Test : Bayonetta 2 ou le retour de la sorcière de mes rêves

Share
Test de : Bayonetta 2
Ecrit par :
Liquidashi

Testé par :
Note :
5/5
Le 28 avril 2015
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réa­li­sé à par­tir d’une ver­sion com­mer­ciale Wii U ache­tée chez Amazon.fr

Elle est reve­nue. Alors que son sort sem­blait scel­lé, la sor­cière la plus redou­table, la plus sexy, la plus classe et la plus cam­brée est fina­le­ment de retour. Après avoir écla­bous­sé la Xbox360 et la PS3 de sa splen­deur le 8 jan­vier 2010, le des­tin de Bayonetta était plus qu'incertain, vu les ventes déce­vantes sur les deux sup­ports. Finalement, à la sur­prise de tous, la suite est annon­cée en sep­tembre 2012 comme une exclu­si­vi­té WiiU, avec Nintendo à l'édition. Les fans de la pre­mière heure dont je fais par­tie (j'ai tou­jours mon exem­plaire de la (super­ior) ver­sion Xbox360 en sont pour leurs frais. Il fal­lait se rendre à l'évidence. Personne ne vou­lait de cette licence, Sega l'ayant com­plè­te­ment délais­sée.

Logo Bayonetta 2

Bayonetta, d'où viens tu ?

La licence a tout de suite atti­ré l'attention de part son héroïne bien évi­dem­ment, mais aus­si par le CV de son créa­teur : Hideki Kamiya en per­sonne. Si ce nom ne vous dit rien, je peux vous citer quelques-uns des hits sur lequel il a tra­vaillé durant sa période CAPCOM : Resident Evil, Devil May Cry, Viewtiful Joe, Okami. Des grands jeux de pre­mier plan qui ont, pour cer­tains, redé­fi­ni leur genre et qui ont su faire faire vibrer bon nombre de gamers en Orient et en Occident. Il quitte Capcom en 2006 et fonde Seeds Inc. avec son com­parse Atsushi Inaba. Seed Inc. devient Platinum Games en octobre 2007 et Kamiya com­mence à tra­vailler sur son futur jeu, Bayonetta. Voilà pour la petite his­toire. Entrons main­te­nant dans le vif du sujet.

Ma belle Bayonetta, reine des sorcières !

Bayonetta est une héroïne comme on en voit pas beau­coup. Une assu­rance inébran­lable, un flegme bri­tan­nique, un sens de la répar­tie et du coup dans pied dans ta face qui fait des ravages.

Un mer­ci à @SuzuKube pour l'aide à la rédac­tion de la suite de cette cri­tique ! Bonne lec­ture en sa com­pa­gnie 😉 !

Bayonetta est une femme qui s'assume à 200%, loin des cli­chés arbo­rés par les fémi­nistes… D'ailleurs, il est assez amu­sant de savoir que c'est une femme qui est à l'origine du desi­gn du per­son­nage, loin de ceux qui pensent que Bayonetta est issu d'y miso­gy­nie pure­ment mas­cu­line… Et c'est ceux qui nous plait dans Bayonetta. Ce côté femme fatale – devrais-je dire sor­cière fatale – tota­le­ment décom­plexée et en har­mo­nie avec son temps… Je suis sûr que pas mal de femmes s'identifie aisé­ment à notre héroïne pré­fé­rée !

Et pas­sons donc au jeu lui même et celui-ci est un chef d'oeuvre. Les décors sont hyper varié, le bes­tiaire éga­le­ment. Les per­son­nages sont cha­ris­ma­tiques, et le dou­blage, en anglais, est d'excellente fac­ture. D'ailleurs, on peut opter pour la VO en japo­nais, mais je vous avoue avoir tel­le­ment kif­fé les voix amé­ri­caines que la ques­tion ne s'est même pas posée.

Bayonetta, elle va te défoncer ta gueule !

Le sys­tème de com­bat s'est encore amé­lio­ré depuis le pre­mier Bayonetta : On est tou­jours dans un sys­tème de com­bat avec une esquive qui ralen­tit le temps quelques secondes. Sauf que l'on peut désor­mais acti­ver le mode Umbran Climax, lorsque notre jauge de magie est pleine, nous per­met­tant d’asséner des cen­taines de coups aux enne­mis dans ce qui res­semble à un mode "furie" durant quelques secondes… Car dans Bayonetta 2, chaque enchaî­ne­ment réus­sit se solde par un coup por­té par notre invo­ca­tion.… Sauf dans ce mode Umbran Climax, où chaque coup est don­né par notre invo­ca­tion ! Et les cho­ré­gra­phies de com­bat sont tou­jours aus­si majes­tueuses ! Mention spé­ciale aux invo­ca­tions en fin de com­bat avec les boss !

Bayonetta peut éga­le­ment punir ses enne­mis avec des mini-"Finish Him" lorsque l'on se démerde bien au com­bat ! On a alors une touche qui appa­raît sur la tête de l'ennemi, et si l'on est assez rapide, la "puni­tion" se déclenche… Fun ! Notons éga­le­ment quelques phases de Shoot'em'up, peut être pré­cur­seur de StarFox Zero 😉 !

On avance dans le jeu sans peine (en pre­mière et deuxième Apothéose, la troi­sième Apothéose, c'est autre chose…), avec une intrigue plu­tôt plai­sante et une mania­bi­li­té aux petits oignons. Bien que le jeu soit très agréable au Gamepad (on peut même jouer à Bayonetta entiè­re­ment au tac­tile), c'est avec le Wii U Pro control­ler que le jeu dévoile tout son poten­tiel ! Pour une fois que les gâchettes numé­rique (et non ana­lo­gique) de la Wii U sont un point posi­tif dans un jeu (timing des esquives)…

Et donc au final, ce Bayonetta 2…

N'ayons pas peur des mots : Bayonetta 2 est l'un des meilleurs (si ce n'est LE meilleur) Beat'em All dis­po­nible à l'heure actuel sur console. Sublimant le pre­mier Bayonetta, ce Bayonetta 2 fait hon­neur au savoir faire de Platinum Games, et mal­gré son suc­cès en demi teinte, nous tenons là l'un des chef d’œuvres du jeu vidéo… On rem­pi­le­rait bien pour un troi­sième volet d'ailleurs !

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre biblio­thèque !

Points positifs

Points negatifs

Graphiquement superbe !On en veut plus !
La flui­di­té, avec du 60 images par secondes constantParfois très alia­sé…
On ne s'emmerde pas une seconde !
La direc­tion artis­tique, juste sublime
L'ambiance et l’atmosphère qui se dégage du jeu !
Prix : EUR 19,90

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

Liquidashi

J’ai commencé avec l’Amstrad 6128+, puis je suis passé sur la NES, puis la SuperNES, puis la PS1, puis la Saturn, puis la Dreamcast, puis la Xbox, suivie par la Xbox360, puis la PS3 et la PSVita. Depuis 2012, je suis revenu dans le monde de la masterrace et aussi sur PS4 et One depuis peu. De la wallayebillayerie à foison

Vous aimerez aussi...

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fil des commentaires
0 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
1 Commentaires de l'auteur
Test : 1h avec Bayonetta 2 sur Nintendo Switch, le retour de la reine de la Wii U ? - Otakugame.frSuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
SuzuKube
Admin

Je crois qu'on tient là le test avec le plus de cap­tures d'écran au monde >_ !