Test : Senran Kagura Peach Ball, du flipper sexy sur Nintendo Switch !

Senran Kagura Peach Ball
Senran Kagura Peach Ball
Développeur :
Marvelous
Version :
Nintendo Switch
Prix :
39,99 €

Testé par :
Note :
3/5
Le 9 juillet 2019
Modifié le :7 juillet 2019

Résumé :


J’adore la série des Senran Kagura. Assumant jusqu’au bout son côté un peu ecchi, sans vraiment y mettre un pied, c’est le genre d’humour qui ne parlera pas à tout le monde et qui s’adresse à une niche très précise chez les otakus. Et après Senran Kagura Reflexion qui s’attardait sur les massage, voici que Peach Ball, lui, lorgne du côté du flipper !

On retrouve nos Ninja préféré !

Après une introduction en animé (de qualité) et quelques lignes de dialogue (en français s’il vous plaît), on se retrouve plongé au coeur du problème ! Durant un tournoi de jeu vidéo, Ryona boit du transformix aux toilettes (ouais) et se transforme en petit chiot (tout mignon) ! Elle contamine les autres Ninjas et la solution toute trouvée est de leur balancer dessus des petites billes poilues, les Peach Ball, à travers un flipper… En voilà une bonne raison de retrouvée une femme au milieu de notre flipper :p !

Hé hé ! J'ai vu du Transformix par accident !
Hé hé ! J’ai vu du Transformix par accident !

C’est vraiment fun

Les premières minutes se passent bien. La physique de la balle est vraiment bonne et les vibrations HD donnent la sensation de ressentir les billes rouler dans les Joycon ! C’est réactif, et on dirige assez facilement la balle où l’on en a envie. Les différentes phases de jeu s’enchaînent, le but étant d’arriver à 3 paliers de scores pour sauver la demoiselle en détresse. A chaque palier, on a droit à un mini jeu un peu douteux, avouons le, où l’on devra tirer sur des éléments du décors pour mettre à mal la demoiselle. Cela va de la glace versée sur son décolleté à carrément un pétard (?!) en passant par l’arrosage via un canard, une spécialité de la série.

Coiiiincoin.
Coiiiincoin.

Si j’assume le côté kawaii/ecchi du jeu, j’ai peur que cela n’aille trop loin avec le super sexy challenge, le troisième niveau de niveau bonus permettant de libérer la Ninja de sa malédiction, et qui consiste… A tirer 3 boules sur sa poitrine durant 30 secondes ?! Et quand ce n’est pas la poitrines, il y a une variante consistant à lancer ces 3 mêmes boules sur ses fesses… On aura vu plus classe comme fin de niveau.

Bon bah, on va tirer sur des fesses.
Bon bah, on va tirer sur des fesses.

C’est beaucoup trop court

De mon côté, j’ai terminé le jeu (et libéré les 5 Ninjas) en seulement 2 heures, et le fait qu’il n’y ait que 2 tables de flipper (plutôt petites) n’aide pas vraiment à la rejouabilité du titre, d’autant plus que la seconde table est encore plus petite que la première, même si elle dispose d’un peu plus de zones bonus. On aurait vraiment aimé en avoir au moins 2 fois plus…

Mais ? Elle est en PLS ?
Mais ? Elle est en PLS ?

Verdict

Tirant un peu trop sur le fan game, Senran Kagura Peach Ball se prend les pieds dans le tapis en proposant un contenu beaucoup trop juste (2 tables de flipper) pour un tarif relativement élevé (39,99 €). Cela pourrait s’arranger dans le futur via les DLC, mais je soupçonne que ceux-ci seront payants si je me réfère à la politique tarifaire maison habituelle…

Classe C
Un jeu honnête, sans plus.

J’ai adoré

  • Un jeu de flipper plutôt agréable.
  • Graphiquement réussi.
  • Les vibrations HD.
  • Traduit en français ^^ !

J’ai détesté

  • Seulement 2 flippers différents ?!
  • Des tableaux beaucoup trop petits…
  • Le super sexy challenge vraiment beauf.
  • Le prix : 40 € tout de même !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Publicité

Vous aimerez aussi...

Quoi de neuf à l'import ?

2 Réponses

  1. dan dit :

    Et c’est sur switch ??
    pas facile d’y jouer avec une seule main, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.