Aperçu : Judgment, quand Yakuza rencontre L.A Noire ?

Share
Preview réalisé à partir d'une PS4 Pro sur une version commerciale fournie par Koch Media. Vidéo maison, captures d'écran éditeur.

Vous n’êtes pas sans savoir que j’adore la série des Yakuza. Je me suis régalé sur Yakuza 6, même si, au final, j’ai trouvé que les sous-titres en anglais demandent un effort supplémentaire pour comprendre le jeu, et met une petite barrière à l’immersion. Avec Judgment, cette barrière est brisée : le jeu est sous-titré en français, avec les dialogues en japonais ! Et le résultat est juste… Parfait !

JUDGMENT #01 : Un enquête à Tokyo ? Je dis oui ! [Let's Play Français VOSTFR]

Un Yakuza en français ?

Personnellement, cette traduction française est ce qui m’a le plus marqué dans ce jeu purement japonais. Quel bonheur de pouvoir s’attarder sur le scénario très riche du jeu, sans problèmes de traductions ! Ça m’a même donné envie de demander à SEGA si une petite traduction de Yakuza Kiwami 1 et 2, et de Yakuza 0, 5 et 6 ne serait pas au programme via une mise à jour, car ça serait l’occasion de tous les ressortir sous une méga-compile PS4 !

Et croyez moi, la VOSTFR n'est pas de trop pour comprendre cette histoire sordide...
Et croyez moi, la VOSTFR n’est pas de trop pour comprendre cette histoire sordide…

On incarne donc ici Takayuki Yagami, un avocat au passé lourd, qui a la réputation de pouvoir défendre n’importe qui en justice… Bon ou mauvais d’ailleurs. Au point de dégouter Yagami du métier d’avocat, qui ira jusqu’à démissionner. Enfin du moins officiellement – officieusement, il ne peut s’empêcher de tenter de résoudre des énigmes. Chassez le naturel, il revient au galop…

En vrai, Takayuki Yagami, c'est trop un beau gosse !
En vrai, Takayuki Yagami, c’est trop un beau gosse !

On se retrouve ainsi très vite mêlé à des histoires avec des Yakuza, avec cette ambiance propre aux jeux du studio Ryu Ga Gotoku ! Et même si les similitudes avec les jeux Yakuza se font vite ressentir (il s’agit du même quartier Kamurocho de Tokyo), le fait d’incarner un homme externe aux clans de Yakuza apporte énormément de fraîcheur. Cela permet de redécouvrir la « série » sous un autre angle, et personnellement, j’ai énormément d’empathie pour Takayuki Yagami, qui est quelqu’un de bon, mais pas toujours perçu ainsi par les habitants de la ville… Et ce paradigme est intelligemment utilisé dans le jeu, jusqu’aux mini-jeux qui vous demanderont « d’aider » les habitants de la ville pour gagner leur confiance ^^ !

Moi je veux être ami avec toute la ville !
Moi je veux être ami avec toute la ville !

Un « L.A. Noire » au Japon ?

Autre point fort de Judgment, c’est que la sensation de participer à une véritable enquête. Le jeu n’hésite pas à nous mettre dans toutes sortes de situations auxquels sont confrontés les détectives, à savoir de l’infiltration, de l’espionnage (par contre, j’ai détesté le crochetage dans ces phases), de la filature, des courses-poursuites (à pied hein) et même du pilotage de drones ! C’est juste captivant, et il est difficile de poser la manette avant la fin du premier chapitre.

Chut ! Je suis en filature !
Chut ! Je suis en filature !

Sachez cependant que la recherche d’indice n’est pas aussi scrupuleuse que ce que l’on trouve dans un L.A. Noire. Elle est ici très scriptée, et sert juste de prétexte (ou d’intermède) entre 2 scènes d’actions. On est vraiment face à un spin-off de Yakuza, avec ses phases de bastons ultra fun et délirant, avec une touche Ace Attorney qui sert principalement à impliquer le joueur dans le scénario du jeu.

Un « GTA » au Japon ?

Comme je vous le disais, Judgment se déroule dans le quartier Kamurocho à Tokyo. Vous vous y déplacerez à pied, et la surface de jeu n’est pas très grande, mais elle est très vivante avec une modélisation soignée. C’est simple : On se sent au plein cœur de Tokyo !

La ville est modélisée avec un très grand soin.
La ville est modélisée avec un très grand soin.

Le jeu propose de nombreuses activités, le rendant particulièrement immersif et addictif. Par exemple, on retrouve dans les salles d’arcades des bornes réellement jouable. A vous les parties de Space Harrier, Virtua Vipers ou même carrément Motor Raid, jouable pour la première fois sur une console ! Vous pouvez même jouer à une excellente version de Puyo Puyo et carrément à Virtua Fighter 5 Final Showdown (version complète ! ), qui pourraient à elles seules justifier le prix du jeu :p ! Il faut dire que SEGA a tout fait pour ne pas faire d’anachronismes, sachant que le jeu se déroule… Le 10 décembre 2018 ! Oui, c’est un jeu très contemporain, et ça se ressent dans les bornes d’arcades (Il y a même un « House of the Dead »-Like qui devrait vous étonner graphiquement).

Comme toujours dans la série Yakuza, vous pourrez vous rendre dans les innombrables restaurants qui peuplent ce quartier. L’occasion de découvrir les repas japonais, même si, tout comme dans Yakuza 6, ils ne sont représentés que via des photos… Bref, vous l’aurez compris : Il y a de quoi faire dans Judgment, jamais vous ne vous ennuierez ;) !

Et niveau technique, ça donne quoi ?

Le Dragon Engine, déjà utilisé dans Yakuza 6, fait toujours des merveilles sur PS4 Pro. Outre la ville, la modélisation des visages est criante de réalisme, avec des animations faciales crédible et une synchro labiale vraiment top. Avec l’excellent jeu des acteurs, on croirait tout simplement regarder un polar japonais… Un régal !

POLICE ! VOICI MA PLAQUE ! Ah bah non.
POLICE ! VOICI MA PLAQUE ! Ah bah non.

L’ambiance sonore n’est pas en reste, avec des doublages japonais juste parfaits, et un sound design léché , comprenant des musiques POP japonaises qu’on entend au coin de la rue pour notre plus grand bonheur. Mention spéciale au thème musical principal, « Arpeggio » du groupe Alexandros qui devrait plaire aux amateurs de Rock ;) !

On arrive plus à le lâcher !

Au final plus proche d’un GTA que d’un L.A. Noire, Judgment reste fidèle à la série des Yakuza. Et comme aucun des épisodes de la série n’est disponible en occident en français, c’est le jeu idéal pour découvrir cet univers passionnant, pour peu que vous adoriez la culture japonaise… Ou pas ! Ce sera alors l’occasion de découvrir un peu plus nos amis nippons. Notez que pour les plus courageux d’entres-vous, la démo japonaises du chapitre 1 est disponible ici ^^ ! Pour les autres, il faudra patienter jusqu’au 25 juin 2019 (c’est long) pour sa sortie dans nos magasins français, sachant que si vous l’achetez en précommande sur le Playstation Store, vous pourrez y jouer dès le 21 juin !

Prix: Consulter sur Amazon.fr

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
%d blogueurs aiment cette page :