Test : Sea of Thieves, mon expérience après 5 heures de navigation !

Share
Test de : Sea of Thieves
Ecrit par :
SuzuKube
Prix :
69€99

Testé par :
Note :
3/5
Le 22 mars 2018
Modifié le :15 mai 2018

Résumé :


Test réa­li­sé sur une ver­sion com­mer­ciale, obte­nue via le Xbox Game Pass. Photos édi­teur, vidéos mai­son.

Sea of Thieves… Un jeu pour lequel on ne trouve pas beau­coup de tests pour l'instant sur Internet. Et pour cause : Un peu à l'image d'un Overwatch, ou d'un Minecraft, ce jeu est un bac à sable géant, très dif­fi­cile à tes­ter et à noter. C'est le genre de jeu où l'on appré­cie plus la com­mu­nau­té qui se cache der­rière cet uni­vers au jeu lui même. Explications !

C'est pas la mer qui prend le multi, c'est le multi qui prend la mer !

J'ai hési­té avant de vous écrire ce test. Car Sea of Thieves est un jeu presque impos­sible à juger. Et ce n'est pas en 5 heures de jeu (+ une dizaine d'heures sur la bêta) que je pour­rais vous don­ner un avis tran­ché. Si l'on regarde d'un point de vue gra­phique, c'est indé­niable, le jeu est sublime. Le cha­ra­de­si­gn est réus­si, les per­son­nages secon­daires sont cha­ris­ma­tiques, le tout rap­pel un peu le RARE d'antan, celui qui avait conçu Banjo et Kazooie ! Et si je pleure de ne pou­voir créer mon pirate de A à Z par moi même, avouons que le sys­tème géné­rant aléa­toi­re­ment des pirates est assez per­for­mant pour vous en géné­rer un qui vous plaise, même si je trouve que ça manque de filles…

Join the Crew Art

Ca va, les pirates sont variés.

Sea of Thieves est un jeu qui s'apprécie à plu­sieurs. Je le com­pa­re­rais un peu à VR Chat. Le but ici ? Trouver de l'or pour ache­ter des vête­ments, des armes et des acces­soires à votre pirate ! Les bases ? Il n'y en a pas vrai­ment. l'interface à l'écran est réduite au mini­mum, pour vous orien­ter, vous aurez votre longue vue, votre bous­sole, une carte et.… c'est tout. Vous devrez véri­ta­ble­ment lire la carte (qui est en fait une tex­ture que vous tenez entre vos mains) et uti­li­ser votre bous­sole pour com­prendre où aller ! Aucune inter­ac­tion ou aide à la lec­ture n'est dis­po­nible à ce niveau !

Port at Day

On débute sur cette île. Et oui, il y a des poules.

Généralement, une mis­sion com­mence de cette façon : Vous ache­tez une carte aux tré­sor sur votre base. Celle-ci indique avec des croix les endroits où sont enter­rés les tré­sors. Vous n'avez ni le nom de cette île, ni des repères appa­raissent par magie dans les airs. Non, ici, vous devez retrou­ver l'île sur la map monde qui se trouve dans votre navire en la recon­nais­sant par sa forme, et une fois arri­vée sur l'île, vous devez vous repé­rer à la végé­ta­tion pour savoir où se trouve ce fameux coffre, avant de le déter­rer… Et grosse par­ti­cu­la­ri­té du jeu : Le proxi­mi­ty chat. Tout comme dans un VR Chat, vous enten­dez les autres joueurs-pirates lorsqu'ils sont à proxi­mi­té de vous, sans avoir à appuyer sur un bou­ton, et ce de façon natu­relle. La voix des pirates les plus éloi­gnées étant moins fortes. Pour sim­pli­fier le tout, vous pou­vez tout de même pas­ser par le chat de groupe de la Xbox One, dans quel cas vous enten­drez tou­jours vos cama­rades 😉 !

C'était ma première session, je suis parti seul.

Lors de ma pre­mière par­tie (enfin, j'avais fait des par­ties avec les déve­lop­peurs, mais éga­le­ment pen­dant la bêta, mais là je parle sur le jeu défi­ni­tif), je me suis dis que j'allais par­tir seul à la recherche de tré­sors… Et j'avoue, c'était pas ter­rible. Je veux dire, j'ai pris mon bateau, j'ai com­men­cé à voguer seul, j'ai trou­vé une île, j'ai sau­té dans l'eau et… Un requin m'a tué. Je me suis alors dit qu'il vaut mieux jouer avec d'autres joueurs, même si ce sont des incon­nus qui parlent anglais.

Et là, dans ma seconde par­tie, j'ai trou­vé une cage à poules ET une équipe de joueurs. Et mon objec­tif, que je me suis fixé tout seul comme un grand, c'était de rame­ner une poule au ber­cail ! Ce fut assez amu­sant, puisque j'étais novice dans le sens où je n'avais aucune idée de ce que l'équipe vou­lait faire. On a fini par croi­ser un autre navire, que j'ai vou­lu déro­ber en grim­pant à bord et en pre­nant le mât de celui-ci, quand mes équi­piers m'ont expli­qué qu'en fait, les joueurs peuvent tou­jours respawn à l'intérieur et me tuer ! Je l'ai alors quit­té, avec l'aide de l'équipe, on a cou­lé ce bateau, récu­pé­ré les coffres qui étaient dedans, et ce fut ma pre­mière par­tie vrai­ment amu­sante à jouer ^^ !

Seconde par­tie de cette aven­ture, je vou­lais tou­jours ma poule : Il n'y en avait pas dans le navire que l'on a cou­lé… Mon équipe est donc par­tie à la recherche d'un autre tré­sor, situé sur une île que l'on a rapi­de­ment rejoint. Il y avait des poules sur celle-ci, les autres joueurs m'en ont même cap­tu­ré 2, connais­sant mon amour pour celles-ci (faut dire que j'arrêtais pas de crier I WANT A CHICKEN) et je fus aux anges ^^ ! Je sais, ça peut paraître tota­le­ment idiot, mais cette sen­sa­tion de par­ta­ger une aven­ture humaine est vrai­ment rafraî­chis­sante pour une jeu mul­ti­joueur. Ici, pas de stress. Pas de com­pé­ti­tion. Pas d'insulte. C'est comme un petit havre de paix dans lequel on vient se repo­ser après une par­tie de ran­ked dans Overwatch…

Sea of Thieves

Bon, pour le moment, je n'ai jamais eu de moment aus­si épique O_o !

Cela n'empêche pas le jeu d'avoir un peu d'action, comme on peut le voir lorsque l'on voyage d'îles en îles ! Et c'est dans ces phases de navi­ga­tion que j'ai pu appré­cier ce qui fait la force de ce jeu : La coopé­ra­tion pour se dépla­cer avec ce navire ! RARE a réus­si à vrai­ment nous don­ner la sen­sa­tion que nous sommes une véri­table équipe de pirates en pleine mer, invin­cible à plu­sieurs, mais si fra­giles seuls. Pour mou­voir un bateau, il faut être au moins 2 : L'un à la barre, l'autres au voiles… Idéalement, un troi­sième joueur scru­tant l'horizon peut être un gros atout pour repé­rer les tré­sors sur les îles ou les autres navires… Et c'est là que ce jeu est génial : C'est que ce ne sont pas de simple gim­mick ! Monter à la vigie et scru­ter l'horizon vous per­met­tra réel­le­ment de voir des choses que le joueur au gou­ver­nail ne pour­ra pas voir, et ain­si appor­ter son aide à toute l'équipe. Et tout l'aspect fun du jeu repose sur cet aspect col­la­bo­ra­tif.

https://www.youtube.com/watch?v=HXgOo1T6ItY

Dans ma troi­sième par­tie, j'étais déjà un peu plus expé­ri­men­té. L'occasion de dépouiller les noobs les autres joueurs du jeu… Mais sur­tout, d'accumuler des tré­sors sur notre navire, avec le risque de se les faire voler ! Car pour encais­ser le butin, il faut reve­nir à notre île de départ et tout revendre. Ce qui prend du temps, même si l'on est par exemple à quai, puisque l'on doit por­ter chaque tré­sor décou­vert aux mar­chands du quai un à un. On est pas à l'abris qu'un navire enne­mi qui vienne nous abor­der ! C'est ce qu'il s'est d'ailleurs pas­sé pour nous : Un bateau enne­mi est venu nous atta­quer au quai, mais ils étaient mal pré­pa­rés (visi­ble­ment deux seule­ment) et on a pu nous pro­té­ger, cou­ler leur navire et encais­ser nos tré­sors. Ouf, il s'en est fal­lu de peu !

Ces petits détails qui font la différence… Mais également ces gros couacs.

Vous l'aurez com­pris, j'ai bien aimé mes petites aven­tures dans ce monde per­sis­tant. D'ailleurs, il y a des petits détails qui rendent ce monde vrai­ment atta­chant. La météo dyna­mique, les cycles jour/nuit en temps réel (mais en accé­lé­ré dans le jeu), les effets de lumières sublimes, la mer, bien sûr, com­ment ne pas en par­ler, mais aus­si ces inter­ac­tions, comme le fait de char­mer les ser­pents d'une île avec son accor­déon au lieu de les tuer et de ris­quer la mort en s'empoisonnant…

Ce couché de soleil ! Je ne m'en lasserait pas !

Ce cou­ché de soleil ! Je ne m'en las­se­rait pas !

Mais tout cela n'empêche pas à ce jeu d'avoir de gros défaut l'empêchant d'être un hit. Les com­bats sont mous et inin­té­res­sant au pos­sible. Que ce soit à l'épée (avec des temps de latence hor­rible) ou au pis­to­let (beurk), les com­bats sont tel­le­ment nuls qu'on en vient à ten­ter de les évi­ter. Il y a éga­le­ment la fina­li­té du jeu… C'est à chaque joueur de se fixer un but. Moi, par exemple, je veux cette robe à 10800 cré­dits que j'ai vu à la bou­tique. Mais si vous n'avez aucun objec­tif, que vous n'avez pas envie de par­ler aux autres joueurs, et que l'exploration ne vous botte pas, et bien ce jeu ne vous pro­po­se­ra rien et sera juste… vide. Et c'est bien là le plus gros sou­cis du jeu : Il s'agit avant tout d'une aven­ture humaine, et ne pas don­ner de sa per­sonne pour y par­ti­ci­per ren­dra cette aven­ture longue et nulle, pour ne pas tour­ner autour du pot…

Verdict

De mon côté, j'accroche vrai­ment au concept de Sea of Thieves. Il s'agit d'un GAAS comme j'aime l'appeler, pour "Game As A Service". A l'image d'un Overwatch, le jeu évo­lue­ra au fil du temps, avec de nou­velles quêtes, des évé­ne­ments spé­ciaux, de nou­veaux skins et plein d'autres chose ! En l'état, il s'agit sim­ple­ment d'un uni­vers où l'on incarne un pirate. Libre à vous de faire ce que vous vou­lez, sachant que votre but est tout de même de par­cou­rir ce monde à la recherche de tré­sors pour déblo­quer des acces­soires, mais éga­le­ment de ren­con­trer et de dia­lo­guer avec d'autres joueurs. Tout sim­ple­ment. Quelque part, c'est un peu ce que je recherche en jouant si sou­vent à Overwatch : des gens avec qui par­ler et échan­ger. Et si cela ne fonc­tionne pas for­cé­ment sur Overwatch (Vive le sel du Ranked), ici, ça fonc­tionne dia­ble­ment bien ! Et c'est ain­si que je me suis sur­pris à pas­ser des après midi sur ce jeu ! Bref, un jeu que je ne conseille pas du tout à 69€99, mais dans le cadre de l'abonnement Xbox Game Pass, c'est LE jeu que vous devez ins­tal­ler. Dans ce cadre là, il est plus facile de par­don­ner les com­bats mous et mono­tones et la répé­ti­ti­vi­té des quêtes, ne consis­tant qu'à cher­cher des tré­sors sur des îles qui se res­semblent toutes…

Classe B

Un bon jeu, sans être excep­tion­nel.

Points positifs

Points négatifs

L'immersion pro­cu­rée par la liber­té totale de jeu.Dans beau­coup de par­tie, il ne se passe pas grand chose, et c'est mou…
PvE ou PvP, c'est nous qui choi­sis­sons, tout le temps, en temps réel !Difficile de prendre du plai­sir en jouant en soli­taire.
Graphiquement, la mer est une des plus sublime jamais créé !La plu­part des îles sont inin­té­res­santes et minus­cules.
Curieusement, l'ambiance sonore est au ren­dez-vous ^^ !Les com­bats sont brouillons et très (trop) sim­plistes.
Quand on tombe sur une bonne par­tie, c'est vrai­ment épique !Les quêtes consistes presque tous à se rendre sur un île et déter­rer un tré­sor…

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fil des commentaires
0 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
1 Commentaires de l'auteur
SuzuKube Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de