Avis #3 : Avec Far Cry 5, visiter Hope County est devenu mon nouveau passe-temps préféré ^^ !

Dans Far Cry 5, les résistants sont souvent moins charismatiques que les méchants !
Dans Far Cry 5, les résistants sont souvent moins charismatiques que les méchants !

Avis réalisé à partir d’une version commerciale, achetée chez Amazon. Captures d’écran et vidéos maison.

Parmis les jeux actuellement controversés, on retrouve Far Cry 5. Accueilli en demi-teinte par la presse, il est au contraire un gros succès auprès des joueurs. Il s’agit du second plus gros lancement d’un jeu chez Ubisoft (juste après The Division), et du plus gros lancement de la franchise Far Cry ! Alors qui se trompe ? La presse ? Les joueurs ? Je ne sais pas, mais de mon côté, je vais vous donner mon avis sur ce jeu, après 14h passées en sa compagnie !

Ce que j’ai aimé dans Far Cry 5

  • Le fun – Et c’est probablement le plus important dans un jeu. Far Cry 5 ne s’embarasse pas de mécaniques de jeu compliquée. Ici, on est un super héro badass, on ne donne pas dans la dentelle ! Prenez un fusil à pompe et vous vous sentirez surpuissant face aux vagues ennemies… Mais le jeu va un peu plus loin. Si vous arrivez à voler un fusil sniper et que vous avez aidé une des sniper du jeu, vous aurez alors son aide pour descendre une ribambelle d’ennemis sans qu’ils ne vous voient… Vraiment jouissif.
  • Le scénario – Bien que je n’ai pas encore terminé le jeu, son scénario m’enchante pour l’instant. Traitant de religion et de fanatisme, il met en scène 4 frères et soeurs (les seeds) qui imposent leur religions chacun à leur façon. John, via le pouvoir du “oui”, Faith via son charme et la drogue, Jacob via la terreur. 3 façons de voir le fanatisme, sachant que chacun d’entre eux est supervisé par Joseph, “le père”, charismatique héro de ce Far Cry 5 !
  • Le charismes de (certains) personnages – Alors comme d’habitude, la plupart des protagonistes de Far Cry 5 sont oubliables, mais certains m’ont marqué. Je pense à Grace Armstrong, une sniper qui a tenue toute seule position sur son église, rappelant un peu Quiet dans ses mécaniques. John Seed, l’illuminé obnibulé par le mot “Oui”. Faith, qui semble être un ange, à se demander si elle a conscience du mal qu’elle fait autour d’elle. Jess Black, véritable petite “Robin des bois” qui ne se bat qu’à l’arc !
  • La musique et l’ambiance sonore – Variées, elles collent toujours parfaitement à l’action. La plupart du temps, la musique est issue des radios des véhicules que l’on utilise. Certaines chaînes sont locales et liées à la résidence, d’autre sont de la propagande pour la secte de la famille Seed. Il en est de même pour les télévisions dans les maisons, diffusant les émissions du frère Seed de la région en question… Et lors de missions scénarisées, il arrive même que l’on ait des musiques qui s’ajoute à l’action pour la souligner 🙂 ! Niveau bruitage, rien à redire, si ce n’est les différents bruits de moteurs qui mériteraient d’être revus.
  • Le doublage VF – On a tendance à l’oublier, mais toutes les lignes de tous les protagonistes du jeu ont été doublés en français ! Le jeu est entièrement en VF, et ça rajoute à l’immersion du jeu. Les radios, les messages de propagande, les dialogues des personnages, on sent qu’Ubisoft a pris soin de chouchouter le public francophone et ça fait plaisir !
  • L’open world – Immense, Hope County donne constamment l’impression de vivre par lui même, sans que vous n’ayez besoin d’interagir avec lui. Posez votre manette et vous verrez des patrouilles s’embrouiller, partir en fusillade, avant de s’enfuir, le sol jonché de cadavres. Des vautours viendront alors manger sur ces cadavres, rapidement chassés par des loups, attiré par l’odeur… Puis vient cet ours, passant par là par hasard, qui lui aussi veut sa part et se met à se battre contre cette horde de loup ! Le tout étant arrêté vif par un camion, passant par là et percutant ce petit spectacle de plein fouets. C’est à mon avis à cela que l’on reconnaît un monde ouvert réussi ! D’ailleurs, le jeu vous réserve pleins de surprises et de tranches de vie, à condition que vous preniez l’initiative d’explorer ce monde sans vous cantonner aux missions. Je pense par exemple à cette immense statue : Si vous vous rendez à ses pieds, vous trouverez des cadavres et des bibles montrant que des habitants se sont suicidés du haut de celle-ci !
  • Le mode Far Cry Arcade – Assez dingue, ce mode permet aux joueurs de créer leurs propres cartes d’assaut ! Alors évidemment, l’excellent cotoie le vraiment très mauvais, sachant qu’à chaque fois que vous terminer une carte, le jeu vous demande si vous l’avez aimé ou pas, afin de faire un classement des meilleurs cartes de ce mode ! En tous cas, le nombre de possibilité est juste incroyable, puisqu’on peut avoir des assets d’Assassin’s Creed, de Watch Dogs ou bien encore des anciens Assassin’s Creed 🙂 ! Les modes zombies y pullulent, et notez qu’Ubisoft crée régulièrement des cartes de qualité 😉 ! Je vous conseille celle de Safe Heaven par exemple ! Notez que jouer en mode arcade vous donnera de l’argent pour le mode histoire du jeu 😉 !
  • La liberté – Vous voulez commencer par libérer le nord de la carte ? Le sud ? Envie de simplement visiter les champs de “grâce” ? Dans Far Cry 5, le scénario a été agencé de façon à vous laisser une liberté totale dans l’ordre dans lequel vous faites vos missions, un peu à l’image de Zelda Breath of The Wild ! Prenez votre carte, écoutez les signaux radios de la région et venez en aide aux personnes qui vous semble les plus intéressantes… Petit à petit, et naturellement, le gourous de la région s’intéressera de plus en plus à vous, jusqu’à venir en personne à vous !
  • Les graphismes – Comme pour Sea of Thieves, j’ai passé des heures dans cet univers uniquement pour contempler ses graphismes. Le cycle jour/nuit donne lieu à de superbes effets de lumières. Prendre de l’altitude vous permettra de voir à quel point Hope County est étendu et varié. En fait, le seul reproche que je peux lui faire, c’est l’absence de météo. Il arrive que le temps soit brumeux (durant certaines missions) mais il n’a jamais plu dans mes sessions.

Ce que je n’ai pas aimé dans Far Cry 5

  • Les quêtes annexes et principales – Les histoires périphériques sont moins intéressantes (les habitants vous demandent de faire tout et n’importe quoi) et reste des prétextes à défoncer la gueule des ennemis. Le sentiment d’être un employé de Fedex peut rapidement devenir fort…
  • La qualité des zones du monde ouvert pas égale – Il est clair que la partie sud de Hope County, avec ses villes, ses forêts, son aérodrome, est la partie la plus interessante du jeu, avec de nombreux véhicules disponibles. Au nord, c’est plutôt montagneux, avec de nombreuses zones non disponibles pour les véhicules, et à l’ouest, ce sont plutôt des champs. En même temps, cela reste cohérent avec le scénario du jeu.
  • Les micro-transactions – Pour acheter des véhicules, il vous faut de l’argent. Argent que vous trouverez en fouillant les cadavres de vos ennemis, en trouvant des caches ou en le volant dans les habitations des habitants. Le soucis, c’est qu’en général vous trouvez assez peu d’argent, ce qui aurait pu être un point positif forçant le joueur à explorer s’il n’y avait pas la possibilité de tout simplement convertir son argent réel en argent in game…
  • Les bugs – Comme tout monde ouvert, celui de Far Cry 5 n’échappe pas aux bugs. Je n’en ai pas rencontré énormément, la plupart étant causé par moi même (comme lors que j’ai voulu mettre mon quad dans l’eau et que mon acolyte est resté dessus sans se noyer, ou que j’ai tenté de rentrer le quad à l’arrière d’un camion… J’utilise maintenant cette technique comme une arme), et je les ai trouvé plutôt amusants, mais je comprends que cela puisse exaspérer certains joueurs.

Verdict

De mon côté, même si la presse avait mis en avant le côté répétitif du jeu, ainsi que sa ressemblance à Far Cry 4 et Far Cry 3, tout ce que je demandais à ce nouvel opus est d’être ce qui est la marque de fabrique de la série depuis Far Cry 3 :  être divertissant. Fun et beau, il propose de découvrir des paysages au coeur de l’Amérique sous fond de conspiration autour d’une secte… Bref, si vous n’êtes pas rebuté par la série Far Cry, et que vous avez envie d’un jeu en monde ouvert à la fois fun et délirant, je ne peux que vous recommander ce titre, à condition de le prendre pour ce qu’il est : Un jeu vidéo dans lequel on s’amuse, et non une simulation de guerre au coeur des Etats-unis… En tous cas, moi, j’adore, et d’ailleurs j’y retourne de ce pas 🙂 !

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d’Otakugame.fr !

You may also like...

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fil des commentaires
1 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
2 Commentaires de l'auteur
SuzuKubesnapscore Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
snapscore
Invité

Je joue à ce jeu en ce moment et je suis génial