Dossier : Jeuxvideo.com, Webedia et ses lecteurs… Je t'aime, moi non plus ?

Share

C'est la cohue chez jeuxvideo.com ! Depuis 48h, c'est car­ré­ment la guerre dans les com­men­taires ! En effet, le site est bom­bar­dé, par ses propres lec­teurs, de mes­sages de sou­tien aux chro­ni­queurs du site, qui, semble-t-il, ont été som­mé de trou­ver de nou­velles for­mules pour avoir plus d'audience sous deux semaines sous peine de se sépa­rer de leurs ser­vices… Et ces mes­sages sont sys­té­ma­ti­que­ment sup­pri­més par les modé­ra­teurs du site !

Des messages de soutiens pour Charles (After Bit) systématiquement effacés par les modérateurs de jeuxvideo.com

Des mes­sages de sou­tien pour Charles (After Bit) sys­té­ma­ti­que­ment effa­cés par les modé­ra­teurs de jeuxvideo.com

Je vous laisse devi­ner que les inter­nautes n'apprécient pas du tout l'attitude de jeuxvideo.com et le font savoir haut et fort, à tra­vers cette lutte achar­née pour se faire entendre que l'on découvre à tra­vers les news du site (comme, au hasard, celle-ci) mal­gré la cen­sure omni­pré­sente… Mais que s'est-il pas­sé pour en arri­ver ? La goutte d'eau qui a fait débor­der le vase est un témoi­gnage d'un des chro­ni­queurs de jeuxideo.com, Charles, créa­teur d'After Bit, une chro­nique bi-men­suelle dif­fu­sée et com­man­dée par jeuxvideo.com, qui a été publié sur le forum de jeuxvideo.com. Ce témoi­gnage est une réponse à un autre témoi­gnage, celui de Real Myop, qui indi­quait que :

Tous les chro­ni­queurs du site ont reçu un mail lun­di qui leur explique que les vues sur leurs vidéos ont bais­sé. On nous donne jusqu’au 10 août pour trou­ver un nou­veau concept de vidéo et jusqu’au 17 août pour tour­ner un pilote. Le mail dit clai­re­ment que les contrats de ceux qui ne joue­ront pas le jeu ne seront pas renou­ve­lés.

Bien enten­du, le redac­teur en chef, Rivaol, a répon­du à ce mes­sage, de façon publique d'ailleurs sur ce même forum, jus­ti­fiant qu'il s'agit pour lui d'une façon de pous­ser à la créa­tion :

Hello, Tout d'abord, nous n'avons bien sûr pas annon­cé la fin des chro­niques. Au contraire, nous avons jus­te­ment lan­cé un pro­ces­sus nous per­met­tant de les péren­ni­ser car nous sommes très atta­chés à elles, aux talents qu'elles mettent en valeur, à la fraî­cheur qu'elles apportent à notre conte­nu édi­to­rial et à l'image qu'elles véhi­culent. Ma vision des choses est assez simple : les chro­niques sont les pro­duits édi­to­riaux forts et ori­gi­naux, jeuxvideo.com est le sup­port de dif­fu­sion (et pas le plus petit). Si l'un ou l'autre est défaillant, un tra­vail est entre­pris pour rec­ti­fier le tir. En l'occurrence, je pense que nous avons des pro­grès à faire, à la fois en termes de pro­duit et de sup­port. D'où l'initiative que nous avons lan­cée, afin d'endiguer la dimi­nu­tion de l'audience des chro­niques. De notre côté, nous tra­vaillons sur l'amélioration du sup­port. Le player, par exemple, est l'objet d'un sprint de déve­lop­pe­ment prio­ri­taire. Et cela devrait por­ter ses fruits très pro­chai­ne­ment. Mais pas que. Le sys­tème d'abonnement, la mise en avant, la com­mu­ni­ca­tion… Tout ceci est en train d'être repen­sé. Toutefois, cela ne suf­fi­ra pas si le pro­duit édi­to­rial n'est pas/plus sou­te­nu par les lec­teurs. Nous pen­sons en prio­ri­té à satis­faire nos com­mu­nau­tés et fidé­li­ser nos lec­teurs autour de conte­nus forts. S'ils sont de moins en moins au ren­dez-vous, c'est en effet en par­tie dû au sup­port mais éga­le­ment au pro­duit, qui a poten­tiel­le­ment besoin d'un lif­ting, d'une remise en cause, d'apporter autre chose, de prendre des risques. Nous avons lan­cé une réflexion qui consiste à renou­ve­ler l'offre de chro­niques de jeuxvideo.com pour la ren­trée, ce qui ne signi­fie abso­lu­ment pas virer les chro­ni­queurs actuels. Cela signi­fie d'une part renou­ve­ler les concepts exis­tants et d'autre part vous pro­po­ser de nou­velles chro­niques. D'où cette com­mu­ni­ca­tion, dans laquelle nous deman­dons à nos chro­ni­queurs actuels de nous pro­po­ser de nou­velles idées dans le but de relan­cer leurs audiences et d'améliorer donc leurs reve­nus (et les nôtres par exten­sion, inutile de s'en cacher). Si cette logique est mal­saine, alors que diriez-vous si nous livre­rions nos chro­ni­queurs à eux-mêmes, sans sui­vi édi­to­rial, sans sup­port ? Les chro­ni­queurs ont les clefs de leur édi­to. Nous les lais­sons tota­le­ment libres des conte­nus de leurs chro­niques. En échange de cette liber­té édi­to­riale totale, nous leur deman­dons de réflé­chir à des concepts nova­teurs, à de nou­veaux conte­nus, lorsque nous consta­tons que les pro­duits actuels ne satis­font plus leurs audiences. Libre à eux d'accepter ou non cette remise en ques­tion. Mais en effet, s'ils pré­fèrent per­sis­ter avec des for­mats qui leur tiennent logi­que­ment à cœur mais qui ne fonc­tionnent plus, nous ne pour­ront plus leur garan­tir ce rôle de sup­port. Ou en tout cas pas dans les condi­tions actuelles. Si aux yeux des chro­ni­queurs, c'est le sup­port et uni­que­ment le sup­port qui est défaillant et que leur offre édi­to­riale est irré­pro­chable, alors ils n'auront aucun mal à atteindre les mêmes (voir de meilleures) audiences sur un autre sup­port. Du coup, ils peuvent être ras­su­rés et décom­plexés sur leur ave­nir. Et tant mieux pour eux, ce sont tous des talents qui méritent de réus­sir et nous sommes ravis qu'ils aient été si fidèles à jeuxvideo.com jusqu'à pré­sent (preuve qu'ils sont plu­tôt bien chez nous, ils ne sont pas atta­chés au fond d'une cave). Jeuxvideo.com a choi­si de don­ner la parole à des talents et nous conti­nue­rons. Mais logi­que­ment, il faut que vous vous y retrou­viez ! D'ailleurs, si vous le sou­hai­tez, je vous pro­pose d'organiser une émis­sion autour de ce sujet. Pour conclure, sachez qu'un ancien chro­ni­queur de jeuxvideo.com, très appré­cié par notre com­mu­nau­té, va effec­tuer son retour sur notre site, dans une chro­nique qui, je l'espère, vous plai­ra énor­mé­ment. Nous l'officialisons très vite :) A bien­tôt

La réponse d'After Bit ne s'est, dès lors, pas faite prier. Voici l'intégralité de celle-ci :

Salut Rivaol, et salut tout le monde, c'est Charles d'After Bit. Alors, pour com­men­cer, Rivaol, j'étais pas par­ti­san d'ouvrir les hos­ti­li­tés ici, publi­que­ment, mais comme tu as l'air d'y tenir allons y gaie­ment. :) Avant tout, je tiens à pré­ci­ser que ce mes­sage concerne uni­que­ment After Bit. Je ne mêle­rai pas mes petits cama­rades là dedans. Première chose, c'est bien sûr un pro­fond manque de res­pect que de ne même pas nous répondre, à nous chro­ni­queurs, direc­te­ment. Sachez, chers lec­teurs, que nous n'avons reçu aucun mes­sage de la part de Rivaol en dehors de ce forum…Tous les chro­ni­queurs sont affo­lés, inquiets, etc, mais nous n'avons même pas droit à un mes­sage per­son­nel de ta part…c'est un bon pre­mier pas pour éva­luer la quan­ti­té de res­pect qui nous est allouée dans notre bou­lot de chro­ni­queurs. Tous les chro­ni­queurs de jvc ont donc reçu, hier, un petit mail nous expli­quant gen­ti­ment que si nous ne pro­po­sions pas un nou­veau concept d'ici 2 semaines, c'était fini…Je ne sais pas…il n'y a que moi que ça choque ou c'est juste défi­ni­ti­ve­ment n'importe quoi ? Jamais aucun chro­ni­queur pré­sent sur ce site n'a rechi­gné au tra­vail. Avec After Bit, nous avons fait de gros chan­ge­ments dans la sai­son 2 : nou­velles têtes, nou­velle pré­sen­ta­tion, nou­velle for­mule, appa­ri­tion de l'émission Cover, etc. Pour la sai­son 3, sur laquelle nous bos­sons acti­ve­ment depuis plu­sieurs mois, nous avions déci­dé d'aborder l'émission encore dif­fé­rem­ment, par arcs thé­ma­tiques. Tous les chro­ni­queurs de ce site cherchent à se renou­ve­ler. La chute d'audience ne fait rire per­sonne, et nous cher­chons tou­jours à trou­ver une façon de cap­ter un nou­veau public. Mais il faut mettre les choses au clair : cette chute d'audience et la décré­pi­tude de ce site qui est en train de l'amener vers les tré­fonds du site à buzz, c'est entiè­re­ment de votre faute. Les chro­ni­queurs n'y sont pour rien. Nous sup­por­tons votre manque de res­pect constant (et le tien par­ti­cu­liè­re­ment) et le payons au prix fort. Ne même pas avoir la décence de nous répondre per­son­nel­le­ment et hon­nê­te­ment, c'est tout sim­ple­ment ignoble. Pour mieux vous faire com­prendre, amis lec­teurs le quo­ti­dien d'un chro­ni­queur, quelques détails. (ce que je dis s'applique à After Bit, mais aus­si, j'en suis sûr, à toutes les chro­niques). Voici com­ment se crée un épi­sode d'After Bit : 1 / On joue aux jeux, à TOUS les jeux, et on les dis­sèque en cours de par­tie en pre­nant des notes d'analyse musi­cale. 2 / On fait une seconde ana­lyse, en dehors du jeu, avec la BO, une ana­lyse com­pa­ra­tive. 3 / On écrit l'épisode, de la façon la plus claire et recher­chée pos­sible. 4 / On enre­gistre les voix off 5 / On fait le mixage audio 6 / On fait tout le mon­tage des voix off, mon­tage qu'on essaie tou­jours de ryth­mer intel­li­gem­ment avec la musique. Si besoin est, on crée des sché­mas expli­ca­tifs pour plus de clar­té. 7 / On démarre le tour­nage des plans 8 / On crée la Cover asso­ciée à chaque épi­sode, avec enre­gis­tre­ments, édi­tion des par­ti­tions, etc. 9 / Mixage du son des plans 10 / Montage de ces mêmes plans, puis incrus­ta­tion des titrages 11 / Création des ban­nières et autres vignettes 12 / Vérification de l'épisode 13 / Upload Je vous épargne les étapes inter­mé­diaires. Pour tout ce bou­lot, qui repré­sente envi­ron 60h par semaine pour 4 épi­sodes par mois, nous tou­chons, avec Valentin, 450€ net par mois. Alors, non, on ne va pas par­ler de gros sous dans tous les sens, mais je pense qu'il était inté­res­sant de le noter. On a pas de vacances (là, on tra­vaillait constam­ment sur les pro­chains After Bit avec Valentin), jamais un seul mot sym­pa de ta part, Rivaol, alors je vous laisse ima­gi­ner le niveau de ten­sion qui s'installe en tra­vaillant depuis près de 2 ans 60h par semaine pour 450€ par mois. A cette pro­blé­ma­tique de temps et de fatigue, on nous a répon­du : « si ça ne vous va pas, vous pou­vez par­tir », ce qui vous indique à quel point JVC tient au fameux « talent de ses chro­ni­queurs ». Il me paraît très facile de venir sur un forum se don­ner une image sainte, mais la véri­té est bien dif­fé­rente. Depuis de nom­breux mois main­te­nant, (voire années) nous fai­sons part CHAQUE semaine des nom­breux pro­blèmes ren­con­trés. Et jamais les choses n'évoluent du côté du site. On nous demande de nou­veaux concepts à créer en 2 semaines, alors que ça fait des mois qu'on ne nous donne aucune réponse sur tous les pro­blèmes les plus évi­dents : – Il y a un peu plus d'1 an, il était négo­cié que les chro­niques devaient res­ter en accroche du site 24h mini­mum. Aujourd'hui, on oscille entre 3h et 5h. Engagement non tenu, donc, et qui enlève toute visi­bi­li­té aux chro­niques. Cela fait plus de 6 mois que nous le signa­lons sans AUCUN chan­ge­ment. – La page face­book de jvc, comp­tant plus de 300 000 abon­nés, et gérée façon Pure People par Webedia NE RELAIE PAS les chroniques…On nous enlève donc aus­si notre visi­bi­li­té sur les réseaux sociaux. Mais c'était déjà le cas avant le rachat du site, c'est juste que ça s'empire. Ça fait main­te­nant plus d'un an qu'on réclame d'être relayés, et pour seule réponse, on a : « ça se par­tage pas bien, les chro­niques »… Le lec­teur est d'une qua­li­té déplo­rable, nous le signa­lons chaque semaine depuis de nom­breux mois. Les gens partent du site pour voir les vidéos sur Youtube parce qu'ils ne peuvent pas les voir sur jvc… – Le déni­gre­ment constant des chro­niques par la réa­li­sa­tion des vidéos internes au site (ver­sus, les top 10, etc) nuisent là aus­si à l'image et à la visi­bi­li­té de nos chro­niques. Vous osez com­pa­rer, sans aucune ver­gogne, des chro­niques faites à la va-vite et ne cher­chant aucu­ne­ment à apprendre des choses à votre lec­to­rat, aux chro­niques sur les­quelles nous tra­vaillons tou­jours d'arrache pied. Je ne remets pas en cause l'existence de ces vidéos, mais la façon dont vous les met­tez en avant par rap­port aux nôtres. Eh oui, faire des Top 10 des plus gros boobs du jeu vidéo, ça apporte plus de clics que de s'emmerder à écrire une chro­nique ins­truc­tive… – la sur­abon­dance de news empêche toute visi­bi­li­té des chro­niques là aus­si. Même le tra­vail des rédac­teurs est déni­gré par cette sur­abon­dance. – Jamais le lien n'est fait entre vos news, tests, dos­siers, etc, et nos chro­niques. Nous le signa­lons là aus­si constam­ment, et ne sommes bien sûr jamais écou­tés. (je pense que vous com­men­cez à le sai­sir) Nous savons très bien que cette situa­tion ne chan­ge­ra pas, parce que c'est tou­jours le cas. Soit vous ne nous répon­dez pas, soit vous nous faites des pro­messes qui ne sont jamais tenues. (comme celle de nous dire que tout serait réglé avec respawn, par exemple…) J'en viens donc à la ques­tion de l'image du site. Quand nous sommes arri­vés sur jvc en 2013, il y a avait des pro­blèmes, certes, mais il y avait encore une vraie ambiance d'équipe. On pou­vait dis­cu­ter avec vous, quelqu'un se char­geait de nos sou­cis, on avait l'impression d'être cor­rec­te­ment consi­dé­rés, mal­gré nos très faibles reve­nus. On s'y accom­mo­dait à ces reve­nus, tout sim­ple­ment parce qu'on était fiers de tra­vailler pour jeuxvideo.com. Mais aujourd'hui, nous n'existons plus sur ce site. Toute l'ambiance d'équipe a dis­pa­ru et la ligne édi­to­riale, de l'avis même de vos lec­teurs, est sim­ple­ment catas­tro­phique. Alors oui, vous vou­lez faire du pognon, quitte à bous­cu­ler tout ce qui est sur le pas­sage, et le peu de valeurs qui vous res­tent. Vous savez très bien que les chro­niques sont presque le der­nier ilot de noblesse du site, qui tombe de plus en plus dans la faci­li­té du site à buzz. Les news sont mal rédi­gées, les infos non véri­fiées, mais tout est fait pour géné­rer du clic. Avec After Bit, notre posi­tion est claire : jamais nous ne sacri­fie­rons la qua­li­té de nos émis­sions au pro­fit du nombre de clics. Nous consi­dé­rons que les com­men­taires des uti­li­sa­teurs du site sont aus­si impor­tants que ces fameux clics. Lisez donc les com­men­taires sous nos chro­niques et reve­nez nous dire que la qua­li­té est à remettre en cause. Et pour­tant, comme nous sommes conne­ment gen­tils, nous l'avons tou­jours fait, cher­chant constam­ment à amé­lio­rer notre for­mule. Aujourd'hui c'est fini, nous sommes peut être cons, mais nous avons un mini­mum d'honneur. Nous n'accepterons pas vos condi­tions et caprices déli­rants, et nous ne nous sou­met­trons plus à votre manque de res­pect. Pour toutes ces rai­sons, per­mets moi, Rivaol, de te pré­sen­ter la démis­sion de l'équipe d'After Bit. Cordialement.

Depuis, d'autres chro­ni­queurs sont mon­tés au cré­neau. Notamment le créa­teur de ma chro­nique pré­fé­rée, "Parlons peu, par­lons pub", qui a publié ceci sur face­book :

Holà ! En ce moment une petite poli­tique vient d'éclater sur jeuxvideo.com concer­nant l'avenir des chro­niques. Je vous le met en lien ici : http://www.jeuxvideo.com/…/42–99-40420475–1-0–1-0-petit-cou… En ce qui nous concerne, nous avons deman­dé a arrê­ter Parlons Peu Parlons Pub depuis hier. Vu qu'on a tou­jours pas eu de contrat, on a pas pu dépo­ser de démis­sion, mais c'est tout comme. Une réunion entre les membres de Parlons Peu Parlons Pub aura lieu pour savoir ce qu'on fait par la suite. On a plu­sieurs pro­jets en tête, mais je peux vous assu­rer que PPPP ne mour­ra pas et conti­nue­ra ailleurs 🙂 Bise à vous les gens !

Publié par Parlons Peu, Parlons Pub le mar­di 28 juillet 2015 Le sou­cis, c'est que toutes ces nou­velles inter­viennent dans le cadre de restruc­tu­ra­tion du site, du notam­ment à son rachat par Webedia. Ce nom vous dit quelque chose quelque chose ? Souvenez-vous… Le rachat de jeuxvideo.com pour 90 mil­lions d'euros… Une nou­velle qui avait fait le tour du web ! Et bien c'était eux ! Mais avant d'aller plus loin, qui est Webedia ? Webedia, c'est juste le numé­ro 1 du web en France. Leur fon­da­teurs, Cédric Siré et Guillaume Multrier, pos­sèdent ain­si les marques Allociné, la série de site Pure (PurePeople, PureTrends, PureFans etc…), Terrafamina ou bien encore 750g, second site de cui­sine en France der­rière Marmiton. En ajou­tant Jeuxvideo.com à son por­te­feuille, Webedia cherche sim­ple­ment à avoir encore plus de visi­teurs, en ne se cas­sant pas la tête en créant un nou­veau site (bien qu'IGN FRANCE ait été lan­cé en paral­lèle, mais je pense qu'ils ont vite com­pris qu'il est très dif­fi­cile de péné­trer ce mar­ché) en trai­tant le jeu vidéo comme du diver­tis­se­ment pure, sans pas­sion, sans ana­lyse du média, et c'est là que ça coince avec notre com­mu­nau­té. Jeuxvideo.com, c'était, en 2013, 6 mil­lions de visi­teurs par mois. A titre de com­pa­rai­son, Otakugame.fr, c'est envi­ron 60.000 visi­teurs uniques/mois. Lorsque l'on fait le paral­lèle avec les 21,2 mil­lions de visiteurs/mois reven­di­qués par le groupe Webedia, on se rend compte que c'est loin d'être négli­geable. Pour 90 mil­lions d'euros, Webedia à aug­men­ter son nombre de visi­teurs de 28% d'un coup ! Quel inté­rêt pour eux s'ils n'aiment pas le jeu vidéo me direz-vous ?

Pour bien com­prendre l'état d'esprit de Cédric Siré, je vous invite à regar­der cette vidéo :

Le plus fla­grant est le manque de res­pect pour le média en lui même, par­fois même appe­lé jeuxvideo.fr par Cédric (à noter que jeuxvideo.fr a fer­mer ses portes der­niè­re­ment, suite à une déci­sion du groupe M6Web), et sa façon de voir les choses : People. Clics. Buzz. Ce n'est pas un site d'information, mais un site de diver­tis­se­ment. Il le dit clai­re­ment… A par­tir de là, quel sera l'avenir de jeuxvideo.com ?

SuzuKube, t'y vas pas un peu fort ?

Je fais ce que je veux, il n'y a pas de cen­sure ici 😉 ! Blague à part, un lec­teur de jeuxvideo.com (mal­heu­reu­se­ment, je ne sais pas quel est son pseu­do) a ima­gi­né à quoi res­sem­ble­ra, pour lui, jeuxvideo.com à l'avenir :

Prochaienment, sur Jeuxvideo.com

Prochaienment, sur Jeuxvideo.com

Alors bien sûr, c'est de l'humour mais… Il n'est pas si éloi­gné que cela de la véri­té. On peut remar­quer qu'il a mit un Gaming Live avec Cyprien… Et bien sachez qu'il se dit dans le milieu que Webedia vou­drait jus­te­ment rache­ter (Merci à @Jeanouillz pour l'information) Mixicom, qui n'est qu'autre que la mai­son qui pro­duit… Cyprien !

Un échange sur Youtube à propos des rumeurs sur cette transformation (à lire de bas en haut)

Un échange sur Youtube à pro­pos des rumeurs sur cette trans­for­ma­tion (à lire de bas en haut)

Vous vous deman­dez tou­jours en quoi jeuxvideo.com pâti­ra de cela ? La rai­son est assez simple : Il y existe prin­cia­pa­le­ment deux formes de rému­né­ra­tion par la publi­ci­té :

  • Le CPM, c'est à dire le Coût Pour Mille affi­chages (On vous rému­nère une somme X pour 1000 affi­chages),
  • Le CPC, c'est à dire le Coût Par Clic (On vous rému­nère pour chaque clic que l'internaute aura fait sur une publi­ci­té don­née),
  • En marge de celà, vous avez d'autres formes de publi­ci­té plus rare :
    • L'affiliation, où vous gagnez un pour­cen­tage de ce que l'internaute achè­te­ra via votre site (en gros, vous êtes com­mer­cial pour l'enseigne en ques­tion),
    • Et enfin la publi­ci­té avec un coût fixe men­suel, ou par publi­ca­tion (mais ça reste des cas très rares).

Pour aug­men­ter le nombre de pages vues, une des tech­nique uti­li­sée dans le web est la mul­ti­pli­ca­tion de news. En effet, XX courtes news par jour (donc poten­tiel­le­ment un inter­naute géné­re­ra XX vues) valent mieux qu'1 ou 2 longs et soi­gnés dos­siers par jour (où l'internaute ne géné­re­ra qu'une à deux vues au final). Pire encore, les "TOP 10" per­mettent en une seule news de géné­rer 10 pages vues par l'internaute (en met­tant, bien enten­du, le numé­ro 1 en der­nière posi­tion) ! C'est la phase actuelle dans laquelle jeuxvideo.com semble être actuel­le­ment : Augmenter le nombre de pages vues par visi­teurs, mais éga­le­ment les pla­ce­ment publi­ci­taire au sein de ces news. Du coup, les dos­siers et les chro­niques, sont relé­guées au second plan, car pas assez ren­table en terme de nombre de vue. Et sur les vidéos, ce n'est guère mieux : celles de After Bit, dis­po­nibles sur Youtube, affichent en moyenne moins de 3000 vues par vidéo (sur Youtube, la moyenne est plus haute sur jeuxvideo.com), et c'est clai­re­ment insuf­fi­sant pour être ren­table (Ce sont des chro­niques de niche). L'image du site en prends un coup, les uti­li­sa­teurs his­to­riques sont mécon­tents, et les chro­ni­queurs se sentent (à juste titre) lésés…

Tu nous parle de première phase, il y aura donc une seconde phase ?

Oui, bien sûr ! La seconde phase, c'est d'augmenter les publi­ci­tés en CPC (Google Adsense par exemple) ! Et pour com­prendre où je veux en venir, il faut un peu mieux com­prendre les inter­nautes actuels de jeuxvideo.com. Les joueurs ont un pro­fil de tech­no­phile avan­cés. Ils sont habi­tués avec la publi­ci­té et les for­mats de pubs sur Internet : Ils les ignorent donc de façon presque natu­relle. Pire encore, cer­tains d'entres eux uti­lisent des logi­ciels tels que Adblock pour tota­le­ment sup­pri­mer les publi­ci­tés de leur navi­ga­teur… Ce n'est donc pas une bonne cible, puisque le taux de clic sera très bas, bien plus que celui qu'on peut trou­ver sur un site comme PurePeople par exemple.

Un exemple d'article de publicité affiliée qui fait actuellement débat sur jeuxvideo.com

Un exemple de publi­ci­té affi­liée sous forme de news qui fait actuel­le­ment débat sur jeuxvideo.com

Les enfants, eux, (Ou ceux qui ont en géné­ral moins de 16 ans), sont novices en la matière. Ils ont ten­dance à cli­quer un peu par­tout, par curio­si­té. C'est la cible prin­ci­pale de Cyprien ou Squeezie, et pour le CPC, c'est la cible idéale ! Le but de Webedia sera donc d'attirer ce public sur jeuxvideo.com, pour aug­men­ter ses reve­nus en CPC et pour cela, quoi de mieux que de vul­ga­ri­ser l'information et d'y inclure leur idole pré­fé­rée ? Cela per­met­tra non seule­ment de récol­ter les reve­nus issus de Youtube et concer­nant ces "stars" (car oui, les Youtubeurs sont deve­nus des stars chez les plus jeunes, vous pour­rez le consta­ter sur ma news sur Yandere par exemple…), mais aus­si ceux des publi­ci­tés pla­cées autour des vidéos en ques­tions… Sans comp­ter la pos­si­bi­li­té de faire des vidéos visibles uni­que­ment via le lec­teur mai­son de jeuxvideo.com : Jackpot !

Cyprien a grandement participé à la renommée du site JeuxActu.com

Cyprien a gran­de­ment par­ti­ci­pé à la renom­mée du site JeuxActu.com

Quelques statistiques commentées pour la route…

OscarLeMaire, de Gamekult, a sor­ti aujourd'hui des chiffres très inté­res­sant concer­nant l'audience des 4 prin­ci­paux sites de jeu vidéo :

Pour vous sim­pli­fier la tâche, je les ai uploa­dé sur Otakugame.fr :

Evolution de l'audience des 4 plus grand sites de jeux vidéo en France

Evolution de l'audience des 4 plus grand sites de jeux vidéo en France

Tout ce que l'on peut dire, c'est que jeuxvideo.com, mal­gré la chute de fré­quen­ta­tion (on parle quand même de près d'un mil­lion de visi­teurs per­dus depuis jan­vier 2014, et même 2 mil­lions depuis 2013 !), conti­nue d'écraser la concur­rence sans mer­ci…

Evolution de l'audience des sites de jeux vidéo en France en excluant le mastodonte jeuxvideo.com

Evolution de l'audience des sites de jeux vidéo en France en excluant le mas­to­donte jeuxvideo.com

Sans jeuxvideo.com, on se rend compte du déclin de jeuxvideo.fr, qui, en seule­ment quelques mois, est pas­sé de la seconde place à la 4 ème place des sites de jeu vidéo, expli­quant par la même leur fer­me­ture par M6Web

Evolution de l'audience des entre Janvier 2014 et mai 2015

Evolution de l'audience des entre Janvier 2014 et mai 2015

Enfin, notons la jolie per­for­mance de Gameblog, qui est le seul site de jeux vidéo à avoir vu son audience pro­gres­ser de 165%, pro­ba­ble­ment grâce à une ligne édi­to­riale désor­mais plus orien­tée High-Tech et per­met­tant d'attirer des visi­teurs qu'ils ne tou­chaient pas jusque là. On peut éga­le­ment sup­po­ser qu'ils ont récu­pé­rer une grande par­tie de l'audience de jeuxvideo.fr.

Et donc ta conclusion sur cette affaire ?

La presse du jeu vidéo est en pleine méta­mor­phose. Gameblog.fr va cher­cher des visi­teurs en dehors du monde du jeu vidéo en s'ouvrant à l'High-Tech et au diver­tis­se­ment en géné­ral (et les chiffres leurs donnent rai­son, avec +66% de visi­teurs grâce à cette poli­tique). Jeuxvideo.fr a fer­mé ses portes, et Gamekult.com tente de se relan­cer avec une for­mule payante. Pour jeuxvideo.com, son rachat est syno­nyme de méta­mor­phose, qui ne plai­ra pas à tous certes, mais qui satis­fe­ra une par­tie du public pour lequel le site se réoriente. Mais n'oubliez pas : Internet est syno­nyme de liber­té, de par­tage. Il existe mil­lions d'amateurs de jeux vidéo dans le monde pour échan­ger avec vous, même si ce n'est pas dans votre langue. Fouillez. Fouinez. Et sur­fez sur Internet. C'est l'occasion où jamais de décou­vrir ce qu'il se passe en dehors des fron­tières des mas­to­dontes du web 😉 !

Un peu plus loin…

Ceux qui veulent en savoir plus du point de vu des chro­ni­queurs, je vous invite à regar­der le mes­sage de remer­cie­ment d'After Bit :

Ainsi qu'une (longue) vidéo de Globtopus (le fond de l'affaire) concer­nant l'affaire Webedia tou­jours, nous don­nant pas mal d'informations très inter­es­santes sur cette affaire :

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

46
Poster un Commentaire

avatar
17 Fil des commentaires
29 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
16 Commentaires de l'auteur
Nindo64MaxouJipayJPSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
Liquidashi
Habitué

Jeanne ! Au s'cours!!
Papier inté­res­sant.

Jeanouillz
Invité
Jeanouillz

Super article ! =)
L'avenir de JV.COM est très fran­che­ment flip­pant, à contra­rio, le site d'actualité géné­rale Le Monde a ouvert sa rubrique jeux-video avec des articles assez longs et tra­vailler. Et comme le site ne se base pas uni­que­ment grâce à leur sec­tion JV, ils peuvent se per­mettre de four­nir un tel tra­vail. On ne peut que les inci­ter à conti­nuer 😉

Aeons
Habitué

ca me fait mal au cul de voir que la meilleur évo, c'est game­blague …
full news à click ce site… tu vois une infos inté­res­sante sur 25 merdes autours …

c'est le site du jeux videos …
bref, je com­mence à par­tir de plus en plus voir les sites étran­gers qui ont encore un mini­mum de pro­fes­sion­na­lisme et qui parlent jeux videos et uni­que­ment jeux videos et pas du cul de la dev du jeu X ou Y en pre­mier lieu et en pre­mière page …

Florent Paret
Invité
Florent Paret

Bon article 🙂

Rémi Touja
Invité

Etonnant de vou­loir tou­cher une cible qui n'a pas de pou­voir d'achat…

Ton ana­lyse n'aborde que la quan­ti­té de l'audience, mais pas sa qua­li­té. Sur une logique de pub au CPC basique, cela suf­fit. Mais les annon­ceurs (prin­ci­pale source de reve­nus de JV.com) se base aus­si sur le type de visi­teurs du site : Age – Sexe – CSP – Centre d'intérêts

Attirer un ado de 16 ans d'un milieu rural vivant dans un foyer de classe popu­laire inté­resse beau­coup moins un annon­ceur qu'un cadre tren­te­naire actif, avec du pou­voir d'achat.

C'est sûre­ment pour ça que depuis les débuts de la presse JV, les annon­ceurs sont qua­si exclu­si­ve­ment des acteurs du mar­ché JV. On trouve peut d'acteurs d'autres sec­teurs (mode – cos­mé­tique,…) Même le high tech est très peu repré­sen­té. D'où la volon­té de cer­tains de diver­si­fier leur ligne édi­to­riale qu'il leur per­met d'attirer un nou­veau public, et avec lui de nou­veaux annon­ceurs.

Tu dis qu'un ado de 16 ans cli­que­ra sur des pubs car moins aver­ti que nous, inter­nautes expé­ri­men­tés, mais com­bien de temps. Il devien­dra lui aus­si rapi­de­ment un uti­li­sa­teur alerte et igno­re­ra cette pub (Jakob Nielsen disait bien qu'il ne faut pas se pré­oc­cu­per de l'internaute novice car il ne le res­te­ra pas). Adblock, dés­in­té­rêt pour la pub, baisse constante des reve­nus publi­ci­taires, la stra­té­gie du modèle de JV.com (et de tous les sites basés à la démarche simi­laire) a déjà atteint ces limites. La vidéo d'anticipation d'1dropdanslamare l'explique plu­tôt bien : https://www.youtube.com/watch?v=81rTkCGTM4Y

Il me sem­blait cepen­dant que JV.com avait com­pris que la qua­li­té de l'audience était aus­si impor­tante, même plus, que sa quan­ti­té. Ils font par­tis des pre­miers à avoir inves­ti sur des chro­niques d'auteurs, moins grand public. Ce type de conte­nu donne de la cré­di­bi­li­té à une rédac­tion, sur­tout auprès de ceux que les inves­tis­seurs visent.

Malheureusement, l'histoire sou­le­vée dans ton article semble mon­trer le contraire.

Darky
Invité
Darky

Salut, je suis modé­ra­teur du site, et contrai­re­ment à ce que tout le monde dit, ce n'est pas une cen­sure.

Déjà, l'idée de floo­der dans les com­men­taires un pavé que les 3/4 n'ont même pas lu est tout sim­ple­ment pué­rile. Sur Twitter, At0mium lui-même dit que c'est inutile, et que ce n'est pas comme ça qu'il faut défendre les chro­ni­queurs.

Tous ces com­men­taires sont sup­pri­més pour hors-sujet et flood, et pas parce qu'ils dénoncent une véri­té déran­geante, preuve à l'appui ; les mes­sages sur le sujet d'origine ne sont pas effa­cés.

Après, évi­dem­ment, le site est en (très) mau­vaise pente, mais je vou­lais juste cla­ri­fier ce détail.

Nefra
Invité
Nefra

Darky

Mon ché­ri c'est bien ce qu'on appel de la cen­sure, d'entraver la liber­té d'expression,flood ou pas(et du flood est géné­ré par un seul auteur, quand cela remonte de mil­liers de lecteurs…clients par­don cela s'appel un mou­ve­ment.

Et bien sur que c'est pour entra­ver cette véri­té déran­geante.

Car bizar­re­ment les posts qui ali­mentent la guerre des console sur les "news"en temps nor­mal et qui apportent de la vio­lence entre lec­teurs qui ont des consoles dif­fé­rentes ne sont JAMAIS sup­pri­més pour flood/hors sujet (et pour­tant s'en est car­ré­ment du hors sujet) ou insultes, pour­quoi????
CAR CELA GENERE DU CLIC EN MASSE(d'où les news "puta­clic")

Preuve à l'appui ; le sujet ori­gi­nal, si on n'a pas le lien, est introu­vable et son auteur, a été ban­ni de JV.com(vous pou­vez véri­fier): http://www.jeuxvideo.com/news/436430/la-fin-de-afterbit-et-une-chute-des-chroniques.htm

lulumorue
Invité
lulumorue

est ce que l'on peut pen­ser à un retour des maga­zines de jeux vidéos papier ?

Rémi Touja
Invité

Game, JV, Canard PC, Pix'n'Love, Third Edition,…

ryoma66654
Invité
ryoma66654

moi per­so je m'en fous et je m'explique, suf­fit prendre les vidéo avec les marion­nettes "par­lons peu par­lons pub", ça ne mar­ché pas, sup­pri­mé, per­sonne ne rous­pète ; "after bit" que je trouve encore plus chiant et nul ne marche pas, jvc leur dis trouve un nou­veau truc ou c'est fini. Il donne un ulti­ma­tum, une chance de conti­nué il ne sup­prime pas direct.
Parce que c'est facile de cri­ti­qué JVC mais sans eux je sais pas si beau­coup des "lec­teurs" de JVC aurait eu connais­sance de vos tra­vaux. J'ai lu un com­men­taire qui disais que vous étiez payer 450€ un tiers de salaire comme un sta­giaire, mais allez mettre vos vidéo sur you­tube, sur un site que vous aurez vous même créer et on ver­ra si vous tou­che­riez plus.

Raejin
Invité
Raejin

Flooder cha­cunes des news du site n'est pas une solu­tion.

Un #BringBackJVC est lan­cé en @WebediaFR sur Twitter. Il fera peut être réagir direc­te­ment Webedia qui sera for­cé de com­mu­ni­quer sur le sujet.

Raejin
Invité
Raejin
Binot
Invité
Binot

Très bon dos­sier, com­plet, par­fait.
J'y vois plus clair sur le pour­quoi du com­ment :).
Merci à toi, en espé­rant que toi aus­si tu drai­ne­ra un peu de popu­la­tion qui partent de jvc

JP
Invité
JP

Je suis client de JVC depuis pra­ti­que­ment le début et le niveau a fran­che­ment baissé,je suis aus­si par prin­cipe un client fidèle,mais sur­tout adepte d'objectivité et d'efficacité,ce qui me pous­se­ra peut être a aller voir ailleur. Quoiqu'il en soit,sachant que je n'ai pas pour habi­tude de par­ti­ci­per aux commentaires,je tenais sin­cè­re­ment a te remer­cier pour ton dossier,que jái trou­vé excellent et sur­tout très bien argumenté,tu m'a élu­ci­dé sur de nom­breux points. 😉

Maxou
Invité
Maxou

Bel article qui met bien les choses au clair.

Au risque de pas­sé pour un vieux kon réac (je n'en suis point un IRL, ras­su­rez-vous braves gens, bien que je n'aie rien contre les vieux kon réac), c'est flip­pant ce que devient inter­net… Je suis peut être pas objec­tif du tout, atten­tion, mais quand j'ai connu inter­net ado fin 90 début 2000, c'était vrai­ment un outil de par­tage (et je ne parle pas de cet espèce de voyeu­risme nar­cis­sique des réseau sociaux actuels), je voyais vrai­ment ça comme un havre, où t'avais la paix, tu fai­sais ce que tu vou­lais, per­sonne, et sur­tout pas le monde de tous les jours et les grandes per­sonnes avec leurs règles, leur morales à la con ne venaient te mar­cher sur les pieds, tu pou­vais ren­con­trer des gens à la foi comme toi, et com­plè­te­ment dif­fé­rent de ceux que tu avais l'habitude de côtoyer au quo­ti­dien… Bref, c'était magique, mais c'est sûre­ment la nos­tal­gie qui parle…
Ce qui est sûr, c'est que main­te­nant, avec la numé­ri­sa­tion de l'économie, comme qu'ils le disent à la Téloche, toutes les dérives du monde "réel" se retrouvent, ampli­fiées, sur le Net…
Internet s'est fait bouf­fé par la pub, par la cupi­di­té, bref, ça ne m'empêche ni de dor­mir, ni de sur­fer, mais c'est triste que l'esprit pion­nier du "début" (enfin, pas vrai­ment le début, mais je me com­prends) se soit fait rem­pla­cer par un esprit de requin capi­ta­liste.

Je ne suis pas un Vieux Kon Réac comme je le disais, mais peut être un peu un Hipster mal­gré moi. Je l'écris haut et fort : je pré­fé­rais l'époque où inter­net était un refuge de pas­sion­nés, et non plus un bien de consom­ma­tion grand public. (wah, ça sonne vache­ment péteux quand même)
Mais là où t'as rai­son, c'est que cela doit nous encou­ra­ger à sor­tir une fois de plus des sen­tiers bat­tus, à redé­cou­vrir ce Net, a ne plus se com­por­ter en CONsommateurs pares­seux et casa­niers, parce qu'Internet, ce n'est pas la TV, et ça ne doit pas deve­nir comme la TV. Internet ne pense pas à notre place, n'agit pas a notre place, ce qui est magique avec Internet et que n'a pas la TV, c'est que c'est nous qui avons le contrôle. Si ça merde, c'est VRAIMENT de notre faute. Donc vous n'aimez pas JV ? Ne cli­quez pas sur leur news "putes à clique" (j'aime pas ce terme mais il est assez évo­ca­teur). C'est aus­si simple que ça. Si ça ne marche plus, ils s'adapteront ou dis­pa­raî­tront. Darwinisme. Vraiment, ne vous lais­sez pas faire, même si c'est contre-intui­tifs au début. N'ayez pas peur d'aller sur des sites plus "petits", ce n'est pas for­cé­ment moins fiable ou moins à la page, au contraire. Y'a des tonnes de super sites anglo­saxon aus­si… Des trucs vache­ment cri­tiques, construits, qui pro­posent une vraie réflexion… Le mieux, c'est d'avoir de la "bonne" curio­si­té (parce qu'il y a de la mau­vaise, sur Internet, mais c'est un autre débat).
Donc pour réca­pi­tu­ler, c'est flip­pant, c'est triste de voir les choses que l'on appré­ciait tom­ber dans la déca­dence, mais les gens n'ont que ce qu'ils méritent et on a encore, heu­reu­se­ment, le pou­voir de choi­sir et de chan­ger les choses.

Voilà, c'était la logor­rhée du soir, bon­soir.

Jipay
Invité

Un com­men­taire juste pour te féli­ci­té sur ce beau tra­vail ! Super dos­sier !

Nindo64
Invité
Nindo64

Excellente ana­lyse l'ami. J'avais vu jus­te­ment le live de GlobtopusGame avant de lire ton article. Ca en dit long sur la situa­tion du site et de la presse en géné­ral. J'ai bien l'impression qu'on ne pour­ra pas y faire grand chose mal­gré le sou­tien des lec­teurs. Les médias sont beau­coup trop puis­sants et ca me fait peur. J'espère qu'on en arri­ve­ra jamais là sur Gamekyo car c'est le seul site JV que je fré­quente régu­liè­re­ment avec Gamekult de temps en temps…Toi même tu sais x)