Test : Chimparty, la PS4 a-t'elle enfin trouvé son Mario Party ?

Share
Test de : Chimparty
Version :
Playstation 4

Testé par :
Note :
3/5
Le 19 décembre 2018
Modifié le :28 jan­vier 2019

Résumé :


Test réa­li­sé à par­tir d'une ver­sion com­mer­ciale, four­nie par Sony. Vidéo mai­son, cap­ture d'écran edi­teur.

Ah… Super Mario Party. Je l'ai même ache­té en 2 exem­plaires sur ma Nintendo Switch, vu que j'ai mes JoyCon qui m'ont lâché et que c'était le moyen le moins oné­reux d'en acqué­rir une nou­velle paire colo­rée ! Du coup, y ayant joué en long, large et en tra­vers, je pense être bien pla­cé pour le com­pa­rer avec ce Chimparty, le nou­veau par­ty-game de la gamme Playlink de Sony !

N'est pas Diddy Kong qui veut…

Premier point, si le jeu est plu­tôt joli, avec une uti­li­sa­tion de Unity qui force tou­jours autant le res­pect depuis les pre­miers jeux Playlink, force est de consta­ter que le cha­ra­de­si­gn, sans être catas­tro­phique, reste plu­tôt quel­conque – dans le même style, j'avais pré­fé­ré celui de Frantics. Cela dit, il a le mérite d'être très per­son­na­li­sable, et le jeu se per­met d'utiliser les fonc­tion­na­li­tés habi­tuelle du PlayLink, et notam­ment l'appareil pho­to pour per­son­na­li­ser les ava­tars des joueurs !

Y'a des canards ! Je suis aux anges !

Y'a des canards ! Je suis aux anges !

D'ailleurs, comme tous les jeux PlayLink, celui-ci néces­site un télé­phone por­table (Android ou iPhone) par joueur. L'application peut être trou­vée sur le PlayStore (atten­tion, en Martinique par exemple, le jeu n'y est curieu­se­ment pas dis­po­nible… On peut alors pas­ser par l'Amazon Store) ou l'Apple Store, et ins­tal­lée rapi­de­ment (moyen­nant 70 mo) pour débu­ter la par­tie. Le prin­cipe est assez simple : Les jeux ne se jouent qu'avec un seul et unique bou­ton ! Du coup, le concept sied à la mania­bi­li­té depuis un smart­phone !

Graphiquement, les effets de lumière sont vraiment sympas.

Graphiquement, les effets de lumière sont vrai­ment sym­pas.

On remar­que­ra la réac­ti­vi­té de l'ensemble (la connexion passe par le Wifi), bien plus réac­tif que ce que j'avais pu voir dans Frantics ! Pas de lag à pré­voir, pas de crise parce que notre per­son­nage n'a pas sau­té, ici la joua­bi­li­té est au coeur du jeu.… Et tant mieux !

Mario Party n'a qu'à bien se tenir… Ou pas.

Je ne vais pas y aller par 4 che­mins : Là où le jeu déçoit, c'est au niveau de la varié­té de ses mini jeux. Quand un Mario Party pro­pose une cin­quan­taine de jeux tous bien dif­fé­rents et iden­ti­fiables, dans Chimparty on dis­pose gros­siè­re­ment de 4 types de jeux décli­nés sous dif­fé­rentes formes.

On a le "Runner" (ou l'on court et l'on doit attra­per des objets ou évi­ter des obs­tacles en sau­tant),

Le runner, classique et plutôt agréable :) !

Le run­ner, clas­sique et plu­tôt agréable 🙂 !

Le "Flipper" (où le per­son­nage tourne en conti­nue et appuyer sur le bou­ton saut au bon moment le pro­pul­se­ra vers un panier),

Appuyez au bon moment pour sauter dans la bonne direction !

Appuyez au bon moment pour sau­ter dans la bonne direc­tion !

le "Football" (vu de des­sus, où le per­son­nage tourne sur lui même et inverse sa rota­tion si vous appuyez sur le bou­ton)

Quand vous appuyez, votre personnage est propulsé et le sens de rotation change !

Quand vous appuyez, votre per­son­nage est pro­pul­sé et le sens de rota­tion change !

et enfin la "Balançoire", où notre singe tourne autour d'une branche et appuyer sur le bou­ton lui fera lâcher cette même branche afin d'atterrir sur une autre branche.

Bon, là c'est une variante où les persos restent statiques.

Bon, là c'est une variante où les per­sos res­tent sta­tiques.

Alors évi­dem­ment, les variantes de cha­cun de ces mini jeux chan­ge­ront quelque peu le game­play, mais au final, le tout manque de pro­fon­deur – pire encore, on a sou­vent la sen­sa­tion de n'avoir qu'un contrôle aléa­toire sur les per­son­nages ! C'est dom­mage, car cela retire beau­coup de fun aux mini-jeux, en plus de décou­ra­ger les néo­phytes, qui me semblent pour­tant être la cible pre­mière de ce jeu !

Verdict

Classe C

Un jeu hon­nête, sans plus.

Malgré une bonne idée de base, le jeu se prend les pieds dans le tapis avec une joua­bi­li­té certe très réac­tive, mais un game­play hélas trop sou­vent hasar­deux – il en devient même frus­trant sur cer­tains tableaux ! C'est d'autant plus dom­mage que le jeu s'adresse aux "Casuals", qui risquent de rapi­de­ment perdre patience en jouant au jeu… Après, je suis sûr qu'au cours de soi­rée entre potes, il fera lar­ge­ment l'affaire 😉 !

J'ai ado­ré :J'ai détes­té :
  • Jouable à 4 sans manettes !
  • L'input lag très faible des smart­phone.
  • Le cha­ra­de­si­gn laisse à dési­rer…
  • Les mini-jeux manquent clai­re­ment de varié­té.
  • Le game­play hasar­deux.

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de