Aperçu : 1h sur ARMS Global Punchfire, Powerstone renaît de ses cendres ?

Share

Aperçu réa­li­sé à par­tir d'une bêta publique, four­nie par Nintendo. Captures d'écran mai­son.

Hey ! Voici un petit aper­çu que je n'avais pas du tout pré­vu, mais j'ai tel­le­ment ado­ré ce Golbal Punchfire que je ne pou­vais res­ter sans rien dire ! ARMS, ce mélange impro­bable de Splatoon et de Punchout, sera au final bien plus inté­res­sant que je ne l'aurais pen­sé… Et je vais ten­ter de vous expli­quer pour­quoi à tra­vers ce petit aper­çu !

Mais en fait, c'est du Powerstone tout craché !

Et paf ! Dans ta gueule ^^ !

Et paf ! Dans ta gueule ^^ !

A l'époque de ma Dreamcast, un de mes jeux favo­ris était Powerstone. Le jeu se dérou­lais dans une arène en 3D, avec une ambiance ani­mée et déjan­tée ! Les esquives et les sauts étaient impor­tant pour évi­ter des attaques dévas­ta­trices. ARMS reprend pas mal de ces concepts, que ce soit au niveau de ses cou­leurs, de sa bande son, ou du côté délu­ré des per­so­nages, tout en res­tant assez proche d'un PunchOut, notam­ment pour le côté "boxe", mais éga­le­ment le pla­ce­ment de la camé­ra et la proxi­mi­té du joueur avec son per­son­nage, dans des airs de jeu res­treintes per­met­tant de se concen­trer sur le com­bat. Le jeu est basé sur le timing, c'est impor­tant, d'autant plus que les contrôles sont très pré­cis et réac­tifs à ce niveau, le ren­dant très agréable !

C'est juste jouissif !

Franchement, c'est la meilleure façon de jouer à ARMS !

Franchement, c'est la meilleure façon de jouer à ARMS !

Commençons par le com­men­ce­ment : ARMS se joue de quatre façons dif­fé­rentes. Avec un seul Joy-Con, avec les 2 Joy-Con sur leur sup­port, avec la manette pro Switch, ou avec 2 Joy-Con ! Soyons clair : jouer à la manette, avec les 2 Joy-Con sur leur sup­port, ou en mode nomade, c'est la même chose. A et B per­mettent de contrô­ler les poings (A+B pour attra­per), X per­met de sau­ter, Y de dasher, L+R per­mettent de lan­cer la super attaque, et cli­quer sur le stick per­met de se pro­té­ger. Si je n'aime pas du tout le pla­ce­ment du bou­ton de pro­tec­tion (je l'aurais pré­fé­ré sur L ou R par exemple), force est de consta­ter que le tout est super maniable et très pré­cis. C'est un régal à jouer !

Mais, à l'image d'un Splatoon avec son gyro­scope Wii U, là où le jeu prend toute son ampleur, c'est curieu­se­ment, en jouant avec les 2 Joycon dans nos mains ! Et pen­sez à rajou­ter les dra­gonnes, c'est ample­ment plus agréable à tenir… Et à jouer ! On sent que le jeu a été conçu pour la Switch, tel­le­ment son concept s'adapte à mer­veille à ce mode de jeu. Croiser les Joycon per­met d'esquiver, don­ner un coup à gauche ou à droite de lan­cer ses poings,  incli­ner les Joy-Con per­mettent de se diri­ger, sachant qu'ils sont très sen­sibles et ne souffrent d'aucune latence, R per­met de sau­ter, L d'esquiver et ZR de lan­cer l'attaque spé­ciale ! Les sen­sa­tions sont au final assez éloi­gné d'une Wiimote, et on ne res­sent aucune sen­sa­tion de flot­te­ment ou d'aléatoire dans les mou­ve­ments… Chapeau bas Nintendo !

Un charadesign de qualité !

Le niveau de détail des personnages tue ! Cette Min Min <3 !

Le niveau de détail des per­son­nages tue ! Cette Min Min

Là où le jeu tra­hit son lien de paren­té avec Splatoon, c'est au niveau du cha­ra­de­si­gn, et c'est loin d'être un reproche ! Le jeu est tout sim­ple­ment magni­fique, en tous cas j'adore ! Non pas qu'il ne pour­rait pas tour­ner sur Wii U, mais sim­ple­ment qu'il pousse le cell sha­ding à son paroxysme ! Le jeu tourne en 60 fps (1080p ?), avec peu d'aliasing et des tex­tures détaillées (regar­dez sous les tex­tures sous la chaus­sure de Min-Min !). Les per­son­nages sont vrai­ment atta­chants, men­tion spé­ciale à Min-Min et à Ribbon-Girl, mes deux pré­fé­rées avec les­quels j'ai pas­sé le clair de mon temps. Les arènes dis­posent d'une mul­ti­tude de petits effets, et vrai­ment, j'adore la direc­tion "Nickelodeon" que prends Nintendo en ce moment… Je vous laisse regar­der cela en images, mais pour moi, c'est du tout bon !

Des détails qui font toute la différence !

J'avoue en mode Volley, les armes rapides fonctionnent bien mieux...

J'avoue en mode Volley, les armes rapides fonc­tionnent bien mieux…

Qu'est-ce qui rend ce ARMS si bon ? C'est le niveau de fini­tion glo­bal du jeu. Je veux dire qu'il y a peu de points sur les­quels on peut se plaindre. Les musiques sont cha­ris­ma­tiques et agréables (vive­ment la bande ori­gi­nale du jeu), asso­cié à des temps de char­ge­ment de moins de 5 secondes ! Avec en plus un match­ma­king effi­cace (le jeu nous groupe par 8 joueurs, et nous fait com­battre entre nous, un peu comme dans Mario Kart 8), qui là encore à béné­fi­cier d'un soin cer­tains (on peut s’entraîner pen­dant la recherche, qui dure en géné­ral moins de 10 secondes) et à des modes de jeu per­met­tant de cas­ser la mono­to­nie (Combat à 3 joueurs, 2 contre 2, match de vol­ley), on ne peut qu'applaudir tant de diver­si­té au sein du jeu ! Et cerise sur le gateau : Le mode 2 joueurs, avec écran split­té, fonc­tionne lui aus­si en 60fps et on peut même affron­ter d'autres du direc­te­ment en ligne ! Qui a dit que le mul­ti­joueur local était mort ?

Choisi bien tes armes pour arriver à ce résultat :p !

Choisi bien tes armes pour arri­ver à ce résul­tat :p !

Mieux encore, même en jouant avec les même per­son­nages (Min-Min et Ribbon-Girl de mon côté), rien qu'en chan­geant leurs gants de box, on a droit à une joua­bi­li­té tota­le­ment dif­fé­rentes ! Min-Min, par exemple, pos­sède une tête de Dragon qui attaque avec un laser en deux temps, obli­geant à pré­voir la tra­jec­toire de l'adversaire tout en esqui­vant avec son corps ses attaques. Si cela semble être un han­di­cap au départ, on se rend compte que char­gé, ses coups font extrê­me­ment mal… Alors qu'elle reste un per­son­nage rapide ! Mais on peut très bien choi­sir de jouer avec deux boo­me­rang, qui lui ren­dront sa rapi­di­té pour ceux qui n'aimerait pas le game­play lent aux gants-dra­gon…  J'ai éga­le­ment ado­ré le com­bo "Gants Salamandre" sur Ribbon Girl, dif­fi­cile à esqui­ver car les gants eux même se décom­posent, et per­met­tant de spam­mer comme un porc ses coups… Pas très fair-play, même s'ils ne font pas très mal, mais à bas niveau, ça fonc­tionne du ton­nerre !

Verdict

J'attends avec impa­tience ce jeu le 16 juin pro­chain ! Au final, il se pour­rait bien qu'après Zelda, qu'on tienne là LA killer-app de la Nintendo Switch, avec un jeu conçu spé­ci­fi­que­ment pour elle, exclu­sif, frais, fun avec en plus un sui­vi d'ors et déjà pro­mis par Nintendo, avec l'ajout de nou­velles arènes et de nou­veaux per­son­nages ! Personnellement, j'attends de décou­vrir Twintelle avec impa­tience, et l'heure pour tes­ter le jeu est pas­sée vite, bien trop vite à mon goût… Mais c'est bon signe ^^ ! Niveau défaut, disons que les armes rapides sont clai­re­ment trop avan­ta­gées en mode vol­ley, et que de façon glo­bal, les armes lourdes sont plus lentes et donc plus dif­fi­cile à uti­li­ser, pro­vo­quant un équi­li­brage du jeu dis­cu­table, mais je sup­pose qu'avec de l'entrainement, ça fini par venir 🙂 !

Prix : EUR 36,99

En tant que Partenaire Amazon, nous réa­li­sons un béné­fice sur les achats rem­plis­sant les condi­tions requises.

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de