Avis #8 : Milanoir est-il le Hotline Miami de l'Italie ?

Share

Avis réa­li­sé à par­tir d’une ver­sion presse, four­nie par Cosmocover. Captures d’écran édi­teur et vidéos mai­son.

Mila­noir… Un jeu à l'ambiance à la fois rétro, mafieuse et déli­cieu­se­ment rétro. Cela ne vous rap­pelle rien ? Et bien moi, de mon côté, ça m'a direc­te­ment fait pen­ser à Hotline Miami, mais à la sauce ita­lienne ! L'occasion de décou­vrir un jeu rétro avec un humour noir, mais cela suffira-t'il a faire de ce jeu en pixel un hit en puis­sance ?

Ce que j’ai aimé dans Milanoir

  • L'ambiance glo­bale, mafieuse à sou­hait - Que ceux qui ont peur de jouer à une ver­sion "skin­née" de Hotline Miami se ras­sure : Milanoir crée sa propre ambiance, et pos­sède des méca­niques de jeu tota­le­ment dif­fé­rentes de Hotline Miami ! Mieux encore : L'univers est basé sur l'esprit des films ita­liens des années 70, ce qui donne un résul­tat plai­sant à l'écran !
  • Le mode 2 joueurs - Un des gros point posi­tif de ce jeu, c'est la pos­si­bi­li­té de pou­voir faire l'ensemble des 7 cha­pitres à 2 ! Alors sur les pla­te­formes clas­siques, c'est un petit bonus, mais sur Nintendo Switch, ça me semble être un cri­tère d'achat très impor­tant 😉 ! Par contre atten­tion : Si un des deux joueurs meurt, le jeu se ter­mine… Frustrant.
  • La mania­bi­li­té  - En bon dual stick shoo­ter, Milanoir est très rapide et facile à prendre en main ! On a bien enten­du droit à une mul­ti­tude d'armes, comme des cock­tails molo­tov, des fusils à pompe ou des revol­vers… Mention spé­ciale à la pos­si­bi­li­té de tirer dans cer­tains élé­ments du décor (comme les pan­neaux) pour faire des rico­chets 😉 !
  • Le scé­na­rio - Je ne pen­sais pas l'ajouter ici, mais force est de consta­ter que le scé­na­rio, s'il reste au final assez clas­sique, est tou­jours agréable à suivre, sur­tout avec ses nom­breuses réfé­rences ciné­ma­to­gra­phiques ! Mention spé­ciale aux cut-scenes, glauques à sou­hait, et remet­tant dans l'ambiance "hor­reur" des années 70… Notez que le jeu est tra­duit en fran­çais !

Ce que je n’ai pas aimé dans Milanoir

  • Le manque de pré­ci­sion dans la visée – Curieusement, Milanoir opte pour un sys­tème "d'auto-lock" sur les enne­mis envi­ron­nants ! Seulement voi­là, il arrive fré­quem­ment que sur les dia­go­nales,
  • L'aspect Die & Retry – Alors j'adore le Die & Retry dans la plu­part des jeux, mais là, cer­taines scènes sont juste… Horrible à faire ! D'autant plus que les check­points ne sont pas tou­jours judi­cieu­se­ment pla­cés, obli­geant à refaire cer­taines scènes pas tou­jours mar­rantes…
  • La durée de vie – Chacun des 7 cha­pitres de ce jeu se ter­mine en envi­ron 1 heure… Et le replay value est plu­tôt faible ! Du coup, je vous laisse cal­cu­ler la durée de vie du titre – sachant tout de même qu'il n'est ven­du que 12€99 😉 !

Verdict

Très sym­pa­thique twin stick shoo­ter à l'ambiance qui sent bon les années 70 en Italie, Milanoir n'arrive pour­tant pas à avoir le cachet "addic­tif" d'un Hotline Miami, la faute à un game­play moins pré­cis que ce der­nier, et des scènes éga­le­ment plus com­plexes. Si on y ajoute les phases frus­trantes, on se retrouve face à un jeu qu'on a sou­vent envie d'abandonner ! Heureusement, l'histoire et l'ambiance arrivent à rat­tra­per cela, pour une dizaine d'heures d'aventures.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de