Test : Moonlighter, un original « Zelda-Rogue-SimCity-Like » indé qui vaut le détour !

Quand les capitalistes partent à l'aventure, ça donne Moonlighter
Quand les capitalistes partent à l'aventure, ça donne Moonlighter <3 !

Test réalisé à partir d’une version presse, fournie par 11 Bit. Vidéo maison, captures d’écran éditeur.

Hello ! J’ai eu la chance de recevoir une copie de Moonlighter, le petit bébé des espagnols de chez Digital Sun édité par 11 Bit ! Je ne me suis pas gâché la surprise de la découverte de ce jeu, et je me donc directement lancé sur le jeu, afin de le découvrir en temps réel avec vous… Et ce fut une bien belle surprise ^^ ! J’ai testé la version PC du jeu, mais sachez que celui-ci est également disponible sur Xbox One, PS4 et Nintendo Switch !

Encore un Dungeon Crawler ?

Oui, c'est bien un nouveau Crawler / Rogue-like !

Oui, c’est bien un nouveau Crawler / Rogue-like !

S’il y a bien un genre sur-représenté dans le monde indé actuellement, ce sont bien les Dungeon Crawler Rogue-like ! Et pour sortir son épingle du jeu, chacun d’entre eux doit présenter ses diversités et ses spécificités… Et si, durant les premières minutes, accompagné de mon balai, j’ai eu un peu peur de jouer à un énième rogue-like, je dois avouer dès que j’ai été mis à la caisse de mon échoppe, l’intérêt est remontée vitesse grand V !

Je vais vous passer l’aspect graphique du jeu, qui d’ailleurs me plait beaucoup, avec ses couleurs chatoyantes et son charadesign simple, mais propre, pour me concentrer sur les éléments de gameplay qui rendent cette expérience unique. En fait, Moonlighter vous permet d’agir sur 3 aspects essentiels :

  • Tout d’abord votre magasin. Vous devrez dans Moonlighter gérer… le Moonlighter, le seul magasin de la ville de Rynoka. Vous pourrez y vendre tout ce que vous aurez crafté au cours de vos excursions dans les différents donjon de la ville, sachant que c’est à vous de fixer les prix de chaque élément que vous vendrez ! Vous pourrez vous baser sur le comportement des clients pour déterminer si vous vendez trop cher (ou pas assez cher) votre marchandise ! Et la gestion du magasin est juste assez poussée pour la rendre interessante (mini gestion des stocks, promotions, saturation du marché etc…), sans non plus transformer le jeu en « l’économie pour les nuls ». Vous pourrez bien entendu agrandir ou faire évoluer votre magasin, vous permettant de mettre en valeur certains articles pour les vendre plus cher, ou bien encore d’écouler vos stocks avec des bacs à soldes…
  • Ensuite, vous avez les donjons. Générés aléatoirement chaque fois que vous y mettez les pieds, vous devrez y gérer votre vie pour ne pas mourir au niveau d’un combat. Mourir dans un combat signifie la perte de tous les éléments que vous venez de récolter… Vous préférerez donc utiliser votre médaillon pour vous téléporter à votre magasin, sachant que cela vous coûtera une certaine somme (300 pièces dans mon cas) ! A vous de trouver l’équilibre votre niveau de vie, ce que vous avez récolté et votre argent pour tenter de rentabiliser au maximum chacune de vos sorties ! Notez qu’il y a 4 types de donjons (ils se déverrouillent lorsque vous détrônez le boss de chacun d’entre eux), et un cinquième donjon constitue le boss final du jeu et sera votre ultime but ^^ !
  • Enfin, vous pouvez faire évoluer la ville. Etant donné que vous êtes le moteur de l’économie de la ville, c’est à vous de faire les investissements nécessaires pour que d’autres commerces s’installent dans la ville. Cela peut paraître étrange, mais si vous voulez acquérir des armes, il est plus facile d’installer un marchand en ville que d’espérer tomber dessus durant vos excursions ! Plus vous évoluerez dans le jeu, et plus vous pourrez installer des magasins dans votre ville. J’en ai dénombré 5.
Hum... Il y en a qui font de trop bonnes affaires là.

Hum… Il y en a qui font de trop bonnes affaires là.

Du coup, on se retrouve avec un jeu où la gestion du « craft » est particulièrement intéressante. On peut choisir de le garder pour améliorer des armes, de le vendre directement via le « miroir » ou tenter de faire tourner sa petite boutique en essayant de fixer au mieux les prix… Sachant que c’est également assez chronophage de se souvenir des « bons » prix de chacun des éléments !

Ces petits détails qui font la différence…

Il faudra bien organiser votre stock...

Il faudra bien organiser votre stock…

Outre cet aspect commerce, sachez que le jeu est assez originale sur sa façon de gérer votre inventaire. Ainsi, vous pouvez avoir 5 éléments dans vos mains, et une quinzaine dans votre sac ! Le soucis, c’est que certains éléments doivent être placés de façon judicieuse dans votre sac. Par exemple, les épées brisées devront être mises impérativement au fond de votre sac. D’autres objets devront rester cachés tout au long de votre aventure dans le donjon, et ne devront tout simplement jamais ressortir du sac une fois qu’ils y seront… Ce sont de  petits détails, mais ils ajoutent un aspect « Tetris » au rangement de votre sac qui n’est pas désagréable !

Les interactions avec les habitants restent le point faible du jeu.

Les interactions avec les habitants restent le point faible du jeu.

Bref, vous l’aurez compris, ce rogue-like joue énormément sur l’aspect stratégique, que ce soit dans la longueur de vos runs, la gestion de votre magasin ou même le rangement de votre sac. Si vous y ajoutez les interactions avec les habitants et les nouveaux environnements à découvrir lorsque vous aurez mis à mal un des boss du jeu, vous vous rendrez rapidement compte que vous en aurez pour des heures et des heures de jeu… Pour peu que vous accrochiez au concept !

Verdict

Avec pas grand chose à redire au niveau direction artistique ou maniabilité, Moonlighter se veut être un titre suffisamment original pour être attirant. Vendu 24€99 19€99 en version dématérialisée, ce qui reste un tarif assez élevé pour un jeu indé, il est difficile d’estimer sa durée de vie, qui dépendra entièrement de votre façon de jouer. Aimez-vous envie de faire évoluer votre boutique et de d’équiper votre héro pour aller de plus en plus loin dans les différents donjons du jeu ? Si la réponse est oui, vous aurez des heures de divertissements sur votre console… D’autant plus que le jeu est entièrement traduit en français ! Sinon, le jeu possède les mêmes tares que pas mal de rogue-like, à savoir la répétitivité des donjons, qui aurait pu être évitée en mettant à la disposition du joueur plus d’univers que les 4 proposés, mais si vous êtes un fan du genre, vous devriez facilement passer outre 😉 !

Classe A

Un excellent jeu, vous devez au moins l’essayer !

Points positifs

Points négatifs

Le charadesign, trop mignon <3 ! Les donjons sont un peu redondants à la longue…
La maniabilité à la manette, juste parfaite.
La traduction française et les menus, limpides.
Les mécaniques économiques simples, mais vraiment amusantes.
L’humour, toujours léger, mais bien présent.
Prix: EUR 24,99

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. Adepte de la team Nintendo Switch et fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

11
Poster un Commentaire

avatar
1 Fil des commentaires
10 Réponse à la discussion
0 Followers
 
Les commentaires avec le plus de réactions
Le commentaire le plus populaire
2 Commentaires de l'auteur
SuzuKubeMetroid-one Commentaires récents de l'auteur

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'inscrire  
Notification de
Metroid-one
Invité
Metroid-one

Des nouvelles de la version Switch collector ?