Test : 1h avec Song of the Deep, la nouvelle merveille d’Insomniac Games ?

Par moment, Song of the Deep rappelle Rayman Legends :) !
Par moment, Song of the Deep rappelle Rayman Legends :) !
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
14€99

Testé par :
Note :
3/5
Le 11 septembre 2016
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réalisé à partir d’une version commerciale, achetée chez Micromania. Vidéos maison, captures d’écran éditeur.

On aurait pu penser qu’il s’agit d’un jeu de mot douteux, à base de Son of a b****, mais non, il s’agit bien du dernier né de chez Insomniac Games ! Un jeu qui tranche radicalement avec les productions délirantes de la boîte, pour se ranger au niveaux des jeux indés poétiques… Mission réussie ?

Song of The Deep

Certains niveaux sont vraiment sombres…

Une histoire tout en finesse

Le jeu commence avec beaucoup de poésie, à travers une série de dessins animés vraiment agréable à regarder, nous contant l’histoire d’une jeune fille et de son Papa, père qui finira par disparaître, ce qui sera le prétexte à l’aventure bien entendu, puisqu’on partira à sa recherche !

On se retrouve donc à bord d’un sous marin, dont les contrôle répondent d’ailleurs très bien ! Graphiquement, le jeu est classique, ni beau, ni moche, juste d’un classicisme effarant… Ou est passée la patte Insomniac Games ? Vous savez, les gars qui ont fait Sunset Overdrive et Ratchet & Clank ?

Tiens, un gros bateau sous l'eau !

Tiens, un gros bateau sous l’eau !

Zzz…. Zzz….

On se retrouve donc dans un jeu où l’on contrôle un sous marin, sur un plan horizontal et dans une vue en 2D, mais un jeu bel et bien généré en 3D. On a évidemment divers énigmes à résoudre dans le jeu, mais elles sont très classique et là encore, après 1 heure de jeu, aucune ne m’a marqué. Pire encore, là ou un Beat Buddy nous marquera par son environnement sonore, un Child of Light par ses personnages et son charisme, ici, la magie n’opère pas.

On a l’impression de jouer à un jeu générique, sans charadesign particulier… Difficile de s’attacher à un sous marin, et du coup, il est compliqué de suivre l’histoire du jeu – et d’avoir envie, du coup, de le terminer. Car le rythme se veut volontairement lent, posé, ce qui accentue encore le manque de fun et de poésie du jeu… Dommage. Car j’aurais bien aimé savoir ce qu’il est devenu, le père de cette jeune demoiselle… Dont j’ai d’ailleurs déjà oublié le nom ! Mais est-ce important ?

Verdict

Après cette première heure de jeu, je n’ai pas spécialement été emballé par le jeu… Même si je lui reconnais des qualités, tels que sa patte graphique, ou sa maniabilité sans faille, force est de constater que même si l’on est face à un Metroid-vania, le jeu est bien trop fade pour que l’on est envie de s’y accrocher. Cependant, je compte bien lui donner sa chance… Une fois que j’aurais terminé la pile énorme de jeux que j’ai à finir !

Classe C

Un jeu honnête, sans plus.

Points positifs

Points négatifs

La maniabilité, agréable. Le charadesign est raté…
La narration, soignée. L’ambiance du jeu est trop générique.
Graphiquement, les effets de profondeur de champs sont sympa. Des énigmes vues et revues des milliers de fois…
Le prix (14€99), contenu. Les musiques, vraiment discrètes.
Le doublage en VOSTFR

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Sur notre chaîne Youtube !

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de