Forspoken, un jeu à découvrir par soi-même !
Forspoken, un jeu à découvrir par soi-même !

Avis #48 : Forspoken sur PS5, un bashing mérité ?

Forspoken, un jeu à découvrir par soi-même !
Forspoken, un jeu à découvrir par soi-même !

Hello ! Je viens de dépasser les 5 heures de jeu sur Forspoken et je dois dire que je suis assez surpris ! Car même si je suis encore loin de l’avoir terminé, il se présente déjà comme l’un de mes jeux préférés de ce début 2023… Alors même que le jeu semble être tant décrié par les joueurs et une partie de la presse ! De mon côté, je vais vous décrire mon expérience de jeu après ces quelques heures de jeu qui m’ont été possible grâce à la version presse du jeu que m’a fourni Square Enix ! J’ai choisi de ne pas rusher le jeu pour justement apprécier mon aventure, vu comme ça faisait des mois que j’attendais ce gros morceau de la PS5 !

Forspoken a beaucoup d’atouts, comme une très bonne direction artistique, avec la participation d’Ella Balinska comme héroïne principale, mais également une exploration amusante grâce au Parkour dont est capable d’héroine, un système de combat à distance vraiment agréable (désactivez les gâchettes adaptatives par contre), un scénario simplifié à l’extrême, certes, mais qui évite les cinématiques à outrance et permet de se concentrer sur l’essentiel : l’immersion dans cette aire de jeu immense ! On y ajoutera une excellente bande son et un doublage de qualité entièrement en français pour parfaire le tout ! Même pour ceux qui trouveraient que le jeu (enfin notre bracelet…) soit trop bavard, on peut réduire le nombre de dialogues du jeu, ainsi que d’autres options, comme le loot automatique ou la possibilité d’augmenter les dégâts des ennemis si vous trouvez le jeu trop facile ^^ ! Bref, le jeu sait s’adapter à tous les goûts, et ça fait plaisir de voir les développeurs rendre leur jeu accessible à tous !

Graphiquement, il est vrai que le jeu n’est pas exceptionnellement beau pour une exclusivité PS5Difficile de justifier les 79.99 € demandés quand on regarde le jeu d’un point de vue technique. Cela ne l’empêche pas d’être très agréable à l’œil, avec une distance d’affichage qui force le respect. Là où le jeu excelle, ce sont dans ses animations, toujours extrêmement fluides sans jamais être rigides (repensez au travail fourni sur Final Fantasy XV). Que vous soyez en train de courir dans cet immense monde ouvert (que vous pouvez explorer sans limites), ou de combattre, je dois avouer que j’avais rarement vu un jeu proposer autant d’animation dans les mouvements de son héroïne !

Le seul bémol que je vois jusque-là, c’est le manque de variété dans les activités de l’Open World. Alors certes, la prise de photo est très agréable, car j’adore ça, mais les mini-donjons souterrains se ressemblent tous (pire que ceux de Breath of The Wild), nettoyer les villes devient vite lassant (au point que je finis par ne plus avoir envie de le faire), et c’est dommage de ne pas voir trouvé une progression moins linéaire dans l’aventure. Le jeu devient vite redondant (je dirai presque comme un Devil May Cry ou un Bayonetta finalement), mais amateur de jeu d’arcade, c’est loin d’être quelque chose qui me dérange. On pourrait aussi rétorquer que le monde est assez vide de vie (mais c’est expliqué par le scénario), et que les points de sauvegardes sont curieusement des maisons strictement identiques entre-elles (mais ça doit également être expliqué dans le scénario, je suppose). Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais je me devais de signaler les défauts que j’ai rencontrés dans mon aventure !

Pour conclure, si vous êtes à la recherche d’un jeu d’aventure et d’exploration dans un univers héroïque fantasy avec un système de combat à distance vraiment fun et une exploration dantesque, n’écoutez pas les critiques : Forspoken est fait pour vous ! Enfin, du moins, la formule fonctionne à merveille pour moi et il se pourrait bien qu’elle vous plaise à vous aussi !

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

Share

Ecrit par

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Sur la même thématique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *