Test : Bravo Team, le retour de Time Crisis à la sauce Playstation VR ?

Share
Test de : Bravo Team
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
39€99

Testé par :
Note :
3/5
Le 12 mars 2018
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Bravo Team. Un FPS plu­tôt clas­sique, où l'on incarne les forces amé­ri­caines, dont je ne vous aurais pro­ba­ble­ment jamais par­lé s'il n'avait pas deux spé­ci­fi­ci­tés : Il est dis­po­nible sur le Playstation VR, et est en plus com­pa­tible avec le AIM Controller ! Vous savez, le pis­to­let qui est sor­ti avec Farpoint… et qui don­nait des sen­sa­tions inédites ! Bref, c'est avec un grand plai­sir que l'on se replonge dans un jeu uti­li­sant cette "manette", avec une expé­rience cette fois-ci un peu réa­liste, puisque se pas­sant sur terre !

Quand Supermassive se la joue sérieux.

Bravo Team

Bravo Team est un FPS mili­taire (trop) clas­sique.

Ah… Supermassive. Après une pre­mière excel­lente expé­rience nar­ra­tive Until Dawn, ils nous ont four­ni un des meilleurs jeux PS VR : la séquelle Until Dawn Rush of Blood ! D'ailleurs, dans ce der­nier, on avait déjà droit à pas mal de phases de shoo­ting, très réus­sies. On a éga­le­ment eu droit à The Inpatient, qui, du point de vue de la VR, et des dépla­ce­ments du per­son­nage, était tota­le­ment maî­tri­sé ! Alors c'était pour moi une grande curio­si­té de voir ce que le stu­dio pour­rait faire dans un FPS com­pa­tible AIM Controller et.… j'avoue que j'ai été un peu déçu.

Bravo Team

Dès que l'on se déplace, on voit son per­son­nage devant nos yeux.

Je m'explique : Lors de mon pre­mier contact, j'ai été un peu désta­bi­li­sé de consta­ter que l'on déplace son per­son­nage en le voyant se dépla­cer… à la vue à la 3ème per­sonne ! En effet, on ne dirige pas direc­te­ment le per­son­nage. Lors des phases sta­tiques de shoot, on per­çoit le jeu à tra­vers les jeux de notre per­son­nage. Mais en cas de dépla­ce­ment, on le fait en indi­quant l'endroit où l'on veut aller à l'écran (et pas n'importe où, uni­que­ment en des points pré­dé­fi­nis), et l'on voit son per­son­nage y aller en vue à la 3ème per­sonne ! Et en terme d'immersion, c'est assez étrange, car chaque fois que l'on se déplace, cela casse le rythme. Attention, je ne dis pas que c'est un choix idiot (car niveau motion sick­ness, on n'en res­sent pas du tout du coup), sim­ple­ment que je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure solu­tion dans un jeu VR…

Mais est-ce encore un FPS ?

Bravo Team, le retour des Time Crisis-like ?

99% du temps, vous serez à cou­vert.

Conséquence : plus qu'un FPS, ce jeu serait plu­tôt un Cover Shooter en VR. Mais même en par­tant de ce prin­cipe cela, j'aurais pré­fé­ré que le jeu se com­porte comme un Time Crisis (c'est à dire que le per­son­nage se déplace tout seul, en res­tant en vue sub­jec­tive), ou bien encore, plus proche de nous, de l'expérience The London Heist que l'on retrouve dans le Playstation VR World ! Mais non… On com­mence le jeu en étant la Bravo Team, qui doit escor­ter la pré­si­dente d'un pays de l'Europe de l'Est. Elle se fait atta­quer et l'on se retrouve confron­té à nous même face à des hordes d'ennemis ter­ro­ristes ! Et c'est là que vous entrez en scène…

Le niveau de réa­lisme est assez pous­sé : Le jeu ne dis­pose pas de menu, pas de HUD. Si vous vou­lez voir le nombre de balles res­tantes, c'est direc­te­ment sur votre arme qu'il fau­dra regar­der ! Pareil pour la visée. Pour mieux viser vos enne­mis, pas de zoom : il suf­fit de faire comme en vrai, c'est à dire de fer­mer un œil et regar­der par le viseur de votre arme ! Et croyez-moi, il faut l'avoir essayé pou le com­prendre : C'est juste bluf­fant ! On a d'ailleurs une assis­tance à la visée sur cer­taines armes, et je ne sais pas si ça existe dans l'armée actuel­le­ment, mais ça aide vrai­ment à faire mouche ! Du coup, on devrait pas­ser un bon moment non ?

On veut du fun !

Graphiquement, le jeu est plutôt sympa une fois immergé dans le jeu.

Graphiquement, le jeu est plu­tôt sym­pa une fois immer­gé dans le jeu.

Et bien pas vrai­ment. Et cela est gran­de­ment dû au niveau de l'intelligence arti­fi­cielle des enne­mis mêlé à leur résis­tance. Ils se déplacent de façon… Anarchique. Parfois, vous pou­vez vous appro­cher à 2 mètres d'eux sans qu'ils ne bougent (pra­tique pour viser). D'autres, ils vont par­tir de l'autre côté de la carte sans aucune rai­son appa­rente. Et vu comme il est dif­fi­cile de se dépla­cer dans ce jeu, vous com­pren­drez vite que ça devient pénible. Sans comp­ter qu'ils ont ten­dance à beau­coup se mettre à cou­vert (bon, pour le coup, c'est logique, s'ils tiennent à la vie) ce qui rend les gun­fights "réa­listes", ok, mais éga­le­ment long et ennuyant… Ajoutez à cela qu'il n'est pas tou­jours facile d'éliminer les enne­mis, car les dégâts sont assez mal loca­li­sés (sauf head­shot qui tue d'un coup) et que l'on ne peut pas bles­ser un enne­mi (ils ne boitent pas par exemple) et vous avez un cock­tail idéal pour avoir la sen­sa­tion d'avoir un pis­to­let NERF entre les mains ! Et ce ne sont pas les décors non des­truc­tibles qui inver­se­ront la ten­dance…

 

Verdict

Alors qu'il aborde un thème beau­coup plus réa­liste, Bravo Team n'arrive curieu­se­ment pas à la che­ville d'un Farpoint en terme d'immersion. La faute à des sen­sa­tions de tirs inexis­tantes, en grande par­tie à cause des décors non des­truc­tibles et de l'impact de nos balles sur les enne­mis, qua­si nul. Ajoutez à cela un monde beau, mais fade, une visée dif­fi­cile (mais réa­liste, je dois l'avouer) et une durée de vie courte (le mode solo e ter­mine en 2h) sau­pou­drée d'un tarif assez éle­vé (40€), et vous com­pren­drez pour­quoi ce Bravo Team n'est pas à la hau­teur de ses ambi­tions. Cela dit, c'est tout de même kif­fant de reprendre en main le AIM Controller, qui peut jus­ti­fier l'achat de ce Bravo Team !

Classe C

Un jeu hon­nête, sans plus.

Points positifs

Points négatifs

Viser en uti­li­sant la lunette du fusil, c'est la classe !Moins immer­sif que Farpoint
Graphiquement, c'est plu­tôt sym­pa.Une his­toire vrai­ment (mais vrai­ment) bof.
Enfin un nou­veau titre uti­li­sant le AIM Controller !Les enne­mis sont com­plè­te­ment fou-fou !
La loca­li­sa­tion des dégâts, vrai­ment ratée.
Le jeu se ter­mine en 2h pour envi­ron 40€.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de