Test : F.I.S.T. sur PS5, en attendant le retour de Samus Aran !

Share
Un lapin dans un environnement Cyberpunk, ça vous dit ?
Un lapin dans un environnement Cyberpunk, ça vous dit ?
Développeur :
Shanghai TiGames Network Technology Limited
Version :
PS5
Prix :
30

Testé par :
Note :
4/5
Le 6 septembre 2021
Modifié le :7 septembre 2021

Résumé :


La queen du Metroidvania, j’ai nommé la grande Samus Aran, arrive déjà le mois prochain, le 9 octobre, dans Metroid Dread sur Nintendo Switch ! Que le temps passe vite… Et si, en attendant, vous pouviez dégoter un sympathique petit représentant du genre, et pour pas trop cher en plus (29,99 €), venant tout droit d’un studio chinois… Oui, dit comme ça, ça peut paraitre totalement loufoque, et pourtant, c’est bien ce que ce F.I.S.T.: Forged In Shadow Torch nous proposera, dès le 7 septembre sur PS5, PS4 et PC !

🎮 Let's play : F.I.S.T.: Forged In Shadow Torch sur PS5, le metroidvania surprise de la rentrée !

Un charadesign bien au-dessus de la moyenne !

Shanghai TiGames Network Technology Limited, le développeur du jeu, nous propose d’entrée de jeu une cinématique de haut vol ! Parfaitement réalisée, celle-ci met en scène la ville “Cyberpunk” que l’on va explorer, Torch City, mais également de Rayton, un lapin qui va choisir de se rééquiper d’une partie de son robot de combat pour combattre la résistance qui a capturé son meilleur ami, et plus précisément de son (énorme) poing bionique (d’où le FIST). Les protagonistes sont tous des animaux “réalistes” en termes de modélisation, une direction artistique qu’on aimera… ou pas. Difficile de rester indifférent à celle-ci… Chez moi, c’est un grand oui, même si j’aurais aimé un Rayton un poil plus mignon… Histoire de m’y attacher un peu plus ^^ !

Il est peut-être un peu trop Badass' ce lapin !
Il est peut-être un peu trop Badass’ ce lapin !

Si en cinématique, la ville est juste sublime, en pratique, on passe notre temps à évoluer dans des souterrains et des bâtiments industriels, rendant le titre très terne en couleurs, alors qu’il aurait pu (dû ?) être blindé de couleurs et de néons ! Ça rend le titre assez grisâtre et entraine de la répétitivité dans les décors… C’est dommage, car il aurait vraiment gagné à être un peu plus varié dans ses décors !

Un véritable Metroidvania

À l’image de Ori and The Blind Forest (oui, oui, Ori est un Metroidvania), le jeu nous propose d’acquérir de nouvelles aptitudes au fil de l’aventure, nous permettant d’explorer toujours plus loin ce microcosme qui nous est offert ! Très vite, on découvrira de nouvelles aptitudes avec notre poing qui nous permettra d’ouvrir des portes par exemple, mais également une foreuse, un fouet, la possibilité de faire des doubles sauts, de dasher ou de nager sous l’eau. On notera d’ailleurs d’excellents Boss de fin de zone, vous permettant d’utiliser contre eux vos nouvelles capacités. Et le level design, chose très importante dans un Metroidvania, est heureusement bien pensé, avec des aller-retours pas trop nombreux grâce à l’ouverture de nouveaux raccourcis au fil de l’aventure ^^ !

Vous dévérouillerez de nouvelles capacités au fur et à mesure de l'aventure
Vous dévérouillerez de nouvelles capacités au fur et à mesure de l’aventure

Toutes ces évolutions se font à travers un arbre de compétences, à l’image des RPG. C’est clair, précis et simple, et cela permet de faire évoluer notamment notre gameplay lors des phases de combats, en complétant petit à petit notre panel de coups ! On notera également la possibilité d’agrandir notre barre de vie en trouvant 3 “Quarts de cœur” à la Zelda ^^ ! Et les points de sauvegarde vous permettront de regagner de la vie en faisant un brin de toilettage… Avec des petits effets de vibrations bien sympathiques sur la DualSense ! Et bien que la manette ne soit plus “plus exploitée que cela”, force est de constater que le jeu propose tout de même de petits effets sympas dans la manette (comme des vibrations qui varient selon les coups que vous donnez), ce qui reste un petit plus fort agréable.

Le jeu reste difficile (comme tout metroidvania), mais équilibré. On pourra pester contre les points de sauvegarde, que je trouve assez éparses, et il m’est arrivé de mourir en boucle avant un saut (ou un ennemi), et de me retrouver à devoir regarder plusieurs fois la même cinématique qui avait été diffusée juste après ce point de sauvegarde… rageant. On aurait aimé un bouton pour passer ces séquences ! Notez également que je ne pourrais vous faire un retour sur le sous-titrage en français du jeu. L’éditeur m’a spécifié que celui-ci sera disponible une semaine après la sortie du jeu, soit vers le 14 septembre environ. Après, les dialogues en anglais restent assez simple pour rester compréhensible.

Beat’em All ?

Même si les différents combos ne seront pas si utiles que cela, et que marteler le bouton carré fonctionne très bien, les combats dans F.I.S.T sont plutôt agréables, on ressent bien les impacts de nos coups (de poing) sur les ennemis. J’ai particulièrement apprécié la possibilité d’attraper ses ennemis avec la touche rond, pour les faire rebondir sur les autres, tout en leur infligeant des dégats ^^ ! Ennemis disposant d’ailleurs d’excellents patterns de mouvements, qu’il faudra apprendre pour les éviter. Les sauts sont bien gérés, l’OST est rapidement oubliable, sans pour autant gêner en jeu. Elle est juste… discrète. Un doublage chinois est disponible dans le jeu en plus du doublage anglais, de qualité.

Pour finir, il vous faudra environ 15 heures pour voir le bout du titre. Je ne sais pas combien de temps il vous faudra pour le 100%, mais si vous en avez le courage, je pense que vous pouvez doubler la durée de vie.

Verdict

F.I.S.T.: Forged In Shadow Torch est une belle petite surprise pour tout amoureux de metroidvania. Alors, certes, de mon côté, j’aurais préféré un monde plus coloré, mettant plus en avant le côté “Cyberpunk” du jeu, mais les amateurs d’ambiance Steampunk devrait apprécier cet univers sombre. Pour moins de 30 €, on a tout de même là un titre de qualité, sans défauts majeur, avec une aventure plutôt consistante, si le titre vous a tapé dans l’œil, vous pouvez y aller, il y a peu de chances que vous soyez déçu ^^ ! L’industrie du jeu vidéo chinoise m’impressionne de plus en plus, et après un Genshin Impact qui aura su me charmer depuis plus d’un an, voici qu’un petit Metroidvania me démontre que décidément, en Chine, il y a vraiment du talent !

Merci à l’éditeur Blibli qui nous a fourni une version du jeu pour que je puisse vous écrire ce test.

Notation Classe B
Un bon jeu, sans être exceptionnel.

J’ai aimé

  • Les cinématiques, vraiment top.
  • Les combats, agréables à contrôler.
  • La VOSTFR (qui devrait arriver un peu plus tard).
  • Dur, mais juste assez pour ne pas être frustrant.
  • Le prix tout doux de 29,99 € !

J’ai détesté

  • Le jeu n’est finalement pas si “coloré” ni “Cyberpunk”.
  • Les points de sauvegarde, pas assez nombreux.

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.