Test : 2h avec Candleman, une aventure qui en vaut la chandelle ?

Oui, Candleman est un jeu bien étrange...
Oui, Candleman est un jeu bien étrange...
Test de : Candleman
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
14€99

Testé par :
Note :
4
On 12 février 2018
Last modified:29 mai 2018

Résumé :

Jeu testé à partir d’une version presse, fournie par Spotlightor Interactive. Vidéo maison, captures d’écran éditeur.

Candleman. Un jeu dont je n’avais jamais entendu parlé, jusqu’à ce que l’éditeur me contacte pour me le présenter ! Et si au niveau du synopsis, je n’ai guère été enthousiasmé.. Imaginez : On nous propose ici de contrôler une bougie qui découvre son monde ! Il n’empêche que j’étais très curieux de tester ce jeu, d’une part parce qu’il a été créé par une équipe de développement chinoise basée à Pékin, mais également parce qu’il s’inspire de grand titre poétique comme Journey

Candleman, ou l’art de contrôler une bougie… Vivant e!

Candleman: The Complete Journey

Tous ces livres ! Attention à ne pas les enflammer !

Les bougies. Je pense que je n’ai, à ce jour, jamais vu un jeu où l’on incarne une bougie. De ce côté là au moins, on ne pourra pas dire que le jeu manque d’originalité ! Je pense que les développeurs sont partis d’un concept : “le joueur dispose de 10 secondes de lumière à utiliser avec parcimonie dans des niveaux plongés dans la pénombre et il doit arriver au bout en utilisant le moins possible sa lumière”. Et vous savez quoi ? Ca marche ! Car passé les 5 premières minutes où l’on se cherche (et où l’on meurt en découvrant que 10 secondes de luminosité, c’est très peu en fait), on finit par se prendre au jeu, même s’il faut avouer que le charadesign n’est pas très sexy

Et au fil des parties, on découvre des petits détails qui font leur charme. Comme la cire, qui laisse des traces au fur et à mesure que l’on se consume, et que l’on retrouve d’une mort à l’autre, nous permettant de retrouver notre chemin sans rallumer notre mèche. Ou bien ces jeux d’ombre et de lumière, très réussi, nous permettant de nous empeigner pleinement de ce monde sombre, mais envoûtant…

Candleman: The Complete Journey

Cette fournaise ! A votre avis, on craint la chaleur ou pas ?

Le jeu est d’ailleurs divisé en 12 chapitres (pour une quarantaine de niveaux), qui consistent tous à la même chose : trouver la sortie (une petite aura bleue), mais avec des mécaniques différentes dans chaque niveau pour notre plus grand plaisir ! Alternant plateforme et petites énigme, le jeu se montre assez varié pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin… Niveau maniabilité, le titre choisi une caméra assez surélevée qui aide à la jouabilité. Le jeu se veut être très accessible, avec un bouton pour sauter, et un autre pour éclairer en vous consumant. Mais attention : Ne vous attendez pas à avoir du challenge et voyez plutôt ce jeu comme une balade dans cet univers mystique et mystérieux !

On embrasse la nature !

Candleman: The Complete Journey

Le jeu est parfois très coloré, pour le plaisir des yeux.

Candleman, c’est donc une petite bougie qui se demande pourquoi elle se consume. Au fil de son aventure, elle découvrira des lumières bien plus puissante qu’elle, capable de chasser les ténèbres sur des kilomètres… Candleman n’a alors qu’un seul but : briller plus fort que ce phare et faire disparaître la pénombre à tout jamais… Si l’histoire peut prêter à sourire, on se rend rapidement compte que plus qu’un jeu centré sur une bougie, il s’agit en fait d’un jeu où l’on rentre en communion avec la nature. Et plus que par le visuel, c’est par l’ambiance sonore que l’on se rend compte de cela. Jouez avec un casque sur la tête, et vous voilà plongé dans le noir à entendre des gouttes d’eau tomber proche de vous, le bruit du parquet craquer sous vos pieds ou bien encore le crépitement des flammes des bougies que vous avez allumé précédemment… Le tout sublimé par une bande son musicale qui semble être tout droit sortie de cours de Yoga !

Car oui, à l’image d’un Journey, Candleman est un jeu différent des productions habituelles. Il est ce genre de jeu que vous pouvez faire découvrir à votre copain·ine qui est totalement indifférent·e à vos heures passées sur Overwatch, et qui pourtant pourrait bien tomber sous son charme, de part sa simplicité, mais aussi son ambiance. Et c’est bien là la force de ce Candleman !

Verdict

Si Candleman est au premier abord un jeu bien étrange, au final, on se laisse bercer par sa douceur. Au final, on passe un très bon moment avec un jeu très calme, très proche de la nature et vraiment zen. Parcourir la quarantaine de niveau prend environ 5 heures, et au final, c’est plutôt par sa rejouabilité que le jeu pêche. Vendu 14€99, cela reste une expérience de jeu intéressante si vous aimez les jeux à la Journey ou les expériences inédites, à réserver aux amateurs de jeux d’aventure et poétique.

Classe A

Un excellent jeu, vous devez au moins l’essayer !

Points positifs

Points négatifs

La poésie qui émane du jeu… La rejouabilité quasi nulle.
La jouabilité, vraiment agréable. Le charadesign plutôt quelconque.
Le level design de qualité. Le rapport prix/durée de vie.
Les musiques, agréablement intégrées.
Les idées dans les énigmes, originales

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d’Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
%d blogueurs aiment cette page :