cela contribue à la répétitivité générale du jeu… Mais ça n’enlève pas, bien évidemment, toutes ces qualités à ce titre !

Verdict

C’est une petite surprise pour moi, qui ne connaissais pas le jeu ! Si le principe du Dual Stick Shooter associés à un petit côté Megaman / Metroid procure vraiment de plaisir, on aurait tout de même aimé un charadesign plus travaillé (enfin, de ce côté là, les goûts et les couleurs) afin de se retrouver avec un jeu qui aurait une véritable identité sonore et visuelle, comme Resogun par exemple. Cela dit, il reste un très bon divertissement, surtout si vous aimez les shooters 😉 !

Classe B

Un bon jeu, sans être exceptionnel.

Points positifs

Points négatifs

Le mélange de deux genres vraiment fun !Le charadesign vraiment très générique.
Les effets de particule et de lumière réussis.Un peu répétitif au final.
Le rythme d’enchaînement des niveaux, plaisant !
La maniabilité, au poil après un temps d’adaptation.
La difficulté général, donnant du challenge sans être frustrante.
Gamer depuis 1984, j'ai connu la majorité des consoles sorties jusque là. De la Master System à la Nintendo Switch, ma passion pour les jeux vidéo n'a fait que grandir, tout comme mon envie de la partager avec vous ! Fan de Zelda, Halo et Overwatch.

Vous avez aimé ? Ces articles sont pour vous !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz