Dossier : Pourquoi Splatoon est mon « jeu de l’année 2015 » ?

Share

Je jouais à Splatoon en ce dimanche après midi quand je me suis rappelé que vous me demandez tous quel est mon jeu de l’annéeMais il y en a tellement que j’ai aimé. Forza 6, Rise of The Tomb Raider, Super Mario Maker, The Witcher 3, Dragon Quest Heroes, Teraway Unfolded, Uncharted Collection, Halo 5, Metal Gear Solid 5, Devil’s Third… Difficile de faire un choix. Mais en fait, ce choix, il était évident. Et je l’avais déjà fait inconsciemment !

Au Japon, on peut croiser des enfants déguisés en Inklings !

Au Japon, on peut croiser des enfants déguisés en Inklings !

Près de 100h sur Splatoon

Cumulé, j’ai pratiquement joué 100h de jeu sur Splatoon. 91 heures et 57 minutes pour être précis. Et j’ai lancé le jeu une soixantaine de fois… Cela peut paraître « peu », mais venant de moi, c’est juste énorme. Les autres jeux ayant réussi à me captiver autant son Mario Kart 8, Super Smash Bros, Titanfall et Forza Horizon 2. On pourrait y placer Uncharted Collection, qui m’a occupé une soixantaine d’heures.

Mes 92 heures de jeux illustrées sur le Gamepad.

Mes 92 heures de jeux illustrées sur le Gamepad.

Bref, en me basant sur le nombre d’heure que j’ai passé dessus, je ne peux nier qu’il s’agit tout simplement du jeu auquel j’ai le plus joué cette année. Ce n’est pas vraiment une surprise pour moi, car je le lance de façon récurrente et régulière, et j’y reviens souvent après avoir joué à d’autres jeux…

Le nouveau stage "Arène Ca$halot" est disponible depuis 2 jours !

Le nouveau stage « Arène Ca$halot » est disponible depuis 2 jours !

En quoi est-il différent de tes autres jeux ?

Splatoon est un jeu orienté multijoueur en ligne, et du coup… Il y a toujours cette part imprévisible lorsque l’on joue avec des êtres humains. Ceux qui se sont lancés dans Rocket League (PS4, PC et bientôt Xbox One) savent de quoi je veux parler… Je vais passer outre le mode solo, je l’ai terminé, il était agréable, pas trop long, et parfait pour apprendre les bases rudimentaires du jeu. Je passe également les défis Amiibo, permettant d’avoir des costumes et armes spéciales pour frimer en ligne (notez que j’adore la broche inkling et la robe d’écolière que l’on obtient avec l’Amiibo Inkling Girl).

Allons salir cet endroit...

Allons salir cet endroit…

Depuis son lancement, le 29 mai dernier, c’est à dire il y a 7 mois environ, les développeurs du jeu ont peaufiné leur bébé. De nouvelles maps sont ajoutées régulièrement (environ une par mois), de nouveaux vêtements également, mais aussi de nouvelles armes. Par exemple, mon arme préférée actuellement est l’encrifugeur, et cette arme est disponible… Depuis 5 jours ! D’ailleurs, en anglais, son nom serait plutôt « Machine à encrer » en référence à une machine à laver…

Let's play Splatoon #07 A coups de machine à laver ! [Splatoon Fr]

Ce suivi permet de toujours redonner un second souffle au jeu. Lorsque l’on commence à ce lasser des cartes disponibles, hop, une nouvelle carte est disponible. De nouvelles stratégies se mettent en place, d’autant plus que nos équipiers, avec qui on ne peut pas communiquer (où très sommairement), découvrent eux aussi la carte… Petit à petit, des stratégies se mettent en place de façon inée. Les rouleaux vont encrer la base, pendant que les snipers les couvrent est le « Seaux », une nouvelle classe par rappor aux débuts du jeu, vont s’occuper d’avancer en terrain ennemi… Et cela sans segmentation (ce qui s’est produite sur Titanfall, entre ceux qui possédaient les DLC payant et ceux qui ne les possédaient pas), car tout le contenu est gratuit et obligatoire pour jouer en ligne, via les mises à jour du jeu !

Le Badigeonneur... Une arme redoutable, que je ne maîtrise pas du tout !

Le Badigeonneur… Une arme redoutable, que je ne maîtrise pas du tout !

Si vous commencez Splatoon en décembre, vous aurez accès à un contenu immense ! Il y a actuellement 53 armes différentes (dont certaines évidemment en doublons, triplons où quadruplons), avec chacune leur fonctionnement et armes secondaire, apportant une grande diversité au jeu. Joueur au rouleau est totalement différent de jouer au seau, au pistolet, au sniper ou au badigeonneur (une espère de mitraillette lourde pour la peinture). Les parties s’enchaînent à vitesse grand V, on a jamais envie de quitter le jeu après 2 ou 3 parties. Pour peu que vous adhériez au jeu, c’est vraiment un jeu additif. Si vous êtes du genre à pouvoir passer une demi-journée sur Mario Kart ou Smash Bros, il y a de grandes chances que ce soit le cas pour ce Splatoon.

Oui, mais c’est moche.

Techniquement, le jeu ne casse pas 3 pattes à un canard. Le charadesign est cependant réussi (à moins que je m’y soit habitué ?) et le jeu tourne en 60fps constant, indispensable pour être maniable au gyroscope. Un gyroscope qui est au passage hyper précis. Impossible d’atteindre ce niveau de précision au stick, même si cela demande beaucoup d’heure d’apprentissage. Je pense que le seul combo qui puisse l’égaler serait un clavier et une souris… A condition de les maîtriser ;) ! C’est également une façon naturelle de jouer : sur Splatoon, il n’est pas rare de croiser des enfants et… Des filles ! Pratiquement la moitié des pseudo a une consonance féminine, et voir une telle parité dans un jeu en ligne, ça fait plaisir (note : ce n’est pas rare sur les jeux Nintendo, c’est aussi le cas sur Super Mario Maker ou Mario Kart 8).

Oui, Splatoon n'est pas un jeu plein de polygones, il n'en reste pas moins agréable.

Oui, Splatoon n’est pas un jeu plein de polygones, il n’en reste pas moins agréable.

Et les défauts de Splatoon ?

On reprochait à Splatoon de ne pas pouvoir créer une équipe en ligne, mais c’est désormais le cas. On lui reprochait également son mode solo rachitique, vous pouvez l’étendre avec les Amiibo (je n’ai pas terminé d’ailleurs ces niveaux), et de plus, lorsque vous aurez goûté au jeu en ligne, vous n’aurez plus aucune envie d’y revenir. On lui reproche son mode 2 joueurs en local, et la-dessus je ne peux y couper : Nintendo aurait du ajouter plus de mode, car la chasse aux ballons, c’est un peu… Naze. On aurait aimé du 1 vs 1 en duel où le comptabilisation du nombre de m² fait en speed run de 1 minute, mais je vous avoue que n’ayant que très rarement du monde à la maison, ce n’est pas une chose qui me dérange… Enfin, on reprochait à Splatoon son manque de contenu. Mais ça, c’était il y a 7 mois. Actuellement, Splatoon, c’est :

  • 53 armes disponibles
  • Une personnalisation de son Inklinkg quasi infini (même si la base est simpliste : Couleur des yeux, mâle ou femelle et couleur de peau)
  • 12 cartes différentes, avec un level design très inspiré pour chacune d’entre elle (Dont la nouvelle carte Club Ca$halot)

Splatoon – BandeUpcoming Updates Trailer (Wii U)

Enfin, on pourrait lui reprocher son concept de cartes rotative (Il y a deux maps disponibles toutes les 2h), au lieu d’un vote sur l’ensemble des cartes comme dans Mario Kart 8, mais l’avantage, c’est qu’on ne se prend pas la tête à savoir sur quel carte on va jouer : C’est dit lorsque l’on lance le jeu… Et si vraiment les cartes ne nous plaisent pas, on lance une partie de Mario Kart 8 ! Blagues à part, avoir le choix est toujours mieux, mais ce principe ne m’a, jusque là, pas du dérangé. Titanfall fonctionne sur un système un peu similaire de rotation de Map (sur le mode campagne), et c’est une système auquel j’adhère ;) !

Bref, Splatoon, c’est ton jeu de l’année 2015…

Oui, sans hésiter. Splatoon est devenu une sorte de rituel. Un petit jeu à jouer en toute occasion, un peu comme lorsque je lance Angry Birds dans une salle d’attente pour passer le temps. Je dois patienter 5 minutes qu’une livraison arrive ? Bam ! Une petite partie de Splatoon (et j’hurle au facteur de patienter 37 secondes exactement avant la fin du match). Une après midi un peu déprimé ? Hop je lance Splatoon et je retrouve son ambiance sonore et visuelle chatoyante, ainsi que pleins de gens en ligne, quelque soit l’heure de la journée. Bref, Splatoon est un jeu qui me plait énormément, moi qui suit issu d’une génération où le fun et le gameplay d’un jeu sont au centre de son amusement, et non sa réalisation technique ou ses graphismes… Et à ce titre, il est mon jeu de l’année. Je salue ainsi sa non violence,  surtout dans notre contexte international actuel, mais aussi le suivi entièrement gratuit des développeur, et le petit prix de vente du jeu, 35€ à sa sortie, et moins de 30€ actuellement. Splatoon a vraiment des qualités insoupsonnées, et j’avais hâte de terminer cet article… Pour y retourner ;) ! D’ailleurs, voici ci-dessous quelques offres pour ceux (et celles ;)) qui voudraient s’adonner à cette nouvelle licence de Nintendo ^^ !

Prix: EUR 29,89

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fil des commentaires
2 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
3 Commentaires de l'auteur
SuzuKubeAeonsSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
Aeons
Habitué

« Splatoon est mon jeu de l’année, mais il ne le sera pas pour tout le monde ! » voilà, tout est dit…. ca change des joueurs sur le net « c’est LE jeu de l’année » non non, c’est « TON » jeu de l’année.
personnellement, je n’ai pas accroché plus que cela.
C’est plus un jeu passe-plat pour moi, que je vais ressortir une fois tous les X temps, pour jouer 20-30mn mais pas plus en fait.
Le système de carte, perso, il me fait royalement chier justement, jouer genre 10x la même map en 30mn, rien de plus chiant je trouve.
Je l’avais même mis en vente sur leboncoin à 25e pendant 1 mois, avec annonce repoussée régulièrement mais 0 contacts sérieux (si, un mec « à 15e je prends » et l’apéro aussi du con ?)

Moi, sinon j’en ai pas réellement, de jeu de l’année. J’ai joué à plusieurs jeux qui m’ont bien plus / scotché mais je ne peux pas catégoriser un jeu meilleur qu’un autre car les jeux ne sont pas trop comparables.

J’ai pas mal geek Witcher 3 et MGS en open world ainsi que DA:Inquisition en RPG (de l’an passé certes).
En FPS toujours AdvancedWarfare (de l’an passéa ussi certes) BO3 (fock, déjà 3j online….en 1 mois…sachant que j’ai eu 8-10j tendu niveau temps de jeu réduit … MDR) et là R6 (bien que non exempt de défaut, il y a du gros potentiel et surtout, tout le contenu gratuit !!!* ) entre autre mais aucun jeu ne surclasse le reste les jeux étant assez différents les uns des autres.

* le Season pass de R6 pour moi est juste inutile.
30e, pour des boosts XP (l’intérêt ??? lol quoi…) des skins d’armes gratuit (sinon faut jouer pour avoir les points nécessaires) et 8 spécialistes « gratuits et en avance » (gratuit, car pas besoin de dépenser de points REN pour les acquérir, et ils seront dispos x jours avant les non season-pass), je ne vois personnellement pas l’intérêt de payer 30e pour cela.
Question maps, elles seront toutes free !

SuzuKube
Invité

« si, un mec « à 15e je prends » et l’apéro aussi du con ? »
Aaaaah tu as fait ma journée, qu’est-ce que j’ai ri !

Hey, mais @aeons tu n’as pas dis quel était TON jeu de l’année :) Tu en as cité trop…. The Witcher 3 pour toi ? :)

Rainbow Six j’aimerais bien m’y mettre, Black Ops 3 aussi, j’ai eu d’autres priorités mais l’an prochain, vu que c’est relativement calme, je vais surement me faire ces jeux en retard (surtout en cas de promo) :) !

Aeons
Habitué

Comme dit, je n’ai pas UN jeu qui surpasse les autres.
j’ai passé de bons moments sur plusieurs jeux, mais à chaque fois j’aurais 1-2 truc à leur reprocher.

BO3, c’est du nerveux genre ghost ou plus même.
tu as pas mal de contenu de base, la campagne qui semble pas deg et plus longue que précédemment, le mode zombie qui m’a été remonté comme bon et le multi comme d’hab j’adhère.

r6 à l’opposé, les rushers / électrons libres, tu les vois tjs crever rapidos :D
ca demande un minimum de brain quand tu joues et de cohésion par rapport à la classe que tu joues, et à la situation actuelle (la map ? phase d’approche réussi ?)

le teamplay est vraiment mis en valeur et 1er plan, et même s’il présente des défauts à corriger, le potentiel est là !

J’ai souvent crashé sur Ubi, mais là ils sont tenté qqc de frais, et ils s’en sortent pas mal.
à surveiller the division (ca DL ca DL le client alpha !)

%d blogueurs aiment cette page :