Test : Yakuza Kiwami 2, la saga de Sega au coeur de la mafia japonaise est de retour…

Je vous assure que vous aussi, vous serez accroc à ce Cabaret !
Je vous assure que vous aussi, vous serez accroc à ce Cabaret !

Test réalisé à partir d’une version commerciale, fournie par Koch Media. Vidéo et captures d’écran maison.

Ah… La série des Yakuza. Une série que j’ai découvert tardivement avec Yakuza 0, préquelle de la série, puis Yakuza 6, le dernier épisode en date ! Je suis ensuite du coup passé par la case Yakuza Kiwami, remake du premier épisode mythique de la saga, suivi par ce Yakuza Kiwami 2 est qui juste exceptionnel… Et on va voir en détail pourquoi !

La puissance du Dragon Engine

Après avoir parcouru les rues de Kamurocho à Tokyo, dans le premier Yakuza Kiwami, ce sont à présent les rues d’Osaka que l’on (re)découvre ! Et le dépaysement est toujours le même, avec la saga Yakuza, surtout si, comme moi, on rêve de voyager au Japon ! Tout y est : les salles d’arcade, de karaoké, de golf d’intérieur (?) et bien entendu une multitude de restaurants avec tout ses petits plats typiques… Le tout sublimé par le Dragon Engine, vous savez, ce moteur créé pour Yakuza 6 ! On a donc droit à un jeu graphiquement au niveau de ce dernier, et donc un poil plus fin que Yakuza Zero et Kiwami ^^ !

La puissance du Dragon Engine... Sérieusement, c'est merveilleux !

La puissance du Dragon Engine… Sérieusement, c’est merveilleux !

Niveau histoire, comme d’habitude, c’est passionnant : On retrouve Kiryu, notre Dragon de Dojima, qui décide de conclure un pacte de paix avec le clan rival d’Osaka… Mais c’est sans compter sur la détermination de votre antagoniste, Ryuji Goda (rien à voir avec le fromage de Hollande…), qui fera tout pour faire capoter cette tentative de trêve entre les deux clans…  De la en découle tout une histoire qui vous met vraiment dans la peau d’un Yakuza ! Une histoire complexe, pleine de rebondissement, avec cette fois-ci des interventions de la mafia coréenne et des triades chinoises en plus des habituels policiers ! Mais, je ne vous en dis pas plus, je ne veux surtout pas vous spoiler le jeu…

Elle est policière, mais on s'attache rapidement à elle ^^ !

Elle est policière, mais on s’attache rapidement à elle ^^ !

Youhou ! Un nouvel Open World !

Alors si techniquement, la série des Yakuza est bien un Open World, si vous l’achetez pour cela, vous risquez d’être déçus. D’une part parce que la zone à explorer est vraiment petite comparée à un GTA V par exemple, et si les activités sont nombreuses, elles restent hélas très semblables à celles des précédents épisodes (Yakuza Zero et Yakuza 6 en tête). Alors c’est vrai, on peut passer des heures sur la borne de Virtua Fighter II, vraiment fonctionnelle (le jeu se déroule en 2006), ou bien encore au Baseball,  mais ce n’est pas le coeur du jeu, qui reste centré sur sa (passionnante) trame narrative, même si tout cela apporte un certain degré d’immersion dans ce Japon virtuel !

Envie de jouer à Virtual On ? C'est possible !

Envie de jouer à Virtual On ? C’est possible !

Bien entendu, les hordes de voyous (Thugs) trainent toujours en ville, nous donnant lieu a des petites séances de Beat’em’all plutôt agréables, puisque très soignées ! Et d’ailleurs, Sega a retiré le système de « style de combat » de Yakuza Kiwami (que je trouvais compliqué pour pas grand chose au final) pour un système où les combos ont beaucoup  plus d’importance ! Les combats sont donc plus dynamiques, plus funs aussi, au point qu’on en vient à chercher partout en ville ces fameux malfrats pour les combattre ! Cela dit, j’ai trouvé certains combats vraiment difficile, et n’ayant pas eu le courage de les refaire (surtout que parfois, les points de sauvegarde sont vraiment éloignés), j’ai fait le jeu en… Facile. Oui, j’ai honte, mais j’y prends du plaisir 😉 !

Des combats dans Yakuza Kiwami 2 ? C'est une obligation !

Des combats dans Yakuza Kiwami 2 ? C’est une obligation !

Et si vous veniez à vous ennuyer tout de même, sachez que j’ai passé quelques heures à gérer le cabaret Four Shine, avec Kiryu à sa tête ! Ceux qui ont joué à Yakuza Zero savent déjà de quoi il s’agit, sachez juste qu’il y a de nouvelles filles, et qu’en plus, on peut faire des duels contre les autres cabarets ! C’est un véritable jeu dans le jeu, comment les autres activités me direz-vous (golf, poker, Blackjack, Mah-Jong, karaoké etc…), mais celle-ci est vraiment complète et voir prospérer son cabaret est toujours un immense plaisir ^^ !

Verdict

Approuvé par SuzuKube !11 ans après sa sortie, « Yakuza 2 » continue de nous épater avec sa trame scénaristique à travers ce remake. Graphiquement aussi sublime que Yakuza 6, ce Yakuza Kiwami 2 est un must have pour tout amateur de culture japonaise. Entre les sonorité 100% japonaises, que ce soit sur le sound design, ou à travers les musiques, ses activités et mini-jeux tout autour de la ville, ou bien encore cette atmosphère lourde qui tourne autour des Yakuza, ce jeu mérite vraiment une place dans votre ludothèque. On aurait juste aimé avoir des sous-titre en français, histoire de rendre le jeu encore plus accessible à tous… Mais à part cela, rien à signaler !

J’ai adoré : J’ai détesté :
  • Mais que c’est beau <3 !
  • L’ambiance 100% japonaise bien conservée !
  • Ce sénario ! Impossible d’en décrocher !
  • Les mini-jeux, et il y en a pour tous les goûts !
  • Les musiques japonaises et contemporaines.
  • Le sound design dans son ensemble. Fermez les yeux, vous êtes à Osaka !
  • Parfois, on aimerait bien bénéficier des sous-titre en français plutôt qu’en anglais…
  • Les points de sauvegarde, parfois perfectibles.
Prix: EUR 39,99
Ancien prix: EUR 49,99

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de