Ubisoft : l’action en bourse s’effondre après le report de 3 jeux…

Share

Ah, Ubisoft. C’est un éditeur avec qui je vis une véritable histoire d’amour de « je t’aime, moi non plus ». Émerveillé par Child of Light il y a déjà quelques années sur ma Nintendo Switch, mais également par Assassin’s Creed Unity qui se déroulait à Paris, et même Watch Dogs qui m’a permis de faire mes premières vidéos YouTube, j’ai également un peu moins d’entrain lorsque je pense à The Division 2 ou Ghost Recon Breakpoints qui, de mon point de vue, ressemble à de grosses extensions de jeux que je n’ai même pas terminé…

Bref, quand j’ai appris la nouvelle annonçant le report de Watch Dogs Legion, Gods & Monsters et Rainbow Six Quarantine, je me suis plutôt réjouis car le début d’année va être vraiment fourni et que se faire une petite place semblait assez compliqué (on parle de Cyberpunk 2077 feat. Final Fantasy VII Remake quand même)… Même si Ubisoft a précisé que ces décalages ne sont pas du aux sorties des autres éditeurs ^^ !

Du coup, ce report à l’année fiscale devrait être une bonne nouvelle (d’autant plus qu’Ubisoft a reconnu que Ghost Recon Breakpoints est un échec à la fois critique et commercial) est vu par la bourse comme une catastrophe.

Résultat ? Une chute de 20% du cours boursier d’Ubisoft, même si ça semble s’être stabilisé depuis (on est finalement plus proche d’une chute de 16%).

Bref, pour moi, Ubisoft a pris une décision difficile, mais compréhensible (surtout à l’aube de la sortie de la PS5 et de la Xbox Scarlett, fin 2020). Cela leur permettra de peaufiner ces jeux pour les optimiser sur les prochaines consoles de jeu, et de rapprocher la date de sortie sur PS4/Xbox One avec celles de leurs homologues sur PS5/Xbox Scarlett. Mais cela suffira-t’il a en faire des succès ? Seul le temps nous le dira…