Dossier : Pourquoi Splatoon est mon "jeu de l'année 2015" ?

Share

Je jouais à Splatoon en ce dimanche après midi quand je me suis rap­pe­lé que vous me deman­dez tous quel est mon jeu de l'annéeMais il y en a tel­le­ment que j'ai aimé. Forza 6, Rise of The Tomb Raider, Super Mario Maker, The Witcher 3, Dragon Quest Heroes, Teraway Unfolded, Uncharted Collection, Halo 5, Metal Gear Solid 5, Devil's Third… Difficile de faire un choix. Mais en fait, ce choix, il était évident. Et je l'avais déjà fait incons­ciem­ment !

Au Japon, on peut croiser des enfants déguisés en Inklings !

Au Japon, on peut croi­ser des enfants dégui­sés en Inklings !

Près de 100h sur Splatoon

Cumulé, j'ai pra­ti­que­ment joué 100h de jeu sur Splatoon. 91 heures et 57 minutes pour être pré­cis. Et j'ai lan­cé le jeu une soixan­taine de fois… Cela peut paraître "peu", mais venant de moi, c'est juste énorme. Les autres jeux ayant réus­si à me cap­ti­ver autant son Mario Kart 8, Super Smash Bros, Titanfall et Forza Horizon 2. On pour­rait y pla­cer Uncharted Collection, qui m'a occu­pé une soixan­taine d'heures.

Mes 92 heures de jeux illustrées sur le Gamepad.

Mes 92 heures de jeux illus­trées sur le Gamepad.

Bref, en me basant sur le nombre d'heure que j'ai pas­sé des­sus, je ne peux nier qu'il s'agit tout sim­ple­ment du jeu auquel j'ai le plus joué cette année. Ce n'est pas vrai­ment une sur­prise pour moi, car je le lance de façon récur­rente et régu­lière, et j'y reviens sou­vent après avoir joué à d'autres jeux…

Le nouveau stage "Arène Ca$halot" est disponible depuis 2 jours !

Le nou­veau stage "Arène Ca$halot" est dis­po­nible depuis 2 jours !

En quoi est-il différent de tes autres jeux ?

Splatoon est un jeu orien­té mul­ti­joueur en ligne, et du coup… Il y a tou­jours cette part impré­vi­sible lorsque l'on joue avec des êtres humains. Ceux qui se sont lan­cés dans Rocket League (PS4, PC et bien­tôt Xbox One) savent de quoi je veux par­ler… Je vais pas­ser outre le mode solo, je l'ai ter­mi­né, il était agréable, pas trop long, et par­fait pour apprendre les bases rudi­men­taires du jeu. Je passe éga­le­ment les défis Amiibo, per­met­tant d'avoir des cos­tumes et armes spé­ciales pour fri­mer en ligne (notez que j'adore la broche ink­ling et la robe d'écolière que l'on obtient avec l'Amiibo Inkling Girl).

Allons salir cet endroit...

Allons salir cet endroit…

Depuis son lan­ce­ment, le 29 mai der­nier, c'est à dire il y a 7 mois envi­ron, les déve­lop­peurs du jeu ont peau­fi­né leur bébé. De nou­velles maps sont ajou­tées régu­liè­re­ment (envi­ron une par mois), de nou­veaux vête­ments éga­le­ment, mais aus­si de nou­velles armes. Par exemple, mon arme pré­fé­rée actuel­le­ment est l'encrifugeur, et cette arme est dis­po­nible… Depuis 5 jours ! D'ailleurs, en anglais, son nom serait plu­tôt "Machine à encrer" en réfé­rence à une machine à laver…

Ce sui­vi per­met de tou­jours redon­ner un second souffle au jeu. Lorsque l'on com­mence à ce las­ser des cartes dis­po­nibles, hop, une nou­velle carte est dis­po­nible. De nou­velles stra­té­gies se mettent en place, d'autant plus que nos équi­piers, avec qui on ne peut pas com­mu­ni­quer (où très som­mai­re­ment), découvrent eux aus­si la carte… Petit à petit, des stra­té­gies se mettent en place de façon inée. Les rou­leaux vont encrer la base, pen­dant que les sni­pers les couvrent est le "Seaux", une nou­velle classe par rap­por aux débuts du jeu, vont s'occuper d'avancer en ter­rain enne­mi… Et cela sans seg­men­ta­tion (ce qui s'est pro­duite sur Titanfall, entre ceux qui pos­sé­daient les DLC payant et ceux qui ne les pos­sé­daient pas), car tout le conte­nu est gra­tuit et obli­ga­toire pour jouer en ligne, via les mises à jour du jeu !

Le Badigeonneur... Une arme redoutable, que je ne maîtrise pas du tout !

Le Badigeonneur… Une arme redou­table, que je ne maî­trise pas du tout !

Si vous com­men­cez Splatoon en décembre, vous aurez accès à un conte­nu immense ! Il y a actuel­le­ment 53 armes dif­fé­rentes (dont cer­taines évi­dem­ment en dou­blons, tri­plons où qua­dru­plons), avec cha­cune leur fonc­tion­ne­ment et armes secon­daire, appor­tant une grande diver­si­té au jeu. Joueur au rou­leau est tota­le­ment dif­fé­rent de jouer au seau, au pis­to­let, au sni­per ou au badi­geon­neur (une espère de mitraillette lourde pour la pein­ture). Les par­ties s’enchaînent à vitesse grand V, on a jamais envie de quit­ter le jeu après 2 ou 3 par­ties. Pour peu que vous adhé­riez au jeu, c'est vrai­ment un jeu addi­tif. Si vous êtes du genre à pou­voir pas­ser une demi-jour­née sur Mario Kart ou Smash Bros, il y a de grandes chances que ce soit le cas pour ce Splatoon.

Oui, mais c'est moche.

Techniquement, le jeu ne casse pas 3 pattes à un canard. Le cha­ra­de­si­gn est cepen­dant réus­si (à moins que je m'y soit habi­tué ?) et le jeu tourne en 60fps constant, indis­pen­sable pour être maniable au gyro­scope. Un gyro­scope qui est au pas­sage hyper pré­cis. Impossible d'atteindre ce niveau de pré­ci­sion au stick, même si cela demande beau­coup d'heure d'apprentissage. Je pense que le seul com­bo qui puisse l'égaler serait un cla­vier et une sou­ris… A condi­tion de les maî­tri­ser 😉 ! C'est éga­le­ment une façon natu­relle de jouer : sur Splatoon, il n'est pas rare de croi­ser des enfants et… Des filles ! Pratiquement la moi­tié des pseu­do a une conso­nance fémi­nine, et voir une telle pari­té dans un jeu en ligne, ça fait plai­sir (note : ce n'est pas rare sur les jeux Nintendo, c'est aus­si le cas sur Super Mario Maker ou Mario Kart 8).

Oui, Splatoon n'est pas un jeu plein de polygones, il n'en reste pas moins agréable.

Oui, Splatoon n'est pas un jeu plein de poly­gones, il n'en reste pas moins agréable.

Et les défauts de Splatoon ?

On repro­chait à Splatoon de ne pas pou­voir créer une équipe en ligne, mais c'est désor­mais le cas. On lui repro­chait éga­le­ment son mode solo rachi­tique, vous pou­vez l'étendre avec les Amiibo (je n'ai pas ter­mi­né d'ailleurs ces niveaux), et de plus, lorsque vous aurez goû­té au jeu en ligne, vous n'aurez plus aucune envie d'y reve­nir. On lui reproche son mode 2 joueurs en local, et la-des­sus je ne peux y cou­per : Nintendo aurait du ajou­ter plus de mode, car la chasse aux bal­lons, c'est un peu… Naze. On aurait aimé du 1 vs 1 en duel où le comp­ta­bi­li­sa­tion du nombre de m² fait en speed run de 1 minute, mais je vous avoue que n'ayant que très rare­ment du monde à la mai­son, ce n'est pas une chose qui me dérange… Enfin, on repro­chait à Splatoon son manque de conte­nu. Mais ça, c'était il y a 7 mois. Actuellement, Splatoon, c'est :

  • 53 armes dis­po­nibles
  • Une per­son­na­li­sa­tion de son Inklinkg qua­si infi­ni (même si la base est sim­pliste : Couleur des yeux, mâle ou femelle et cou­leur de peau)
  • 12 cartes dif­fé­rentes, avec un level desi­gn très ins­pi­ré pour cha­cune d'entre elle (Dont la nou­velle carte Club Ca$halot)

Enfin, on pour­rait lui repro­cher son concept de cartes rota­tive (Il y a deux maps dis­po­nibles toutes les 2h), au lieu d'un vote sur l'ensemble des cartes comme dans Mario Kart 8, mais l'avantage, c'est qu'on ne se prend pas la tête à savoir sur quel carte on va jouer : C'est dit lorsque l'on lance le jeu… Et si vrai­ment les cartes ne nous plaisent pas, on lance une par­tie de Mario Kart 8 ! Blagues à part, avoir le choix est tou­jours mieux, mais ce prin­cipe ne m'a, jusque là, pas du déran­gé. Titanfall fonc­tionne sur un sys­tème un peu simi­laire de rota­tion de Map (sur le mode cam­pagne), et c'est une sys­tème auquel j'adhère 😉 !

Bref, Splatoon, c'est ton jeu de l'année 2015…

Oui, sans hési­ter. Splatoon est deve­nu une sorte de rituel. Un petit jeu à jouer en toute occa­sion, un peu comme lorsque je lance Angry Birds dans une salle d'attente pour pas­ser le temps. Je dois patien­ter 5 minutes qu'une livrai­son arrive ? Bam ! Une petite par­tie de Splatoon (et j'hurle au fac­teur de patien­ter 37 secondes exac­te­ment avant la fin du match). Une après midi un peu dépri­mé ? Hop je lance Splatoon et je retrouve son ambiance sonore et visuelle cha­toyante, ain­si que pleins de gens en ligne, quelque soit l'heure de la jour­née. Bref, Splatoon est un jeu qui me plait énor­mé­ment, moi qui suit issu d'une géné­ra­tion où le fun et le game­play d'un jeu sont au centre de son amu­se­ment, et non sa réa­li­sa­tion tech­nique ou ses gra­phismes… Et à ce titre, il est mon jeu de l'année. Je salue ain­si sa non vio­lence,  sur­tout dans notre contexte inter­na­tio­nal actuel, mais aus­si le sui­vi entiè­re­ment gra­tuit des déve­lop­peur, et le petit prix de vente du jeu, 35€ à sa sor­tie, et moins de 30€ actuel­le­ment. Splatoon a vrai­ment des qua­li­tés insoup­son­nées, et j'avais hâte de ter­mi­ner cet article… Pour y retour­ner 😉 ! D'ailleurs, voi­ci ci-des­sous quelques offres pour ceux (et celles ;)) qui vou­draient s'adonner à cette nou­velle licence de Nintendo ^^ !

Prix : EUR 29,54

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fil des commentaires
2 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
3 Commentaires de l'auteur
SuzuKubeAeonsSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
Aeons
Habitué

"Splatoon est mon jeu de l’année, mais il ne le sera pas pour tout le monde !" voi­là, tout est dit.… ca change des joueurs sur le net "c'est LE jeu de l'année" non non, c'est "TON" jeu de l'année.
per­son­nel­le­ment, je n'ai pas accro­ché plus que cela.
C'est plus un jeu passe-plat pour moi, que je vais res­sor­tir une fois tous les X temps, pour jouer 20–30mn mais pas plus en fait.
Le sys­tème de carte, per­so, il me fait roya­le­ment chier jus­te­ment, jouer genre 10x la même map en 30mn, rien de plus chiant je trouve.
Je l'avais même mis en vente sur lebon­coin à 25e pen­dant 1 mois, avec annonce repous­sée régu­liè­re­ment mais 0 contacts sérieux (si, un mec "à 15e je prends" et l'apéro aus­si du con ?)

Moi, sinon j'en ai pas réel­le­ment, de jeu de l'année. J'ai joué à plu­sieurs jeux qui m'ont bien plus / scot­ché mais je ne peux pas caté­go­ri­ser un jeu meilleur qu'un autre car les jeux ne sont pas trop com­pa­rables.

J'ai pas mal geek Witcher 3 et MGS en open world ain­si que DA:Inquisition en RPG (de l'an pas­sé certes).
En FPS tou­jours AdvancedWarfare (de l'an pas­séa ussi certes) BO3 (fock, déjà 3j online.…en 1 mois…sachant que j'ai eu 8–10j ten­du niveau temps de jeu réduit … MDR) et là R6 (bien que non exempt de défaut, il y a du gros poten­tiel et sur­tout, tout le conte­nu gra­tuit !!!* ) entre autre mais aucun jeu ne sur­classe le reste les jeux étant assez dif­fé­rents les uns des autres.

* le Season pass de R6 pour moi est juste inutile.
30e, pour des boosts XP (l'intérêt ??? lol quoi…) des skins d'armes gra­tuit (sinon faut jouer pour avoir les points néces­saires) et 8 spé­cia­listes "gra­tuits et en avance" (gra­tuit, car pas besoin de dépen­ser de points REN pour les acqué­rir, et ils seront dis­pos x jours avant les non sea­son-pass), je ne vois per­son­nel­le­ment pas l'intérêt de payer 30e pour cela.
Question maps, elles seront toutes free !

SuzuKube
Invité

"si, un mec « à 15e je prends » et l’apéro aus­si du con ?"
Aaaaah tu as fait ma jour­née, qu'est-ce que j'ai ri !

Hey, mais @aeons tu n'as pas dis quel était TON jeu de l'année 🙂 Tu en as cité trop.… The Witcher 3 pour toi ? 🙂

Rainbow Six j'aimerais bien m'y mettre, Black Ops 3 aus­si, j'ai eu d'autres prio­ri­tés mais l'an pro­chain, vu que c'est rela­ti­ve­ment calme, je vais sur­ement me faire ces jeux en retard (sur­tout en cas de pro­mo) 🙂 !

Aeons
Habitué

Comme dit, je n'ai pas UN jeu qui sur­passe les autres.
j'ai pas­sé de bons moments sur plu­sieurs jeux, mais à chaque fois j'aurais 1–2 truc à leur repro­cher.

BO3, c'est du ner­veux genre ghost ou plus même.
tu as pas mal de conte­nu de base, la cam­pagne qui semble pas deg et plus longue que pré­cé­dem­ment, le mode zom­bie qui m'a été remon­té comme bon et le mul­ti comme d'hab j'adhère.

r6 à l'opposé, les rushers / élec­trons libres, tu les vois tjs cre­ver rapi­dos 😀
ca demande un mini­mum de brain quand tu joues et de cohé­sion par rap­port à la classe que tu joues, et à la situa­tion actuelle (la map ? phase d'approche réus­si ?)

le team­play est vrai­ment mis en valeur et 1er plan, et même s'il pré­sente des défauts à cor­ri­ger, le poten­tiel est là !

J'ai sou­vent cra­shé sur Ubi, mais là ils sont ten­té qqc de frais, et ils s'en sortent pas mal.
à sur­veiller the divi­sion (ca DL ca DL le client alpha !)